Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 15:17

Nombre d’heures de jeu: 36H 

 

Baromètre de la semaine: Maïa devient une championne de trottinette, une nouvelle «absence» vendredi matin mais de beaux progrès en symbolique...

Maïa aime qu’on lui lise des histoires, elle pose son doigt sur de nombreux détails. Elle désigne une trentaine d’objets sur l’imagier du Père Castor.

Il faut être très créatif, inventer des histoires pour la motiver...

Découverte des puzzles qu’elle ne jette plus systématiquement...une fois de plus être ludique et que le but de soit pas forcément qu’elle mette les pièces dans les bonnes cases! 

Maïa est capable de beaucoup de choses, il faut lui donner envie de nous rejoindre dans une activité. Lui donner le choix sans lui imposer un jeu. 

Créer le plaisir!!!!!!

 

Lundi matin, Maïa est aux anges de voir Christiane accompagnée de Lilou. Elle prend la main de sa copine et l’emmène dans la salle de jeux. Maïa manifeste sa joie en tapant maladroitement Lilou. Les filles sont très heureuses de se revoir et malgré son jeune âge, Lilou est toujours aussi patiente et attentive à Maïa. Elle propose des jeux et prend le temps de lui expliquer, essaie d’introduire des petites règles...En voyant Lilou s’accrocher à l’échelle et se balancer, Maïa l’imite, elle s’assied sur un barreau et attrape celui se trouvant au-dessus de sa tête. Avec mami Isabelle, elle tend le bras vers l’étagère en disant «veu», mais refuse d’un «non» ferme chaque objet proposé. Isabelle s’installe avec le livre «Boucle d’or», Maïa la rejoint, écoute attentivement l’histoire pointant du doigt le réveil, les chaussons, la chaise de petit ours...Elle se focalise sur l’Elefun (éteindre/allumer), Isabelle diversifie le jeu en y mettant des mouchoirs en papier qui s’envolent. En début d’après-midi, Eric, Louis et Maïa profitent du soleil et font la séance à l’extérieur. Partie de ballon, échanges de passes, vocalises, Maïa est très active et présente dans l’échange! Sophie est impressionnée par la force de Maïa qui, suspendue au barreau de l’échelle, se laisse balancer en riant aux éclats. Alors qu’elle court vers la fenêtre, Maïa trébuche sur le lino décollé et chute!!!! En pleurs, elle se dirige vers la porte appelant «Maman!». Sophie la calme grâce aux playmobils qu’elle anime. Quand elle demande à Maïa «Tu as mal?», notre petit chaton fait mine de pleurer et regarde son front dans le miroir. Elle répète de façon stéréotypée «Owoir» en faisant la marionnette d’une main, Sophie ne comprend pas.

 

Mardi matin, alors que Maïa se balance, assise sur un barreau de l’échelle, Marie-Claire l’aurait entendue dire «regarde». Marie-C lui propose les ardoises magiques, Maïa prend le crayon à l’envers et gribouille, elle ne porte quasiment pas les objets à la bouche. 

Nous profitons des vacances de Gregory, le psychomotricien, pour aller à Galipy!

Maïa reconnaît parfaitement l’endroit dès que nous arrivons sur le parking. Après 2 tours de voiture électrique avec un charmant petit garçon, nous commençons le parcours. Maïa est enchantée de voir d’autres enfants, se baisse pour les regarder dans les yeux. Très attirée par la piscine à balles, elle essaie d’entrer en contact en jetant les balles sur les autres. Pizzéria entre filles...Maïa, Mami et Maman profitent de ce déjeuner à l’extérieur...

Maïa, très sage, mange goulûment sa pizza jetant des regards à la petite fille près d’elle.

Martine commente un long moment le livre «Les bruits de la journée», Maïa pointe du doigt de nombreux détails (notamment les pages salle de bain/ escaliers et chat).

Surprise!!!! Mélanie, installée depuis le mois de septembre à Bordeaux pour son diplôme d’éducatrice spécialisée, est venue jouer avec Maïa. En vacances chez ses parents, nous sommes très touchés qu’elle vienne spécialement de Mayenne pour consacrer du temps à notre petite fille. Maïa qui, selon Mélanie a beaucoup grandi, est excitée, elle a tendance à tout jeter: goûter, chaise...une fois de plus, notre chipie a du mal à contenir sa joie et cela déborde vite!!!

Elles jouent au sol durant toute la séance, Maïa ne demande aucun jeu sur l’étagère. Elle grimpe sur Mélanie, lui fait des câlins, la mordille plusieurs fois....elle est heureuse de retrouver son amie... 

 

Mercredi matin, Christine nous retrouve en bas de l’immeuble, Maïa fait de la trottinette! Elle rentre difficilement à la maison car nous croisons deux chiens, Clint puis Dito. 

En salle, elle est perdue, ne sait pas ce qu’elle veut. Christine lui propose le livre «des bruits de la journée», Maïa le déchire...Séance acrobatie avec l’échelle, pleine de bonne volonté, Maïa ne s’en sort pas trop mal!

La pluie ne permet pas de récréation...Maïa «partage» son goûter en tendant quelques céréales à Colette (essaie de lui en mettre dans la bouche...). Alors qu’elles regardent derrière la vitre, Maïa dit «owoir» avec geste de la main quand les voitures s’éloignent. Maïa réclame l’imagier de la journée. Pendant une demie-heure, elles regardent les images, Colette fait des commentaires. Très attentive, Maïa prend la main de Colette qu’elle pose sur les dessins qui lui plaisent (canard de bain, petit chat...).

Pour la deuxième fois (cela est arrivé avec Julia), Maïa s’approche du pot sur lequel elle s’asseoit. Colette lui explique qu’elle doit d’abord se déshabiller, Maïa se laisse faire...Bravo petit chaton!!!!

En début d’après-midi, Nathalie est accompagnée d’Emma et Lyne. Maïa est énervée par la présence de ses cousines, elle ne sait où donner de la tête...Elle s’intéresse beaucoup à Emma, tire sur ses vêtements et lui donne de petites tapes pour jouer. Comme ses cousines, elle monte sur le trampoline. Intrépide, elle tombe plusieurs fois mais ne se plaint pas. Lorsque Lyne souhaite sortir de la salle, Maïa crie deux fois «Non!», comme pour lui dire «Tu n’as pas le droit de sortir maintenant!».

Avec Joël, Maïa grimpe à l’échelle et le regarde l’air de dire «As-tu vu?». Curieuse, elle approche les chaises de la fenêtre et regarde une dame promener son chien.

 

Jeudi matin, Thérèse constate que Maïa est plus calme, moins dispersée. Elle a un grand intérêt pour le livre de la journée et pointe du doigt de nombreux détails. Allongées face au miroir, elle retire les lunettes de Thérèse, lui touche le visage et les cheveux.

En récréation, Agnès est bluffée par les progrès de Maïa avec la trottinette. Elle y pose un pied et se propulse de l’autre jambe (elle la pousse de moins en moins). Elle grimpe aisément sur le toboggan, tape des mains une fois en haut (fière d’elle), glisse et atterrit dans le tunnel installé par Agnès. Elle en ressort à 4 pattes...Mélanie remarque que Maïa est moins dispersée que lors de leurs retrouvailles. Son attention est meilleure, elle s’enferme moins même lorsqu’elle joue avec le lino, elle reste à l’écoute. C’est au tour de Catherine d’être bluffée par l’aisance de Maïa sur sa trottinette! Dans les descente, notre acrobate, fière d’elle, lève son pied en l’air!!! 

Face au miroir, assise sur les genoux de Catherine, Maïa écoute attentivement l’histoire de Boucle d’or. Catherine l’observe grâce au miroir et s’aperçoit que Maïa la regarde lorsqu’elle imite le papa ours, la maman et le petit ours. Quand elle lui demande «Où est Boucle d’Or?», Maïa lui prend la main et la pose sur la petite fille. 

 

Vendredi matin, après une nuit complète dans son lit (20H30/ biberon 7H), Maïa se rendort jusqu’à 9H15. Réveil de très bonne humeur, elle s’empare de sa trottinette et me suit dans le couloir tandis que je me prépare. Soudain, Maïa se fige, devient blanche...elle fait une absence (crise épilepsie). Nous lui parlons, la rassurons. Elle «reprend» ses esprits au bout de 6 minutes environ. Comme à chaque fois, elle vomit 30 minutes après.

Lorsque Julia arrive, Maïa est tranquille sur le canapé. Nous lui lisons un Tchoupi, elle semble écouter. Après un goûter dans la cuisine, Maïa retrouve sa forme habituelle et suit Julia en salle pour 45 minutes de séance. Elle regarde les étagères, ne s’énerve pas même si Julia insiste pour savoir ce qu’elle veut. Maïa accepte (3/4 fois de suite) que Julia lui prenne la main pour la faire pointer (c’est une première!). Malgré son absence, Maïa est très présente, expressive. Elle tape des pieds, Julia tape des mains sur ses cuisses: elles s’imitent et Maïa est «en attente d’imitation».

Après la sieste, très belle séance entre Maïa et moi...

Ma petite fille est de plus en plus câline. Elle m’imite en me voyant faire le cheval à 4 pattes. Quand «cheval maman» mange et boit dans un bol, «poney Maïa» fait de même en plongeant à son tour la tête dans le récipient. Je ris de la voir faire...

Je lui propose les puzzles: Maïa assise à la table s’intéresse aux histoires que je lui narre. La petite abeille (BZZZ) va dans l’arbre, croque la pomme. «Allez Maïa, elle veut rentrer dans sa maison!». Maïa prend l’abeille et essaie de la mettre dans la bonne case.

Maïa est capable de se poser sur une activité mais il faut sans cesse la motiver d’une façon très ludique....elle ne doit pas ressentir d’attente de notre part!

En tout cas, quel plaisir de ne pas la voir jeter le puzzle au sol!

Catherine M est à son tour épatée par les performances de Maïa en trottinette. Notre coquine chantonne, fière d’elle!

Lorsque Catherine renverse son verre d’eau par terre, Maïa rit de sa bêtise.

 

Samedi matin, après une belle ballade en compagnie de Dito, Marie-France lui offre un livre. Maïa y porte de l’intérêt, elle pointe du doigt le vélo, la voiture et le petit garçon. 

Pour la troisième fois, Maïa s’installe seule sur le pot...

Nous profitons d’un bel après-midi ensoleillé pour aller nous promener au Parc de Procé. Maïa fait de la trottinette dans les allées, elle touche encore beaucoup les vélos, les poussettes etc...qu’elle croise.

 

Dimanche matin, Claudine est enchantée de sa séance. Maïa est plus calme que la semaine précédente.

Elle se pose et s’amuse avec les tonneaux qu’elle emboîte plus ou moins facilement. Claudine trouve qu’elle est plus câline et qu’elle accepte plus le contact physique.

Maïa et moi passons prendre le café chez mon oncle et ma tante. Bonheur!!!! Ils ont un chat que Maïa cherche partout! Elle se baisse car il est sous la table, prend mon cousin et ma tante par la main afin qu’ils l’aident à trouver «Lola».

Nous sommes encore sur le qui-vive car Maïa est maladroite, je crains un geste brusque et la bêtise. 

Nous terminons la semaine en beauté...

 

Plus de 30 minutes à regarder l'imagier du Père Castor....Maïa pointe sur demande et sans se tromper les objets ci-dessous:

 

le biberon/ les bottes/ le toboggan/ la piscine/ la balançoire/ le ballon/ la clé/ le lit/ les poissons/ le parapluie/ le piano/ la montre/ la cuillère/ le chocolat/ le pain/ le beurre/ le fromage/ les frites/ le saucisson/ la tortue/ le chien/ le chat (en faisant miaou)/ le scooter à la place du vélo

 

 

D'elle-même, elle désigne:  

 

le porte monnaie (qui ressemble à celui de Paul)/ l'ordinateur/ la flûte (nous lui montrons celle dans la salle pour faire le rapprochement)/ la guitare/ le réveil/ le panier/ les pâtes/ le pâté/ les saucisses/ le crapeau 

 

 

Nous feuilletons l’imagier en racontant des d'histoires comme:

«j'aimerais bien manger du fromage Maïa! tu peux en prendre!»

«je vais jouer au parc, tiens on va faire du toboggan...»

«il pleut, il faut prendre le parapluie!»

 

Je ne demande jamais directement: montre-moi Maïa le....ou j'évite...

Si Maïa ne réagit pas, n’insistez pas! Il ne faut pas qu’elle ressente une attente de notre part.

 

Elle prend parfois la main de mami et la pose sur le dessin demandé.

 

Quel bonheur de constater qu'elle identifie mieux les dessins...la symbolique se met en place!!!

 

Merci Maïouchka pour tous ces progrès!!!!

Je revois ta cousine Lou chercher dans son livre d'images à 18 mois...quel joie de te voir le faire!!!!!!!!!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by maia-methode3i
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche