Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 11:18

Nombre d’heures de jeu : 39 H

BAROMETRE DE LA SEMAINE:

Maïa est en forme. La semaine dernière, Maïa vous faisait découvrir sa tente dans laquelle elle passe encore du temps. Elle aime s’y cacher et s’y reposer.
En revanche, cette semaine, il me semble qu’elle a passé beaucoup de temps dans la toupie. Je n’ai pas l’impression que cet objet l’intéressait autant en début de méthode. Elle aime que vous la fassiez tourner et la berciez dedans.
Maïa jargonne toujours beaucoup et nous avons l’impression d’avoir entendu certains mots comme: «Danielle», «baskets», «à moi»....
Comme la semaine dernière, Maïa désigne de plus en plus avec le bras.

Le début de semaine est difficile car Maïa est grognon et a du mal à se concentrer.  Elle demande plusieurs jeux qui la lassent rapidement. Christiane a l’impression qu’elle n’est pas à «l’aise dans son corps». Elle régurgite deux fois. La récréation avec Mélanie lui fait beaucoup de bien. Elle prend son vélo rose qu’elle abandonne dès qu’elle croise un chien. De retour en salle, elle passe d’abord son temps à retirer le scotch noir qui tient la prise.  Elle reste un bon moment allongée au sol et finit par s’endormir. Cette première matinée a été calme. Malgré la fatigue, Maïa rit et regarde bien dans les yeux. En début d’après-midi, Maïa emmène Marie-Ange dans sa tente (c’est la première fois que Marie-Ange vient depuis que nous avons installé la tente). Maïa tend le bras pour lui demander un livre. Elle regarde longuement l’image du petit garçon dans le bain et le frotte comme si elle le lavait. Marie-Ange s’amuse à cacher la clef dans ses mains. Maïa la cherche et est fière de la retrouver. Elles recommencent ce jeu à plusieurs reprises. Maïa vocalise beaucoup et dit souvent «bébé» et «papa». Ainsi que la semaine dernière, Sophie remarque que Maïa essaie de construire une cabane. Elle renverse la table, les chaises qu’elle rapproche et pose la couverture dessus! Maïa comprend bien quand Sophie lui demande de retirer sa chaussette pour lui faire des chatouilles. Sophie et Marie-Ange ont passé un agréable moment avec une petite Maïa très malicieuse qui tend de mieux en mieux le bras pour demander les jeux!

Mardi matin, Marie-Claire et Maïa s’amusent dans la tente avec les poupées. Elles leur font faire des bisous à travers la fenêtre. Maïa tend aussi sa joue pour recevoir des bisous. Maïa s’endort après une partie de cache cache sous la couverture. La promenade avec Chantal est très sportive. Maïa court de mieux en mieux. Elle grimpe sur les murets et sur un gros caillou. Quand elle se rend compte qu’elle est plus «grande» que Chantal, elle sourit malicieusement. De retour en salle, Maïa est plus calme et se réfugie dans la tente. Avec le bras, elle demande les bébés qu’elle s’accapare. Elle ne veut pas les prêter. Elle les cajole et les nettoie avec une lingette.
Suzy note une réelle amélioration de la compréhension lorsqu’elle demande à Maïa de: tirer/ pousser/ venir et donner. Catherine constate qu’elle s’affirme plus lorsqu’elle souhaite un jouet et le désigne facilement avec le bras. 

Mercredi matin, Catherine s’allonge à côté de Maïa qui essaie de lui retirer ses lunettes. Catherine les cache aussitôt derrière elle. Maïa se lève et court les chercher. Afin que Catherine puis Colette en fin de matinée lui donnent le livre des sons, Maïa dit «bébé» puis fait semblant de pleurer en tendant le bras. Après plusieurs tours de toupie, Catherine trouve que Maïa n’est pas très stable, elle lui demande de s’asseoir chose que Maïa  exécute immédiatement.
En récréation avec Colette, Maïa rencontre le chien «Margotte» qu’elle promène en laisse un petit moment. Cela lui procure toujours autant de plaisir et elle est très attentionnée. Plus tard, elle s’amuse à glisser un petit caillou entre deux pierres du mur. En salle,  elle demande la petite souris à Colette qui s’amuse à lui retirer. Maïa lui aurait reprise des mains en disant «à moi».

Après la sieste, Maïa profite d’une jolie pause d’une 1/2 heure en compagnie de ses cousines Emma et Lyne. Quel bonheur de les retrouver! Maïa est captivée par Emma, 6 ans. De retour en salle avec Nathalie, Maïa est calme mais la regarde beaucoup. Elle s’allonge sur la table et Nathalie la tire par le pied telle une petite voiture. Nathalie constate que Maïa redonne le jouet dont elle ne veut plus afin qu’on le repose sur l’étagère. En fin de journée, elle joue à la poupée avec Joël. La récréation a été annulée pour cause de pluie. Maïa est plus fatiguée et je pense que la récréation lui a manqué.

Jeudi matin, Maïa s’intéresse toujours autant aux lunettes de Thérèse. Elle lui retire puis essaie de les mettre. Elle ne s’intéresse pas vraiment aux objets sur les étagères hormis la boîte de lego, qu’elle vide. En fin de séance, Maïa se laisse masser pendant 1/4 heure, allongée sur le sol. Quand Thérèse lui dit qu’Agnès est arrivée pour aller se promener, Maïa se relève aussitôt et se dirige vers la porte. La récréation avec Agnès a été riche en rencontres! Maïa voit tout d’abord 3 chiens qu’elle connaît bien. Dès qu’elle les aperçoit, son visage s’illumine et elle regarde Agnès en souriant. Elle leur court après jusqu’à ce qu’elle rencontre le facteur et demande à monter sur son vélo! Ce dernier commence à bien connaître Maïa et se prête bien au jeu. La récréation terminée, Maïa aime se cacher sous la couverture et écouter les histoires de Tchoupi.
Avec Martine, Maïa teste l’équilibre en posant les voitures et les personnages sur la chaise puis sur le gros ballon qui roule et fait tout tomber!
Elle s’amuse à cracher par terre. Martine lui dit que ce n’est pas beau! Maïa se cache puis recommence en la regardant droit dans les yeux! Quelle coquine!!!!
En récréation avec Nicole, elle promène «Dalhia le chien» comme tous les jeudi. Après ce grand moment de bonheur, elle remonte en salle sans problème. Elle demande plusieurs jeux mais Nicole remarque surtout que Maïa ne veut pas prêter. Dès que Nicole prend le jeu «double», Maïa lui prend des mains et se l’accapare. Elle se couche sur les deux sacs rouges pour que Nicole n’en prenne aucun. Elle fait la même chose à Martine puis à Gaëlle le vendredi matin. Elle râle et les serre contre elle.

Vendredi matin, Maïa tente de se faire tourner seule dans la toupie en tapant des pieds sur le sol. Elle y reste un long moment. Gaëlle et Maïa promènent les bébés dans la pièce en les tenant par la main tout en chantant. Ce jeu plaît beaucoup à Maïa qui est très détendue. Maïa sort avec son vélo rose durant la récréation avec Julia. Elle prend de la vitesse dans la descente, sourire aux lèvres, tombe à plat ventre mais se relève aussitôt sans pleurer. Elle remonte sans problème sur son vélo. Julia remarque que Maïa veut vraiment dialoguer. Elle lui tend des objets en vocalisant. A un moment, elle dit «à moi». Maïa regarde les étagères et tend le bras une ou deux fois en jargonnant. Elle finit par s’endormir une vingtaine de minutes en fin de séance. Elle se réveille sans grande difficulté en entendant Julia lui dire: «Tu veux aller dans la cabane?».
Comme chaque semaine, Philippe et Maïa commence par une partie de foot. Il lui demande si elle veut jouer à 1/2/3 Petit Bonhomme de bois. Maïa, qui est allongée dans la tente, se relève immédiatement et se dirige vers le mur. Durant la séance, Maïa essaie de répéter «Tchoupi».
Christine et Maïa (qui a pris son vélo) profitent d’une longue récréation sur les bords de Loire.
Lorsqu’elles croisent une maman et son bébé en poussette, Maïa se dirige vers eux et souhaite la pousser. Elle est encore très attirée par tous les objets qu’on peut pousser et s’énerve vite si on lui refuse.
Sur le chemin du retour, Maïa aurait guidé Christine jusqu’à l’immeuble. A un moment, elle aurait «réalisé» qu’elle se trompait de chemin et aurait fait demi-tour seule. Christine constate que Maïa est de plus en plus à l’aise pour grimper les marches. Dans la salle, elles jouent au puzzle et Maïa tente de remettre les pièces en place.
Alors qu’elles jouent avec un collier devant le miroir, Christine secoue ses cheveux en disant «tu es belle» et Maïa l’imite!

Samedi matin, Maïa est très heureuse de retrouver Marine et Danielle. Elle tend le bras pour demander les livres à Marine et verbalise beaucoup: en essayant de répéter «tchou tchou» et «cassé»/ en faisant le bébé qui pleure dès qu’elle voit le vélo. Elle reste concentrée une vingtaine de minutes sur cette activité. Maïa baille à plusieurs reprises et finit par s’allonger. Marine lui masse les jambes et les pieds. Quand elle remonte sur le dos, Maïa remue les jambes pour lui signifier qu’elle en veut encore. Avec Danielle, Maïa est également très bavarde. Elle essaie de répéter «tourne tourne» quand Danielle la fait tourner dans la toupie. Lorsqu’elle sort de la salle de jeux, Danielle et moi avons entendu Maïa répéter l’équivalent de «Danielle».
En début d’après-midi, elle retrouve Dominique. Maïa babille encore beaucoup mais est indécise. Elle demande les livres de Tchoupi puis joue avec les chaussons de Dominique avant de se relaxer dans la toupie. Maïa entreprend ensuite de mettre la chaise dans la tente!!!

Dimanche, le début de séance avec Claudine est agitée car Maïa veut se promener. Elle a vu son vélo derrière la porte d’entrée et manifeste son mécontentement! Elle essaie de faire un puzzle mais s’énerve vite car n’y arrive pas. Comme souvent cette semaine, Maïa s’installe dans la toupie un long moment et babille beaucoup. Dans la tente, Maïa lutte contre le sommeil et s’agace vite dès que Claudine ne fait pas ce qu’elle veut. Avant de s’assoupir, Maïa prend le bras de Claudine contre elle, véritable signe d’affection!  Avec Mallory, Maïa commence la séance en réclamant la musique. Elle fait la «comédienne» en imitant le bébé qui pleure. Quand Mallory évoque la chanson d’anniversaire, Maïa se met à chanter!! Elle crache aussi beaucoup pour son plus grand plaisir! Elle sait que ce n’est pas bien donc.....rigolo! Maïa tend à Mallory les jeux qu’il faut ranger et dit «non» de la tête quand elle n’est pas d’accord. En récréation avec Elodie, Maïa s’amuse à courir derrière trois canards qui se promènent dans la résidence! Elle termine la semaine par des câlins, chansons et chatouilles dans les bras d’Elodie!!!


La vie à la maison:

Les nuits se sont bien passées hormis celles de vendredi et samedi durant lesquelles Maïa était plus agitée. Il y avait une pleine lune le vendredi soir!

Maïa mange uniquement assise sur son réhausseur. Au revoir la chaise haute!!! Elle aime se sentir traitée comme une «grande»!
A la fin du repas, nous lui proposons de choisir son dessert. Elle se lève et se dirige vers le réfrigérateur. N’aimant que le chocolat, le choix se fera entre une mousse, une crème ou petit suisse au chocolat!
Nous la testons régulièrement sur la compréhension. Exemple: Maïa, montre-nous où sont les bonbons? Elle regarde en direction du bocal et tend le bras avec un grand sourire!
Mercredi midi, Maïa a passé un petit moment avec ses cousines, elle ne les avait pas vues depuis un moment. Quel bonheur de voir Emma (6 ans) et Lyne (3 ans)! Maïa est en admiration devant Emma qui est plus grande. Dès qu’elle la voit, elle ne la lâche pas et lui prend la main. Nous avons proposé aux filles de faire une petite promenade dans la résidence. Maïa était tellement heureuse de tenir les mains de ses cousines! Quand Lyne partait de son côté, Maïa la suivait en voulant lui attraper la main. Elle essayait même de dire «main». On sentait une réelle envie de parler!

 

photo-5--copie-1.jpg

 

photo-6-.jpg

 

photo-7--copie-2.jpg

 

Samedi après-midi, Maïa terminait ses séances à 16H30. Nous sommes allés nous promener dans le centre ville de Nantes. Nous voulions lui faire plaisir en faisant quelques tours de manège. La dernière fois que nous sommes allés à Nantes, il était un peu plus tard 18H30. Il y avait moins de monde et tout s’était bien passé (manège et crêperie).
A peine sortie de la voiture, Maïa courait dans tous les sens: attraper une poussette avec un bébé/ la laisse des chiens/ entrer dans les magasins... Lorsque nous sommes arrivés devant le manège qui était en marche, Maïa s’est énervée car elle voulait monter dedans. Il y avait trop de stimulus pour elle d’un coup. Nous avons pensé que nous pouvions recommencer (faire comme tout le monde). Maïa a fait 3 tours de manège et nous sommes finalement rentrés. De retour à la maison, Maïa est redevenue calme et est sortie faire du vélo avec son papa. Elle a retrouvé son environnement qui pour le moment, l’appaise plus que la ville et la foule du samedi après-midi.
photo-8-.jpg
Nous avons passé une très bonne semaine avec une petite fille qui continue de progresser et qui communique tous les jours un peu plus!

Merci à vous tous.....

Maïa, Mélissa et Paul

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:28

Nombre d’heures de jeu : 39 H

BAROMETRE DE LA SEMAINE: une petite Maïa très en forme et enjouée!!
Maïa était très présente. Vous avez tous noté que les regards échangés étaient plus longs. Maïa vocalise à nouveau beaucoup et imite certains bruits d’animaux!! Elle a passé de longs moments dans sa petite tente. J’ai l’impression qu’elle y allait systématiquement en début de séance pour vous la montrer.
Maïa a souvent demandé la musique que nous avons pour le moment retirée de la salle.

Les séances de lundi se déroulent dans la bonne humeur.
Maïa s’empresse de montrer sa tente à Christiane qu’elle n’a pas vue depuis deux semaines. Elles y passent un long moment et regardent 2 livres demandés par Maïa. Christiane remarque qu’elle est très attentionnée et essaie de répéter plusieurs fois Tchoupi et pipi (Livre Tchoupi va sur le pot). En fin de matinée, Isabelle lui chante «Meunier tu dors». Maïa chantonne assise dans la toupie. Elle demande la couverture en tendant le bras puis rentre dans sa cabane. Isabelle lui dit: «Mami a froid! Tu me donnes la couverture?» Maïa réfléchit, cherche et lui donne la couverture.
Avec Françoise, Maïa est très malicieuse. Elle se cache dans sa tente et s’amuse à faire coucou. Elle fait les marionnettes lorsque Françoise chante. Avant la méthode, Maïa faisait systématiquement les marionnettes lorsqu’elle était contente ou écoutait de la musique ( stéréotype) ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
Avec Sophie, Maïa installe une chaise dans la tente et y met ses bébés. Elle se fabrique une vraie petite maison. Sophie, comme nous tous, comprend mieux les désirs de Maïa qui se frustre moins durant les séances. Elle lève plus facilement le bras pour désigner les objets.

Mardi matin, Maïa demande à nouveau la musique en désignant la prise à Marie-Claire. Elles sortent les feutres mais Maïa s’énerve vite et les lancent à plusieurs reprises.
A 10h20, elle se dirige vers la porte pour partir en balade. Maïa retrouve Chantal qu’elle n’a pas vue depuis 3 semaines. Durant la récréation, elle remarque un petit chien derrière la baie vitrée d’un appartement situé au 1er étage. Elle s’approche de l’immeuble pour le voir. Elle se rend vite compte qu’il est trop haut et qu’elle ne peut pas le voir, même sur la pointe des pieds et la tête penchée en arrière. Maïa prend alors l’initiative de reculer tout en gardant la tête levée. Dès qu’elle aperçoit le chien, elle pousse des cris de joie. Maïa a «pris le temps de réfléchir» et a trouvé seule la solution pour voir le chien. Dans la salle, elle demande beaucoup la musique qu’elle avait l’habitude d’écouter avec Chantal.
Suzy et Maïa jouent au ballon avec toujours autant de plaisir! Suzy lui donne un petit «cours d’anatomie» en s’amusant à lui «voler» différentes parties du corps que Maïa arrive à identifier. En récréation avec Catherine, Maïa rencontre un petit chien qu’elle promène en laisse. De retour en salle, elle demande les poupées et répète beaucoup le mot «bébé/ bébé».

Mercredi matin, Christine découvre comme les autres bénévoles la cabane de Maïa dans laquelle elle aime se faire câliner. Elle imite, depuis le début de la semaine, le bruit du bisou avec la bouche. Maïa réclame les puzzles et semble comprendre qu’il faut mettre les pièces en bois dans les trous. Elle joue ensuite avec les quilles et se réfugie dans sa tente. Elle les remet dans le sac et essaie de refermer la fermeture éclair. En fin de matinée, Maïa est fatiguée. Après une belle promenade avec Colette, elle revient dans la salle et demande l’appareil CD que nous avons retiré. Elles feuillettent le livre avec les enfants et Maïa imite le bébé qui pleure.
Après le repas et une bonne sieste, Maïa est de nouveau en forme et très enjouée. Comme la semaine dernière, Nathalie a l’impression que Maïa essaie de répéter le mot «musique» puis s’exprime en disant «veux pas». Nathalie fait mine de ne pas comprendre ce que lui demande Maïa : elle lui dit «c’est le trampoline que tu veux?»; Maïa le repousse; c’est les cerceaux que tu demandes?»; Maïa le prend et le lève pour que Nathalie le raccroche au mur. Joël fait la même chose et Maïa repousse le train qui ne l’intéresse pas. Après une bonne promenade, Maïa et Joël lisent des Tchoupi cachés sous la couverture.
Depuis plusieurs séances, nous constatons que Maïa nous redonne les jeux qui ne l’intéressent plus afin que nous les remettions sur les étagères.
Maïa est également sensible à nos blessures. Lorsque nous nous faisons mal et «pleurons», elle s’approche et nous fait un câlin.

Lorsque Thérèse arrive jeudi matin, Maïa l’accueille avec un câlin. Comme avec tous les bénévoles depuis le début de la semaine, Maïa se dirige dans sa tente dans laquelle elle s’allonge et babille beaucoup. Thérèse constate une réelle attention de Maïa durant la lecture du livre Tchoupi devant le miroir. Elle écoute l’histoire du début à la fin sans tricoter avec ses petites mains. Avec Agnès, Maïa imite le bruit de certains animaux et fait sauter son bébé sur ses genoux en mimant une séance de poney.
Martine cache des objets dans ses mains. Maïa les cherche en souriant. Au moment du goûter, elle fait «Non» avec la tête lorsque Martine lui propose un bottereau. Elle finit par le manger et regarde Martine en riant.
Au cours de la récréation avec Nicole, Maïa rencontre Dalhia le chien. Sa maîtresse lui propose de tenir la laisse. Maïa, radieuse, est très fière de raccompagner Dalhia jusqu’à sa maison. De retour en salle, Maïa babille beaucoup et tente de faire comprendre à Nicole qu’elle souhaite la musique.

Vendredi matin, Maïa s’amuse assise dans la toupie. Elle essaie de la faire tourner seule en tapant le sol avec ses pieds. Elle s’allonge avec Gaëlle sous la couverture et lui touche le visage en vocalisant beaucoup. Maïa se regarde dans le miroir en clignant des yeux.
En récréation avec Julia, Maïa rencontre Dito le chien à qui elle donne un gâteau (geste accompagné par Julia). Dans la salle, Maïa oriente la main de Julia pour qu’elle lui chatouille le ventre. Julia remarque que Maïa comprend le mot «encore» car elle repousse la main en riant. Elles font une course poursuite autour de la tente et Maïa reproduit le «Coucou» de Julia. Elle déchire son mouchoir en deux et en donne un morceau à Julia.
Comme chaque vendredi après-midi, Maïa et Philippe démarrent la séance par une belle partie de foot. Maïa s’isole dans sa tente de laquelle elle renvoie la balle lancée par Philippe. Catherine D et Philippe notent que Maïa est plus présente, bavarde et observatrice que la semaine dernière. Allongées sous la couverture, Maïa donne ses pieds à Catherine quand elle lui demande.

Samedi matin, Maïa démarre la journée avec Julie à qui elle montre une nouvelle fois la prise en geignant pour demander de la musique. Elles imitent pendant un long moment le bébé qui pleure et Maïa sourit quand Julie rigole fort.
Maïa tend très souvent le bras pour désigner les jeux même s’il est encore difficile de savoir ce qu’elle veut vraiment. Elle demande les feutres mais Julie n’est pas rassurée car elle les met encore beaucoup à la bouche. Nous décidons de les retirer de la salle pour le moment. Comme avec Julie, Maïa demande de la musique à Marine. Entre les deux séances, elle est allée récupérer un CD dans sa chambre et le tend à Marine en regardant la prise. Elle se vexe quand Marine lui explique qu’elle ne peut pas lui mettre. Marine s’éloigne pour jouer au ballon et Maïa la rejoint rapidement. Elles imitent une séance de poney sur les chaises. Maïa remue le dossier afin que Marine continue. Elle aide Marine ,qui est «tombée par terre», à se relever en lui tendant la main. Maïa finit par s’endormir dans la tente après quelques massages et chansons (10 minutes avant la fin).
La séance en début d’après-midi est annulée. Nous profitons de ce temps libre pour sortir au soleil. Maïa aime faire de son nouveau vélo sans pédale. Elle accepte que nous la lâchions (nous la tenons uniquement par la capuche). Elle avance bien et tourne de mieux en mieux le guidon (principalement pour se diriger vers les flaques d’eau!).

 

photo.jpg

velo2-copie-1.jpg

Elle termine la journée en compagnie de Marie-France qui découvre à son tour la cabane de Maïa. Elles s’y assoient et Maïa jargonne beaucoup. Elle essaie d’attraper comme à chaque fois les lunettes de Marie-France. Maïa ne demande rien sur les étagères et s’amuse principalement au sol. Elle fait de la toupie en chantonnant.

Toute la journée de dimanche, Maïa est globalement moins enthousiaste. La semaine s’est bien passée. Maïa a bien évolué, peut-être est-elle fatiguée? Le matin, nous autorisons Maïa à écouter de la musique dans la salle. Claudine lui a tricoté des chaussons pour ses poupées qu’elles s’amusent à mettre puis à retirer. Maïa s’allonge ensuite dans sa tente (45 mins). Elle regarde peu Claudine mais se laisse masser. La dernière demi-heure se passe dans la toupie. Maïa aime la sensation de tourner vite. Elle est épuisée mais lutte pour ne pas s’endormir.
Avec Justine, Maïa est calme. Elles se regardent beaucoup. Maïa babille avec des sons très variés. Elle a approché la table des étagères, est montée dessus afin d’attraper un objet. En récréation avec Elodie, Maïa joue dans les flaques d’eau pour son plus grand plaisir. Elle rit en lançant du sable sur Elodie. De retour en salle, Maïa se frustre vite car fatiguée. Elle demande des livres et court se mettre dans sa tente. Maïa touche Elodie avec ses pieds, ses mains et finit pas la mordre. Elodie fait de même.

La vie à la maison:

Nous avons remarqué depuis deux semaines que Maïa avait vraiment progressé dans la compréhension verbale. Elle répond de mieux en mieux aux ordres simples sans accompagnement par le gestuel.

Cette semaine a été principalement marquée par les capacités de Maïa à imiter le bruit des animaux. (Sourires)
Lundi soir, alors que nous dînions chez mes parents, son grand-père lui dit: «Tu manges comme un petit singe Maïa!!». Maïa le regarde et lui fait le bruit du singe: «Hou Hou Hou». Nous la regardons surpris et émerveillés comme vous pouvez l’imaginer!!! Nous lui demandons de le refaire ce qu’elle fait immédiatement! Nous rions, tellement heureux et émus de l’entendre faire le singe!
Le lendemain matin, sa mami lui demande: «Maïa, comment fait le singe?», Maïa répond «Hou Hou Hou» puis «Comment fait le bébé qui pleure?», Maïa fait «Hein Hein Hein» puis «Et le mouton?» «Beii Beii Beii».
Maïa commence à imiter sur demande. Quel progrès extraordinaire!!!!
Le lendemain, je cours lui acheter des poissons rouges. Maïa, qui n’est pas franchement intéressée par ses deux nouveaux copains, sait dorénavant imiter le poisson en ouvrant et fermant la bouche.
Paul et moi nous amusons à lui faire le cri du cheval, de l’oiseau qu’elle essaie tant bien que mal de répéter!!! Cet après-midi avec Sophie (bénévole), nous lui montrons un cheval en plastique et lui demandons ce que c’est. Maïa fait: hiiiiiiiii voulant dire huuuuuu!!!!

Je pense que lors de la prochaine évaluation, nous pourrons envisager d’atteindre le niveau 2 en language compréhensif/ échanges verbaux : répète des mots/ cris d’animaux...(Sourires)

Dans le bain, Maïa remplit les tasses avec la pomme de douche et s’arrose avec. Elle met encore le pot à l’envers mais je trouve formidable qu’elle comprenne l’utilité de la tasse.

Certains soirs, nous continuons nos balades avec Dito le chien. Maïa a une très bonne endurance car elle est capable de marcher près de 45 minutes. Elle tient la laisse et cela lui fait beaucoup de bien car elle est canalisée par le chien. Comme je vous le disais dans le dernier compte rendu, elle est complètement détendue et nous le sentons rien qu’à sa façon de nous tenir la main.


Cette semaine, Maïa a également découvert le vélo sans pédale apporté par le Père Noël (trop grand pour elle au mois de décembre). Elle est chaque jour de plus en plus à l’aise et accepte que nous la lâchions (on la tient par la capuche en cas de chute). Elle avance seule en donnant des petits coups de pieds de chaque côté. Il semblerait que ces vélos soient très bons pour acquérir de l’équilibre. Une chose est sûre, Maïa l’adore!!! En fin de séance, elle se dirige vers le placard de l’entrée qu’elle sait désormais ouvrir seule. Elle prend ses chaussures et va chercher son vélo dans la buanderie!!!

 

papamaia.jpg

 

MAIA-BANC-copie-1.jpg

 

Cette semaine a été très riche et très encourageante pour la suite!!!

Merci à vous tous!!!

Partager cet article
Repost0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 22:40

Nombre d’heures de jeu : 36 H

Christiane étant absente, Maïa démarre la semaine avec son papi. Elle pousse sa chaise rose sur laquelle elle pose des voitures. Lorsqu’elles tombent, Maïa les ramasse et les pose à nouveau. Elle demande la couverture pour se cacher puis escalade la table plusieurs fois. En fin de séance, elle fait de la balançoire et se regarde dans le miroir en riant.
Après une petite récréation avec Martine, Maïa rentre contrariée et s’endort durant toute la séance. Elle n’est pas en forme. En début d’après-midi, elle a 39°C de fièvre. Les séances sont annulées jusqu’au mardi après-midi, ce qui lui permet de rester au chaud et de se reposer chez ses grands-parents.
Elle se réveille plusieurs fois durant la nuit de lundi. Mardi matin, elle a encore un peu de fièvre.
Mardi après-midi, Suzy retrouve une petite Maïa encore fatiguée qui demande beaucoup de câlins. Il y a peu d’échange durant cette séance. Elle demande à Catherine la balançoire qui l’attire à nouveau depuis plusieurs séances.

Mercredi matin, malgré sa bonne humeur, Maïa est indécise. Christine ne comprend pas toujours ce qu’elle souhaite faire. Elle réclame les puzzles qu’elle jette aussitôt. Elle veut  faire de la balançoire mais souhaite arrêter à peine installée. Elles écoutent de la musique et Maïa chantonne «Poui Poui Poui Poui...»
Lorsque Maïa retrouve Eric après 2 mois d’absence, elle sourit, applaudit et se précipite dans ses bras. Quel bonheur de constater qu’elle le reconnaît!!!! Après les retrouvailles, le début de séance est bien calme. Maïa se cache sous la couverture et tricote beaucoup avec ses doigts. Elle se dirige souvent vers la porte et joue avec la clef qu’elle fait tomber. Eric pense qu’elle dit «bébé» mais j’en conclue qu’elle dit plutôt «tombé».
Avec Nathalie, Maïa n’est pas très enjouée. Comme avec Christine, elle demande des jeux sans les vouloir réellement.  Après avoir pris son goûter, Maïa est plus énergique.  Elle montre souvent la prise électrique pour exprimer son envie d’écouter de la musique. A sa grande surprise, Nathalie aurait entendu Maïa répéter plusieurs fois le mot «musique»!!
Après une sortie avec son «camion», Maïa montre à Joël qu’elle est très «habile» de ses pieds, lors d’une joyeuse partie de foot en salle.

Jeudi matin, Maïa demande à Thérèse, les petites voitures qu’elles s’amusent à tirer dans la pièce, puis la boîte de legos. Elle n’essaie pas de faire des constructions, elle vide la boîte puis se met la sur la tête en guise de chapeau.
En fin de séance, elle se regarde dans le miroir, gesticule, émet des sons et s’intéresse aux lunettes de Thérèse.
En récréation avec Agnès, Maïa rencontre Dito le labrador. Anne-Laure, sa maîtresse autorise Maïa à le tenir en laisse pour son plus grand bonheur!!!!!
De retour en salle, Maïa désigne la prise en disant «bébé». Agnès en conclut qu’elle veut écouter le livre des sons. Comme avec Thérèse, Maïa demande les legos qu’elle essaie cette fois-ci d’encastrer. Elle s’amuse à «déconstruire» les tours legos de Martine en début d’après-midi. Avec Martine, elle demande le livre des sons et cherche comme toujours la page avec les bébés qui pleurent.
Après sa récréation avec Nicole, Maïa montre le besoin de se reposer. Nicole lui propose d’écouter le CD «Musique de la crèche», mais Maïa manifeste son mécontentement car elle préfère celui  des sons! Maïa «la footeuse» fait de belles démonstrations de lancer de balles à Nicole. En revanche, elle demande les puzzles qu’elle s’amuse à jeter dans tous les sens.

Suite à la réunion du jeudi soir, nous avons retiré l’appareil à musique de la pièce et ajouté une petite tente Hello Kitty. Vendredi matin, Maïa cherche la musique à plusieurs reprises. Elle regarde Gaëlle en râlant et gratte la prise. Gaëlle lui explique qu’il est cassé et Maïa se calme.
Elle s’installe ensuite dans sa tente qu’elle s’approprie bien. Elle découvre la matière en grattant le sol ainsi que le filet de la fenêtre et s’amuse à la déplacer. Elle n’apprécie pas que Gaëlle rentre à l’intérieur. En récréation avec Julia, Maïa est distante et la regarde peu. De retour en salle, Maïa est encore contrariée par l’absence de musique. Julia se cache dans la tente. Maïa la rejoint et accepte de se faire masser (10 minutes). Elle s’endort une vingtaine de minutes et se réveille seule en pleurant. Elle demande à être portée pour attraper les bébés. Quand Julia lui donne, Maïa les repousse en souriant. Julia lui dit: tu es coquine, tu ne les veux plus? Maïa les reprend aussitôt! En fin de séance, Maïa et Julia échangent de beaux regards et sourires (bonne interaction pendant 10 minutes)
Vendredi après-midi, Maïa est énervée. Philippe constate qu’elle a du mal à se concentrer. Elle rentre dans sa tente, s’allonge et s’endort quelques instants. Philippe lui parle doucement à l’oreille lorsqu’elle est allongée ce qu’elle semble apprécier.
Après le goûter, Maïa tend le bras vers l’étagère et désigne le livre des sons à Catherine D. Le livre dans les bras, elle se dirige vers la prise électrique pour demander de la musique. Maïa semble bien associer livre et musique. N’obtenant pas ce qu’elle demande, elle s’allonge et s’endort. Le réveil est extrêmement difficile. Maïa pleure beaucoup et ne se calme pas malgré les efforts de Catherine qui lui parle, se cache dans la tente ou encore l’ignore en lisant un livre.
 
Samedi matin, Maïa est très heureuse de retrouver Marine après 3 semaines d’absence. Elle lui tend les bras pour lui faire un câlin. Le matin, j’ai ajouté un jeu de quilles dans la salle. Maïa le remarque immédiatement et le demande en tendant le bras. Elle les sort du sac, les mord, les jette puis les remet dedans. Elle joue un moment avec et aime les faire tomber avec le pied une fois que Marine les a alignées. Elle rigole beaucoup. Marine assise par terre, Maïa lui prend la main afin qu’elle se relève et demande «Tchoupi» en disant «Pipi». Marine remarque que Maïa babille et rigole beaucoup. En revanche, elle la regarde peu dans les yeux.
Durant la récréation avec Julie, Maïa croise le facteur. Elle tape sur la selle du vélo pour montrer qu’elle veut monter dessus et est très fière quand on l’y assoit.
Dans l’ascenseur, elles croisent une dame à qui Maïa aurait fait un bref signe de la main en sortant. (comme pour dire au revoir). Durant la séance, Maïa désigne beaucoup plus avec le bras et Julie observe un bref pointage de l’index pour désigner la balançoire dans laquelle elle veut s’assoir.
Samedi après-midi, c’est Mallory qui revoit Maïa après deux semaines d’absence. Elle constate que Maïa parle plus avec de nouvelles intonations (depuis vendredi soir Maïa vocalise à nouveau beaucoup plus), est plus «logique» et habile de ses mains. Maïa prend un peu plus le temps de réfléchir avant de faire quelque chose. Mallory remarque que Maïa demande moins les bras et montre plus de la main les étagères. Elle dit «Poupi» ou «Pipi» pour demander le livre de Tchoupi. C’est une séance avec de beaux regards échangés et de magnifiques sourires.
En récréation avec Danielle, Maïa rencontre une petite fille à qui elle emprunte la petite poussette (de poupée). Maïa est heureuse et babille beaucoup. De retour en salle, elle est fatiguée, s’allonge et s’endort une dizaine de minutes. Danielle lui propose les legos qu’elle essaie d’encastrer.

Dimanche matin, Maïa passe presque une heure dans sa tente. Elle montre son ventre à Claudine, lui demande la couverture bleue pour se cacher. Claudine remarque que Maïa  imite le bruit du bisou avec sa bouche.
Après la sieste, Marie-France retrouve une petite Maïa en pleine forme. Elle se laisse masser allongée sur la table au soleil. Maïa jargonne beaucoup mais recommence à baver depuis plusieurs jours.
Après une belle récréation avec son papa qui repart à Paris, Maïa remonte avec Elodie. Elles jouent avec les petites voitures qu’Elodie lui fait rouler sur le corps. Lorsque Maïa touche le pansement d’Elodie qui fait semblant d’avoir mal et de pleurer, Maïa semble l’imiter!


La vie à la maison:

Après 5 jours d’absence, nous retrouvons une petite Maïa un peu malade. Lorsque je vais la chercher chez mes parents mardi matin, je la sens contente de me retrouver. Elle me regarde, me sourit et vient dans mes bras. Je lui explique que nous sommes rentrés et que nous étions très pressés de la revoir. Elle m’écoute et fait sa timide. Elle sourit mais ne me regarde pas vraiment dans les yeux. Lorsque nous arrivons à la maison, elle se dirige directement vers notre chambre en disant «Papa».

Les premiers jours à la maison sont un peu difficiles car Maïa est vite contrariée. Elle s’énerve et nous fait de grosses comédies.
Vendredi soir, après une journée globalement difficile pour Maïa (retrait de la musique dans la salle), nous décidons de lui faire plaisir en l’emmenant faire du manège.
Dès que nous lui expliquons que nous partons faire du manège, Maïa chantonne. Elle enfile ses chaussures et manteau sans contester.
Dans la voiture, elle sourit et tape des mains en écoutant la musique. Arrivés chez Auchan, elle nous donne bien la main et attend patiemment le ticket que nous lui achetons. Elle regarde le monsieur du manège dans les yeux et lui tend son ticket lorsqu’il lui demande. Nous déambulons ensuite dans la galerie marchande. Maïa est calme et ne part pas dans tous les sens. Dans un magasin, elle ne touche pas à tout et regarde la vendeuse en souriant. Lorsqu’elle est tentée de saisir un objet, nous sentons vraiment qu’elle se «contrôle» pour ne pas le prendre. De retour à la maison, elle regarde un petit dessin animé le temps que je prépare le dîner. Quand tout est prêt, je l’appelle 3 fois. Maïa arrive tout sourire dans la cuisine avec sa petite chaise rose. Elle s’asseoit et attend que je lui serve son repas. Elle refuse d’aller dans sa chaise haute, je lui propose  donc de dîner comme une grande et lui constitue une petite table avec un tabouret blanc. Elle est ravie de dîner de cette façon. Elle est concentrée, ne se tourne pas dans tous les sens et est ravie d’être à ma hauteur. Depuis ce soir-là, elle ne veut plus manger dans sa chaise bébé!
Le plus important pour nous est qu’elle soit venue seule dans la cuisine. Je l’ai appelée et elle est venue me rejoindre malgré le dessin animé qu’elle regardait.

Samedi soir, Maïa a de nouveau rencontré le chien Dito en bas de l’immeuble. Sa maîtresse Anne-Laure, nous propose de l’accompagner en balade. Maïa est tellement heureuse de promener le chien en laisse que nous la suivons. Maïa est captée par le chien et nous regarde en souriant pour nous exprimer son bonheur et sa fierté de le promener comme une grande. Nous renouvelons l’expérience le lendemain avec une balade de 40 minutes. Maïa marche bien et est surtout très détendue. Nous sentons lorsqu’elle nous donne la main son petit bras bien relaxé.
Nous expliquons la situation à Anne-Laure qui nous propose de l’accompagner dès qu’elle le peut pour que Maïa puisse profiter de Dito. Maïa le caresse et l’appelle bébé.

Durant la réunion de jeudi soir, Paul et moi vous disions constater une stagnation des progrès de Maïa ces derniers jours. Nous ne savons pas si elle nous a entendu (sourire), mais le lendemain soir, elle nous prouvait qu’elle avançait encore et n’allait pas s’arrêter....
La compréhension verbale est chaque jour meilleure.

 

MAIA-BANC.jpg

 

photo-7--copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 17:55

Nombre d’heures de jeu : 34,5 H

Après une journée passée à Paris, Maïa démarre la semaine avec Marie-Claire. Elle est très câline et ne la quitte pas d’une semelle. Maïa la regarde peu mais chantonne comme elle. En fin de séance, elle demande la balançoire et rit aux éclats.
Françoise retrouve une petite fille très souriante qui s’amuse à «nettoyer» les chaises et la table. Elle les arrose avec son biberon et les frotte avec sa petite main. Maïa demande le bac rouge et le met plusieurs fois sur sa tête. Elle montre son bobo sur la main et finit par s’endormir une vingtaine de minutes en fin de séance. Le réveil est difficile.
Après une tentative de morsure de la part de Maïa, Suzy imite le cheval. Maïa prend alors son doudou et lui pose sur le dos. En fin de journée, Maïa et Sophie se cachent avec le tapis de sol rouge. Sophie est ravie de la voir enfin tendre le bras pour désigner le bébé sur l’étagère. Lorsqu’elles écoutent de la musique, Maïa ne lâche pas les bras de Sophie.

Mercredi matin, malgré la fatigue, Maïa rentre de bon coeur dans la salle. Son voyage à Paris l’a fatiguée. Elle demande la boîte rouge, se la met sur la tête et se promène avec, comme la semaine dernière. En fin de séance, Maïa s’allonge et regarde Christine en clignant des yeux d’un air très coquin. Elle dort un quart d’heure et se réveille difficilement. Quand Colette arrive, Maïa est de mauvaise humeur et essaie de la mordre pour la première fois. Maïa se calme puis demande les bébés qu’elle lave avec un mouchoir. Depuis plusieurs jours, Maïa recommence à baver.
Avec Nathalie, Maïa est toujours aussi intrépide. Elle monte sur les marches du toboggan, puis arrivée en haut, elle ne se tient plus et cherche son équilibre. Nathalie fait semblant de chercher la couverture. Maïa regarde vers les étagères et tend le bras pour la désigner.
Durant la récréation avec Joël, Maïa en profite pour marcher dans la neige. En salle, elle demande la musique et ne veut pas quitter ses bras. Malgré la fatigue, Maïa rit aux éclats en faisant de la balançoire.

Jeudi matin, Thérèse trouve que Maïa est moins entreprenante. Elle essaie de s’essuyer la bouche quand Thérèse lui tend un mouchoir. Elle lui montre sa brûlure et sourit pendant que Thérèse souffle dessus. Maïa ne veut pas sortir en récréation avec Agnès. Elle voit le blouson de son papa  dans l’entrée. Elle «sait» qu’il est rentré. Nous lui expliquons qu’elle le verra plus tard et finit par sortir. Lorsque Maïa ne veut pas se promener, nous lui expliquons qu’elle va peut être voir les chiens. Elle sourit et se dirige rapidement vers l’ascenseur. De retour en salle, Maïa demande les bébés à qui elle donne le biberon et fait des bisous. Elle prononce bien le mot «bébé».
Dans le livre des sons, Maïa cherche la page avec toutes les photos d’enfants. Agnès et Martine remarquent qu’elle imite le petit garçon qui pleure et lui fait un câlin. Maïa tourne de mieux en mieux les pages des livres. En fin de journée, Maïa demande à nouveau ce livre à Nicole et ne quitte pas ses genoux. Elles sont assises face au miroir.

Vendredi matin, Maïa joue avec Marie-Ange qu’elle n’a pas vue depuis presque 1 mois. Malgré la fatigue, Maïa la regarde beaucoup et lui montre en tendant le bras le poste radio. Elle tricote lorsqu’il y a de la musique et cesse quand les voix reprennent. En fin de séance, Marie-Ange me dit que Maïa lui a dit: «Poupi». Je lui réponds que Maïa lui demandait certainement le livre de Tchoupi!!!
Julia et Maïa ne peuvent pas sortir car il fait trop froid.
Dans la salle, Maïa la regarde moins et vocalise peu. En revanche, elle s’intéresse au blouson en cuir de Julia qu’elle essaie très souriante devant le miroir. Maïa joue au foot avec Philippe en début d’après-midi. Elle suit bien la trajectoire du ballon et arrive même à l’anticiper. Elle se contemple devant le miroir et s’amuse à avancer et à reculer.
Depuis plusieurs jours, Maïa tend de plus en plus le bras pour demander quelque chose. Avec Catherine, elle désigne le livre qu’elle désire. En fin de séance, Maïa «la bavarde», ressent le besoin de tout déménager. Catherine fait de même.

Samedi matin, Marie-France et Martine retrouvent une petite fille en pleine forme. Maïa n’aime pas qu’on touche ses affaires et râle.
Dominique rencontre Maïa pour la deuxième fois. Elle joue au ballon en début de séance. Comme Philippe, Dominique remarque que Maïa suit bien le ballon et éprouve beaucoup de plaisir dans ses échanges de balle. En fin de séance, Maïa est plus calme. Elle demande les legos qu’elle manipule beaucoup. Elle vide, remplit, transvase dans la boîte.
Maïa regarde de plus en plus durant les séances. Face au miroir, elle vous regarde puis se retourne pour vous voir directement et vous interpeller.
De retour de récréation, Maïa garde ses chaussures dans la salle. Elle et Julie s’amusent à les enlever et les remettre. Julie est certaine que Maïa répète le mot : «chaussures».
Comme avec Martine et Agnès, Maïa demande le nouveau livre des sons et retrouve la page avec le petit garçon qui pleure. Maïa imite les pleurs et lui fait un câlin quand Julie lui dit: «Le bébé pleure, fais-lui un câlin!».
Depuis quelques jours, Maïa remet plus les objets à la bouche.

Dimanche matin, Maïa est grognon. Elle demande une fois de plus le livre des sons à Marie, et s’attarde comme à chaque fois sur la page avec les enfants. Maïa cherche à se cacher durant toute la séance, d’abord sous la table puis sous la couverture. Elle touche le visage de Marie en rigolant et semble plus à l’aise d’être toutes les deux sous la couverture.
Claudine a apporté deux colliers de perle. Maïa les essaie et cherche ensuite à les mettre au bébé. Maïa réclame ensuite la boîte rouge, jette les animaux partout dans la pièce et se la met sur la tête. En fin de séance, Maïa demande les feutres. Claudine tente de la canaliser car Maïa crayonne partout. Claudine dévie le jeu en tapant des rythmes mais Maïa se lasse vite.
Justine et Maïa se fabriquent une cabane avec le tapis de sol rouge. Quand Justine prend l’initiative de jouer à la poupée assise sur sa chaise, Maïa va chercher la sienne et vient s’installer à côté de Justine. Justine remarque que Maïa comprend bien ses demandes: lui donner les habits de la poupée ou encore le tapis rouge.

La vie à la maison:

Cette semaine, les nuits se sont globalement bien passées.
Maïa est toujours très heureuse de retrouver son papa le jeudi soir.
Nous remarquons cependant qu’elle devient plus capricieuse et se frustre toujours facilement. Nous essayons d’être plus fermes en la laissant dans sa chambre lorsqu’elle fait une colère.
Samedi en fin de journée, nous sommes sortis nous promener. Nous croisons un chien. Maïa veut absolument le caresser. Lorsque nous souhaitons avancer, elle se braque et ne veut pas quitter le chien. Elle se met dans une grande colère, nous décidons de rentrer. Après s’être calmée dans sa chambre, elle revient vexée et demande des câlins.

Dimanche après-midi, nous sommes allés nous balader sur les bords de Loire. Maïa était ravie de pouvoir promener son petit chien puis de faire du vélo dans le jardin «enneigé» de papi et mami!!!
velo.jpg

 

velo3.jpg

 

velo1-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 14:37

Nombre d’heures de jeu : 37,5H

3 MOIS DE METHODE CETTE SEMAINE!!!!!

Lundi matin, Christiane est ravie d’écouter les jolies vocalises de Maïa. Elle l’entend clairement dire «TUT» en poussant sa chaise. Elles s’amusent beaucoup au sol car Maïa ne demande pas de jeu sur les étagères.
Maïa se cache avec le pull de Christiane qui lui sert d’oreiller lorsqu’elle est allongée sur le sol.
La récréation est annulée pour cause de pluie. Maïa est fatiguée et s’endort une vingtaine de minutes avec Catherine. Elle aime beaucoup sortir entre deux séances. Lorsqu’il n’y a pas de pause, elle est plus fatiguée et moins motivée.
Comme Christiane, Catherine constate que Maïa fait du bruit en aspirant sa salive: TSI TSI... En séance avec Françoise, Maïa désigne les livres et les chaises de la main. Elle se cache sous la couverture et le toboggan.
Sophie remarque qu’il est souvent difficile de comprendre ce que Maïa souhaite vraiment.  Maïa lève la tête vers les étagères. Sophie lui propose deux jeux afin qu’elle choisisse. Maïa se cabre, jette sa tête en arrière. Parfois, elle tend son bras mais on ne sait pas ce qu’elle veut vraiment. Elle demande encore beaucoup les bras.
Nous avons mis une boîte de legos dans la salle. Maïa aime faire du bruit en jetant tout son contenu par terre. Devant Sophie, elle se met la boîte transparente sur la tête et se promène dans la pièce en souriant!
Maïa est toujours aussi câline et les regards échangés sont de plus en plus profonds.

Mardi matin, Marie-Claire me dira qu’elle a l’impression d’avoir joué avec une petite fille tout à fait ordinaire avec de beaux échanges (regards et gestuels) et de vrais sourires. Maïa babille beaucoup et montre avec sa main. En récréation avec Chantal, elle aime rencontrer le facteur et suivre «Margotte» le petit chien.
Dans la salle, Maïa veut être dans les bras et cherche à répéter certains mots comme «Tombé». L’après-midi, Maïa est en pleine forme. Avec Suzy, elles font une petite partie de foot avec de beaux échanges de balle. Maïa aurait dit «Poupi» pour demander le livre Tchoupi à Catherine M.

Mercredi matin, Maïa la coquine, déchire le livre de Tchoupi en souriant. Elle demande la couverture à Christine, la met sur sa tête et avance tel un petit fantôme. Elle se promène à l’aveugle dans toute la pièce et tourne quand elle heurte quelque chose. De même qu’avec Sophie, elle demande les legos mais les jette en faisant beaucoup de bruit, pour son plus grand plaisir. Lorsque Colette arrive, Maïa demande à nouveau le livre de Tchoupi qu’elle feuillette assise sur ses genoux. Partie de cache-cache dans la toupie, Colette la fait tourner et fait semblant de la chercher.
Nathalie ne comprend pas toujours ce que lui montre Maïa en tendant le bras. En revanche, elle dit clairement «tut tut» en poussant la chaise. Elle aurait répété «mangé» au moment du goûter.
En récréation avec Joël, Maïa ramasse des cailloux puis joue au ballon dans la salle. Elle est bien présente et enthousiaste.

Jeudi matin, Thérèse et Maïa s’amusent avec les peluches animaux de la ferme. Elles leur font des câlins et les mettent dans la toupie. Maïa retire les lunettes de Thérèse pour les examiner. Devant le miroir, Thérèse lui essaie les lunettes.
Lorsqu’elle sort de la salle, Maïa court dans les bras de son papa qui vient de rentrer. Elle est très heureuse de le retrouver après 4 jours d’absence. Avec Agnès, ils sortent en récréation. Maïa ne veut pas quitter Paul jusqu’à ce qu’elle rencontre les chiens «Baronne» et «Gorgio». Leur maîtresse autorise Maïa à tenir la laisse. Quel bonheur!!!!
Elle les caresse en riant!!!
Maïa ne veut pas faire de construction avec les legos proposés par Martine. En revanche, elle s’amuse à poser un lego sur sa chaise et à le pousser. Martine fait la même chose et lorsqu’elles se croisent, Maïa lui prend son lego pour le mettre sur sa chaise. En fin de journée, Maïa est fatiguée. Avec Nicole, les activités sont entrecoupées de moments de repos. Maïa veut se faire câliner et masser.
Elle se met seule la boîte rouge sur la tête et traverse la salle, amusée par les obstacles rencontrés.

Vendredi matin, Gaëlle et Maïa sont installées devant le miroir. Gaëlle fait des mimiques exagérées du visage. Maïa la regarde dans le miroir puis se retourne et la regarde directement en plissant des yeux. Contact avec le radiateur, Maïa approche sa joue et la retire vite. Elle pose le bébé dessus en le caressant.
Julia constate que Maïa regarde beaucoup les étagères et lui demande plus de jeux que d’habitude. Maïa remarque la blessure de Julia et la touche doucement. Julia sursaute, Maïa fait de même puis arrête.
Lorsqu’elles écoutent de la musique, Maïa fait les marionnettes durant un court instant (idem avec Christine mercredi matin).
L’après-midi, Maïa est en forme avec Philippe et Catherine. Elle leur montre son ventre et demande les livres. Beaucoup de bavardage même si Maïa tricote souvent durant les moments plus calmes.

Samedi matin, je remplace Marine qui est malade. Dans un premier temps, nous écoutons dans un premier temps le livre imagier de la journée, Maïa blottie dans mes bras. Maïa s’allonge beaucoup. Je m’éloigne à l’autre bout de la pièce. Elle revient aussitôt près de moi. Je le fais plusieurs fois et elle me court après en riant.
En fin de séance, je m’amuse à la traîner sur la couverture. Elle s’énerve dès que j’arrête. Je la regarde en lui disant «OUI» «ENCORE».
En fin de matinée, Maïa s’amuse beaucoup au sol avec sa mamie: cache-cache avec la couverture et le tunnel. Quand Maïa boude et ne veut rien faire, Isabelle prend les cerceaux. Maïa revient immédiatement. En fin de séance, Maïa demande l’imagier en tendant le bras.
Durant le déjeuner, Maïa se brûle la main. Nous lui faisons un beau pansement qu’elle essaie d’enlever. Mélanie n’a pas vu Maïa depuis 1 mois. Elle est marquée par la diversification des sons et les regards plus longs et plus profonds. Maïa lui montre son ventre et regarde le sien. Elle rit quand on lui souffle dans les cheveux.
En fin de journée, Maïa montre pour la première fois l’appareil CD à Mallory en pointant du doigt, bien qu’il reste plié et que  le geste soit furtif.
Elle le refait une deuxième fois durant la séance.

Dimanche matin, Claudine retrouve Maïa après 3 semaines d’absence. Tout d’abord, Maïa refuse de la suivre dans la salle. Très rapidement, elle demande la couverture  pour se cacher. Claudine fait semblant de la chercher et parfois de ne pas la trouver. Maïa       l’interpelle!!! Puis elle demande ensuite la balançoire en plastique et s’amuse à pousser avec ses pieds sur les jambes de Claudine.
Il n’y a pas eu de séance l’après-midi car nous avons pris le train pour Paris.

 

 

La vie à la maison:

Cette semaine Paul insiste sur le fait que Maïa réponde de mieux en mieux à son prénom.
Le soir, nous nous accordons une petite 1/2 heure de dessin animé (Rainponce/ Volt ou encore Toy Story). Nous constatons que Maïa préfère les dessins animés en 3D, plus réalistes, moins imagés que les grands classiques DISNEY comme DUMBO/ ARISTOCHATS...Elle les regarde, très absorbée. Nous l’appelons. Maïa tourne la tête et nous regarde. Elle observe également notre réaction à des moments importants du film.
Nous remarquons qu’elle comprend bien le mot dessin animé car elle sourit et est très enjouée quand on lui dit : «tu veux regarder un dessin animé?».

L’évènement marquant de la semaine a été notre voyage à Paris. Nous avions RDV lundi, avec le centre Alfred Binet. Le trajet en train, dimanche après-midi, s’est bien passé.
Durant le voyage, Maïa et moi feuilletons un magazine. Lorsqu’elle voit une publicité avec un cheval, elle me regarde, heureuse de le reconnaitre.
En fin de journée, nous sommes invités chez le parrain de Maïa où une dizaine d’amis avec enfants nous attendent. Nous savons que cela est déconseillé par la méthode mais il est difficile de ne pas craquer une fois de temps en temps....
Nous passons plus de deux heures ensemble. Maïa ne semble pas perturbée de voir toutes ces personnes. Elle retrouve «bébé Maxence» et sa copine Capucine. Elles passent leur temps à se prêter poussette/ bébé/ sacs....Nous avons vraiment  l’impression que Maïa s’intéresse à Capucine. Elles se suivent dans l’appartement.

 

photo-16-.jpg

 

photo-17-.jpg

 

CAPUCINE, MAÏA et MAXENCE

 

Lorsque nous rentrons, la nuit est difficile: le train/ absence de sieste/ nouvel appartement et petite soirée entre amis, beaucoup de changements pour Maïa...

Le lundi matin, nous allons à la crèche. Nous pensons que Maïa reconnaît l’endroit, lorsqu’elle descend de sa poussette, elle court vers la porte d’entrée. Maïa est au début très intimidée de revoir les autres enfants. Ils sont tous très heureux de la revoir. Ils sont une petite dizaine à venir l’embrasser, la toucher et la prendre dans leurs bras.
Maïa se réfugie dans les bras de Marie-Edith, puéricultrice, qui s’est beaucoup occupée d’elle à la crèche. Quel bonheur de constater que Maïa la reconnaît après ces semaines d’absence....
Au moment du déjeuner, Maïa va chercher sa chaise pour s’installer à table avec ses copains!! Nous sommes toutes très touchées de la voir si à l’aise et contente de voir d’autres enfants....

En fin d’après-midi, nous avons RDV avec le docteur Touati qui n’a pas vu Maïa depuis 2 mois 1/2. Il est ravi de revoir une petite fille plus à l’aise dans son corps et qui essaie de parler. Durant notre entretien, Maïa s’amuse avec un landeau et une poupée. Elle essaie de donner son goûter au bébé, mettre un petite bonhomme dans une voiture, dit «tombé» et «voilà» de façon appropriée.
Il nous confirme toutes les évolutions que nous constatons depuis 3 mois.
Nous convenons d’un RDV début avril et de programmer un bilan orthophonique et psychomoteur.

Cela fait 3 mois que nous avons démarré la méthode et grâce au temps, l’amour et l’énergie que vous apportez à Maïa, nous observons chaque jour de nouvelles acquisitions!!!!

Merci encore à vous tous!!!!!!                     Maïa, Mélissa et Paul

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:25

Nombre d’heures de jeu : 37,5H

Malgré une nuit difficile, Christiane retrouve une petite Maïa joyeuse et pleine de vie. Très joueuse, Maïa «discute» et regarde bien dans les yeux. En revanche, elle a tendance à se renfermer lorsqu’elle essaie de mettre les petits bonhommes dans les voitures. Marie-Ange qui n’a pas vu Maïa depuis 1 mois constate qu’elle a un meilleur équilibre et babille de plus en plus.
Maïa utilise à plusieurs reprises son index droit sur les touches de l’appareil à musique et barbouille sur le tableau noir avec son biberon.
Avec Françoise et Sophie, Maïa demande l’imagier de la journée. Comme à chaque fois, elle reconnaît le chant de l’anniversaire. Elle vocalise et applaudit. Elle prend sa chaise et s’assoit seule face au miroir. Maïa pousse ses bébés sur les chaises.

Lundi soir, Maïa se réveille plusieurs fois entre 22H et 4H du matin. Elle est énervée, ne veut pas dormir. Nous annulons la séance de 9H avec Marie-Claire. Avec Chantal, de 10H30 à 12H, Maïa «tricote» beaucoup. Maïa privilégie les activités calmes (lecture/musique...) aux activités motrices. Chantal et Maïa ont chacune un personnage dans les mains : elles les font grimper sur leurs jambes/ bras...Quand Chantal approche le zèbre du pied de Maïa en lui disant : il va te manger le pied, Maïa aurait repoussé l’animal avec force en disant NON!!! Chantal n’ a pas vu Maïa depuis 15 jours et est frappée par la longueur des regards échangés. Catherine M le remarque aussi en fin de journée. Maïa exprime de mieux en mieux ses émotions : regard interrogateur/ inquiet/ pétillant et celui de chipie!!
Maïa va chercher sa chaise quand Suzy lui en parle.

Dans la nuit de mardi à mercredi, Maïa se réveille deux fois. En séance avec Christine, elle est fatiguée et s’allonge sur le trampoline. En jouant avec les petites voitures, Maïa essaie de plier les pattes du zèbre mais comprend vite qu’elle ne peut pas et l’installe dans la remorque. Comme Catherine M, Christine constate que Maïa montre beaucoup plus de la main les objets sur les étagères.
En récréation avec Colette, Maïa grimpe sur le muret, caresse l’arbre et arrache la mousse qu’il y a dessus. Dans la salle, elles jouent au ballon. Maïa lui lance plusieurs fois.
Quand Nathalie lui essuie la bouche et les mains après le goûter, Maïa l’imite en prenant son mouchoir et s’essuie la bouche. Depuis le début de la semaine, Maïa ne bave plus et met de moins en moins les jeux à la bouche.
Avec Joël, Maïa s’énerve en essayant de mettre le bavoir et la robe au bébé. Elle est encore malhabile avec ses petites mains.

Jeudi matin, Maïa et Thérèse s’amusent à échanger livres/ bébés et voitures. Maïa veut systématiquement l’objet de Thérèse. En fin de séance, elle veut écouter le CD de Bébé Lily. Nous sommes très surprises car elle semble avoir peur de cette musique qu’elle adorait et qui la calmait il y a quelques mois. Elle veut être dans les bras quand elle l’écoute. En récréation avec Isabelle, Maïa est en forme et heureuse de courir sous une pluie fine. Elle monte les petites marches sans aide. De retour en salle, Maïa adore se cacher sous la couverture et entendre sa mamie la chercher.
Maïa montre son ventre à Martine face au miroir.
En rentrant dans la pièce, Maïa grogne car elle n’arrive pas à faire comprendre à Nicole ce qu’elle veut. Nicole la prend dans ses bras et lui propose le CD des Fabulettes. Maïa râle car ce n’est pas le bon CD. Elle veut celui des bruits!!!

Vendredi matin, Maïa ronchonne. Elle ne sait pas ce qu’elle veut faire. Elle désigne avec le bras l’imagier des bruits à Gaëlle. Elle veut se faire dorloter. Elle montre son ventre à Gaëlle et plisse les yeux devant le miroir.
Comme avec Nathalie, Maïa s’approche du radiateur, y pose la bouche et la main qu’elle retire immédiatement en faisant une grimace.
En récréation avec Julia, Maïa caresse doucement deux petits chiens et court vers le propriétaire dès qu’ils s’excitent un peu. Comme Julia, plusieurs d’entre vous ont constaté que Maïa vous regardait dans le miroir puis se retournait pour vous regarder dans les yeux. Après 40 minutes de massage, Maïa s’endort 20 minutes en fin de séance.
Avec Philippe, Maïa est allongée sur le gros ballon vert. Il la fait rouler devant le miroir. Elle se regarde et rit. Elle lui montre son ventre et lui soulève le pull pour voir le sien.
Catherine D n’a pas vu Maïa depuis 15 jours. Beaucoup de câlins en écoutant de la musique, Maïa sursaute au début d’une nouvelle chanson.

Samedi matin, Maïa demande les bébés à Marine en tendant le bras puis lui redonne pour qu’elle les range afin de faire de la balançoire.
Marine constate que Maïa ne met pas les jeux à la bouche. Elle est attentive durant la lecture du livre «coucou caché» et soulève les morceaux de feutre pour voir les enfants.
Durant la récréation, elle imite Julie qui se frotte les mains en disant «il fait froid».
Maïa la regarde comme tous les autres bénévoles, de façon plus intense. Elle montre de la main la prise, les petits camions et les bébés. Chaque jour, Maïa désigne un peu plus ce qu’elle veut faire en tendant le bras. Martine qui ne l’a pas vue depuis 1 mois retrouve une petite fille beaucoup plus calme, moins dispersée.
Lorsqu’Agnès arrive, Maïa refuse de sortir en récréation. Elles jouent à la poupée et Maïa essuie les bébés avec un petit mouchoir. Elle demande à nouveau le livre des bruits et cherche souvent à regarder son ventre.

Dimanche matin, Paul joue avec Maïa dans la pièce. Il remarque que plus il est au sol, moins Maïa réclame les bras en s’énervant. Il faut rester le plus souvent possible à sa hauteur. Avec Marie, quand un objet tombe, Maïa dit d’elle-même quelque chose qui ressemble à «tombé». Comme la première fois, Maïa veut prendre le jeu que Marie a dans les mains et laisse de côté le sien.
En récréation avec Elodie, Maïa retire sa botte à plusieurs reprises et tente de la remettre.
Maïa réclame des activités motrices : elle monte sur la table, tourne en rond puis marche dans la salle en «titubant».
Jeudi soir, Maïa s’est amusée à faire des galipettes (avec notre aide) sur notre lit. Durant sa séance avec Elodie, elle se penche et regarde la tête en bas entre ses jambes. Elle tire les cheveux d’Elodie qui fait de même. Maïa la regarde étonnée puis se tape la tête avec ses deux mains.


La vie à la maison:

En début de semaine, les nuits ont été difficiles. Maïa s’est réveillée plusieurs fois et ne veut pas dormir seule. La pleine lune de lundi en est-elle responsable?
Les choses sont rentrées dans l’ordre le mercredi soir.

Cette semaine, au moment du bain, Maïa a pour la première fois réussi à remplir d’eau une timbale avec la pomme de douche. Elle vise la timbale avec le jet d’eau.
Afin de vérifier que cela n’était pas arrivé par hasard, nous lui avons retiré la timbale et posé sur le bord de la baignoire.

Elle est allée la chercher pour recommencer.
Elle aime arroser sa poupée DORA spéciale bain.
Elle essaie également de s’arroser le pied, le ventre et la bouche.
Lorsque je lui mets du savon dans les mains et que je lui demande de les laver, elle les frotte.

Nous savons également que Maïa comprend bien le mot chien. Notre cuisine donne sur la petite cour de la résidence. Au moment du déjeuner ou dîner, je lui dis : regarde Maïa le chien qui se promène! Elle se retourne immédiatement pour guetter par la fenêtre. Dimanche, nous pensons l’avoir entendue dire «WOUA WOUA»
Aujourd’hui, Maïa ne voulait pas spécialement aller en récréation. Nous lui avons dit : Tu vas aller voir le chien! (elle en croise souvent durant ses promenades). Immédiatement, elle s’est dirigée vers la porte et est sortie toute excitée!!

Dimanche matin, Maïa a profité d’une petite balade en vélo sous un soleil radieux!!!!!
Elle ne sait pas encore pédaler mais manoeuvre parfaitement bien son vélo!

velo1.jpg

 

velo2.jpg

 

manege-copie-2.jpg

LE MANEGE DU LUNDI SOIR!!!

 


Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 16:10

Nombre d’heures de jeu: 40,5H

La journée de lundi est difficile, Maïa est grognon et fatiguée.
Avec Christiane, Maïa joue avec la Jojomobile.  Elle pose son doudou dessus, appuie sur le bouton afin que la voiture démarre. Lorsque la voiture commence à rouler, Maïa sursaute.
Lors de la récréation avec Catherine B, Maïa prend son petit camion jaune. Elle le dirige et avance de mieux en mieux. Véritable effort physique, rien de tel pour se muscler les jambes!!! Au retour, Maïa est fatiguée et se frotte les yeux. Quelques galipettes et chatouilles la font beaucoup rire.
En début d’après-midi, malgré une bonne sieste, Maïa n’est pas de bonne humeur. Elle s’asseoit sur les genoux de Françoise, elle se met en colère quand Françoise lui parle. Pour la première fois, elle essaie de la mordre.
La récréation lui fait du bien. Durant sa séance avec Sophie, Maïa est plus gaie. Elles font de la gymnastique: du pédalo/ 1/2/3 jambes en l’air....

Mardi matin, Maïa fait de petites crises à Marie-Claire. Malgré cela, elle lui jette de petits coups d’oeil malins. Marie-Claire l’ignore, Maïa revient aussitôt.
Maïa s’endort une vingtaine de minutes en fin de séance. Elle regarde les voitures par la fenêtre. Elle joue avec les lunettes de Marie-France, elle les adore!!
En fin de journée, Maïa est calme. Elle ne demande aucun jeu à Catherine, elle est très câline. Sur demande de Catherine, Maïa aurait montré son nez.

Mercredi matin, Maïa et Christine jouent avec les bébés qu’elles déshabillent, installent dans la balançoire. Depuis le week-end dernier, Maïa babille de plus en plus. Les tonalités se diversifient depuis mercredi.
Colette et Maïa ont chacune une petite voiture qu’elles tirent à l’aide d’un ruban. Dès que le pompier tombe du camion, Maïa le ramasse et le réinstalle.
Avec Nathalie, Maïa s’amuse avec les petites marionnettes à doigts. La veille, nous avons joué ensemble et j’ai constaté qu’elle essayait de mettre son index à l’intérieur. Je les ai donc mises dans la salle pensant que cela pourrait être un bon moyen d’utiliser son index.
En fin de journée avec Joël, Maïa apprécie d’essuyer avec du sopalin les dessins au tableau.
Elle se met la boîte rouge sur la tête et se déplace en regardant à travers.

Jeudi matin, Maïa est calme. Elle est très attentionnée lorsque Thérèse lui lit une histoire.  Elle reste concentrée durant presque 1 heure. Elle tourne les pages sans les déchirer. Elle prend sa chaise et s’asseoit devant le miroir.
Elle retourne le toboggan qu’elle utilise comme un cheval en riant.
La météo ne permet pas la récréation. Catherine B retrouve une petite Maïa grognon. Catherine et Nicole remarquent que Maïa cherche la page du petit garçon qui pleure car tombé de son vélo dans l’imagier de la journée.
Lorsqu’elles jouent à la poupée, Catherine dit à Maïa: «Je crois que le bébé a fait caca». Maïa prend le sopalin et lui essuie les fesses.
3 «NON» verbaux durant la séance.
Avec Martine, elle s’amuse à mettre un chausson dans chaque marche du toboggan qui est mis à l’envers. Elle le pousse. Dès qu’un chausson sort du trou, elle le repositionne. Avec Nicole, elle tire les voitures avec les ficelles. A chaque fois que les voitures se «rencontrent», elles se regardent et rient.

Vendredi matin, Maïa demande à nouveau l’imagier et module sa voix différemment alors qu’il s’agit de l’anniversaire ou de la berceuse. Comme Philippe, vous pouvez vous mettre face au miroir afin de mieux mimer avec expression du visage les bruits du CD.
Suite à la réunion, Gaëlle veille bien à lui faire choisir entre 2 jouets pour que Maïa désigne avec le bras. Il faut désormais éviter de la porter. Elle ne doit pas attraper seule les objets sur les étagères.
Julia découvre une petite Maïa très «bavarde». Depuis 1 semaine, Maïa vocalise énormément et prononce de nouveaux sons: batata/ babtayéyé......
Julia constate un prémice du pointage: Maïa tend son bras/ main avec l’index replié. Maïa dessine sur les murs, le cahier et nettoie le tableau.
En fin de journée, Maïa s’amuse avec Isabelle sur le trampoline. Elles s’allongent puis se cachent sous la couverture.

Samedi matin, Maïa montre avec sa main les objets qu’elle désire à Marine et Julie.
Maïa n’est pas patiente. Elle ne laisse pas le temps à Marine de mettre le CD dans l’appareil sans s’énerver. Elle veut être dans les bras.
Julie ne sait pas que l’imagier est associé au CD. En début de séance, Maïa lui montre la prise. Julie met le CD. Maïa se penche pour montrer l’imagier qui est posé au sol. Julie ne comprend pas puis se rend compte que Maïa veut regarder l’imagier en écoutant le CD!!
Avec les voitures, Julie constate que Maïa lève son pied quand on lui demande. Avec Marine, Maïa dit «TUT TUT» seule en faisant rouler la voiture.
L’après-midi, Mallory constate que Maïa parle beaucoup plus. Elle est plus calme et délicate lorsqu’elle pose un objet au sol.
Maïa rencontre Dominique pour la première fois. La séance se passe bien. Comme Julie, Dominique s’amuse à faire «marcher» OUI OUI sur le corps de Maïa ce qu’elle aime beaucoup.

Dimanche matin, Maïa joue avec son papi. Elle demande immédiatement la musique en rentrant dans la salle. Dans un second temps, il lui propose de tirer les chaises avec les cerceaux. Maïa y prend du plaisir.
L’après-midi, elle rencontre Marie pour la première fois. Maïa l’imite en reproduisant les sons: «TUT TUT» et «TOMBE». Maïa n’est pas indifférente à Marie et la regarde tirer sa voiture.

La vie à la maison:

Comme chaque semaine, Maïa a le droit de faire quelques tours de manège le lundi soir. Quel plaisir de la voir tendre son ticket au monsieur qui lui demande!!!
Maïa ne sait pas encore nous faire coucou de la main mais elle nous cherche du regard quand le manège tourne. Nous avons le droit à plusieurs sourires. Avant la méthode, Maïa était très heureuse de faire du manège mais ne nous prêtait pas attention.
Elle adore particulièrement le camion de pompier, et les chevaux qui montent et descendent. Elle se tient bien droite, reste prudente sans bouger dans tous les sens.

 

MAIA-MANEGE-copie-1.jpg

 

 

manege-maia.jpg

 

Cette semaine, Maïa a regardé le dessin animé Rainponce. Elle est captivée par cette jeune fille aux cheveux magiques qui chante de très jolies chansons. Elle bouge la tête et danse lorsqu’elle chante.

Ce week-end, nous lui avons installé une petite bibliothèque dans sa chambre. Maïa dispose de ses livres et jouets comme elle le désire. Ainsi que les autres enfants, elle aime sortir plusieurs jouets à la fois, rien à voir avec son comportement d’il y a quelques mois (tout sortir sans regarder tout en jetant les objets).
Il est drôle de constater qu’elle repère facilement les petits livres de Tchoupi parmi tous les autres. Elle en prend un et s’asseoit pour tourner les pages.

 

 

bibliotheque.jpg


Maïa désire de plus en plus jouer avec nous. Vers ses 18 mois, lorsque nous avons répondu sur internet au test CHAT (aide au dépistage précoce de l’autisme), nous avons répondu par la négative aux questions ci-dessous:
Est-ce que votre enfant aime escalader des choses, telles que les escaliers?
Est-ce que votre enfant aime jouer à cache-cache, à coucou le voilà?, afin de demander quelque chose?
Votre enfant a-t-il déjà utilisé son index pour pointer afin d’indiquer son intérêt à l’égard de quelque chose?
Votre enfant peut-il jouer de manière appropriée avec de petits jouets (par exemple des voitures ou des cubes) en faisant autre chose que simplement les mettre à la bouche, les tripoter ou les faire tomber?
Votre enfant vous a-t-il déjà apporté des objets pour vous montrer quelque chose?

Aujourd’hui, nous sommes heureux de constater que nous répondons positivement à plusieurs questions du test.

Depuis 2 mois et demi, Maïa est plus calme. Elle prend le temps d’observer les jeux sans forcément les mettre à la bouche. Il y a encore des dérapages mais les progrès sont là!
Elle a découvert les petites voitures qu’elle aime faire rouler et dans lesquelles elle met de petits personnages.
Maïa aime nous apporter les objets qui l’intéressent comme son chat, ses bébés, ses livres et n’hésite pas à nous solliciter pour que nous l’aidions à les faire fonctionner (regarder une vidéo sur iphone par exemple).
Vous tous pourrez confirmer qu’elle apprécie de monter sur les murets, escalader les chaises, tables et canapés.
Maïa ne pointe pas encore avec son index, mais tend de plus en plus le bras et la main pour désigner ce qu’elle convoite.
Maïa a découvert le jeu du «coucou caché». Elle arrive à se mettre une couverture sur la tête. Elle a un meilleur suivi des objets qu’on lui cache et les cherche plus longuement.
Maïa aime jouer. Un exemple, dimanche soir, nous sommes sortis en prenant son petit camion jaune. Je me suis assise dessus. Maïa et son papa sont dans mon dos et me poussent. Maïa demande à être sur mes genoux. Lorsque je me relève et m’éloigne, elle vient me chercher par la main pour recommencer.

Tous ces progrès sont de réels encouragements pour les semaines à venir!!!!


DEUX POINTS FORTS DE LA SEMAINE:

Maïa ne bave quasiment plus. En effet, elle déglutit mieux. Toute la semaine, nous avons remarqué qu’elle s’amusait à aspirer de l’air entre ses dents ce qui fait un petit bruit: TSITSI. Nous l’imitons et elle continue. Elle ne reste plus la bouche entre-ouverte, nous espérons que cela va durer. Elle peut baver encore un peu quand elle met des objets à la bouche.

Cela vient certainement des progrès en matière du babillage. Comme l’a remarqué Julia, Maïa nous parle et répète de plus en plus de sons.
Son babillage est plus clair, elle essaie de répéter des sons de façon plus intentionnelle: tut tut/ pimpon/ non...Elle nous fait rire quand elle essaie de répéter le cri du singe!


Partager cet article
Repost0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 10:15

Nombre d’heures de jeu: 40,5H

Remarque:

Maïa est globalement plus fatiguée cette semaine. Elle est moins énergique. Elle s’allonge beaucoup, s’endort plusieurs fois.
Un des points forts de la semaine sera le livre des bruits qu’elle demandera systématiquement en début de séance tant que le livre sera dans la pièce. Certains bruits lui font peur, Maïa s’agrippe à nous. Elle en imite certains comme pinpon/ cantatrice/ bébé pleure....
Maïa demandera beaucoup les bébés.

Maïa commence la semaine avec moi. Durant la séance, elle est très grognon. La nuit a été mauvaise. Elle me regarde peu et s’allonge la plupart du temps.
Elle me demande les bébés que nous nous amusons à déshabiller et à mettre sur le pot. Ce jeu nous occupe un bon moment.
Avec Claudine, Maïa s’endort 20 minutes. Son réveil est difficile. En revanche, elle demande la musique avec son bras tout en regardant l’étagère.
Avec Françoise, Maïa s’amuse à se cacher sous le trampoline. Sophie constate qu’il est toujours difficile de comprendre ce à quoi Maïa veut jouer. Elle tricote avec ses petits doigts quand elle n’arrive pas à faire quelque chose.

Mardi matin, Maïa est plus réceptive. Elle nargue Marie-Claire en se mettant le doigt au fond de la bouche. Elle demande à nouveau les bébés qu’elle fait danser devant la glace.
Marie-Claire imite le cheval et Maïa lui met le bébé sur le dos. Elle essaie aussi de monter ce qui la fait beaucoup rire.
Durant la récréation avec Chantal, Maïa monte seule sur le banc et s’amuse à faire plusieurs allers retours. Lorsqu’elle arrive au bout du banc, elle se retourne puis marche jusqu’à l’autre extrémité, ainsi de suite...
Dans la salle, Maïa demande le livre «imagier la journée». Elle manifeste des émotions  adaptées aux images:
elle chante lorsqu’elle voit la page de l’anniversaire
elle geint lorsque le bébé pleure
elle a peur lorsqu’il s’agit de bruits comme le lion. Elle se réfugie dans les bras et serre le cou.
Maïa s’amuse à la poupée avec Suzy et va chercher le biberon lorsqu’on lui demande.

Mercredi matin, Maïa réclame à nouveau le CD des 99 bruits. Christine et Maïa l’écoutent un bon moment. Certains bruits lui font peur comme le marteau piqueur, le bruit du liquide (glou glou glou). Au contraire, elle imite la cantatrice en chantant, essaie de répéter pinpon pour le camion de pompier...
Maïa se blottit dans les bras de Christine. Elle aime les câlins. Elle caresse le visage de Christine doucement.
En récréation avec Colette, Maïa rencontre un petite chien qui se couche à ses pieds. Maïa le caresse mais il faut rester très vigilant car elle a vite tendance à donner des coups de pied!!
Dans la salle, Maïa met une feuille de sopalin sur le gros ballon vert qu’elle fait rouler. Quand la feuille tombe, Maïa la ramasse et la pose à nouveau sur le ballon.

En fin de séance avec Christine, je constate que Maïa demande beaucoup le livre des bruits. J’ai peur qu’elle «s’enferme» dedans. Je décide de le retirer de la salle lors de sa séance avec Colette.
Après la sieste, Maïa s’amuse dans sa chambre et trouve le livre et le CD. Elle vient me chercher toute excitée. Elle pousse des petits cris et est très heureuse. Elle tient le CD et  le livre sous le bras et vient me prendre la main. Elle m’emmène vers la salle d’éveil, ouvre la porte. Elle tend le CD vers l’appareil à musique. J’ai trouvé ce moment génial, car Maïa associait un objet à un autre.
En attendant Nathalie, nous nous sommes installées dans la salle afin d’écouter «les bruits».

Maïa aime ce CD bien qu’elle en ait «peur». Elle veut très souvent l’écouter mais ne supporte pas d’être seule et se blottit dans nos bras. Elle sursaute à chaque intervalle quand la lectrice donne le nom du bruit (trompette/ porte qui claque/ liquide....)
Au moment du goûter, Nathalie se lève pour remettre le CD. Maïa sursaute et court s’accrocher à elle. Elle ne l’a pas lâchée pendant plus de 5 minutes.
Maïa ouvre souvent le livre à la page de l’enfant qui pleure. Elle approche sa joue pour lui faire un câlin. Avec Martine, Maïa revient sur les pages où il y a l’éléphant et les enfants qui jettent des cailloux dans la piscine.
Le même jour, pendant la séance avec Joël, Maïa demande uniquement le CD des bruits. Elle ne quitte pas les bras de Joël pendant 1H30. Elle se fait câliner et est angoissée car tricote beaucoup avec ses petites mains.
Je décide le soir même de retirer le livre/CD de la pièce et d’en faire part à la psychologue en fin de semaine.

Jeudi matin, Maïa est fatiguée. La nuit n’a pas été bonne, elle s’est réveillée plusieurs fois.
Elle s’allonge et se cache sous la couverture. Elle désigne à Thérèse les livres de Tchoupi qu’elle tente à nouveau de déchirer.
Avec Agnès, Maïa emmène ses deux doudous en promenade. Elle s’amuse à les cacher puis à les retrouver. Dans la salle, Agnès fait tourner Maïa sur sa petite chaise entourée du tapis de sol. A la fin de chaque tour, Agnès demande un bisou à Maïa qui lui fait en souriant.
En fin de  séance, Maïa mord Agnès!!!
En fin de journée, Maïa joue à la poupée avec Nicole. Elle est fatiguée et vient sur les genoux pour se faire dorloter.

Vendredi matin, Maïa est très amusée de voir que Gaëlle est enrhumée. Dès qu’elle se mouche, Maïa rit aux éclats. Plus à l’aise avec son corps, elle monte sur les marches du toboggan et se lâche doucement en souriant sur la dernière marche. Elle teste son équilibre. Maïa est grognon en fin de séance. Elle boude et demande à sortir.

Quand Julia arrive, je lui explique l’attirance de Maïa pour le livre des 99 bruits. Je lui demande si je peux le remettre dans la salle durant sa séance. Je souhaite avoir son avis.
Comme avec les autres bénévoles, Maïa reste blottie dans les bras de Julia. Elle vocalise sur certains bruits. Verdict, Julia trouve intéressant le CD qui permet une grande concentration de Maïa. En revanche, elle a tendance à s’enfermer dans le livre en tournant les pages sans vraiment les regarder: difficulté pour capter le regard.

Quand Maïa dessine au tableau, elle va systématiquement chercher sa petite chaise pour s’asseoir. Cela nous fait tous sourire!

Avec Philippe, Maïa s’amuse à soulever son tee-shirt et attend sa réaction. Il lui fait une grimace, elle lui sourit puis recommence.

Durant ma séance avec Maïa samedi matin, nous avons fait la ronde avec les bébés et la farandole. Maïa rit et en redemande. Lorsque je fais marcher le bébé, elle m’imite.

Maïa et Mallory jouent également avec les bébés. Elles s’amusent à les déshabiller.
Dans un deuxième temps, Maïa demande le trampoline qu’il faut retourner plusieurs fois le plus vite possible. Elle aime gratter les différentes parties. Cette fois-ci, Maïa s’amuse avec Oui oui et le pompier en imitant Mallory qui les fait marcher, sauter ou qui les cache dans le dos et les chaussons...Pendant près de 2 minutes, elle répète «TUT TUT» comme Mallory.
Lors de sa récréation avec Julie, Maïa a le droit d’emmener son petit chien électrique. Quand Julie lui donne un gâteau, Maïa le donne au chien!!!!

Avec Danielle qu’elle voit pour la deuxième fois, Maïa ne semble au départ intéressée par aucun jouet. Elle demande ensuite un livre qu’elle veut déchirer. Elle joue à nouveau aux bébés en leur donnant le biberon.

Dimanche matin, Maïa est agitée en début de séance. Elle crayonne sur son pantalon et sur le tee-shirt de Claudine.
Avec Marine, elle pose sa bouche sur le radiateur chaud. Elle se retire puis recommence. Elle teste le chaud froid. Elle répète «pue» quand Marine lui dit qu’elle a fait dans sa couche.
En fin de journée, Maïa est très câline. Elle veut être sur les genoux d’Elodie. Elles font rouler les voitures sur le toboggan.


La vie à la maison:

Mercredi soir, Maïa est allée chez le coiffeur. Elle est restée très sage et semblait même intimidée par la coiffeuse.

 

coiffeur2.jpg

 

 

coiffeur-1.jpg

 

 

Lorsque son papa rentre le jeudi, Maïa sait qu’il se repose. A chaque interséance, elle essaie d’ouvrir la porte de notre chambre.

Elle veut être avec lui, le prend par la main pour lui montrer son intérêt pour quelque chose. Au début de la méthode, Paul était attristé de constater que Maïa était un peu plus indifférente à son retour. Il y avait toujours un temps d’adaptation avant qu’elle le remarque.
Chaque semaine, nous constatons qu’elle est de plus en plus contente de voir son papa rentrer. Les heures passées en salle avec vous lui permettent d’acquérir une meilleure notion de l’espace/temps.

Nous constatons que Maïa connaît mieux les parties de son corps. Lorsqu’elle prend son bain, je m’amuse à l’arroser avec la pomme de douche. Je lui dis: «je vais arroser ton pied!» elle lève le pied; «je vais arroser ta main» elle tend timidement la main; «je vais arroser ton ventre» elle le regarde; puis «je vais arroser ta bouche» j’approche le jet d’eau de façon à lui apprendre à tirer la langue.
Ce soir, nous avons testé le maquillage. Elle riait devant la glace en voyant son nez rouge et les traits de couleur sur ses joues. Nous pensons que cela pourrait être un bon moyen de lui faire découvrir les parties du visage. Maïa essaie maladroitement de se mettre des choses sur la tête. En revanche, elle adore nous montrer son ventre!!

 

maquillage-2.jpg

 

maquillage1.jpg

 

 

Point fort de la semaine:


Maïa a toujours beaucoup vocalisé. Depuis quelques jours, nous observons une belle diversification des sons qu’elle émet et semble y trouver du plaisir.
Nouveau son avec : didididi/ tititi/ tatatata et moins de baaaaa/ paaaa ou papapapa
Le samedi après-midi, Maïa découvre le casque audio. Elle se promène dans l’appartement, sourire au lèvre, danse un peu et chantonne/ jargonne!

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 11:39

Nombre d’heures de jeu: 40,5H

Un début de semaine difficile, Maïa est grognon. Elle est très enrhumée et bave beaucoup.
Maïa et Christiane passent un certain temps allongées sous le toboggan.
La récréation est annulée pour cause de pluie. Maïa est fatiguée et aime être dans les bras d’Eric. Elle a envie de se faire câliner. En fin de séance, Maïa demande les cerceaux. Elle est allongée sur le dos, le cerceau sous les genoux et Eric la tire dans la salle ce qui l’amuse beaucoup.
Avec Sophie, Maïa essaie de déshabiller les bébés. Ce n’est pas évident avec ses petits doigts malhabiles.
Maïa tricote beaucoup avec ses petites mains et a tendance à le faire lorsqu’elle est face à l’échec.
En fin de journée, Maïa est en meilleure forme. Elle dessine au tableau et surtout s’amuse à se baisser et à regarder entre ses jambes. Elle le fait souvent ces derniers temps. Maïa est beaucoup plus à l’aise dans son corps et a plus d’équilibre.

Mardi matin, Maïa réclame pour la première fois les bébés à Marie-Claire. Elles jouent avec pendant presque toute la séance: calins/ «pan pan» bébé/ caresses/ tenir la main du bébé et le promener dans la pièce...Maïa imite les gestes de Marie-Claire et prend aussi des initiatives.
En récréation avec Chantal, Maïa montre qu’elle sait marcher à reculons sur plusieurs mètres en tirant le parapluie. Dans la salle, Chantal et Maïa sont assises chacune sur leur chaise. Maïa tire la table vers elle plutôt que d’approcher sa chaise. Elle le fera également avec Nathalie au moment du goûter.
Suzy et Catherine trouveront Maïa plus calme et bavarde.

En séance avec Christine mercredi, il y a des coups de marteau dans l’immeuble. Maïa suit bien le rythmne en tapant avec sa main.
Christine est persuadée que Maïa répète «pom pom pom».
Avec Colette, Maïa est très en forme. Elles jouent avec les petites voitures et essaie d’enlever les roues.
Maïa s’allonge sur la table, laisse sa tête dans le vide ce qui la fait beaucoup rire.
Avec Nathalie, Maïa est calme. Elles dessinent sur le tableau. Pour la deuxième fois avec Nathalie, Maïa va chercher sa chaise pour s’asseoir devant le tableau.
Pour information, elle le fera également avec moi lundi matin.
Maïa s’amuse à poser le cerceau sur la chaise. Lorsque Joël arrive, elle n’est pas contente car elle est en plein jeu.
En récréation avec Joël, Maïa aurait dit «main» car il la tenait par la capuche.

Jeudi matin avec Thérèse, Maïa s’amuse à poser sa main sur le radiateur chaud puis à la retirer. Elle désigne la prise électrique pour écouter de la musique.
Maïa aime toujours autant déplacer le toboggan, retourner le trampoline....
Avec Agnès, Maïa dessine sur le tableau et sur le mur. Elle prend sa petite chaise et s’installe pour crayonner. Maïa regarde Agnès en souriant car elle sait qu’elle fait une bêtise en dessinant sur le mur. Après en avoir discuté avec Julia, je vous confirme que  nous devons la laisser faire. Nous devons l’encourager et la féliciter!!  Ne vous inquiétez pas pour les murs!!!
Maïa tire sur la jupe de Martine pour être prise dans les bras et choisir un jouet.
Elle promène ses bébés dans la toupie.
En fin de journée, elle mord Marine 3 fois. Marine lui fait les gros yeux. Maïa est impressionnée et semble comprendre qu’elle n’a pas le droit de mordre.
Elle tend son bras pour désigner la Jojomobile.

Vendredi matin, Maïa est très calme et reste assise sur les genoux de Gaëlle un certain temps. Elles jouent à la poupée: Maïa caresse le visage du bébé puis celui de Gaëlle.
Maïa fait du 4 pattes lorsqu’elle fait rouler la Jojomobile.
Cette petite voiture l’amuse toujours autant mais lui fait parfois un peu peur. Maïa se réfugie alors dans nos bras.
Durant la récréation, Maïa s’arrête lorsque Julia l’imite mais ne la regarde pas.
Dans la salle, elle est plus dispersée et demande souvent à être dans les bras pour attraper les jouets seule.
Avant de s’endormir, Maïa accepte de se faire masser par Julia durant une vingtaine de minutes. Elle est réellement détendue et ne s’énerve pas lorsqu’elle se réveille au bout d’un quart d’heure. Habituellement, le réveil est difficile. Maïa s’énerve car vite désorientée.
Avec Philippe, Maïa efface les gribouillages sur le tableau.
Avec Catherine D, elle approche une chaise sous l’étagère, monte dessus et désigne la musique en tendant le bras.

Samedi matin, Maïa rencontre Danielle pour la première fois. Peu de regards durant les 10 premières minutes. Maïa est absorbée par la Jojo mobile.
L’intéraction se fait lorsque Maïa se met à pousser la toupie. Danielle l’imite en poussant une chaise.
A 10h25, Danielle remarque que Maïa se dirige vers la porte: notion de durée?

En rentrant de récréation, Julie dit à Maïa: «Oh la la, je suis toute sale» en frottant sa doudoune. Maïa l’imite en frottant son manteau.
Dans la salle, Maïa fait un signe bref de la main tel un «au revoir» lorsque la Jojomobile s’éloigne.
Mallory qui ne l’a pas vue depuis 15 jours, est ravie de constater qu’elle est plus habile quand elle joue avec les petites voitures. Elle plie les jambes de Oui Oui avant de l’installer dans sa voiture. Selon elle, Maïa désigne plus facilement les jeux sur les étagères et dit «non» avec la tête plus fréquemment.

Marie-France n’a pas vu Maïa depuis le 10 décembre. Elle trouve une petite fille beaucoup plus calme. Maïa essaie de mettre les lunettes tout en se regardant dans le miroir. Comme avec Julia, elle se laisse masser allongée sur le trampoline.

Avec sa mami dimanche matin, Maïa est plus fatiguée. Elle prend à nouveau sa chaise pour dessiner face au tableau et sur le miroir.
Maïa est contente de voir Justine qui est remplaçante. Maïa la regarde et lui sourit beaucoup. Lorsque Maïa se cache, Justine joue à: toc toc toc qui est là?  Maïa lui «répond» en babillant ou vocalisant.
Maïa applaudit plusieurs fois ce qui signifie qu’elle est très heureuse!!
Elodie et Maïa jouent avec les bébés durant toute la séance. Maïa caresse le visage d’Elodie mais lorsque Elodie le fait, Maïa ne réitère pas son geste.

La vie à la maison:

En fin de journée, Maïa est toujours très calme. Nous sortons marcher pendant une bonne demie heure pour son plus grand plaisir.

 

poussette-chien.jpg

 

 

Les nuits se sont globalement bien passées en dehors du weekend où Maïa s’est réveillée plusieurs fois.

Quel plaisir de pouvoir lui lire des histoires avant de se coucher!!! Maïa aime particulièrement les livres Tchoupi. Ils sont rangés à sa hauteur dans sa chambre. Elle en prend quelques-uns et vient s’asseoir sur mes genoux.  Elle ne porte plus les livres à la bouche. Je sais que durant les séances Maïa aime les déchirer. Avec moi, elle ne le fait plus!!! Elle est beaucoup plus douce et attentionnée. Maïa aime tourner les pages même si elle est encore malhabile pour le faire une par une.
Maïa ne désigne pas encore les personnages du doigt lorsqu’on lui demande. En revanche, elle voit et appuie sur tous les petits boutons de ses livres musicaux.
Quand je lui demande: Où est Tchoupi? Où est le doudou de Tchoupi? Le papa etc.... j’observe où son regard se pose même 1/2 seconde.

Nous avons écouté pour la première fois cette semaine l’abécédaire des bruits (99 sons associés à une image). Maïa est très attentive. Certains bruits lui font peur comme le loup, la porte qui claque...

Samedi en fin de journée, Maïa et moi sommes allées à pied chez mes parents. Nous tenions chacune une hanse de mon sac et avons fait tout le trajet sans problème.
Il y a 2 mois, je ne serais pas partie me promener sans sa poussette de peur que Maïa s’énerve et parte dans tous les sens.
Le même soir, Paul, Maïa et moi avons diné dans une petite pizzéria. Maïa a été adorable.

 

My HipstaPrint 0


Evènements marquants de la semaine:

Maïa est désormais capable de prendre du plaisir à la simple idée d’un évènement à venir.

Nous avions déjà remarqué que lorsque Maïa arrivait chez mes parents, elle se dirigeait directement dans le salon pour retrouver le petit père noël musical au pied du sapin.
Elle se souvenait qu’il était là: début de la mémorisation.

Hier soir, nous avons eu un autre exemple flagrant. En sortant de séance, nous sommes allées faire du manège chez Auchan.
En arrivant sur le parking, Maïa sourit de plaisir dans son siège auto. Avec maman, nous   remarquons que Maïa reconnait l’endroit.
Lorsque nous rentrons dans la galerie marchande, Maïa aperçoit le manège. Je lui dis de m’attendre car je souhaite lui donner un ticket. Elle s’arrête, me regarde et me tend la main pour que je lui donne!!
Une fois sur le manège, Maïa tend le ticket au monsieur qui lui demande, chose qu’elle ne faisait pas avant!
Cette faculté à anticiper un événement complexe nous ravit!!!!

 

Maia-sourit-manege.jpg

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 11:28

Je ne vous ai pas dit Maïa a découvert les frites et adore ça......

 

IMG_5755.jpg

 

IMG_5761.jpg

 

 

 

 

IMG_5773.JPG

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche