Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 09:36

Nombre d’heures de jeu : 36H

 

Lundi matin, Maïa se cache sous la tente et n’accepte pas que Christiane la touche ni lui parle. Après plusieurs chansons et massages des pieds, elle sourit et le contact s’établit. Maïa demande la boîte à graines sur les étagères et s’empare de celle remplie de lentilles qui s’ouvre et se déverse dans toute la salle ! Quel bonheur pour Maïa !!!!

Avec Isabelle, Maïa baîlle beaucoup, il en faudrait peu pour qu’elle s’endorme. Elle pose les deux pieds d’une chaise dans la toupie. Isabelle en profite pour la tirer en imitant le petit train. Face au miroir, Maïa se regarde et « fait un au revoir de la main » en jargonnant!

En début d’après-midi, Maïa est peu communicante. Elle essaie d’attraper, debout sur une chaise, les jeux sur les étagères. Maïa obéit à Françoise qui lui demande de descendre. La fin de journée est plus facile. Sophie retrouve une petite Maïa drôle et très enjouée. Elles s’amusent essentiellement au sol : massages, câlins…et jouent à retirer leurs chaussettes. Maïa comprend très bien lorsque Sophie lui demande de tirer sur sa chaussette. 

 

Mardi matin, Marie-Claire est ravie de sa séance avec Maïa. Quand elle lui propose de chanter pour sa peluche, Maïa part au quart de tour avec Frère Jacques. En revanche dès qu’elle entend sa mami dans le salon, elle veut immédiatement remettre les livres sur l’étagère et la rejoindre. Maïa prend la main pour orienter les massages. Après 20 minutes de sieste avec Marie-France, elles « discutent » un long moment sous la tente. Puis comme avec Sophie lundi après-midi, elle installe sa chaise devant la vitre et regarde par la fenêtre. Elle se dit coucou avec la main en se regardant dans le miroir.

Mardi après-midi, je retrouve Maïa après 4 jours d’absence. Nous jouons toutes les deux dans la pièce. Je la sens très heureuse de me revoir. J’ai ajouté de nouveaux jeux qu’elle remarque immédiatement. Je m’amuse à lui « manger les pieds» avec les doudous. Elle adore ça, rit aux éclats et revient à la charge pour que je recommence . Je lui cours après pour lui chatouiller les pieds. Je lui explique que le doudou est fatigué et part se reposer dans la jungle. Je le pose sur le portique de la balançoire et Maïa très joueuse me regarde en tendant le bras pour me le demander!!!

 

Mercredi matin, Maïa est en pleine forme et dit plusieurs fois «maman» devant Christine qui s’applique à la féliciter et à célébrer sa «joie» pour ses regards, ses rires.. 

Pour la première fois, Maïa fait du «4 pattes» devant Christine: elles font la course toutes les 2. Maïa monte sur une chaise pour réclamer les jeux: elle désigne ce qu’elle veut avec la tête et le bras. La récréation est annulée pour cause de mauvais temps. J’autorise Maïa à regarder un épisode de Tchoupi entre les 2 séances. Par ma faute, elle ne veut pas retourner en salle. Pour la première fois, Colette assiste à une grosse colère de Maïa. Après 30 minutes de pleurs, je rentre dans la salle car je sens Maïa très triste. Malgré les tentatives de Colette de la rassurer, lui parler ou encore se cacher, Maïa ne se calme pas. Nous interrompons la séance.

Maïa retrouve le sourire en séance avec Nathalie. A peine rentrée dans la salle, elle montre les étagères de la main mais Nathalie lui dit qu’elle ne comprend pas ce qu’elle veut et lui suggère les objets un par un. Maïa ne s’énerve pas mais manifeste son désaccord. Elle hoche la tête en souriant quand Nathalie finit par lui montrer sa 

peluche. Puis elle demande la musique et tire sur le fil pour le mettre dans la prise. Instinctivement, Nathalie lui dit «NON», Maïa lui tend alors le fil pour qu’elle le fasse.

Maïa comprend bien quand Nathalie lui dit:  

« Tu veux le CD des bruits? » car elle s’agrippe aussitôt à nous 

« J’arrête la musique et la remettrai pour le goûter»: elle s’éloigne et regarde l’étagère afin de voir son goûter. 

Après une belle récréation avec Joël, Maïa rentre en salle et demande de la musique en pointant avec son doigt vers l’étagère!!! Il en est certain, il l’a vue et l’a félicitée!!!!!

 

Jeudi matin, Maïa se jette dans les bras de Thérèse à peine la porte ouverte. Elles débutent la séance en musique. Maïa assise sur sa chaise, chantonne et se déhanche  Elle demande la boîte avec les instruments de musique et porte l’harmonica à sa bouche.

Lorsque Agnès arrive, Paul vient de rentrer après 11 jours d’absence. Maïa lui emprunte   immédiatement son I Phone et le gros casque (son papa c’est le roi de la technologie!). Casque sur les oreilles, elle écoute de la musique, tout sourire, et danse devant nous!! De retour en salle, Paul autorise Maïa à prendre l’I PAD. Agnès lui retire de temps en temps, et Maïa extrêmement motivée par l’objet lui redemande en la regardant droit dans les yeux et en battant des mains. Jeudi après-midi, Maïa est grognon. Martine essaie de l’attirer avec les anneaux: jeu de «tiens/donne». Elle demande la ferme et son verre d’eau en tendant le bras.

Nous terminons la journée par un RDV chez l’orthophoniste. Maïa va débuter des séances  au mois de juin, tous les jeudi après-midi.

 

Vendredi est une journée difficile.

Avec Gaëlle, Maïa est contrariée et pleure beaucoup. Elles sortent en récréation avec le vélo et Maïa s’intéresse peu à Dalhia le chien quand elle le croise. Surprenant!!!

De retour en salle, Maïa demande le ballon rose et regarde bien Gaëlle. Il y a même quelques échanges de mots: «A toi»  «A moi»

L’inter-séance se complique. Maïa ne veut pas rentrer en salle avec Julia et ne lâche pas Paul. Ils jouent tous les 3 pendant 30 minutes mais dès que Paul essaie de sortir, Maïa pleure et hurle. Elle ne veut même pas aller se promener avec Julia. Elles terminent la séance dans le salon avec l’Ipad. Maïa fait comprendre à Julia qu’elle veut retirer ses chaussures en lui tendant le pied. (Je pense qu’elle voulait également des massages!!!)

Avec Philippe, les pleurs reprennent de plus belle. Je rentre en salle et joue avec eux. Maïa ne quitte pas mes genoux. Nous nous amusons avec les instruments de musique: Maïa essaie de souffler dans l’harmonica. Elle sourie et semble s’amuser. En revanche, elle pleure à nouveau dès que j’essaie de sortir de la salle.

En fin de journée, Maïa et moi sommes allées à la piscine. Elle est heureuse d’être dans l’eau, et regarde beaucoup les autres enfants. Elle bat des pieds et des bras quand je lui dis de nager.

 

Samedi matin, nous sommes de nouveau confrontés aux pleurs de Maïa. Catherine lui propose une petite sortie pour la calmer. Maïa hurle dehors et elles finissent par rentrer. Je retourne en salle, Maïa se calme mais ne veut pas me lâcher. Fatiguée et un peu perdue, j’annule la séance avec Marie-France et emmène Maïa à Galipy. 

C’est un espace d’activités physiques et ludiques. Maïa a fait du toboggan, a grimpé, escaladé, s’est allongée dans une piscine à balles....Le sourire et la bonne humeur sont revenus....

Quand Dominique arrive en début d’après-midi, Maïa se réveille tout juste. Nous restons un certain moment dans sa chambre à la préparer et lui parler. Elle est contente de voir Dominique. Elle choisit le livre et le CD des bruits dans sa bibliothèque et rentre sans problème dans la salle. Maïa regarde la montre de Dominique qui lui explique qu’elle sert à lire l’heure. Maïa aurait instantanément regardé la pendule! Après une chouette promenade avec Julie, Maïa rentre en salle facilement. Elles explorent leurs visages devant le miroir. Maïa touche le nez, les oreilles, les cheveux, la joue de Julie qui l’imite. Maïa termine la séance debout sur sa chaise et regarde par la fenêtre. Je rentre de faire des courses et je vois sa petite tête derrière la vitre. Julie pense qu’elle m’a reconnue!

 

Dimanche matin, Maïa est calme et détendue. Elle se fait masser par Claudine après avoir joué avec les chapeaux et les «pom pom». Maïa se cache le visage avec le chapeau. Elle s’endort 20 minutes en fin de séance avant de se réveiller sans pleurs ni angoisse.

En écoutant l’ABCD des bruits, Maïa imite le bruit du lion «GRRRR» et chante l’air de «Joyeux Anniversaire». Marine constate que Maïa jargonne beaucoup et désigne de plus en plus avec le bras. Son index s’est délié une fois.

La récréation avec Elodie se passe merveilleusement bien. Maïa déguste sa glace au chocolat et revient en forme. Elle aperçoit Marine dans le salon et ne la quitte pas.  Pour la première fois, Elodie se retrouve face à une petite Maïa en colère, qui ne veut rien faire. Paul rentre dans la salle et ils jouent tous les 3. Maïa répond deux fois à l’ordre simple (sans accompagnement par le geste) de mettre la clé dans la serrure. Elle monte sur le toboggan et regarde fièrement Paul et Elodie, en équilibre sur la dernière marche!!

 

 

La vie à la maison

 

Je retrouve Maïa mardi midi après 4 jours d’absence. Elle me fait un grand sourire et vient dans mes bras se faire câliner. Nous passons l’après-midi à jouer ensemble et je la sens très heureuse. J’essaie d’appliquer les conseils que nous avons eu durant notre formation de 3 jours à Paris.

Nous vous expliquerons les quelques changements que nous souhaitons apporter lors de la réunion la semaine prochaine.

Jeudi matin, Maïa retrouve avec bonheur son papa après 11 jours d’absence. Elle lui demande aussitôt les objets « formidables » qu’il transporte durant ses voyages : IPAD/ casque de musique/ enceinte pour musique portative….Grâce à papa, Maïa peut écouter de la musique en dansant et chantonnant dans toute la maison!!

 

Vendredi matin, les séances deviennent plus compliquées. Maïa pleure et ne veut pas rester en salle. Même les récréations ne parviennent pas à la calmer! Paul et moi intervenons et faisons certaines séances en présence des bénévoles.

Je pense que Maïa accuse le coup de notre absence. Elle craint (hypothèse) que nous la laissions à nouveau. Afin de faciliter l’entrée en salle, nous autorisons désormais Maïa à prendre les objets qui l’intéressent. Nous avons ajouté dans la pièce des jeux qu’elle affectionne davantage. N’hésitez pas à féliciter Maïa pour ses regards, sourires, efforts dans une action.

Nous avons fait deux sorties à l’extérieur cette fin de semaine : 

 

- Piscine : Maïa n’y était pas allée depuis plusieurs mois. Nous avons passé un super moment toutes les deux. Elle battait des pieds et des mains quand je lui demandais de nager. Elle tenait bien devant elle la petite planche donnée par le maître nageur. Après 30 minutes de baignade, je n’ai eu aucune difficulté à la ramener aux vestiaires. L’été dernier, Maïa criait et se mettait en colère dès que nous stoppions la baignade.

 

- Galipy : cet endroit est formidable pour les jeux de psychomotricité. Maïa a grimpé, glissé sur les toboggans géants. Elle a essayé de marcher et sauter sur un château gonflable et dans une piscine à balles.

 

Les nuits se passent en ce moment en 2 temps. Depuis jeudi dernier, Maïa dort dans un lit «de grand». Elle nous demande clairement la « MAIN », que nous lui tenons jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Elle se réveille généralement vers 5 heures du matin et termine la nuit avec nous. Depuis quelques jours, elle est debout plus tôt (7H15). Il n’est pas rare qu’elle soit déjà fatiguée en rentrant en salle.

 

Maïa babille toujours beaucoup. Les regards sont de plus en plus longs et fréquents. 

En partant à la piscine vendredi soir, elle a suivi du regard son papa derrière la fenêtre de la voiture jusqu’à ce qu’elle ne le voit plus ! 

Actuellement, lorsque nous quittons mes parents, Maïa fait semblant de pleurer dans la voiture. Elles regardent mes parents par la fenêtre et geint.

 

Maïa sait dire : Papa, Maman, Main, Bébé, Non, l’équivalent d’un « owoir » ( Au revoir), « oila » (voilà). Elle chante l’air de Frère Jacques, celui de l’anniversaire si on prononce le mot. Elle répète de plus en plus de sons...

 

Depuis une semaine environ, elle fait régulièrement « Au revoir » de la main (type marionnette) accompagné d’un « Owoir ».

 

Elle désigne de mieux en mieux les jeux sur les étagères. Comme décrit dans le compte rendu, Maïa aurait bien pointé du doigt avec Joël.

 

Dans la douche samedi soir, Maïa a montré ses genoux à son papa. Lorsqu’il lui demandait de les montrer à nouveau, Maïa posait sa main dessus.

 

Elle est de plus en plus attentive et prend son temps pour observer. Elle fait ses propres expériences : vider les tiroirs de la cuisine et essayer de remettre tupperwares et casseroles. Dans le jardin de ses grands-parents, elle regarde attentivement la tortue et ne lui donne plus de coups de pieds. Elle s’asseoit près d’elle et lui donne à manger (pomme/ tomate/ salade). Elle est prudente car n’hésite pas à retirer sa main lorsque la tortue sort la tête. Elle la caresse délicatement. 

 

tortue-2.jpg

 

tortue-copie-1.jpg

 

TORTUE-3.jpg

 

Nous pensons que Maïa mémorise de mieux en mieux : il y a 4 jours, nous sommes allés voir les chevaux à qui nous avons donné de l’herbe. Comme avec nous, Maïa a essayé d’arracher de l’herbe dans le jardin pour en donner à la tortue !!

 

Maïa est très attirée par les enfants. Durant notre absence, Danielle est venue jouer avec sa petite fille Anaëlle (2 ans 1/2 ). Maïa ne la quitte pas des yeux. Durant la séance, elles se réfugient toutes les 2 dans la tente et empêchent Danielle d’y entrer. Elles la repoussent en riant aux éclats. Elles passent le dernier quart d’heure dans la toupie et Danielle les fait tourner. Anaëlle et Maïa semblent complices et s’imitent l’une et l’autre. 

 

Vendredi soir, il y avait une petite fête sur les bords de Loire avec un orchestre. Deux enfants jouaient sur le terrain de pétanque (environ 7 et 5 ans). Maïa les regardait très attentivement et attendait qu’ils lui prêtent attention. Elle les imitait lorsqu’ils jetaient les boules, essayait de faire la course comme eux. Le seul moyen qu’elle a trouvé pour approcher le petit garçon a été de lui jeter du sable. Malheureusement, Maïa ne se rend pas encore compte que ce n’est pas le meilleur moyen de lier contact....une chose est sûre, elle aime être en présence d’enfants!!!

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche