Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:28

Nombre d’heures de jeu : 36 H

 

BAROMETRE DE LA SEMAINE: Maïa est souvent fatiguée le matin car elle se réveille vers 7 heures après une nuit saccadée. Peut-être devrions-nous revoir les horaires? Dans la salle, Maïa est «fan» de la balançoire dans laquelle elle pourrait passer des séances entières! La balançoire permet de très beaux échanges de regards, de rires... N’hésitez pas à varier les actions, lancer des jeux autour de cette activité: lancer de balles, musique, poupées, jouer avec les parties du corps, memory, coucou-caché...

 

Lundi matin, après une nuit agitée et un réveil matinal, Maïa dort 1H30 avec Christiane.   Lorsqu’Eric arrive, Maïa se réveille tout juste. Elle pleure et ne veut pas sortir. Nous la distrayons avec le doudou: «Doudou, Maïa ne veut pas sortir se promener!!!» Nous habillons la peluche avec une écharpe et un bonnet. Le doudou fait semblant de sortir en disant tout haut qu’il va certainement voir des chiens! Maïa retrouve aussitôt le sourire et accepte de sortir. Quand le doudou dit: «Je veux faire pipi», Maïa répète plusieurs fois «Pipi». 

Françoise et Sophie sont enchantées du moment qu’elles passent avec une petite Maïa très joueuse. Avec Françoise, elle joue à «je t’attrape» «je cours» et «je me cache». Maïa aime se cacher dans un coin et Sophie l’imite en disant: «Je vais dans ma cachette moi- aussi!». Depuis 2 séances, Sophie constate que Maïa observe de plus en plus ce que la personne en face d’elle est en train de faire. Devant le miroir, Maïa parvient seule à se mettre le chapeau sur la tête à trois reprises. 

 

Mardi matin, Maïa rentre en salle un peu réticente à l’idée de jouer avec Marie-Claire. Elle demande la balançoire qu’elle ne quitte pas de toute la séance. En récréation avec Chantal, Maïa passe sous les branches, se cache derrière les arbres...Lorsque Chantal lui dit «On va voir maman?», Maïa la regarde dans les yeux et lui répond clairement «Non!» en courant dans le sens opposé. Comme la semaine passée, Maïa «demande» à faire pipi après Chantal en prenant son réhausseur, et articule bien «Pipi». Elle s’endort 20 minutes en fin de séance. 

En début d’après-midi, Maïa est moins motivée que d’habitude pour jouer avec Suzy. Elle demande la balançoire dans laquelle elle reste plus d’une demi-heure. Suzy la pousse le plus fort possible et Maïa aime qu’elle la fasse tourner sur elle-même. A chaque poussée, Suzy lui «prend» une partie du corps «Je te prends ton nez...ta bouche....ton pied...». Maïa aurait essayé de faire la même chose au cours du jeu. La récréation est annulée pour cause de pluie alors Maïa prend son goûter dans la salle. Catherine sort la dînette et coupe des petits morceaux de croissant dans les assiettes. Maïa les mange tout en observant Catherine. Elle ne bave presque plus et aspire de mieux en mieux sa salive. Maïa aime toujours autant escalader...

 

Mercredi matin, Maïa se réveille tôt et joue presque une heure avec Isabelle dans le jardin. Très fatiguée, elle s’allonge aussitôt rentrée en salle et s’endort 30 minutes. Le réveil est difficile mais Maïa se calme vite. En lisant le livre de Rainponce, Christine et Maïa tapent avec leurs mains sur les méchants et caressent les gentils. Elle semble s’intéresser aux cheveux de Rainponce (ils sont magiques....). 

Colette prend le relais sans problème. Maïa ne veut pas sortir en récréation et demande aussitôt la musique. Toute la séance se passe dans la balançoire: elles chantent des chansons, jouent au ballon. Assise dans la balançoire, Maïa lance la balle à Colette qui court la chercher. Colette tire la langue à Maïa qui l’imite!

Maïa imite un peu plus chaque jour. Lorsque Nathalie lui demande de donner à manger à l’ours et au canard, Maïa dirige bien la cuillère vers la bouche de ses petits copains. Joël et Maïa démarrent la séance avec un récipient rempli d’eau. La situation se complique vite car Maïa le jette par la fenêtre! Comme souvent depuis le début de la semaine, Maïa demande la balançoire à partir de laquelle ils jouent au ballon.

 

Jeudi matin, Maïa est fatiguée comme chaque matin ces derniers temps. Assise sous la couverture, elle touche le visage de Thérèse, lui met les doigts dans la bouche puis lui retire ses lunettes. Face au miroir, elles se coiffent avec le chouchou que Maïa essaie de mettre dans ses cheveux. Après la récréation avec Agnès, épuisée, elle dort toute la fin de matinée.

Maïa assiste à son premier cours d’orthophonie en début d’après-midi. Malgré les efforts  de l’orthophoniste pour épurer la salle, Maïa explore tout et jette beaucoup les jeux au sol. La séance terminée, nous rencontrons Nicole en bas de l’immeuble. Maïa n’apprécie pas de me quitter trop rapidement et semble perturbée de retrouver Nicole hors du contexte habituel pour sortir en récréation (relais Martine/ Nicole). Pour la première fois, elle se met en colère ce qui oblige Nicole à écourter la promenade. De retour en salle, Maïa demande les doudous avec lesquels elles jouent un long moment devant le miroir. Maïa aurait prononcé «ch’val» en regardant l’étagère avant d’imiter son hennissement.

 

Vendredi matin, Maïa et moi jouons ensemble pendant la première heure et demie. Elle passe la plupart de son temps dans la balançoire. Tout en la balançant, j’initie le jeu du memory Tchoupi. Maïa doit choisir entre deux cartes que je lui présente: «Maïa, attrape le doudou!» Elle l’attrape!!! Maïa attrape Tchoupi sur son vélo!...Elle le fait...» Maïa participe activement au jeu. Elle ne se trompe que 2 fois et je la FELICITE quand elle réussit!!!!!  Elle s’allonge en fin de séance sur la couverture et je la tire en chantant comme si elle était sur un traîneau....Maïa pleure et ne veut pas me quitter dès que Julia arrive. Pour la détendre, nous jouons à la balançoire musicale (taper sur les instruments/ sensation pieds tapis/ pousser Julia avec ses pieds...). Ne parvenant pas à sortir sans qu’elle pleure, Paul et Julia continuent la séance dehors: «EXPLORATION!». Maïa se retourne pour guetter Julia qui se cache derrière un mur.

En début d’après-midi, Maïa prend Philippe par la main et l’emmène dans la salle. Elle me ferme la porte au nez et me fait «Au revoir» de la main à travers le hublot. Je lui tire la langue, elle rit et fait de même. Quelle chipie!!!!! Maïa enlève le papier cadeau de la balle que Philippe lui a offert (balle rebondissante lumineuse). Ils jouent à se passer la balle en face à face depuis la balançoire. Elle y prend beaucoup de plaisir et rit aux éclats. Comme pour le remercier, elle lui fait un gros câlin et lui caresse doucement le visage.

Maïa termine la journée avec Catherine à l’extérieur (en attente du CR).

 

Samedi matin, Maïa ne se réveille qu’à 10H, nous annulons la première séance. Elle  tend le bras pour demander de la musique à Catherine, tout en machouillant sa tong. Après s’être dandinée devant le miroir, elle escalade le toboggan, teste son équilibre sur la dernière marche avant de «sauter» dans les bras de Catherine. Maïa imite l’ours blanc qui glisse sur le toboggan. Avec Julie, Maïa éparpille les tapis de sensorimotricité dans la salle pour marcher dessus. Elle prend Julie par la main et l’emmène tester celui qui pique. Julie se met un tapis sur la tête et lui dit: «Viens devant le miroir, on va te mettre un tapis sur la tête». Maïa la prend à nouveau par la main et se dirige vers la glace. Elles terminent la séance par le jeu du chien: Maïa tire Julie avec le fil de la radio en guise de laisse et l’imite lorsqu’elle aboie.  Maïa ne pleure pas quand Martine arrive après un mois d’absence. La pluie ne leur permet pas de sortir. Assise dans la balançoire, Maïa chantonne tout en se regardant dans le miroir. Elles terminent la journée par une partie de cache-cache. 

 

Dimanche matin, partie de balançoire pendant plus d’une demi-heure, Maïa ferme les yeux, applaudit, aime rebondir en tapant avec ses pieds sur le ventre de Claudine. En fin de séance, Maïa prend la veste de Claudine, lui tend et applaudit l’air de dire: «Tu pars...».   Maïa se met à pousser le toboggan (synonyme de fatigue...) et le fait tomber. Il se casse et lorsque Claudine lui propose son aide pour le réparer, Maïa lui tend le montant vert. Durant la séance, Maïa fait du 4 pattes et marche sur la pointe des pieds.

Après la sieste, nous partons à la piscine. Maïa cherche les autres enfants du regard et semble vouloir jouer avec eux. Une petite fille lui tend un anneau que Maïa jette aussitôt dans l’eau et ce à plusieurs reprises.

 

En fin de journée, nous organisons un SKYPE (appel avec vidéo sur ordinateur) avec Marie-Edith, puéricultrice en charge de Maïa pendant 2 ans à la crèche. Nous sommes très heureux car Maïa semble la reconnaître.  Maïa regarde Marie-Edith, touche son visage sur l’écran, lui tire la langue plusieurs fois. Elle montre son ventre, ses pieds et ses cheveux à Marie-Edith qui lui demande. Elle l’imite faire les marionnettes. Nous avons assisté à un beau moment d’échanges....et nous pensons que Marie-Edith est prête pour des séances via SKYPE :)))) (sourire).

 

bisous.jpg


Partager cet article

Repost0

commentaires

peter 13/06/2012 23:01

je suis sincerement ravie d avoir vu ma petite maia via skype!!que du bonheur!!a renouveler sans moderation... je vous envoie pleins de gros bisous. marie-edith

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche