Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 22:57

Vive la nouvelle année 2014, mois de janvier, nouvelle année....., année de tes 5 ans

Malgré les « difficultés rencontrées » en ce moment pour la motiver, Maïa a changé et bien grandi !

Tout ce qu'elle refuse et ne fait pas c'est parce qu'elle ne sait pas le faire (et non parce qu'elle ne veut pas ou n'aime pas). (à tendance à tricoter dès qu’elle n’y arrive pas/ n’aime pas l’échec...)

Peut-être que les jeux ou la tâche ne sont pas pour elle compréhensibles ou qu'elle n'y voit aucun intérêt ?

Pour créer la motivation, l'amener à communiquer, à interagir avec nous, à apprendre, il faut revenir sur ses intérêts, sur ce qu'elle aime.

page1image7616
page1image7888

1) Comptine de la semaine

page1image8808

En janvier
Commence la nouvelle année Je dépose un baiser
Sur le bout de ton nez.
Et te souhaite :
BONNE ANNÉE

2) Les émotions

page2image1048

La colère (on fait les gros yeux, la grosse voix, on pleure) La joie (on rit, on s'amuse...)
La tristesse (utilisation du visage)
La surprise (oh, ah...)

Ne pas hésiter à exagérer
On se regarde dans le miroir pour voir le visage qui change en fonction des mimiques

Si vous avez des catalogues avec expressions visage, photos... apportez-les !

3) Gymnastique

Le roulé boulé

MAÏA est sur le dos. Pour l’aider à se tourner progressivement sur le ventre, pliez une de ses jambes et ramenez-la sur l’autre.

Apprendre « en jouant » à se rouler par terre et tourner sur les côtés

La brouette

Il n’y a pas d’âge non plus (ou presque) pour jouer à la brouette. Voilà une autre activité ludique qui va l’aider à muscler ses petits bras ! Tenez-la par la taille et soulevez-la un peu pour que ses jambes ne touchent plus le sol. Si elle essaie d’avancer avec ses mains, c’est gagné !

page2image10584
page2image10856
page2image11128

Activités avec le ballon (en pièce jointe)

Toujours et encore on bouge son corps, ses mains, ses pieds, on fait des mouvements avec les bras, les jambes, on saute, on danse sur la musique

Quand la séance touche à sa fin, on la félicite pour l'effort apporté (utilisation à ce moment d'un moment de récompense et de détente : musique, hamac, câlins, massages...) 

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 22:43

 

Nombre d’heures de jeu: 18H

Baromètre de la semaine:

Fin d’année difficile, Maïa est épuisée et peu motivée pour jouer. Elle tricote beaucoup, donne l’impression d’être triste. Elle a toujours des crises «décharge électrique» malgré l’augmentation de son traitement (31 décembre). Elle retrouve le sourire et son entrain lorsqu’elle se promène. Malheureusement, le temps ne permet pas ces derniers jours de grandes sorties...

Lundi 30 décembre, une belle journée, même si Maïa est fatiguée…

Très bon accueil de Christiane (sourire, bisous, câlins) malgré l’absence de Lilou. Elle trouve Maïa épuisée, chancelante, tricotant beaucoup avec ses doigts. Après avoir joué avec la petite poule en métal qui a beaucoup fait rire Maïa, Christiane sent qu’elle ne doit pas la fatiguer davantage.

Allongées côté à côte sur le matelas, Christiane caresse le dos de Maïa qui lui serre  fort l’autre main. Elle la rassure avec des paroles réconfortantes. Maïa appelle « maman » à 3, 4 reprises.

Petit chaton s’endort…

Avec Philippe, elle passe un long moment assise près de la porte de la salle, décollant un morceau de lino. Maïa est peu réceptive aux activités proposées par son oncle.  Elle apprécie néanmoins le jeu du « scotch collé sur la bouche ». Elle se laisse faire et réussit à le retirer plusieurs fois (bon exercice pour la pince et découverte du visage).

Chantal note beaucoup de « Hum » utilisés à bon escient (exemple : On joue avec les animaux ? Tu aimes les champignons ? Tu veux d’autres haricots ? On va faire la sieste ?). Maïa dit « non » quand elle lui demande : « As-tu soif ? Je vais te laver le visage ! Je ramasse le fromage ! ».

Après une sieste de 45 minutes, Maïa aime rester allongée à écouter des chansons douces, bien cachée sous la couette.

Note de Chantal :

++++ : exercices de motricité avec animaux à ventouse à coller sur le livre/  15 minutes de concentration et de manipulation ; beaucoup de moments tendres et de câlins spontanés (pas de ceux qu’elle fait pour se faire pardonner après une « petite tape » sur le visage ou arrachage de lunettes…)

---- : elle met tout et n’importe quoi à la bouche (jusqu’aux tulipes)

maia-magnet.jpg

maia-magnet-2.jpg

 

 

Après le départ d’Eric et de Chantal, Maïa prend comme chaque lundi son goûter avec Sophie. Après avoir fini de manger, elle se lève, pleure un peu derrière la porte de l’entrée (vraie tristesse). C’est à ce moment qu’elle fait une crise du type « décharge électrique » (tête et bras partent vers l’avant ½ seconde). Pour la consoler et surtout la faire rire, Sophie fait sa grosse voix ! cela marche à tous les coups ; Maïa retrouve le sourire…Après une petite récréation, retour en salle dans la bonne humeur, elles jouent avec la maison rose et quelques playmobils. Quand Sophie lui rappelle qu’elle peut utiliser ses deux mains pour ouvrir la fenêtre, Maïa le fait. Alors qu’elle se dirige vers la porte, Sophie lui explique que ce n’est pas encore l’heure. Petit chaton dirige aussitôt son regard vers la pendule.

Durant la séance, Maïa crache beaucoup et se fait de nombreux bisous dans la paume de la main. Elle tricote aussi beaucoup….les nombreux rires de Maïa sont toujours en contexte et jamais de manière inattendue et inadéquate.

Mardi 31 décembre, dernière journée de l’année….

La séance avec Marie-France se déroule dans le salon, en présence d’Isabelle que Maïa ne veut pas quitter. Notre petite belette s’endort rapidement après quelques massages.

Après une sieste réparatrice, Maïa suit Isabelle en salle, fermant la porte derrière elle (quelle chipie…). Isabelle la sollicite beaucoup notamment avec le nouveau jeu d’encastrement HABA (cylindre et anneaux de couleur). Maïa comprend qu’elle doit mettre les bâtons dans les trous, geint, tricote et se désintéresse du jeu quand elle échoue. Dès qu’elle réussit et qu’Isabelle la félicite, elle est plus disposée à recommencer.

Crayonnage sur une grande feuille fixée au mur ; pour la première fois Isabelle voit la main de Maïa qui tourne (semblant d’escargot que l’on aperçoit sur le dessin).

A ce jour, les jeux de bouche sont impossibles à mimer, en revanche certains l’amusent et elle observe. 

Pour bien terminer l’année, j’emmène Maïa faire 3 tours de manège chez Auchan....pour son plus grand plaisir!!!

Mercredi 1er janvier...BONNE ANNEE!!!!!

Nous commençons cette nouvelle année sous la pluie...un peu tristoune

Mère et fille sont contentes de passer la journée ensemble, mais difficile de faire une activité. Malgré une grasse matinée, Maïa est fatiguée, peu motivée. Je lui propose de faire du dessin, elle s’allonge. Je continue de mon côté, alors elle vient se coucher sur ma feuille. Cette petite coquine refuse de participer mais ne «supporte» pas pour autant que je ne m’occupe pas d’elle. Une vraie bourrique...Je n’insiste pas même si cela est toujours frustrant.

La journée se passe...

Jeudi, Maïa a du mal à quitter les genoux de mami pour suivre Thérèse. Aucune envie de jouer, petit chaton se contente d’écouter des chants de Noël. Elle accepte finalement de s’allonger sur le matelas, se laisse masser et s’endort 45 minutes. A son réveil, Maïa retourne se blottir dans les bras de mami, acquiesce d’un «Hum» quand Thérèse lui propose la musique. Malgré une petite sieste, Maïa n’est pas plus enjouée à l’idée de jouer avec Agnès. Elle pleure dès que mami s’éloigne, tricote beaucoup...elle ne veut tout simplement rien faire.

En début d’après-midi, Maïa a de nouveau RDV avec le médecin du CMP. 

Fin de journée en présence de tati Catherine. Hop! Direction le parc de La Morinière!!! Profitons-en, il ne pleut pas...chose rare en ce moment :)))

Promenade avec une petite Maïa tranquille, qui donne la main et obéit sans problème. Jeux d’équilibre sur les différentes poutres proposées sur le parcours; Maïa cherche constamment le regard. Elle sollicite plusieurs fois les bras d’Isabelle et Catherine mais ces dernières ne cèdent pas lui expliquant qu’elle est grande et trop lourde pour être portée. Une bonne séance en plein air durant laquelle Maïa n’a ni pleuré, ni crié.

Vendredi matin, Maïa souhaite rester dans le salon avec Gaëlle et mami. Elle participe calmement au jeu d’encastrement. Quand Gaëlle lui demande de mettre les cylindres dans les trous, Maïa le fait. Elle répète plusieurs fois «mets» après Gaëlle qui lui dit «A toi Maïa, tu le mets?». Fatiguée, elle s’allonge sur le canapé. Les massages et les chansons l’aident à s’endormir....Séance compliquée avec Julie. Epuisée, malgré une première sieste, Maïa ne déloge pas du canapé. 20 bonnes minutes de concentration en fin de matinée avec la lecture de 3 livres. 

Catherine a le même ressenti en début d’après-midi. Maïa est une petite fille qui n’a envie de rien. Démonstration de bruits de bouche mais petit chaton n’est pas réceptive contrairement à la veille. 

Week-end joyeux avec une petite Maïa contente de sortir de la maison. 

Activités dans sa chambre le samedi matin. Nous ressortons l’imagier du Père Castor; Maïa pointe certains objets à ma demande.

Petite sortie dans le centre ville de Nantes...

Dimanche matin, direction la piscine! Maïa apprécie d’aller à la petite Amazonie car il y a plusieurs jets, un coin «piscine à bulles»!

Avec ses brassards, elle nage «comme un poisson dans l’eau». Elle ne semble pas perturbée par le brouhaha environnant (il y a beaucoup de monde!!).

Eclats de rire, bisous, course poursuite....un beau moment passé à deux!

Nous rendons visite à Antonin (en méthode 3I) et Valérie, sa maman. Rencontre avec Gemma, le chien d’Antonin, accueillie il y a 6 mois!!!!

Maïa est captivée par cette petite boule de poils...je craquerais presque! Vidéo à l’appui!

Fin de journée en compagnie d’Elodie: nous jouons toutes les 3 en salle car Maïa refuse de me quitter! Dès que nous ne nous intéressons pas à elle, Maïa «provoque» en faisant ce à quoi elle n’a pas le droit: tirer sur le lino, mettre le crayon à la bouche, dessiner par terre...


Partager cet article

Repost0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 22:31

Nombre d’heures de jeu: 12H

 

Baromètre de la semaine: 

 

Dur dur ces derniers jours...Maïa est peu réceptive...Elle ne rechigne pas vraiment pour aller en salle mais participe peu voir pas du tout aux activités proposées.

Elle papillonne, porte les objets à la bouche et tricote énormément avec ses petits doigts. 

Malgré de bonnes nuits, elle se fatigue vite et cherche des moments de repos.

 

Nous nous posons tous de nombreuses questions...est-elle fatiguée par son traitement ou cette épilepsie qui perdure? est-elle lassée? triste?

 

Je pense que les derniers mois ont été éprouvants pour Maïa. Comme nous tous, elle est fatiguée en cette fin d’année. Des vacances lui feraient certainement du bien mais difficiles à prendre pour moi en ce moment...

 

Je ne suis pas inquiète par les «difficultés» que vous rencontrez. Je suis moi-même confrontée à cette «non envie» de jouer avec moi.

Exemple: nous sommes toutes les deux dans la salle. Maïa s’allonge. Je m’installe de mon côté avec du papier que je déroule sur le sol. Je crayonne. Maïa me rejoint et s’allonge sur ma feuille l’air de dire «Je suis là». Je la repousse, lui explique que je veux dessiner...Je lui propose un crayon, qu’elle jette ou porte à la bouche. Elle crayonne sur le sol en me regardant. (provocation?). Elle s’allonge à nouveau sur la feuille. Je la repousse encore, lui demande de se reposer plus loin. Je continue de crayonner alors, Mademoiselle se lève et s’attaque au lino!!!!

Comment interpréter sa réaction? si ce n’est pas de la provocation???

 

Les moments hors de la salle se passent bien. Maïa apprécie beaucoup notre escapade à la piscine le dimanche matin. Un vrai moment de détente pour elle et pour moi...nous nous retrouvons toutes les 2.

 

Nos retrouvailles le soir sont toujours un moment de bonheur. Après le dîner, lecture des histoires du soir. Pendant plusieurs jours, elle s’allongeait près de moi, peu attentive à ma narration. Depuis une semaine, elle revient sur mes genoux, écoutant avec plaisir les aventures de Juliette, Tchoupi et compagnie...

 

Je pense sincèrement que les séances vont s’améliorer, que la motivation va revenir.

Je sais que vous êtes tellement motivés, heureux de venir jouer avec Maïa, votre souhait étant d’aboutir à quelque chose de positif de ces instants passés avec elle.

 

Chaque moment que vous lui accordez sont «bénéfiques»...Maïa a besoin d’être entourée, rassurée et aimée....Il faut avant tout être PATIENT.....

 

Nous sommes déjà passés par de tels épisodes.

Maïa ne pleure pas mais est juste fatiguée...

L’essentiel reste toujours la détente....et surtout ne pas avoir d’attente ce qui est difficile....

 

 

Lundi, Maïa s’éparpille beaucoup. Chantal doit faire preuve de fermeté face à une petite fille touche à tout!

Exemple: Chantal fait la vaisselle, elle pense que Maïa joue dans sa chambre. Soudain, elle la voit arriver dans la cuisine avec un verre à pied dans les mains (chipé dans le meuble blanc du salon!)

Christiane est accompagnée de Lilou qui a droit à un accueil privilégié. Malgré la présence de sa copine, Maïa a peu d’envie, trop fatiguée pour jouer. 

Accueil mitigé pour Marie-France. Chantal les accompagne en salle, s’installe dans un coin laissant Marie-France diriger la séance. Maïa a du mal à fixer son attention plus de quelques secondes dans les activités passées pourtant sans excitation excessive ou fatigue apparente. 

Pendant le déjeuner, Maïa alterne entre des phases sans tonus et d’hyperactivité. Temps calme d‘1h50 avec 1H30 de «dodo».

Après un beau moment avec Eric, Sophie retrouve une petite fille très calme et douce. 

Après un bon goûter, elle se dirige sans contestation en salle. Maïa aime grimper sur sa chaise et regarder les photos accrochées au mur. Sophie les commente, Maïa n’essaie pas de les déchirer. Elle s’installe dans le hamac, Sophie joue face à elle avec trois personnages qu’elle cache dans une trousse. Quand elle demande à Maïa de l’ouvrir, notre petite belette se met à tricoter avec ses doigts. Sophie constate que dès qu’elle lui demande ou explique quelque chose, Maïa a très souvent tendance à le faire. 

Fin de séance avec une partie de cache-cache sous la couverture; elle ne bouge plus quand Sophie lui demande.

 

Mardi matin, c’est mami qui s’occupe de Maïa...Après sa séance chez le psychomotricien, petit chaton est très réceptive aux activités proposées par Isabelle.

C’est un beau cadeau pour le 24 décembre.....

 

Nous réveillonnons chez mon oncle Philippe et ma tante Sophie. Maïa est contente de sortir...Après un petit apéritif dînatoire, nous allons jouer avec elle à l’étage. Maîa est encore trop tentée de toucher à tout.

 

maia-6902.PNG

 

Elle s’endort vers 21H45....sans aucune difficulté...

 

Chouette le Père-Noël est passé....Maïa a encore été bien gâtée.

 

A son réveil, quand je lui dis: «Viens voir Maïa!!!! Le Père-Noël t’a apporté des cadeaux!!!»; elle me rejoint dans le salon.

 

Elle ouvre ses cadeaux un par un.

 

 maia-6881.jpg

 

Mercredi 25 décembre, petite balade sous la pluie...en mode petite roumaine....

 

 

 

JEUDI 26 DECEMBRE, Une journée à la Baule avec les cousins..

 

maia-6886.JPG

Jonas, Maïa, Raphaël, Paul, Gabriel, Sarah, Juliette et Lou!

 

 

maia-6893.JPG

 

Avec Sarah...à qui j’obéis....je suis très fière de lui donner la main!

En revanche, quand c’est maman qui le demande, je n’en fais qu’à ma tête!!!

 

 

Vendredi matin, Maïa refuse d’aller en salle et/ou dans sa chambre malgré l’intérêt de Gaëlle qui veut découvrir les cadeaux apportés par le Père-Noël. 

 

Dans le salon, divers petits moments se succèdent: 

- déchirer des morceaux de calendrier de l’Avent

 - ouvrir et fermer le porte monnaie dans lequel on glisse quelques jetons, secouer, renverser le tout; c’est la main qui travaille

 - lecture de Tchoupi et le Bonhomme de Neige qui capte bien l’attention de Maïa; allongée sur le canapé, elle écoute et réagit d’un «Ahh!» devant le bonhomme devenu tout petit (il a fondu). 

 

Maïa bave et tricote quand elle n’est plus intéressée par une activité. Elle s’endort vers 9h50 pour 40 minutes de sieste.

 

Avec Julie, séance compliquée...Malgré la bonne humeur, Maïa est fatiguée et se disperse. Elle monte sur une chaise pour arracher les feuilles de papier accrochées au mur, tire sur le lino...un peu de hamac, puis la maison de princesse sur laquelle elle essaie de monter pour attraper les jeux sur l’étagère. Très rapidement, Julie s’installe pour lire des livres en chuchotant. En fin de séance, Maïa finit par la rejoindre. 5 minutes d'attention quand Julie lit la comptine sur «la bouche»; Julie mime, théâtralise beaucoup (le sourire, tirer la langue, dire bonjour etc). Maïa tricote avec ses petits doigts et porte beaucoup les objets à la bouche.

 

 

maia-6903.JPG

 2 janvier 2013   Les fêtes, c’est chouette...mais fatiguant....


Partager cet article

Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 22:11

Nombre d’heures de jeu: 21,5H

Lundi, EXCELLENTE JOURNEE !!!!!

Comme tous les lundi matin, Christiane est accueillie par un joli sourire ! Durant la séance, Maïa a tendance à tricoter avec ses doigts et à taper.

Quand Christiane dit « Aïe !! », Maïa se blottit dans ses bras pour lui faire un câlin.

REMARQUE : Attention cela peut devenir un stéréotype !!! Je tape, je fais un bisou…

A la halte-garderie, Maïa participe plus de 20 minutes à l’atelier peinture ! L’équipe est fière d’elle. Notre petit chaton rentre à la maison avec une belle peinture…(encadrée dans le salon). Surprise ! Maxence est venu partager le repas de Chantal et Maïa. Elle fait la visite commentée (babillages) de l’appartement (chambre, salle d’éveil..). Après le départ de Maxence, elle s’allonge sans difficulté sur son lit pour 1h05 de vraie sieste et 25 minutes de temps calme. 

En fin de journée, Sophie prend la relève. Craignant les pleurs, elle anticipe et propose à Maïa de prendre du fromage pour le goûter. Direction immédiate vers le réfrigérateur !

Avant de pénétrer dans la salle, Maïa papillonne quelques instants dans sa chambre. Sophie lui propose de choisir un jeu. Sans trop réfléchir, Maïa prend la maison Fisher Price. Assises sur le matelas gris, elles jouent avec le père-noël qu’elles cachent dans la maison. Quand Sophie lui explique ou lui demande quelque chose, elle tricote énormément avec ses petits doigts. Une séance tranquille, avec une petite Maïa rêveuse, même anxieuse. Elle ne tape pas une seule fois le visage de Sophie contrairement à la semaine passée.

MOT DE SOPHIE «Nous sommes prêtes à sortir de la cuisine après le goûter, Maïa me devance. Soudain, elle semble apeurée. Elle vient vite se blottir contre moi. Je m'accroupis, elle se met sur mes genoux, nous sommes dans l'encoignure de la porte de la cuisine. Elle dégage sa tête de mes bras, la tend vers l’entrée comme pour regarder quelque chose qui lui aurait fait peur. Elle n'a pas pleuré, ni crié, je l'ai sentie très anxieuse. Je l’ai rassurée en lui disant que j'étais là. Cela n'a pas duré, nous avons filé vers la salle. Cette réaction m’a alertée. Cela ne l'a pas empêchée ensuite de rire avec moi.»

Mardi, Maïa est davantage fatiguée, moins réceptive et plus dans l’hyperactivité.

Après mon départ, Chantal prépare le repas. Il faut que tout soit prêt avant de partir chez le psychomotricien. Maïa est exigeante lorsqu’elle rentre à 12h45 ! MADAME a faim !!!

Pendant ce temps, Chantal laisse Maïa jouer seule dans sa chambre….elle y jette un œil tous les 2 minutes.

Il est important que Maïa passe des moments seule dans sa chambre.

Bonne rentrée en salle avec Marie-Claire. Maïa lui demande de l’aide pour grimper dans le hamac. Marie-C en profite pour lui faire une démonstration d’enfilage de blouson à la « Juliette », mais Maïa vient se coucher dessus. Elle reste allongée 30 minutes mais ne s’endort pas malgré la fatigue. Elle rejoint finalement Marie pour faire de la pâte à modeler, qu’elle émiette comme à son habitude. Lorsqu’elle commence à vouloir les mettre à la bouche, Marie lui explique qu’il ne faut pas sinon elles vont devoir arrêter. A deux reprises, le geste est là mais Maïa se contrôle…

Pour la première fois, elle s’endort sur la route avant d’aller chez le psychomotricien (20 minutes de sieste). En début de séance avec Grégory, elle s’éparpille beaucoup mais une fois canalisée, Maïa participe bien. Après la sieste (1h20 allongée pour 45 minutes de dodo), Agnès n’a pas un accueil enthousiaste. Peu d’activités, Maïa rentre et sort aussitôt de la salle pour chercher Chantal…Pas de pleurs, mais elle tricote et papillonne beaucoup. Agnès lui propose une récréation mais une fois en bas, Maïa ne veut plus sortir. Quand Agnès lui demande : « Tu veux retourner jouer dans la salle ? », petit chaton aurait répondu « OUAI ». Après la récréation , Catherine installe Maïa sur le pot. Même si notre petite demoiselle dit souvent « NON », elle accepte finalement bien les choses.

Mercredi, bonne journée !!!

Après mon départ, Maïa, très câline, feuillette un livre assise sur les genoux de Chantal, qui la prépare à l’arrivée de Christine et Colette « Tu sais, elles vont venir jouer avec toi, on les attend… Tu es une grande fille qui ne va pas pleurer ! ». Vers 9h, Chantal propose à Maïa de choisir quelques jeux dans sa chambre. Avec tout cela, Christine est accueillie avec le sourire. Malgré la fatigue, Maïa participe à quelques activités comme chercher des animaux et des jouets dans le catalogue « La Redoute ». Christine scotche les images sur le tableau. Maïa aurait dit « Meuhh » en voyant la vache dans le livre de Noël !!

Colette aurait entendu  Maïa dire « le petit cadeau » en voyant le paquet sur le canapé. Encore une séance bien calme avec une petite fille fatiguée ! Après une bonne demi-heure de repos et des massages (jambes/ dos/ mains et doigts), Maïa écoute Colette qui lui commente les images du livre de Noël. Au cours de cette séance, elle crache et lève plusieurs fois la main sur Colette.

Chaque tape est suivie d’un bisou (attention à la stéréotypie).

Surprise !!! Pour le déjeuner, Chantal emmène Maïa au Quick !!! Les frites ont leur succès habituel. Après le repas, Maïa préfère jouer dans la piscine à balle plutôt que de rendre visite au Père-Noël…40 minutes de motricité avec d’autres enfants : grimper/ rentrer seule dans la cabane/se pencher et même sauter). De retour à la maison, 1h20 de sieste et 40 minutes de temps calme dans son lit et tout cela sans pipi !!!

quick-3.jpg

quick.jpg

quick-2.jpg

Accueil un peu froid pour Elodie mais comme le matin, Chantal prépare le goûter de Maïa dans un Tupperware. La gourmandise est la plus forte ! Maïa suit Elodie en salle pour déguster quelques morceaux de fromage et de pain grillé…

Elodie…

Jeudi matin, c’est l’école ! La matinée se passe relativement bien. Maïa manifeste souvent des signes de fatigue vers 11H. Nous attendons la réunion pédagogique du 9 janvier pour faire le point et discuter des horaires d’accueil de Maïa !

En début d’après-midi, difficile pour l’orthophoniste de canaliser une petite fille bien fatiguée malgré une sieste…

Petite Maïa refuse de jouer seule avec Nicole !! Le jeudi, c’est la journée de mami, notre petite coquine en profite pour s’accrocher à Isabelle qui a le droit à beaucoup de câlins et de bisous. Comme l’écrit Nicole, difficile de capter son attention car trop d’informations quand on est 3. Quelques activités avec le père-noël comme compagnon de jeu.

Vendredi, journée mitigée…

Maïa est réticente pour suivre Gaëlle. Malgré la présence de Chantal en salle, Maïa fait des allers retours dans le salon, puis se pose dans sa chambre. Elle se disperse sur plusieurs jeux.

Fatiguée, elle s’allonge sur son lit, quelques massages et comptines pour atténuer son agitation. Maïa s’endort vers 10h.

A son réveil (20 minutes plus tard), Julia est arrivée, accompagnée d’Olivier stagiaire. Il reçoit un accueil très enthousiaste !

Bonne pause déjeuner même si maïa a des gestes brusques et n’est pas toujours patiente. Pas de souci pour le temps calme, même si Maïa n’a pas envie de dormir dans sa chambre. Au mot « sieste », elle court s’installer sur le canapé.

Séance difficile pour Thérèse car notre petit chaton s’éparpille beaucoup. En fin de journée, Maïa a RDV au CMP.

maia-20131220_084515-1.jpg

maia-20131220_084541-1.jpg

Avec Chantal, Maïa me prépare une jolie surprise pour mon anniversaire....

MOT DE CHANTAL: "Maia a été ravie de participer à cette activité manuelle; je lui ai proposé cela après ton départ , c est un moment où elle est très réceptive ! même pas de blouse ! elle a adoré les bisous avec le rouge à lèvres!"

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 21:49

ACTIVITES MAIA DU 16 AU 22 DECEMBRE 2013

page1image2080

Accompagnement de Maïa, toujours instaurer un climat de confiance qui lui permettra de mieux s'épanouir....La détente

page1image3504

   Il fait froid,

                          gla, gla, gla

                    Couvertures et feu de bois

                      Il fais chaud, chocolat
                  La neige fond et ça sent bon


  • -  On y associe les sensations du chaud et du froid (on touche le radiateur, la vitre)

  • -  Quand on a froid, on se couvre (manteau, bonnet, gants, écharpe, chaussettes, pull...): je vais mettre des accessoires. Apprentissage pour s’habiller seule...enfiler un bonnet, tirer sur ses chaussettes, mettre une écharpe autour de son cou, enfiler son manteau en le posant par terre

  • -  On peut s'enrhumer (faire snif, snif...) :

  • -  Avoir mal à la gorge, on est enroué (raclement de gorge...)

2) Motricité fine

Toujours impliquer le travail des deux mains


Pour les activités ci-dessous, n'hésitez pas à lui mettre le tablier en lui disant que c'est comme à l'école, elle l'enfile sans difficulté !

- Avec de la pâte à tarte (on triture, on peut goûter, lui expliquer que c'est pour faire un gâteau) : décorer avec vermicelles de couleur Elle apprendra à faire la différence entre la pâte à tarte qu’elle peut manger et la pâte à modeler .

- La pâte à modeler : un seul pot suffit (ne pas la parasiter avec trop de choses en même temps), l'essentiel étant de malaxer la pâte en utilisant ses deux mains, faire des boules, la diversité sera nécessaire lorsque Maïa aura acquis un bon usage de ses mains)

- Puis chacun se servira au mieux (comme il le fait déjà) des objets susceptibles de faire gagner notre coquine en motricité fine (ne pas hésiter à lui mettre en main et de la bonne manière le crayon ou autre..), autre exemple : ouvrir et fermer un bocal...

- L'effort des préhensions manuelles, la gestion des efforts lors des différents jeux moteurs ou des apprentissages des instruments à manipuler est prioritaire (utiliser la force en tirant sur la corde, sur un gros élastique)

page2image12128

3) Motricité globale

Développement de l'équilibre de Maïa (monter sur une chaise, sur la poutre) Développer la poussée plantaire (trampoline)
Perception du mouvement et de l'orientation par rapport à la verticale (gros ballon)


En fin de séance :

Maïa fatiguée a besoin de se relaxer (hamac, massages...) Écoute de la musique en douceur 

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 22:26

voeux-1.jpg

voeux-2.jpg

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 21:58

Toujours lui donner envie de vous imiter grâce à votre enthousiasme!!!

Maïa est souvent dans l’observation même si elle ne reproduit pas, elle enregistre et nous étonnera au moment où on s’y attendra le moins...

 

 

  1. Comptine:

 

Toujours avec parole et gestes...

On parle de Noël, de la famille et du repas (miam,miam), des cadeaux etc...

 

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Chut… je dors.

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Chut… je me réveille doucement.

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Chut… je mets mon manteau rouge.

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Chut… j'enfile mes grandes bottes.

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Chut… je place ma hotte sur mon dos.

Toc, toc, toc ! Père Noël es-tu là ?
Hop ! je sors avec tous mes cadeaux !

 

2) Motricité fine 

 

- Importance de l'utilisation de ses deux mains dans les activités; sa main gauche paraît avoir moins de force

Tampons encreurs, verrous ou targettes (papi va bien nous en fournir!!)

 

- Apprendre la tenue du crayon (écarter pouce index et serrer sur le crayon); il est impératif de lui faire tenir le crayon de la bonne manière.

 

Lui montrer qu'avec ce crayon, on dessine un sapin, un bonhomme de neige, des guirlandes, des boules, des cadeaux, un père noël

 

- Pâte à modeler pour malaxer, tirer, on peut y planter des objets (pince à linge en bois, clou...)

 

 

  1. Gymnastique:

 

  • Ne pas oublier l'utilisation de la force, tirer sur une corde, un élastique.
  • Tester l'équilibre, marcher un pied devant l'autre sur la poutre, lui apprendre à fermer les yeux pieds joints et à les rouvrir, puis pieds écartés (ce sera sans doute difficile, la répétition fera qu'un jour elle exécutera)

 

 

4)  Fin de séance:

 

On terminera la séance par ces quelques paroles de "petit papa Noël "sans doute connu de tous, on les mimera afin que notre chipie participe (elle connaît déjà l'air)

 

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers 

N'oublie pas mon petit soulier

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors, tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 21:55

Baromètre de la semaine:

Apprécie les moments calmes: elle se regarde dans le miroir, assise sur les genoux du bénévole/ Dit « NON » pour aller sur le pot et/ou toilette mais fait quand même pipi quand on l’y installe/ augmentation du traitement antiépileptique/ fatigue/ de nombreuses crises myocloniques (comme si elle avait une décharge électrique)/ beaucoup de tapes sur le visage mais aussi des bisous (attention au stéréotype je tape puis je fais un bisou)

Beaucoup de mal à gérer ses émotions quand on l’habille ou déshabille

 

 

Lundi matin, Chantal accompagne Maïa au CMP. Le médecin que nous avons déjà rencontré doit observer 2/3 fois Maïa seule avant de nous proposer une prise en charge adaptée.

Fin de matinée à la halte garderie...

Avec Eric, séance «musique et danse»! Maïa monte sur la chaise, frappe des mains, son équilibre est parfait. Quand elle le perd, elle se rattrape très facilement, sans jamais tomber. Elle lance mieux la balle avec la main. Elle crache beaucoup...

En fin de journée, Maïa est peu réceptive aux activités. Elle porte la pâte à modeler, les crayons à la bouche. Sophie la trouve plus «indisciplinée» que d’habitude. Comme la semaine dernière, Maïa remarque le nouveau collier de sa tante. Sophie lui prête et lui demande de se regarder dans la glace, ce qu’elle fait. A 18H, elles sortent marcher mais cette fois-ci Maïa refuse de donner la main, jette son bonnet par terre, tape dans les poubelles, court dans les jardins...Cette promenade n’a rien à voir avec celle de la dernière fois, durant laquelle Maïa s’était conduite comme «une grande».

 

Mardi matin, séance à 3, Maïa ne veut pas quitter mami pour suivre Marie-Claire. Elle a un gros chagrin…Marie-C est touchée par la vraie complicité entre Maïa et Isabelle  (écoute et gros câlinous). Activité pâte à modeler tout en écoutant des chants de Noël ; Maïa essaie sans plus de couper la pâte avec son couteau, trop concentrée sur la musique. Marie-C entend Maïa répondre  « Ouai » à Isabelle. Comme elle l’écrit : « J’aime beaucoup être surprise par un nouveau mot ; c’est à chaque fois un cadeau !!! ».

Séance de psychomotricité puis déjeuner chez papi mami.

L’après-midi, nous avons RDV au CHU avec un nouveau neuropédiatre (3ème que nous rencontrons depuis juillet). J’ai le sentiment que nous repartons à chaque fois de 0. L’épilepsie de Maïa perdure et s’intensifie malgré le traitement. Conclusion de ce 3ème RDV : augmenter encore le traitement, noter les crises sur un calendrier, se revoir au mois de mars pour un EEG et faire le point

Merci, Au revoir…

Je suis fatiguée car il ne ressort rien de ces RDV ; j’ai l’impression que les médecins que nous rencontrons traitent l’épilepsie de Maïa comme ils soigneraient une gastro ou un rhume. Il devient URGENT d’avoir un nouvel avis avec une étude plus approfondie de l’épilepsie de Maïa.

Mercredi matin, pas de pleurs après mon départ ; Chantal et Maïa ont leurs petits rituels du matin (crème/ thé/ lecture dans la cuisine et chocolat du calendrier de l’Avent). Après un accueil frileux, Christine et Maïa rejoignent la salle dans la joie. Malgré la fatigue, l’heure se passe en douceur. Jeu avec la dinette, Christine propose à Maïa du café, notre petite belette fait semblant de boire. Elle se frotte les yeux mais ne trouve pas le sommeil malgré les massages de Christine. Quand Colette arrive, elle frappe à la porte de la salle. Christine lui répond en tapant à son tour sur la porte fermée. Elles « toc » plusieurs fois ce qui amuse Maïa et permet de commencer la deuxième séance dans la bonne humeur. Fin de matinée très calme car Maïa est fatiguée. Assise sur les genoux de Colette, elle regarde les livres de Noël mais tricote beaucoup avec ses doigts. Vers 11h15, elle s’endort dans le hamac. 20 minutes de sieste puis un réveil tout en douceur. Maïa est plus impatiente que d’habitude quand Chantal prépare le repas. Ces gestes sont brusques, elle papillonne, attrape des jeux qu’elle délaisse aussitôt. 

Lorsque Chantal lui dit « C’est l’heure de la sieste, on s’installe sur le canapé !!!» , Maïa court illico dans le salon et s’assoit sur le canapé. Elle feuillette un catalogue de jouets, bien au chaud sous la couverture. Au début, difficile de trouver le sommeil car Maïa a déjà dormi en séance. Après une heure de sieste, elle reste encore une vingtaine de minutes, calme sur le canapé.

Malgré un bon dodo, Nathalie trouve Maïa fatiguée. La veille, nous avons augmenté le traitement antiépileptique. Petite chaton ne s’intéresse pas à grand chose dans la salle. Elle arrache la prise de l’appareil CD, tricote beaucoup avec ses doigts. Dès qu’elle rencontre une difficulté dans un jeu (ex: ouvrir une boîte), elle cesse aussitôt et «tricote». Maïa est brusque, elle tape beaucoup (sur le visage). Elle babille peu, semble rêveuse. Seul le ballon l’intéresse.

Rappel: si Maïa est fatiguée, papillonne, évitez à tout prix les activités. Il faut qu’elle se détende.

La récréation avec Elodie ne dure que quelques minutes car Maïa est prise d’un chagrin. De retour à l’appartement, elles restent dans le salon. Epuisée, Maïa souhaite seulement rester assise sur les genoux de Chantal. Au bout d’un certain temps, petit chaton accepte de s’installer sur le canapé pour regarder un livre dont elle tourne machinalement les pages sans s’arrêter sur aucune d’entre elles.

Comme chaque jeudi matin, Maïa va à l’école. Elle est heureuse de retrouver Maryline, Guillaume et les autres enfants. Cette matinée se déroule relativement bien même si Maïa manifeste des signes de fatigue et d’hyperactivité vers 11H.

Après une bonne séance d’orthophonie, Maïa retrouve Sophie. Quand cette dernière lui propose d’acheter des bonbons avant d’aller se promener au parc de La Morinière, un sourire illumine le visage de Maïa! A peine arrivées au parc, après un passage à la boulangerie, Sophie remarque que Maïa a fait pipi. Petit chaton chouine en touchant son collant (signe qu’elle n’est pas à son aise). Alors qu’elles retournent vers la voiture, elles font une petite pause. Assises sur un muret. Maïa est calme, écoute Sophie qui lui parle des oiseaux, elle tourne la tête plusieurs fois pour les regarder voler au-dessus de l’eau. Elle ramasse des feuilles qu’elle met dans la main de Sophie qui lui demande. Maïa aperçoit une jeune femme poussant un landau, elle prononce clairement «maman». De retour à la maison, Maïa est difficilement canalisable: ouvre sans cesse la porte du réfrigérateur, pleure et crie si on lui interdit. Comme souvent, Sophie fait diversion en feignant de tomber! Eclats de rire assurés!!!! Maïa se calme et guide Sophie dans sa chambre!

Vendredi matin, Maïa est fatiguée, et ce malgré une bonne nuit. Avec Thérèse, elle sort plusieurs fois de la salle pour faire un bisou à Chantal. Elle s’installe très peu de temps dans le hamac, baîlle et a encore la main leste. Thérèse lui propose de s’allonger sur laematelas gris. Maïa s’endort 45 minutes. A son réveil, Julia est arrivée. Tandis que Chantal lui prépare un goûter, Maïa s’impatiente et a tendance à tout mettre dans la bouche. Après 20 minutes de papillonnage dans le salon, Maïa se pose sur le canapé avec un livre musical. Elle accepte de s’asseoir sur les genoux de Julia mais retourne régulièrement sur ceux de Chantal comme pour lui dire: «je suis là, tu ne m’oublies pas avec ton livre?». 

Déjeuner à Geneston (chez Chantal), où Maïa retrouve son ami Maxence! Chantal n’existe plus!!!! Après un bon repas, repos d’une heure 20 sur le canapé dans les mêmes conditions qu’à la maison. De retour à la maison, Maïa refuse de jouer avec Catherine  D dans la salle. La présence de Chantal n’y fait rien...Maïa tricote beaucoup et ne semble intéressée par rien. Danielle arrive avec une surprise! Petit chaton retrouve sa pêche habituelle; ce sera la meilleure séance de la journée...Danielle a apporté 2 sucettes et montre à Maïa comment retirer le papier. Petit chaton n’y arrive pas, elle tend la sucette  l’air de dire "enlève le papier". Jeu et exercices de la langue avec la sucette, quand Danielle lui demande: «tu me fais goûter ta sucette», Maïa lui tend. Après un moment de détente (et de rires) dans le hamac, Maïa prend la valise rose (dinette) qu’elle donne à Danielle afin que cette dernière l’ouvre. Quand Danielle demande "tu donnes à manger au bébé", Maïa approche la cuillère vers la bouche du bébé. Lorsque Maïa s’allonge sur son matelas, Danielle lui dit "tu vas avoir froid Maïa". Notre petite coquine se relève et tend la main vers la couverture. Fin de séance avec le livre des animaux; Maïa en pointe certains du doigt, accepte que Danielle lui délie l’index. 

Mot de Danielle (cela fait du bien de lire ça...::))): «Depuis plusieurs séances, je suis accueillie par une petite Maïa qui manifeste vraiment sa joie de me voir et qui ne fait aucune difficulté pour entrer en salle. Les séances se passent super bien, dans la détente et dans la bonne humeur. Je constate que, de ce fait, je ne vois pas le temps passé et que la séance d'1h30 me semble bien courte. J'ai l'impression que Maïa est dans la communication, c'est-à-dire que, même si elle ne parle pas, nous sommes vraiment ensemble. Elle sait très bien se faire comprendre, ses regards sont bien là et j'ai vraiment du plaisir à jouer avec elle.»

Samedi matin, Maïa est contente de voir Dominique mais elle refuse de rester en salle sans ma présence. Nous passons un agréable moment toutes les 3. Malgré la fatigue, Maïa est réceptive aux jeux que nous lui proposons. Dominique lui a apporté plusieurs boîtes dans lesquelles elle a caché un père-noël, un faon, des morceaux de scoubidou...

Maïa manipule, essaie d’introduire les fils de scoubidou dans les fentes mais cela n’est pas évident! 

 

 

Toutes ces boîtes sont intéressantes car elles sont de tailles, de formes, avec des ouvertures différentes.

Parfait pour découvrir, manipuler, tester....

 

Dimanche matin, nous allons à la piscine!!!! Je suis heureuse de partager ce beau moment avec ma petite Maïouchka. Nous n’y étions pas allées depuis un certain temps!

Maïa est toujours aussi à l’aise dans l’eau! Elle «nage» avec ses brassards, détendue, ne crie plus comme avant pour manifester son excitation.

Grand moment de rigolade sur le toboggan aquatique (5 fois).

Baignade de 45 minutes!

L’après-midi, promenade en forêt! Maïa ne veut pas lâcher ma main, trop contente d’être avec sa maman...comme si elle avait peur que je la laisse!

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 21:44

On favorise l'acquisition de l'autonomie en l'encourageant et la félicitant de ses efforts
Nous l'aiderons à gagner en habileté, mais aussi à prendre sa place dans la maison et à construire sa confiance, en la laissant prendre des initiatives
Quand elle crie ou se fâche, on peut lui rendre le sourire en attirant son attention vers autre chose
Jouer avec elle sans toutefois la "sur stimuler" et sans toujours "faire à sa place"

RAPPEL SUR LE «NON»/ EXTRAIT DE L’ARTICLE ENVOYE PAR JULIA/ ATTITUDE A ADOPTER AVEC MAIA

SI LE « NON » EST NÉCESSAIRE À L’ENFANT ET L’ADOLESCENT, C’EST QUAND MÊME UN MOT À EMPLOYER AVEC MODÉRATION PARCE QU’IL AUGMENTE LE SENTIMENT D’IMPUISSANCE CHEZ L’ENFANT! SI VOUS LUI DISIEZ OUI À LA PLACE?

«Si vous avez des petits qui disent souvent « Non », diminuez vos « Non ». Par exemple, lorsque vous voyez votre enfant en train de grimper, pour modifier le modèle dites-lui : « Stop » à la place du « Non » chaque fois que vous voulez qu’il cesse une activité non souhaitée. Évitez les questions fermées pour lesquelles il pourrait répondre « Non ». Par exemple, ne lui demandez pas « Viens-tu t’habiller? », mais plutôt « Est-ce que tu mets ton chandail ou ton pantalon en premier ce matin? » Au lieu de « Viens-tu ranger tes jouets?», « Est-ce que tu commences par ranger les petits ou les gros jouets aujourd'hui? »

page1image12936
page1image13208
page1image13480

         1) Comptine

page1image14240

J'ai froid partout:
au bout des pieds, derrière le cou,
au bout du nez,
et sur les joues.
Je veux plein de bisous pour me chauffer partout; plein de bisous
au bout des pieds, derrière le cou,
au bout du nez
et sur les joues!

 

       2) Motricité fine

   - Coloriage ou gribouillage, gommettes de couleurs et formes différentes page2image2328 page2image2056

          Thème : hiver, sapin, Noël, des étoiles, une hotte, un père noël, bonhomme de neige

  • -  Tableau magnétique sur lequel on peut coller les formes ou les «dessins» des premiers mots (parfait pour travailler la pince: je pose/ j’attrape/ ça colle!)

  • -  Pâte à modeler avec de nouvelles couleurs!

  • -  Des tirelires, des boîtes de formes différentes que Maïa peut manipuler (tourner/ ouvrir/ fermer) et introduire la notion de couleur...)


    3) L’odorat

    Sentir les herbes/ thés/ chocolat etc... dans les pots en verre que Maïa peut une fois de plus manipuler à sa guise.
    Elle peut goûter...
    Ne pas hésiter à utiliser la dinette des poupées pour «faire la cuisine»...

    Ce «plateau des odeurs» sera agrémenté de nouvelles senteurs toutes les semaines (PS: n’hésitez pas à me donner vos pots vides)

page2image10672

 

         3) Moment musical pour terminer la séance on chante, on invente, on se souvient...

Introductions des chants de Noël (nouveau livre avec CD)

Remarque: j’ai remis en salle le classeur à CD/ Ne laissez pas Maïa y toucher, il ne faut pas qu’elle croque dans les CD)

Ne jamais insister, ne pas lui montrer d’attente.....lui donner envie de faire comme vous!!!!!!

Si Maïa se disperse pendant une activité assise, on peut lui dire que l'on fait comme les copains à l'école, on reste sage et après c'est la récréation. On peut utiliser les «poupées» pour mimer la classe... 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 22:08

Nombre d’heures de jeu: 23H 

 

Baromètre de la semaine:

Encore beaucoup de câlins, de bisous mais aussi quelques tapes! En ce moment, Maïa a tendance à taper le visage de l’autre...ne pas théâtraliser votre réaction  qui l’amuse et l’encourage à recommencer.

Après plusieurs crises d’épilepsie en fin de semaine dernière, Maïa est fatiguée...plus de mal à se concentrer/ de la détente, évitez la sur-stimulation/

son équilibre est bon, Maïa est même plus stable

Des «A veu» et des «Non», à répétition; Maïa s’irrite et crie plus

 

Très belle journée de lundi: aucun pleurs ni au départ de maman, ni à la halte garderie et en séance...Après les rituels du matin, Chantal et Maïa partagent des livres.

A peine arrivée, Christiane est entraînée en salle par Maïa. L’équilibre de Maïa n’est apparemment pas très bon ce qui selon Christiane l’empêche de se concentrer sur une activité. 

Direction la halte garderie! Maïa est toujours aussi contente d’y aller. Elle connaît bien l’endroit et les enfants. Après le déjeuner, Maïa joue calmement avec quelques jeux sur la table, le temps pour Chantal de ranger la cuisine. Elles se dirigent dans le salon pour leur «temps calme». Avec Chantal, Maïa refuse de faire la sieste dans sa chambre. En revanche, elle apprécie et «adhère» parfaitement au temps de repos instauré par Chantal. D’elle-même, Maïa s’installe confortablement sur le canapé pour 1H20 de «repos» sans livre, sans parole, bien couverte avec 45 minutes de «vraie sieste».

A 14H30, Maïa est en pleine forme pour accueillir tonton Eric qu’elle n’a pas vu depuis  2 semaines! Très câline, elle veut qu’il la prenne dans ses bras. Blottie contre lui, elle lui fait de nombreux bisous. Une séance en musique, avec beaucoup de câlins....

A 16h30, Sophie prend la relève! Après le goûter, alors que tout se passait bien, Maïa se met à pleurer «vrai gros chagrin» (devant la porte d’entrée). Est-ce le départ de Chantal et d’Eric qui l’attriste? Difficulté à gérer la séparation lorsqu’elle est bien avec quelqu’un?

Tout rentre dans l’ordre quand Sophie «dégaine» son arme favorite: téléphone portable avec photo de son chat! Les pleurs cessent aussitôt...

En salle, Maïa est fatiguée, Sophie lui explique qu’elle peut se reposer. Elle fait sentir à Maïa les flacons de thé qu’elle lui a apportés; notre petite coquine renifle, porte les couvercles à la bouche puis les jette. A sa demande, Sophie l’installe dans le hamac: elle lui parle, la masse...

Maïa aime particulièrement courir après Sophie pour essayer de l’attraper. Fin de séance avec un livre, Maïa s’installe sur les genoux de Sophie écoutant sagement l’histoire. A 17H45, elle réagit en entendant le bruit de la porte d’entrée (mami arrive). Sophie lui explique que je vais bientôt rentrer du travail, à cet instant Maïa se retourne spontanément vers l’horloge.

 

Mardi matin, malgré la fatigue (elle ne cesse de bâiller), Maïa ne perd pas le nord et teste Marie-Claire. 10 minutes après l’entrée en salle, elle ouvre la porte, regarde Marie-C le sourire jusqu’aux oreilles, et en profite pour rejoindre mamisa! Marie-C ne réagit pas, continuant sa lecture...

Toujours avec son air coquin, elle s’attaque au lino. Marie-C ne dit rien alors Maïa vient lui taper dans le dos brandissant fièrement le morceau de lino qu’elle a décollé....Quelle bourrique!!!!!

Maïa réclame beaucoup maman, ne demande pas de jeu mais apprécie la partie de cache-cache. 

 

Psychomotricien, déjeuner chez papi mami puis séance avec Julia accompagnée de Marie (étudiante en psychologie).  

 

Maïa est contente de voir une nouvelle tête même si cela passe par des tapes sur le visage.  

Même si Maïa s’intéresse beaucoup à Marie, c’est à Julia qu’elle demande la musique, et d’ouvrir la porte de la cuisine. 

Séance à trois avec Agnès car Maïa refuse de quitter les bras de mami. Elle ne veut pas participer aux activités, refuse même le hamac. Fatiguée, Maïa porte beaucoup les objets à la bouche. 

 

Mercredi matin, Christine retrouve une petite Maïa des bons jours. Après un accueil un peu hésitant, un début de séance dans le couloir, Maïa se détend et suit Christine en salle. 

Christine retrouve la complicité, les rires, les câlins de Maïouchka. Motricité fine avec pièces et boîtes roses qu’elle lui a apportées.

Quand Thérèse arrive, Maïa est sur le point de s’endormir. Après un petit goûter, elle s’allonge sur son tapis de sol mais ne trouve pas le sommeil. Elle est épuisée mais n’arrive pas à se calmer. Maïa répète plusieurs fois «A peu» (j’ai peur?). Est-ce le bruit des travaux dans la rue qui la perturbent? Elle finit par s’endormir...

Thérèse note que Maïa a tendance à lever très facilement la main vers son visage et à lui attraper ses lunettes.

Après un bon déjeuner, Maïa s’endort tardivement pour une sieste de 50 minutes. Quand Nathalie arrive, elle est en pleine forme et souriante. Comme chaque mercredi, notre petit chaton s’intéresse aux jolies ceintures de sa tante. Elle enlève seule le bout de la ceinture mais n’arrive pas à la retirer complètement. Elle accepte volontiers l’aide de Nathalie qui lui propose de l’essayer...Heureuse, Maïa se met la ceinture autour du cou, se présente devant la glace, se regarde, se dandine. Quand Nathalie lui met autour de la taille, elle retourne illico se regarder dans le miroir. Comme la dernière fois, Maïa crache beaucoup. Nathalie ne relève pas trop car cela a tendance à amuser Maïa qui recommence de plus belle.

En récréation avec Joël, elle ne s’intéresse qu’aux poubelles. Il lui propose des jeux d’équilibre sur la murette mais Maïa est beaucoup moins concentrée que la semaine passée. En salle, elle se frotte les yeux, s’installe dans le hamac et se laisse bercer en musique.

 

Jeudi matin, elle va à l’école de 9h à 11H. Cela fait quinze jours qu’elle n’y est pas allée (9 crises épilepsie le jeudi précédent). Le manque de «régularité» et son état de fatigue lié aux crises expliquent probablement son hyperactivité, sa difficulté à se poser.

En allant à l’école une fois par semaine, Maïa n’a pas vraiment le temps de s’habituer au rythme et règles de la classe...Nous en avons discuté avec la maîtresse et une réunion pédagogique est prévue en début d’année prochaine!

 

En séance d’orthophonie, Maïa a également beaucoup de mal à se concentrer sur une activité...

 

Julie retrouve une petite fille un peu agitée qui a du mal à focaliser son attention. Maïa désigne 2 choses de façon explicite (regards et bras tendus): la pâte à modeler puis la radio. Pendant la séance, Maïa porte beaucoup la pâte à modeler à la bouche alors Julie lui retire. Pour la radio, elle ne cesse de tirer sur le fil, ce qui arrête la musique. Julie lui explique que si elle touche, cela s’arrête, qu’il ne faut pas le faire. Elle prévient que si elle recommence, elle ne remettra pas l’appareil en marche. Maïa recommence....Julie lui dit: «Je suis désolée Maïa, tu as touché le fil, c’est fini la musique», et part lire dans son coin. Petit chaton n’est pas contente, elle s’agace (sans trop s’énerver ce qui surprend Julie) et vient régulièrement près de Julie pour capter son attention!!! Maïa y va en douceur, touche le bout du nez de Julie, se penche pour capter son regard. Julie feint de l’ignorer, Maïa persévère et fait plusieurs allers retours entre l’appareil CD et elle. Une petite chipie qui lorsqu’elle a une idée en tête!!!!!!! Puis, Julie accepte de remettre de la musique en lui disant: «Cette fois, tu n’y touches pas Maïa!!!». Elle n’y touchera plus une seule fois.....

 

Vendredi matin, pas de pleurs après mon départ, Maïa se met devant la porte appelant de façon nette et précise «Maman!!!». 

Aucun problème pour suivre Gaëlle mais Maïa papillonne un moment. Elle se regarde dans le miroir, fait des mimiques et sourit.

Elle se pose dans le hamac: échanges de balles à picots qu’elle attrape mieux, malaxe entre ses doigts. 

Quand Maïa déchire un vieux journal, Gaëlle lui dit que les morceaux sont gros, qu’elle peut en faire des plus petits. Maïa accepte patiemment que Gaëlle l’aide à mieux pincer pour déchirer. Gaëlle lui demande de mettre les confettis dans la bassine, Maïa le fait avant de tout renverser. 

Lors du déjeuner, Maïa est un peu plus agitée que d’habitude, elle refuse de rester sur sa chaise pendant que Chantal range...Elle en profite pour chiper les bottes de Chantal se baladant fièrement avec. Quand Chantal lui retire, Maïa reste dans l’entrée. Et là, SURPRISE, elle revient avec sa bottine bleue au pied!!! Pour la première fois, petit chaton réussit à enfiler seule sa chaussure!!!! Bon, elle a mis le pied droit dans la botte gauche, mais quelle importance!!!! Bravo Maïouchka!!!!

Comme chaque midi, elles se préparent pour «un temps calme sur le canapé». Après 40 minutes de sieste, Maïa reste allongée 20 minutes complètement détendue, éveillée mais silencieuse...

Avec Marie-France, Maïa s’intéresse peu aux activités de motricité fine. Elle papillonne, passe d’un objet à l’autre. A noter que Maïa ramasse à la demande de Marie-France chaque jeu à la fin d’une activité, exemple: «Maïa donne-moi la boîte, non, pas celle-ci mais l’autre...». 

 

BOTTES-CHANTAL.jpg

AVEC LES BOTTES DE CHANTAL!!!

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche