Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 21:53

Nombre d’heures de jeu: 27H

Baromètre de la semaine

Pleure quand elle entend le mot maman; «peur de l’abandon» comme à la halte garderie où Maïa a besoin d’être rassurée et se «calme» juste en apercevant Chantal qui lui envoie des bisous derrière la vitre et  lui explique qu’elle l’attend; beaucoup de pleurs liés à l’absence de « maman » et à la fatigue ; manque d’équilibre ; une réelle envie de parler, semaine « farandole des mots »: « ça va ?, bravo,  veux pas, donne, je dors, je veux voir , aveu papa, pipi… »

Depuis 2/3 jours, elle tend le bras en pliant les doigts (comme les bébés) pour dire « donne moi ».

Lundi, c’est Chantal qui garde Maïa. Très bonne journée malgré quelques moments de cafard...Après mon départ, elles jouent avec la poupée qui parle. Maïa est intriguée, en a un peu peur mais  est demandeuse. Dans le salon, Maïa désigne l’ordinateur en demandant «bébé». Chantal lui propose de regarder les photos d’Opale. Tout va bien jusqu’à ce que Maïa voit une photo d’Opale dans les bras d’Ophélie, sa maman. Déclic...Elle pleure et réclame «maman». Comme à chaque fois, Chantal lui explique que je vais revenir, Maïa a besoin d’une bonne dizaine de minutes pour se calmer. Départ pour la halte garderie! 

Maïa s’y dirige avec le sourire et un babillage éloquent sur son envie de retrouver les copains! Elle s’éloigne de Chantal sans difficulté. 

 MOT DE DOMINIQUE (HALTE GARDERIE DE 10H à 11H): 

«Maïa arrive avec le sourire et passe de la main de Chantal à la mienne. Elle veut jouer et se dirige vers la pièce habituelle. Nous sommes suivies de Kayla, Loelia, Come, Romane et Rachel. Maïa me regarde, elle est calme, souriante et détendue. On se dit bonjour et je propose de faire la ronde. Maïa donne une main à Kayla, je lui tiens l'autre. Les enfants participent sauf Rachel qui préfère observer. A deux reprises, nous chantons "dansons la capucine" en tournant. Maïa suit et observe lorsque l'on s'accroupit pour faire «you» à la fin.

Elle joue ensuite avec les animaux et bonhommes pouic pouic près des autres enfants. Vers 10h30 Maïa me montre qu'elle s'inquiète. Nous allons chercher doudou au vestiaire, petit coucou à Chantal qui est dans le hall, nous repartons jouer.

Nous écoutons le CD des bruits, les enfants sont assis (structure, coussins, fauteuil). Maïa s'installe dans son fauteuil préféré. Elle reconnaît la cloche, écoute. Elle chipe le doudou (hérisson bleu) de Come (21mois).Il ne se laisse pas déstabiliser.

Avant de partir, passage aux toilettes, Maïa choisit le pot ce matin. Elle fait pipi,tire la chasse d'eau avec moi, puis on remet la couche qui est sèche.Tranquillement elle se lave les mains. C'était une très bonne matinée! Nous racontons à Chantal!»

Direction Geneston pour le déjeuner: Maïa est accueillie à bras ouverts par toute la famille Leclair! Rencontre avec Opale qui passe ses premières vacances chez papi mami en France!!!! Maïa reste assise presque 3/4 d’heure à table! Elle jette son dévolu sur Lola (amie de Cyprien, fils de Chantal). Maïa réclame ses bras, sa main et son attention de façon exclusive. Sur le chemin du retour, Maïa s’endort dans la voiture. Réveil très agréable. Maïa a de nouveau un réel chagrin en entrant dans le hall de l’immeuble. Elle « sait » que je ne suis pas encore rentrée. Moment de tristesse jusqu’à l’arrivée de Sophie (15 minutes). Avant de rentrer en salle, Chantal propose à Maïa d’aller faire pipi ! Quelle grand fille, la couche est sèche depuis 11h ! Maïa se retient de plus en plus… Maïa semble contente de retrouver tati Sophie, et lui tient très souvent la main. Activité de motricité fine avec la tirelire : elle réussit plusieurs fois à y insérer des pièces mais ce n’est pas toujours évident. Lorsqu’elle échoue, Maïa ne s’énerve pas même si cela semble l’agacer et la décevoir. Maïa est peu motivée par la ronde, préférant tenir ses poupées par la main les remuant à sa guise. A 17h, Sophie lui propose une petite récréation. Petit chaton fatigue, prendre l’air lui fera le plus grand bien. Assise « en girafe » sur le bitume, elle ramasse des petits cailloux, en donne à Sophie qui lui demande, Elle ne prête quasiment pas attention aux deux chiens qui se promènent près d’elle, trop « concentrée » à jouer avec Sophie. Durant cette séance, Sophie sent Maïa très proche d’elle, très sage. En revanche, son équilibre n’est pas très bon (surtout dehors, nouvelles baskets ?).

Mardi matin, Maïa emmène spontanément Thérèse en salle. Elle ne souhaite pas danser, refuse de faire la ronde. Son regard se porte sur l’étagère où se trouvent les boîtes à graines. Comme « prévu », Maïa prend plaisir à faire tomber le riz, dit « tombé ». Elle ramasse quelques grains avec sa pince…Maïa est attentive quand Thérèse lui chante la comptine (3 fois) accompagnant les paroles de gestes. Vers 9h30, Maïa accepte  de faire un « petit pipi » sur le pot. Elle ne cherche pas à sortir de la salle quand Thérèse sort le pot. Bonne séance avec Grégory le psychomotricien. En début d’après-midi, Maïa refuse de jouer avec Catherine D, hurle si mami sort de la salle.  Aucune difficulté pour sortir en récréation avec Catherine M. Maïa donne facilement la main durant la promenade. Elle babille davantage, dit des mots dont Catherine ne comprend pas toujours le sens. Elle n’apprécie pas la comptine chantée par Catherine et court se réfugier derrière le trampoline. Maïa insère assez facilement les pièces dans la tirelire, mais n’arrive pas encore à appuyer sur les pinces à linge.

Mercredi matin, la journée commence sans encombre car Christine lui a apporté une tirelire musicale : quand on y glisse une pièce, un petit lapin danse sur une comptine ce qui plaît beaucoup à Maïa. Alors qu’elles déchirent du papier en gros confettis, petit chaton vient subitement se réfugier dans les bras de Christine. Elle se met à pleurer, crier, impossible de la rassurer. Mami Isabelle parvient à la calmer, et Maïa sort se promener avec papi. Son nouveau traitement la fatigue. Certains jours sont plus difficiles que d’autres. Maïa sent-elle quelque chose dans son corps qui la perturbe ? ce qui pourrait expliquer ses sauts d’humeur (calme puis agitation…). Catherine arrive au moment de la sieste. Maïa se réveille en pleurant guère enchantée de la voir (mami lui a bien expliqué qu’elle partait faire des courses). Pour l’apaiser, Catherine lui propose une petite sortie mais rien n’y fait, Mademoiselle préfère être dans les bras. Le regard fuyant et fatigué, elle pleure dès que Catherine la pose au sol. Les dessins animés sur l’Ipad ne la motivent pas plus. Catherine l’allonge sur le canapé, lui masse les pieds, chantonne…petit chaton s’endort un bon moment. A son réveil, Nathalie est arrivée. Maïa « chouine » de les voir toutes les 2 ! « Où sont mami et maman ???? ». Nathalie s’approche doucement et lui propose d’aller jouer en salle. Comme la dernière fois, Maïa, contente, lui prend la main. Pas de pleurs ni de tricotage des doigts pendant l’heure mais Maïa n’est pas très en forme. Elles jouent un petit moment avec la tirelire. Petit chaton se débrouille bien, elle dit « ombé » si une pièce tombe. En jouant avec les feuilles de couleur, il semblerait que Maïa ait répété « bleu » ? Fatiguée, elle demande régulièrement le hamac ou s’allonge sur son matelas. En récréation, Maïa refuse de donner la main de tati Cat, mais ne lâche pas celle de Nathalie…

Jeudi matin, Catherine est encore accueillie par des pleurs!!! Maïa me suit dans l’appartement car elle sait que je vais partir travailler... Catherine ne se décourage pas!!!! Maïa est coquine...Peu d’interaction en salle, petit chaton a le regard fuyant...Elle s’allonge et manifeste des signes de fatigue. Comme la veille, Catherine constate que Maïa pleure dès qu’elle prononce le mot «maman». Début de séance très difficile avec Agnès. Maïa refuse de quitter mami qui vient d’arriver. Isabelle les accompagne en salle de jeux: première demi-heure dans les bras de mami, elle tricote beaucoup avec ses petits doigts (fatigue/ anxiété?) et refuse qu’Agnès la touche. Au bout d’un moment, elle s’intéresse au ballon, de beaux échanges aux pieds et à la main. A plusieurs reprises, Maïa fait sa coquine: elle tire sur le lino tout en regardant Isabelle. Quand mami sévit, petit chaton se jette dans ses bras riant aux éclats! Quand Agnès part, Maïa lui envoie un gros baiser de la main. Malgré la fatigue engendrée par son nouveau médicament, notre Maïa entre dans la salle d’attente de l’orthophoniste, gratifie un ambulancier d’un «ça va?» net et ferme!!!!!! puis elle quitte sa veste en jean en la faisant glisser le long de ses bras tout en la laissant tomber au sol. De retour à la maison, elle rentre sans encombre en salle avec Sophie. Maïa n’étant demandeuse d’aucun jeu, Sophie initie une activité avec la tirelire et les jetons de couleur. Notre coquine tripote les jetons, les jette, les éparpille, et ne s’intéresse guère aux demandes de Sophie «Tu me donnes le rouge?», «on ramasse les jetons». Comme le lundi, la ronde avec les nounours ne l’inspire pas. Elle est plutôt active quand il s’agit de courir, de rire ou de cacher l’épingle à linge accrochée à l’oreille de nounours...Quand Sophie lui dit: «je vais chercher un jeu dans ta chambre, ce sera une surprise...», Maïa la regarde faire sans bouger et ce à 3 reprises. Les jeux rapportés n’ont guère plus de succès. En récréation, Maïa porte tout et n’importe quoi à la bouche, part dans un sens puis dans l’autre. Sophie lui propose de rentrer pour attendre maman...le mot «maman» = redoublement de pleurs...

Vendredi, la fatigue domine pendant la séance avec Gaëlle. Maïa se disperse et expédie vite les jeux qu’elle a choisis. Installée dans le hamac, elle claque beaucoup la langue, s’ensuivent quelques mimiques de la bouche, des yeux. Assise sur les genoux de Gaëlle, elle est plus attentive, plus calme, durant la lecture du livre de Juliette. En sortant de salle, Maïa penche sa tête pour mieux fixer Julia dans les yeux et lui sourire... Fatiguée, elle commence à s'agacer lorsque Julia la prépare pour descendre se promener. Souriante en descendant, Maïa se met à pleurer à peine un pied dehors. De retour à la maison, elle s’endort une heure dans les bras de mami pour se réveiller gaie et montrer à Julia le petit cheval de bois tout en sollicitant son aide pour grimper dessus. Danielle revoit Maïa après 2 mois d’absence. Maïa semble contente de la revoir, lui fait de gros câlins….mais mami doit rester dans la salle ! sinon gare aux pleurs !!!! Exercice de motricité avec la tirelire, Danielle est épatée par les progrès de Maïa !

 

La farandole des mots :

Quand Danielle la félicite : « C’est bien Maïa !! », petit chaton répond « c’est bien » !!!!!!

Alors qu’elle s’assoit sur les genoux de Danielle, Maïa lui dit « je dors ». (Isabelle et Danielle l’ont entendu toutes les deux)

Quand elle réussit à emboîter les legos, Maïa répète « Bravo » !

Danielle cache son téléphone, Maïa la regarde droit dans les yeux en disant « Je veux voir ».

Danielle est surprise et heureuse des progrès de langage de notre petite Maïouchka !!!

Samedi matin, direction Galipy ! Maïa préfère jouer avec les petites motos que grimper sur les structures.

En fin de journée, petite balade aux jardins des plantes : course poursuite après les pigeons…

Dimanche, journée difficile ; Maïa pleure beaucoup. Elle ne supporte pas lorsque je ne m’occupe pas d’elle. Elle tient difficilement sur ses jambes et refuse de marcher lors d’une ballade sur les bords de Loire.

Les retrouvailles avec Elodie se passent bien mais au moment de rentrer en salle, Maïa ne lâche pas ma main…nouvelle crise de pleurs…Elle se calme aussitôt quand je les rejoins. Lecture de plusieurs livres : au début Maïa ne quitte pas mes genoux avant de se lever et de s’installer entre Elodie et mon amie Jessica. Très attentive, elle pointe du doigt les détails du livre qui l’intéressent (guitare et ourson). A plusieurs reprises, Maïa tend sa main, la paume vers le haut, plie ses doigts l’air de dire « Donne le moi » (comme font les petits bébés).

La vie à la maison:

Courses chez Leclerc avec Chantal: Maïa est ravie d’être dans le chariot; 30 minutes dans le magasin avec quelques chouinements à la caisse lorsque Maïa aperçoit le paquet de gâteaux apéritif sur le tapis roulant. Bonne expérience pour Chantal, Maïa s’est montrée relativement patiente...

Mercredi soir, malgré la fatigue, c’est une petite Maïa calme et souriante que je retrouve. Je la sens toujours aussi heureuse de me retrouver le soir.  Catherine et moi l’entendons dire quelque chose ressemblant à « Aveu papa ».

Alors qu’elle fait pipi sur les toilettes, je lui dis « Tu fais pipi Maïa » ; elle répète « pipi » 3 fois après moi !!!

Allongée sur le canapé, je lui dis « Allez Maïa, on va prendre le bain ! Elle me répond « Veux pas » !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche