Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 10:13

Nombre d’heures de jeu: 38,5H

Comme décidé lors de la dernière réunion bénévoles, nous commençons la semaine dans une salle d’éveil très épurée. Nous avons retiré une bonne partie des jeux des étagères hormis: les petites voitures, 2 livres, le lecteur CD et quelques CD, les 2 baigneurs et leurs biberons ainsi qu’un ballon. Nous avons conservé 4 crayons et un cahier.

Nous avons offert à Maïa l’ABC des bruits: imagier d’activité de la journée et CD qui reproduit les bruits.
Maïa le demande durant les 4 séances lundi. Est-ce le fait que ce soit une nouveauté?
Christiane, Eric, Françoise et Sophie l’utilisent durant une bonne partie de leur séance. Maïa est très attentive. Elle reste assise, tourne les pages du livre qu’elle découvre. Christiane lui mime les bruits sans mettre le CD.

Elle ne réclame aucun autre objet. Le livre lui suffit et lui plaît énormément.

Avec Christiane, elle joue tout de même avec les deux petites voitures et se concentre beaucoup pour mettre les personnages à l’intérieur. Certains d’entre vous remarqueront  cette semaine, qu’elle plie bien les jambes de Oui Oui et du pompier avant de les mettre dans les voitures.

La journée de mardi est placée sous le signe du sport!!!
Avec Marie-Claire mardi matin, Maïa réclame à nouveau le livre ABC des bruits.
Dans un deuxième temps, Maïa passe en mode gymnastique: elle saute sur le trampoline, monte sur la table sans aide (même pas d’une chaise).

Lors de la récréation avec Chantal, elle joue au foot avec une pomme de pin.
En salle, elle poursuit avec un cours de danse sur des musiques rythmées.
Maïa est en pleine forme!!!
Maïa est toujours aussi réceptive à la musique: elle se déhanche dès que l’on chante une comptine ou lorsque l’on met de la musique. Elle s’immobilise quand la musique s’interrompt. Elle remue dès que la musique repart!!

Avec Suzy et Catherine, Maïa joue à cache cache et demande les livres.
Maïa déchire encore beaucoup les livres. Doit-on la laisser faire? Nous nous posons tous la question.

Elle se regarde beaucoup dans le miroir.

Mercredi matin, Maïa réclame à nouveau l’imagier avec Christine. Elle ne sait pas encore associer le bruit à l’image. En revanche, Maïa chante sur l’image au moment de «l’anniversaire».
En milieu de séance, Maïa a du chagrin. Elle se cache sous le toboggan et ne veut plus jouer. Christine a beaucoup de mal à la retrouver.
En fin de séance, Maïa réclame les petites voitures sur l’étagère. Christine est presque certaine de l’avoir vu pointer du doigt très brièvement.

Avec Paul, nous avons l’impression que Maïa serait capable de pointer. Elle tend le bras pour exprimer son désir. Lorsque nous insistons pour la faire pointer du doigt, elle s’énerve, ne veut pas le faire.

Elle tend le bras puis le retire très vite comme si «elle se brûlait»!!!

Avec Colette, Maïa ne réclame rien sur les étagères. Elle joue sur le gros ballon vert et rit lorsque Colette l’asseoit dessus et la fait sautiller.
Maïa s’amuse beaucoup à s’asseoir sur une chaise et se déplace en reculant dans toute la pièce.

Maïa fait du dessin avec Nathalie. Elle va même chercher sa petite chaise pour dessiner face au tableau. Maïa est très coquine. Elle écrit sur le mur en souriant sachant pertinemment qu’elle n’a pas le droit.

En fin de journée, Maïa a très peu regardé son papi qui faisait une séance. Elle semblait fatiguée, peut-être agacée qu’il n’y ait pas eu de récréation!
L’intéraction et les regards sont revenus dès qu’ils sont sortis de la salle.

Maïa aime toujours autant jouer avec le bébé. Avec Thérèse, elle essaie de le déshabiller, d’enlever la couche. Elle lui donne le biberon et s’allonge en lui faisant des calins.

En récréation avec Agnès, Maïa rencontre le labrador noir. Elle rit aux éclats, le caresse et ne semble pas avoir peur.
Elle le croise régulièrement le soir lorsque nous sortons faire une petite promenade. Sa maîtresse autorise Maïa à tenir la laisse ce qui lui plait beaucoup.

Avec Claudine, Maïa se promène avec sa capuche devant la figure. Claudine l’imite et cela l’amuse.

Maïa joue à la toupie avec Gaëlle et Nicole. Elle aime le mouvement, les bruitages et grattages.

Vendredi matin, Maïa est allée faire du poney. La séance s’est bien passée. Elle aime beaucoup être sur le poney, le caresse. Elle sourit lorsqu’ils font du trot.
Pendant le cours, Maïa observe beaucoup les autres enfants. Nous avons vraiment l’impression qu’elle essaie de comprendre les indications données par la monitrice.
A la fin, elle s’énerve car ne veut pas descendre du poney. Elle a encore du mal à gérer sa frustration.

 

photo-4-.jpg

photo-5-.jpg

photo-7-.jpg

 

L’après-midi, Maïa est fatiguée. Elle dessine au tableau avec Philippe qui lui explique qu’elle ne peut pas écrire sur le mur. Une fois de plus, Maïa le regarde en souriant, et recommence.

Lors de sa séance avec Marine samedi matin, Maïa est moins enjouée que d’habitute. Elle baille et se frotte les yeux. Elle réclame la musique mais ne danse pas (ce qui n’est pas dans ses habitudes).
Lorsque sa mamie rentre dans la salle, Maïa est étonnée de la voir là. Au fil de la séance, Maïa s’adapte et demande beaucoup d’activité motrice (trampoline/ toboggan/ anneaux/ tunnel....)

Samedi après-midi, j’ai fait une séance avec Maïa. Elle veut être sur mes genoux, s’amuse avec ses chaussons qu’elle aime retirer.
Je constate qu’elle ne désigne pas les objets sur les étagères mis à part les bébés avec lesquels nous allons jouer un bon moment.

Nous poussons chacune notre bébé sur une chaise comme une petite voiture.

En fin de journée, afin de bien terminer l’année 2011, nous l’avons emmenée faire quelques tours de manège. Maïa est très heureuse. Elle tient seule assise sur son petit cheval qui monte et descend. Lorsqu’elle est à côté d’un autre enfant, elle ne le touche plus comme avant. Maïa avait tendance à attraper les blousons, toucher le visage...ce qui pouvait agacer les petits du même âge.
A présent, elle observe plus ce qui se passe autour d’elle.

 

 

My-HipstaPrint-0-4-.jpg

 

 

 

Maïa démarre l’année 2012 avec Sophie et Catherine.
Je constate que Maïa jouera aux même jeux avec nous 3.
Allongées sous la balançoire, nous nous amusons à tirer les rubans et la faire bouger.
Maïa nous retire notre barrette et essaie de la mettre dans ses cheveux.

Maïa aime être dans les bras afin de voir les jeux sur les étagères. Comme Sophie l’a remarqué, il n’est pas toujours facile d’interpréter ce qu’elle veut faire. Nous comprenons alors par ses sourires ou par son agacement ce qu’elle désire.

Catherine s’amuse à lui faire écouter la pluie qui tombe. Maïa ne dit rien et tend l’oreille.

Les mots de la semaine:

Elle reproduit des sons comme hum hum
toujours beaucoup de vocalises


La vie à la maison:

Cette semaine, les nuits se sont globalement bien passées à l’exception de mardi soir où Maïa s’est réveillée plusieurs fois durant la nuit.

Je pense savoir pourquoi: en fin de journée, nous sommes allées rendre une petite visite à Marie-Claire et Joël qui avaient leurs petits-fils pour les fêtes de Noël.
Maïa était très contente de voir Axel (9 ans) et Adrien (4 ans). Elle les regarde jouer et leur sourit. Elle aime prendre la peluche d’Adrien pour lui faire des calins.

Elle rit aux éclats lorsqu’ils s’amusent à se cacher sous la table. Elle veut faire pareil.

Nous rentrons, Maïa est heureuse et assez excitée ce qui pourrait expliquer sa mauvaise nuit.

Maïa est contente de voir son papa rentrer le jeudi matin.
Nous constatons qu’elle nous appelle Papa et Maman de façon plus appropriée depuis quelques jours.

Lorsqu’elle regarde un DVD avec son papa, j’entends des mama. Je pense qu’elle m’appelle afin que je les rejoigne.

Il y a quelques semaines, Maïa a découvert les biscottes qu’elle adore!!! Elle les demande presque systématiquement en regardant l’étagère et en tendant le bras. Je suis persuadée qu’elle comprend bien le mot «biscotte» car elle sourit quand je lui propose.

Lorsque Françoise lui a offert un petit livre intéractif, elle a tout de suite su appuyer sur les touches qui ne sont pas très visibles sur le livre. Elle sait que cela produit un son.

Au niveau moteur, nous constatons que Maïa est chaque jour de plus en plus à l’aise avec son corps. Elle court vite lorsqu’elle pousse son petit camion dans le sous-sol de l’immeuble (la pluie nous a contraint à utiliser le sous-sol de l’immeuble comme espace de jeux!!!).
Elle aime escalader les fauteuils du salon et les rapprocher comme si elle voulait faire un petit parcours.

Elle nous montre son ventre lorsque nous lui demandons. En revanche, Maïa ne sait pas encore nous montrer les parties de son visage: bouche/ nez/ oreille.
Elle arrive à retirer son tee-shirt seule/ essaie de se mettre une barrette/ touche ses cheveux. Elle soulève le pied lorsque nous lui demandons.

Nous lui autorisons à nouveau sa poussette pour poupée. Avant la méthode, Maïa la poussait en tapant dans les murs. Elle s’énervait et ne cherchait pas à la diriger en fonction de l’espace. A présent, elle se promène dans l’appartement, tourne comme il faut. Elle ramasse ses doudous lorsqu’ils tombent et les remet doucement dans la poussette.

Vendredi matin, lors de son cours de poney, Maïa est très heureuse de tenir le harnais de «titeuf» le poney. Elle a un peu peur et rit lorsqu’il s’approche trop près d’elle.
Les cours de poney se terminent et ne reprendront à présent qu’au mois de mars.

Samedi soir, en fin de journée, nous sommes allés faire quelques tours de manège chez Auchan pour le plus grand plaisir de Maïa!!

L’année 2012 a démarré et nous espérons que les progrès de Maïa vont continuer comme ils ont commencé durant ces deux derniers mois.
Nous vous remercions encore pour tous les moments et l’énergie que vous lui apportez.

Nous espérons que le compte-rendu du 1 janvier 2013 contiendra tous les petits mots ou paroles que Maïa nous dira....

Nous vous souhaitons à tous une merveilleuse année 2012 pleine de bonheur!!!!!

 

IMG_5843.jpg

 

BONNE ANNEE 2012!!!!!!!!!!


Maïa, Mélissa et Paul.

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 17:46

  Nombre d’heures de jeu: 32,5H

Maïa démarre la semaine pleine d’énergie.
Cette semaine Maïa a encore beaucoup déménagé les objets.

Avec Christiane/ Sophie/ Catherine/ Chantal, elle s’amuse à pousser les chaises telles de petites voitures et se regarde faire dans la glace.
Maïa s’assoit ensuite sur la table posée à l’envers et Christiane la pousse dans la pièce. Ce jeu l’amuse énormément.

Maïa dit «Non» de façon claire et ferme à Christiane qui lui propose une activité. Avec Eric , elle dit «Non» avec la tête lorsqu’elle ne veut pas.
Elle essaie de répéter petit papa Noël lorsque Christiane lui chante la chanson.
Dit également «Non» plusieurs fois à Christine très fermement

Maïa aime toujours jouer avec le bébé à qui elle donne le biberon en le mettant bien dans la bouche.

Maïa a été plus douce et caresse plus facilement le visage.

Avec Eric, Maïa perd un gant durant la récréation. Eric lui demande de le retrouver. Elle le cherche, le trouve avec beaucoup de bonheur.

Eric et Françoise remarquent que Maïa est bien attentive aux consignes.
Elle aime toujours autant jouer à cache-cache: construire une cabane avec la couverture et le toboggan, se cacher sous la table...

Maïa mord à nouveau 2 fois Sophie cette semaine.

Lorsqu’un bénévole lui tourne le dos et fait semblant de s’isoler, Maïa revient, touche les cheveux et cherche le contact.

Avec Marie-Claire, Maïa joue aux petites voitures sous le toboggan.
Devant la glace, Maïa est encore plus réceptive.
Elle prend par la main pour jouer aux marionnettes derrière la toupie.

Avec Catherine M, Maïa prend son goûter seule et fait semblant d’en donner à son bébé lorsqu’on lui demande.

Toute la journée de mercredi, Maïa est fatiguée. En début de séance avec Christine, elle se braque et semble perdue. Elle se cache sous le toboggan et la couverture. Elle s’endort 20 minutes en séance avec Colette.
Elle demande à Christine d’écouter de la musique: Maïa se met à danser et adore ça!

Avec Nathalie, Maïa passe beaucoup de temps à pousser le toboggan. Elle a tendance à s’enfermer avec. Ayant refusé de faire la sieste, elle est assez énervée et difficile à canaliser. En fin de journée, elle ignore Joël durant toute la séance.

Jeudi, Maïa est en meilleure forme. Elle joue à la poupée avec Agnès. Maïa répète plusieurs fois le mot «bébé». Elles font la ronde en tenant le bébé par la main.

Lorsqu’elle entre en séance avec Marie-Ange, Maïa souhaite prendre la Jojomobile (description du jouet dans «la vie à la maison»).
Maïa rit aux éclats lorsque la voiture chante. 

Le jeudi en fin de journée, elle retrouve Nicole qu’elle n’a pas vu depuis presque 3 semaines. Les retrouvailles ne posent aucun problème. Maïa prend la main de Nicole et l’emmène dans la salle. Elle joue à nouveau avec la Jojomobile.

Vendredi matin, Maïa a eu un cours de poney. Julia, la psychologue, y a participé. Ses cousines étaient également présentes.
Arrivée dans les box, Maïa observe beaucoup son environnement d'un air plutôt inquiet. On la sent perdue dans l'espace. Les regards sont peu nombreux, elle tourne clairement la tête lorsqu'elle est sur le cheval
Point positif, Maïa a peur du cheval quand il s'approche trop d'elle alors qu'elle souhaite lui caresser la tête.
Même si elle n'est pas en mesure d'écouter et de comprendre les consignes, elle rit quand le cheval fait du trot (elle aime les sensations kinesthésiques que cela lui procure).

 

photo-3-.JPG


Avec Philippe, Maïa joue à nouveau à 1,2,3 Petit Bonhomme de Bois. Elle tape distinctement sur le mur. En fin de journée, avec Catherine D, Maïa s’amuse à avancer puis à reculer devant le miroir. Elle regarde son ventre dans le miroir puis cherche celui de Catherine D.

Samedi matin, Maïa a eu une seule séance avec Julie. Elle est à nouveau très fière de lui faire la démonstration de sa jojomobile. Elle déménage à nouveau le toboggan, les chaises etc...Elle imite le cheval en s’asseyant de travers sur le toboggan.

Le samedi après-midi, Paul et moi avons fait deux séances.
Maïa adore lorsque nous imitons le cheval. Elle s’assoit sur notre dos. Nous lui donnons un ruban en guise de rênes. Il faut qu’elle les secoue pour que l’on avance. Elle adore se regarder avancer devant le miroir!
Crise de rire assurée!!!!!


La vie à la maison:


En début de semaine, Maïa a dormi 3 jours chez ses grands-parents. Il n’y a eu aucun réveil nocturne cette semaine.

Maïa est chaque jour plus attentionnée.

Elle a découvert la Jojomobile. Ce jeu lui avait été offert par sa tante Audrey à Noël l’année dernière. 1 an après, Maïa commence à y jouer !!!!

Il s’agit d’une petite voiture électrique. Ses deux gros phares s'allument et clignotent. Maïa appuie sur la tête de Jojo et la voiture se met en marche. Attention, si la Jojomobile heurte un obstacle, Jojo est éjecté de son siège!
Dès que Jojo est éjecté, Maïa court chercher la voiture, appuie de nouveau sur le bouton, remet jojo dedans. Elle joue, il y a une continuité d’action!

Samedi midi, nous avons déjeuné tous les 3 dans une crêperie à Nantes. Maïa est restée calme pendant le repas. Nous l’avons emmenée faire du manège place Royale.
Nous avons passé un excellent moment en famille. Maïa ne s’est pas énervée une seule fois.
Elle marchait en nous tenant la main et s’installait toute seule dans sa poussette lorsqu’elle le décidait.
Un vrai moment de bonheur avant le réveillon de Noël!

Le samedi soir, nous étions tous réunis chez mes parents.
Maïa est restée avec nous jusqu’à 21h. Elle venait nous voir, essayait tous les fauteuils de la maison qu’elle escalade à présent avec beaucoup d’aisance.

Sa grand mère paternelle et sa tante qui ne l’avaient pas vue depuis 1 mois et demi, ont été ravies et émues de constater tous les progrès de notre petite Maïa.

Le dimanche matin, Maïa a ouvert ses cadeaux. Déception, le petit vélo commandé au père Noël est trop grand!! Nous ne l’utiliserons que dans quelques mois...
En revanche, elle est très heureuse lorsqu’elle découvre un petit chien blanc interactif. Maïa le caresse et le tire avec sa laisse. Elle le met dans sa chaise haute pour lui donner à manger.

 

IMG 5715

 

IMG_5795.jpg

 

 

Le dimanche après midi, nous avons fait de la balançoire toutes les deux dans le jardin.


Lors des repas, Maïa s’amusait à faire du quatre pattes et à se cacher sous la table.

Elle a joué pendant près de 3/4 heures avec sa grand mère à la poupée.
Assise sur sa chaise, elle essaie de mettre le bébé sur le pot/ de le changer ou encore de lui donner le biberon.

Chaque jour, nous découvrons une petite fille de plus en plus calme, qui aime jouer et partager une activité.




Partager cet article

Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 16:06

Nombre d’heures de jeu: 40,5H

Très bon début de semaine, avec une Maïa très réceptive et coquine.

Avec Christiane, Maïa se cache derrière le trampoline accroché au mur et s’amuse à faire coucou. Elle joue avec la balle qu’elle tend à Christiane faisant semblant de lui donner et la tirant aussitôt vers elle en riant.

Lors de sa récréation avec Eric, Maïa joue dans les flaques d’eau. Elle rencontre deux chiens qui l’impressionnent. Elle tend les bras à Eric, puis rassurée elle les appelle «BEBE».

Le lundi après midi, Sophie et Françoise ont joué à cache cache avec Maïa en utilisant le tunnel. Maïa leur a montré son ventre.
Durant la récréation, Maïa est sage et comprend qu’il faut donner la main.

Maïa se regarde toujours autant dans le miroir lorsqu’elle fait une activité. Comme Julia, n’hésitez pas à vous décaler face à la glace pour que Maïa puisse se voir jouer.

Le mardi matin, Maïa est plus fatiguée. Elle est calme et très affectueuse.
Maïa ressent le besoin de se faire dorloter par Marie-Claire et Chantal.
Avec Suzie, Maïa a joué avec la balançoire, la toupie et les chaises roses faisant office de voitures pour elles deux.
Durant le goûter, Maïa imite Catherine qui donne des gâteaux à la peluche «Souris».

Mardi soir, lorsque Catherine se prépare pour partir, Maïa (comme souvent) tire sur sa doudoune accrochée au porte-manteaux. Catherine lui demande: à qui est ce manteau?
Maman, Catherine et moi avons entendu Maïa prononcer l’équivalent d’un «à moi»!!!!!!

Mercredi Matin, Maïa est en pleine forme. Elle déménage beaucoup les objets dans la pièce. Elle imite Christine qui a éternué.
Maïa joue avec le couvercle de la boîte de lego qu’elle se met sur la tête en guise de chapeau. Elle le met ensuite sur la tête de Christine après qu’elle lui ai demandé de le faire.

Avec Colette, Maïa chante et danse. Elle lui réclame des chatouilles et prend la main de Colette pour la mettre sur son ventre. Comme chaque jour en fin de matinée, Maïa est fatiguée mais ne s’endort pas.

Avec Nathalie, Maïa se sert du trampoline et le rapproche pour voir ce qu’il y a sur l’étagère. Elle tend les bras pour qu’on la soulève et mieux voir ce qu’elle souhaite attraper.
Maïa ne pointe toujours pas du doigt mais tend le bras vers ce qui l’intéresse. En revanche, elle sait pousser le bras de Julie lorsqu’elle ne veut pas des objets qu’on lui propose.
Comme Julia, nous l’a expliqué, il ne faut pas la laisser prendre seule!

Jeudi matin, lors de sa séance avec Thérèse, Maïa est dans un premier temps plus absente. Elle joue avec la table, les chaises sans but précis.
Elle s’installe ensuite dans la toupie. Thérèse la fait tourner ce qui lui procure beaucoup de plaisir.


Lors de ses récréations avec Agnès, Marie-Ange ou encore Julie, Maïa retrouve les petites flaques d’eau qu’elle aime tend. Il est alors plus difficile de l’attirer vers une autre activité.
Elle se focalise sur l’eau ou encore plaque d’égouts sur lesquelles elle tape des pieds.
Lorsqu’elle croise les chiens, elle se jette dans les bras d’Agnès et rit aux éclats.

Maïa donne l’impression de comprendre des consignes simples comme: «remettre la clef dans la serrure», «ramasser le cube qui est tombé par terre» et des mots comme ventre/ toboggan...

Maïa a passé plusieurs séances à pousser, déplacer les objets.
Avec Martine, Claudine ou encore Elodie, Maïa renverse le toboggan et s’en sert comme une poussette dans lequel elle promène son doudou.
Elle monte dessus et fait coucou à travers les marches. Elle est capable de s’occuper comme ça plus d’une 1/2 heure.
Avec Gaëlle, Joël et Elodie, Maïa pousse également les tables et les chaises telles de petites voitures.
Elle monte dessus, les pousse et rit. Avec Claudine, elle tente de poser la chaise sur la table. Quelle force!!!

Maïa a mordu plusieurs fois cette semaine. Comme discuté à la réunion, nous pouvons la mordiller bien évidemment sans lui faire mal pour lui faire comprendre qu’elle ne peut pas mordre les gens.

La plupart des bénévoles constatent que Maïa se concentre de mieux en mieux sur certaines activités. Elle donne une réelle impression de jouer.

Lors de sa séance avec Julia, Maïa essaie de lui faire deux petits bisous.

Face à la fenêtre qui ne s’ouvre pas, Maïa tentera de répéter les mots de Julia: «on peut pas».

Maia babille toujours autant: bababab, papapapa, mamama.

Avec Catherine D, Maïa demande son biberon sur les étagères. En le prenant, elle aurait dit «boit».

Elle imite Philippe lors du jeux 1/2/3 Petit Bonhomme de bois. Elle tape comme Philippe distinctement avec sa main sur le mur.

Samedi matin, Marie France découvre Maïa pour la première fois. Elles s’amusent beaucoup avec la clef. Maïa court dans la pièce lorsque Marie-F tente de lui prendre, et s’amuse à la remettre seule dans la serrure. Maïa donne le biberon à son bébé avec le sourire et une grande joie de vivre.

Avec Julie, Maïa essaie de répéter très clairement 2/3 fois Tchoupi malgré la fatigue de cette fin de semaine. Elle demande à nouveau beaucoup les bras et aime se faire câliner par Julie et Mallory.

Maïa a encore beaucoup dansé et tapé des mains cette semaine. Elle aime se regarder bouger devant la glace. Avec Sophie, elle fait la ronde avec les deux poupées.

La vie à la maison:

Quel plaisir de voir que notre Maïa est toujours aussi calme lorsqu’elle sort de séance.

Je constate que lorsque son papa rentre le weekend, Maïa s’accroche beaucoup à lui. Cela nous fait très plaisir car je pense qu’elle prend conscience qu’il est parti pour travailler en début de semaine et revient à la maison le jeudi.

Maïa nous réclame beaucoup les dessins animés sur l’ordinateur. Dès qu’elle le voit, elle nous regarde et nous fait comprendre qu’elle souhaite regarder quelque chose.

Mercredi en fin de journée, Maïa est allée faire du manège dans la galerie marchande d’Auchan. Un grand moment de bonheur!!

Samedi en fin de journée, nous sommes allés faire un petit tour au marché de Noël. Maïa et sa copine Capucine ont fait plusieurs tours de Carroussel.

Le samedi soir, Capucine (2 ans et demi) est venue passer la soirée avec Maïa.
Dès que nous sommes rentrés à la maison, Maïa s’est dirigée vers sa salle d’éveil comme si elle voulait la montrer à Capucine.
Au moment du bain, Maïa n’a jamais voulu le prendre avec Capucine. Elle ne m’avait jamais fait ça puisque qu’avant de commencer la méthode, Maïa avait déjà pris son bain avec d’autres enfants.
Je pense qu’elle voyait Capucine prendre ses affaires et cela ne lui plaisait pas vraiment ou bien est-ce juste le hasard?

Quoiqu’il arrive Paul et moi trouvons cela plutôt bien.

La nuit s’est ensuite très bien passée.

Merci à tous!

Maïa, Mélissa et Paul


Rappel des priorités du mois envoyées par Julia: Jeux physiques

1) Essayez d’amener Maïa dans des activités physiques pour éviter la médiation avec un objet ; l’important est la relation à l’autre : la découverte de son environnement viendra par la suite
2) Reproduire les vocalises de Maïa en enrichissant une fois le contact établi. Exagérez vos mimiques de bouche lorsque vous êtes en face à face

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 15:48

Nombre d’heures de jeu: 39H

En début de semaine, Maïa était calme, assez fatiguée. Christiane a joué au coucou caché sous la couverture.
Maïa aime être câlinée par tous les bénévoles. Elle demande souvent à être dans les bras ou sur les genoux. Elle adore le contact.
 
Nouveauté de la semaine: les récréations entre 2 séances à l’extérieur pendant 10 minutes matin et après-midi.
Durant ces pauses, Maïa ramasse des feuilles et joue avec des petits bouts de bois.
Elle adore mettre les pieds dans les flaques d’eau. Elle est toujours très attirée par les plaques d’égout sur lesquelles elle piétine pour faire du bruit.
Elle donne bien la main lorsqu’on lui demande et comprend quand par exemple Julia lui dit qu’elle lui donnera son sac plus tard.
Ces récréations lui font le plus grand bien et Maïa remonte dans la salle sans difficulté.

Maïa a beaucoup moins bavé cette semaine (particulièrement début de semaine/ remarque systématique des bénévoles en sortant de séance)
Plusieurs d’entre vous ont constaté que Maïa portait moins les objets à la bouche. Cela vient certainement du fait que les bénévoles utilisent moins tous les jouets sur les étagères.

Avec Françoise, Maïa a beaucoup babillé et joué à cache cache.
Elle a essayé de lancer et rattraper une balle.

Maïa s’est amusée à pousser les chaises: Sophie lui fait imaginer que ce sont des petite svoitures. Jeux de motricité avec les anneaux qu’elle a essayé de mettre à chaque pied pour ensuite marcher avec.

Maïa adore la musique et a bien compris comment mettre le CD dans l’appareil. Elle a fermé le couvercle maladroitement sans que Sophie, Christine, Suzie ou encore Martine lui ait montré au préalable. Maïa comprend clairement le mot musique car lorsqu’un bénévole prononce ce mot elle se dirige vers le petit appareil CD.

Mercredi matin, Maïa était de nouveau plus calme et fatiguée. Elle s’est endormie 20 mins en séance avec Marie Claire (9H/10H30).  Elle s’endormira également vers 11H30 avec Agnès le jeudi et Julia le vendredi.
Les bénévoles sont toujours désolés de devoir la réveiller alors qu’elle dort si bien.

Avec Chantal, Maïa était également plus calme, moins hyperactive qu’au début de la méthode.
Les livres de Tchoupi ont un certain succès même si elle «triture» encore beaucoup les livres.
Je constate moi même que lorsque je lui demande si elle veut que je lui lise un Tchoupi, elle le cherche.

Avec Catherine, Maïa aurait prononcé deux mots: «bébé» et «pipi». Catherine lui dit : «le bébé a fait pipi», Maïa essaie de répéter.
Maïa a également dit «bébé» lorsqu’elle jouait à la poupée avec Martine et Julie.

Elle a retrouvé la barrette que Christine avait dans les cheveux la semaine dernière (séance visualisé lors de notre réunion) et a souhaité jouer avec. Est-ce de la reconnaissance? un souvenir?
Maïa applaudit dès qu’elle est heureuse.

Lors de ses récréations avec Colette et Chantal, Maïa a croisé des chiens. Elle a essayé de jouer avec puis s’est cachée dans les jambes des bénévoles. Cela l’ a fait rire!!

Avec Colette/Catherine D et Marine, Maïa a joué aux petites voitures: elle a essayé de les faire rouler sous le toboggan qui sert de pont. Avec Marine, elle a essayé de répéter «pinpon».
Pour demander ses jouets, Maïa souhaite être dans les bras.
Nous avons changé la table de côté pour éviter qu’elle grimpe dessus et les attrape toute seule.

Avec Nathalie, Maïa a traversé le tunnel à quatre pattes au moins 3 fois. Elle a joué à cache cache seule avec la couverture.

Jeudi, Maïa a été très en contact avec Thérèse venant la chercher pour jouer. Maïa a applaudit pour montrer qu’elle était bien et heureuse.

Avec Philippe, Maïa s’est concentrée plus de 20 mins avec un jeu autour des clefs qu’il cachait et qu’elle réclamait.

Samedi matin, Marine et Julie ont constaté que Maïa était fatiguée. Elle s’est allongée plusieurs fois, a moins regardé et tricoté quelques fois.
Julie a tout de même eu l’impression que Maïa essayait de dire le mot «boite» lorsque qu’elle jouait avec la boite pleine de ballons.

Maïa a dansé avec Mallory/ CatherineD. Elle remue la tête et se déhanche avec de plus en plus d’aisance.

Avec Claudine, Maïa s’est beaucoup amusé avec le tunnel qui lui fait comme une petite coquille d’escargot.

Maïa a joué un peu plus avec le toboggan cette semaine. Elle a glissé dessus et le déplace souvent dans la pièce.
Sur le trampoline, Maïa a vite le réflexe de s’allonger et se reposer.

Maïa était plus absente en séance durant le weekend. Nous n’avons pas pu faire de récréation le samedi et dimanche pour cause de pluie.


La vie à la maison:

Nous sommes très heureux de pouvoir jouer avec Maïa dans sa chambre le soir. Nous pouvons nous concentrer sur un jeu pendant 15/20 mins à présent, chose qui était impossible  il y a encore quelques semaines.
Lorsqu’elle sort de séance, Maïa est beaucoup plus calme. Elle ne touche plus à tout systématiquement.

Lorsqu’elle prend un jeu, elle le regarde et essaie de comprendre comment l’utiliser.

Elle sait à présent bouger la tête de haut en bas sur la musique. Vous pourrez essayer en séance!

Tous les soirs, nous sortons une vingtaine de minutes en bas de l’immeuble. Nous jouons au ballon, avec son vélo...

Le samedi soir, Maïa a passé un agréable moment avec ses cousines Emma et Lyne (6 et 3 ans). Nous la sentions contente de voir d’autres enfants. Elle devient plus timide et babille beaucoup moins qu’en séance avec ses bénévoles.
En revanche, je n’aurais pas dû dire aux filles de jouer dans la salle d’éveil. Nous sentions Maïa perturbée de voir ses cousines sortir les jouets dans sa petite pièce. Très rapidement, nous leur avons demandé de jouer dans la chambre.
Nous avons compris que nous ne pouvions pas considérer sa salle d’éveil comme une salle de jeux avec les autres enfants, au moins dans un premier temps.

Dimanche soir, Maïa a regardé 30/40 mins du dessin animé RIO qu’elle a beaucoup apprécié. Elle dansait, applaudissait et bougeait la tête sur la musique brésilienne. Elle semblait captivée par ces petits oiseaux!!

Son papa et moi sommes ravis de constater que notre petite Maïa a déjà bien évoluée.

Merci à tous!

Maïa, Mélissa et Paul

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 10:13

Un dimanche par mois, Maïa a la joie de découvrir le poney.

 

Toute la famille est contente de partir en balade sur les bords de Loire et de s'aérer un peu.

 

Prochaines séances les 23 et 30 décembre!

 

  IMG_0084-copie-1.JPG

IMG_0080.JPG

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 16:17

Les séances ont débuté le lundi 31 octobre.

 

Voici le planning d'une journée type


Bénévole 1: 9h/10H30

Bénévole 2: 10H30/12H

 

Déjeuner et sieste: 12H/15H


Bénévole 3: 15H/16H30

Bénévole 4: 16H30/18H

 

Durant la première semaine, Maïa a beaucoup pleuré. Elle doit apprendre à connaître toutes ces nouvelles personnes et à rester dans la pièce toute la journée.
Je rentre dans la salle pour chaque nouvelle séance. Elle ne comprend pas pourquoi je ne reste pas.

Je pense que le premier mois va être difficile car nous devons tous apprendre à appliquer la méthode. Les bénévoles me posent des questions auxquelles j'essaie de répondre au mieux.

Les règles principales sont: AMOUR/ REGARD (toujours les yeux dans les yeux pour capter constamment l'enfant)/ et surtout laisser Maïa venir vers nous. Il ne faut pas la diriger, elle doit nous guider pour apprendre à communiquer.

Nous attendons patiemment les progrès de Maïa.

Depuis quelques jours, elle a compris comment appuyer avec son pouce sur les touches de ses jouets musicaux (cause/ effet) et de la télécommande. Il y encore quelques semaines, elle essayait de les attraper.

 

 

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 11:55

 

Les séances ont lieu à la maison dans une petite pièce que nous appelons "salle d'éveil ".

 

Cet espace permet à Maïa de ne pas perdre ses repères et de mieux se concentrer.

 

Nous y avons éliminé toutes les sources de distractions. Les murs sont blancs et nus à l'exception du miroir et de l'emploi du temps qui est en cours de finalisation par maman.

 

Il a fallu construire une balançoire d'intérieur indispensable à la méthode. Maïa peut jouer avec un trampoline/ toboggan/ cerceaux/ gros ballon/ une toupie géante...pour la motricité. Pour que Maïa soit la plus détendue possible, nous avons installé des jeux créant du mouvement qui procurent une grande intensité de plaisir.

Nous avons également deux grandes étagères en hauteur où sont posés les jeux. Le but est que Maïa apprenne à désigner en pointant du doigt les objets qui l'intéressent. Afin de communiquer par le geste, aucun jeu ne doit être en permanence à sa portée, à l'exception des jeux au sol.

 

Les jeux sont variés, tant pour la psychomotricité que pour la logique, la faire semblant ou la musique. Durant les premiers mois, nous allons priviligier les jeux "au sol".

 

Tout jeux terminé doit être aussitôt rangé!!!!

 

Maïa ne doit pas se perdre dans plusieurs activités à la fois.

 

Voici quelques photos:


IMG_5568.JPG

 

IMG_5578.JPG

 

IMG_5576.jpg

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 11:57

La méthode des 3I est une méthode qui vient des Etats Unis et qui a été développée en France par l'Association AEVE (Autisme Espoir vers l'Ecole).

 

Le but est d'amener par une pédagogie éducative adaptée, des enfants diagnostoqués autistes, à communiquer, permettant un retour à une scolarisation et à une vie sociale normales.

 

L'application d'une méthode éducative individuelle, intensive et intéractive fondée sur le jeu, appelée méthode des 3I, permet d'obtenir le résultat recherché après une stimulation de deux ans en moyenne selon la nature des problèmes à résoudre.

 

La mise en place de cette méthode nécessite l'intervention d'une trentaine de bénévoles qui se relaient pour jouer avec l'enfant tous les jours de la semaine dans sa salle d'éveil à la maison.

 

Les séances durent 1H30 par bénévoles.

 

Appliquer la méthode des 3I signifie:

 

- Imiter les stéréotypes de l'enfant

- Tout par le jeu pas d'apprentissage

- Partir de ce que souhaite l'enfant et de ses centres d'intérêts

- Se mettre sans cesse en face de lui, chercher sans cesse le contact visuel, l'échange et la communication

 

Tous les bénévoles apportent leur compétence manuelles, musicales, sportives, ludiques, orales, imaginatives, intellectuelles et les utilisent pour détendre l'enfant.

 

La méthode consiste à faire repasser l'enfant par toutes les étapes du développement. Tous les enfants suivis par AEVE et quelque soit leur âge doivent rétablir les bases de la construction de tout individu: visuelle/ gestuelle/ verbale/ expression des sentiments.

 

Un programme intensif de 40H par semaine (weekent et vacances compris) est mis en place sous la conduite des parents aidés d'une trentaine de bénévoles avec l'assistance et la supervision continue de l'association.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 10:22

Mi juillet, nous avons pris la décision de quitter Paris pour venir nous installer dans la région nantaise.

 

Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons opté pour la méthode des 3I (Intensive, Individuelle et Intéractive). Cette méthode qui vient des Etats Unis a été reprise par l'Association AEVE (Autisme Espoir vers l'Ecole).

 

Au bout de 18 mois à deux ans de cette méthode, l'enfant doit pouvoir rentrer à l'école et se débrouiller sans l'aide d'une AVS (auxiliaire de vie scolaire).

 

Pour mettre en place cette méthode, nous avons dû trouver une trentaine de bénévoles qui acceptent de venir jouer avec Maïa pendant 1H30 chaque semaine!!

 

La méthode des 3I consiste à stimuler l'enfant 7jours7, 40 heures par semaine pendant minimum 18 mois.

 

Les séances de jeu ont lieu dans une petite salle d'éveil afin de stimuler l'enfant par une attention constante!

 

Notre réunion de formation bénévoles a eu lieu le 15 octobre. Plus de 70 personnes ont répondu présentes!!!
Nous avions effectué notre recherche via des affichettes, annonce dans le journal Ouest France et radio.


La semaine suivante, il a fallu recontacter toutes ces personnes pour les remercier et organiser le planning.
Ce sont en majorité des personnes à la retraite (beaucoup de femmes!) et des étudiantes infirmières/ kiné/ éducatrice spécialisée...

 

Maïa a commencé la méthode le 31 octobre 2011...

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 09:54

IMG_5145.jpg

 

Maïa est une petite fille de 2 ans et demi ayant un retard psychomoteur global.
Elle est née à terme le 4 avril 2009 à Paris. La grossesse et l’accouchement de sa maman se sont bien passés. Rien ne présageait le retard psychomoteur de Maïa.


Durant les premiers mois de sa vie, Maïa a bien évolué. Elle a très vite fait ses nuits, mangeait bien, adorait prendre son bain et être dans les bras. Elle est allée à la crèche à partir de 4 mois ½.


A 6 mois, nous avons remarqué qu’elle ne tournait pas la tête lorsqu’on l’appelait. Au niveau moteur, Maïa détestait être sur le ventre, ne se retournait pas, a tenu assise à 9 mois. Son papa médecin s’est vite rendu compte que Maïa évoluait plus lentement que les autres enfants.


A 1 an, nous avons effectué un test de surdité (audiogramme) qui s’est révélé normal. Nous avons consulté 3 neuropédiatres, ils nous ont assuré qu’il s’agissait d’un retard simple et que tout rentrerait dans l’ordre progressivement, il ne fallait pas s’inquiéter.

Nous avons commencé des séances de kinésithérapie pour stimuler Maïa au niveau moteur. Au bout de quelques séances, Maïa a commencé à se retourner dos/ventre et à se redresser.


A 18 mois, Maïa marchait mais ne pointait toujours pas du doigt. Elle ne portait pas d’intérêt particulier aux jeux. Elle mettait encore beaucoup les objets à la bouche.
L’inquiétude grandissante nous a amené à consulter un centre plus spécialisé dans la détection d’anomalies du développement de l’enfant. C’est ainsi qu’un bilan psychomoteur global a été réalisé auprès du centre Alfred
Binet (Paris 13ème). Le diagnostic retenu nous a incité à mettre en place des séances plus «intensives».


Parallèlement des tests biologiques ont été pratiqués, une IRM/, cariotype/génotype…aucune anomalie décelée.
A ce jour, le retard psychomoteur de Maïa semble très vraisemblablement s’intégrer dans un trouble envahissant du développement. Depuis sa naissance, Maïa progresse mais très lentement et dans une direction qu’il nous est difficile d’appréhender. Nous n’avons jamais constaté de phase de régression.


Depuis 1 an, Maïa a 2 séances de psychomotricité et une séance d'orthophonie par semaine à Paris.


Elle est allée à la crèche où tout s’est bien passé. Elle a fait les mêmes activités que les autres enfants mais sur une durée beaucoup plus courte car vite déconcentrée.
Elle n’a pas eu de problème d’adaptation. D’un naturel doux et toujours très souriante, elle ne s’est pas fait chahuter par d’autres enfants mais a été au contraire toujours très entourée.


Maïa est une enfant adorable, très souriante et pleine de vie. Elle ne parle pas, a de très grosses difficultés de  concentration.
Chaque jour depuis plus d'un an, nous nous demandons si elle comprend bien le langage. Depuis quelques semaines son attention est meilleure, elle comprend des mots comme chat/ chaussures/ bébé/ pied etc….qu’elle nous apporte ou nous
montre dans des situations appropriées. Nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle comprend bien les ordres simples.


Maïa ne donne pas l'impression d'être "dans sa bulle" car très sociable peut-être même un peu trop. Elle aime le contact, adore les chatouilles mais supporte difficilement qu'on lui guide la main pour l'aider dans lors d’activités. Elle est vite
frustrée.
D'une certaine manière elle apparaît comme hyperactive et peu mimétique.


Lorsque Maïa a le regard absent, elle tricote avec ses petits doigts. Maïa ne présente pas de trouble du sommeil. Nous n’avons jamais eu de problèmes alimentaires comme peuvent rencontrer certains autistes. La diversification
alimentaire s’est toujours bien passée. Elle mange aussi bien des aliments liquides que solides avec une appétence particulière pour le salé. Maïa adore le saucisson!!!!

Nous insistons sur cet aliment car nous avons constaté que le pointage du doigt aurait pu se faire de nombreuses fois pour le désigner.


D’une manière générale, Maïa est peu créative , les jeux de construction, d’assemblage, ne l’intéressent pas, même si de temps en temps il lui arrive en notre présence d’enfiler des anneaux sur un cône. Maïa est une petite fille qui n’aime pas
l’échec, elle abandonne vite face à la difficulté.
Maïa a de nombreux jouets mais ne joue avec aucun. Elle a du mal à percevoir la fonction des objets.
Elle ne sait pas s’occuper seule et demande constamment de l’attention.
Elle tourne rapidement en rond. Elle passe d’un objet à l’autre sans essayer de comprendre l’intérêt du jouet.
Elle peut être très curieuse mais nous devons la solliciter et l’orienter.
Depuis quelques semaines, Maïa nous apporte des jouets ou des objets qui l’intéressent. Elle s’asseoit sur nos genoux et est plus attentive à l’activité proposée.


Maïa aime écouter de la musique/ pousser les objets qui roulent comme les poussettes/ les vélos/ les charriots…
Lorsque Maïa trouve un vélo, une trottinette ou une poussette, elle peut vite s’enfermer dans le stéréotype de les pousser.
A la maison, elle aime jouer à la poupée et peut nous imiter (donner le biberon ou laver son bébé). Elle adore son chat en peluche intéractif.


Depuis sa naissance, Maïa adore l’eau. Le bain est une vraie partie de plaisir. Elle est très attirée par la mer/ les piscines/ les flaques d’eau. L’eau l’attire tellement qu’elle ne voit pas le danger!
Maïa ne parle pas. Le seul mot prononcé est «maman». Elle balbutie énormément: ba/ papapa/ ne/ zzzz, crie encore trop facilement.
Elle fait les marionnettes dès qu’elle entend de la musique et lorsqu’elle est très contente.


Maïa ne pointe pas du doigt mais se fait comprendre en tendant le bras vers l’objet ou l’aliment convoité.
Elle nous donne la main lorsque nous lui la demandons lors d’une promenade. En revanche, si nous souhaitons l’aider dans une activité de motricité fine, elle retire sa main et refuse qu’on la guide.
Maïa adore que l’on s’occupe d’elle. Elle est très attirée par les jeux moteur comme poursuite dans l’appartement,
grimper sur une chaise, une table. Elle aime faire du trampoline et du toboggan au parc.
Elle n’est pas attirée par les jeux dans le sable : elle ne cherche pas à mettre le sable dans le seau avec la pelle, sauf s’il y a de l’eau.
Maïa adore faire du vélo lorsqu’on la pousse. Elle ne sait pas pédaler. Depuis quelques jours, elle fait de la trottinette seule.


Nous pensons que Maïa répond à son prénom même si parfois elle ne se retourne pas, probablement distraite.
Elle aime les câlins, les caresses et adore les chatouilles.
Elle aime se laisser guider dans le jeu et passer du temps à rire. Ses sourires, la joie qu’elle inspire, son goût de l’autre la rendent ludique et tellement attachante. Ils sont de réels encouragements pour toutes les personnes qui l’aiment
et l’entourent!

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche