Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 14:42

 

Nombre d’heures de jeu: 21H

Baromètre de la semaine: après plusieurs courtes «absences» la semaine passée, la dose d’antiépileptique a été augmentée mardi matin/ ceci a énormément fatigué Maïa/ son équilibre était moins bon/ elle est passée par des phases d’hyperactivité et de cris...

Puis, avec une diminution de la dose du traitement...pas de nouvelles absences constatées pour le moment et nette amélioration du comportement

Lundi matin, Christiane constate que l’équilibre de Maïa est moins bon. Elle souhaite jouer avec la valise contenant tout le nécessaire de poupée. C’est encore difficile de la cadrer lorsqu’il y a beaucoup de jeux autour d’elle : Maïa tape les objets au sol ou bien les lance.

Fin de matinée à la halte garderie…

Dès son arrivée en début d’après-midi, Marie-France est entraînée en salle par Maïa. Quelques pas de danse, Maïa bouge bien ses pieds au rythme de la musique. Elle renverse un sac plein de petits objets, les ramasse un par un sur demande de Marie-France. Elle observe les photos d’onomatopées affichées sur le mur. Maïa imite le bébé qui pleure et regarde attentivement Marie-France imiter et pointer du doigt les autres sons. Maïa dit beaucoup « aveu ». Elle est contente de voir sa tante Sophie. Après un petit goûter, elles retournent en salle. Maïa est peu disposée à jouer, papillonne beaucoup et « titube » plus que d’habitude. Malgré la fatigue, elle ne manifeste pas de signes d’impatience. Les jeux avec poupées, couffins et autres ne l’intéressent pas plus que cela. Depuis quelques temps, Sophie constate que Maïa apprécie les activités plus tranquilles de motricité fine comme les jetons à mettre dans la tirelire, la pâte à modeler qu’elle triture entre ses doigts. Une séance calme, avec une petite fille sage, pleine d’humour et très affectueuse.

Mardi matin, Marie-Claire met de l’eau dans une cuvette, y ajoute des bouchons pour faire de la « soupe ». Le jeu tourne court car Maïa a surtout envie de tout balancer.

Petit chaton monte sur la table afin de mieux regarder les onomatopées affichées sur le mur. Elle s’y intéresse car en regardant l’image du petit train, elle répète « Tchou tchou » et écoute attentivement Marie-C imiter les autres. Avec le jeu de cartes « les premiers mots », Maïa réagit bien face aux objets qu’elle connaît. Quand Marie-C lui montre la photo d’une voiture verte en disant «Tu as vu c’est la même que celle de papi »…Maïa la regarde un long moment.

Ce matin, Marie-C constate que Maïa bave beaucoup et que son équilibre n’est pas bon.

Martine…

En récréation avec Catherine M, l’équilibre est meilleur, Maïa monte seule les marches sans se tenir. En salle, Catherine joue à la maman avec les poupées. Maïa s’installe sur ses genoux l’air de dire « occupe-toi de moi aussi ! ». Quand Catherine feint de lui donner de l’eau dans une tasse, Maïa fait semblant de la boire en faisant le bruit avec sa bouche.

Mercredi matin, Christine retrouve une petite fille souriante mais bien fatiguée. Nous avons augmenté son traitement la veille, Maïa n’y est pas encore habituée. 

Elle cherche le sommeil mais n’y parvient pas même allongée sur le matelas. Maïa fait une courte absence et tricote beaucoup avec ses doigts...

Colette a également beaucoup de mal à introduire un jeu sans que Maïa ne mette les crayons ou la pâte à modeler à la bouche. Elle bave beaucoup, trop fatiguée pour se concentrer sur une activité. 

Après 2H30 de sieste, Maïa est en meilleure forme avec Nathalie. Elle réclame le lion en peluche sur l’étagère et aurait répondu «oui» à Nathalie qui lui demande «C’est le petit lion que tu veux?». Durant cette séance, Maïa a le regard vif, elle est très câline mais ne babille et ne rit pas comme d’habitude. Elle porte peu d’intérêt au jeu hormis la tirelire et les pièces qu’elle manipule avec plaisir. Elle préfère les activités physiques comme marcher en équilibre sur la planche, grimper sur la table ou monter sur le dos de Nathalie. 

Début de séance avec Elodie: Maïa crie dès lors que la porte de la salle est fermée. Elle cesse de pleurer dès que mami Isabelle les rejoint et geint dès qu’elle repart...quelle coquine!

Une fois calmée, Isabelle lui propose de dessiner à l’aide d’un stylo à bille sur une feuille de papier. Elodie (institutrice) constate que Maïa tient bien son crayon à la main et qu’elle ne le met plus à la bouche. Elle ne cherche pas à écrire partout se contentant de le faire uniquement sur la feuille. Comme l’écrit Elodie: «Que de progrès!». Plus tard dans le salon, Maïa s’essaie au jeu de Monsieur Patate mais elle n’arrive pas encore à enfoncer les pièces dans le corps. Cela l’agace et la pousse à jeter les petits éléments...

Jeudi matin, Maïa retourne à l’école après deux semaines de «vacances scolaires». Rentrée difficile...Maïa est difficilement canalisable, jette les jeux, ne se concentre sur aucune activité. Elle tombe deux fois. Ce moment passé à l’école n’est ni agréable pour elle ni pour les autres enfants... Maïa est épuisée et plus facilement irritable...(OUF tout est «rentré dans l’ordre» ce matin, après une belle matinée en compagnie de ses copains d’école...). Est-ce l’augmentation du traitement?

Après sa séance d’orthophonie, elle retrouve Nicole. Maïa glisse en entrant dans la salle, cette chute entraîne le besoin immédiat d’être consolée par mami. Long moment de détente dans le hamac puis découverte des accessoires de poupée dans la valise rose. La passoire sert de joli chapeau pour le bébé (Maïa la retire et la pose plusieurs fois sur la tête du baigneur), elles font semblant de boire avec les tasses «GLOUGLOUGLOU», les petits verres s’empilent et servent de maracasses en les frappant les uns contre les autres.

Vendredi, c’est Chantal qui garde Maïa! Après quelques pleurs habituels à mon départ «AIOUULLLOUIIIILLLE AIOUUUUUUOLLLE» (expression de Maïa), beau moment de complicité autour des livres, catalogues de jeux et photos sur l’ordinateur...

Sourires et câlins pour accueillir Gaëlle...Après un rapide déballage des accessoires de poupées, s’en suit un petit échange motricité/ sensations:

  • tissus doux à frotter contre la joue, ça chatouille...
  • tissus mous sur lesquels elles appuient avec leur doigt
  • tirer la petite couverture, pincer, serrer les doigts

Gaëlle note que Maïa accepte d’être secondée dans les activités de motricité, qu’elle est plus patiente et habile de ses mains. En fin de séance, Maïa se disperse, signe de fatigue.

Quand Julia arrive, Maïa est moins enjouée, elle ne veut pas quitter Chantal. Après une petite récréation, difficile d’aller jouer en salle, la séance se déroule dans le salon. Epuisée, Maïa s’endort vers 11H45. Après une petite sieste de 30 minutes, elle se réveille en pleine forme pour le déjeuner. 45 minutes de détente sur le canapé en écoutant des comptines, puis promenade sur les bords de Loire, c’est le sourire jusqu’aux oreilles que Maïa retrouve Danielle!

Partager cet article

Repost0

commentaires

joste Maryline 23/11/2013 17:20

Bonjour,

Je viens par la présente prendre des nouvelles de Maia qui nous a manqué jeudi.Ses copains se sont inquiétés de son absence .Guillaume a rendu service à une autre classe qui se rendait à la
médiatheque.
Dans l attente de nouvelles de votre petite puce , cordialement .Maryline

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche