Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 22:13

Nombre d’heures de jeu: 24 H

 

Baromètre de la semaine:

 

Recrudescence des crises d’épilepsie : 

1 crise tonique de 2mins30  mercredi durant la sieste/ 1 crise tonique de 2 minsjeudi soir durant le dîner/ 1 crise tonique de 1,15 min pendant la sieste vendredi puis une deuxième à 19h (tonique 1 min)

Samedi matin: une crise tonique d’1 min à 8h/ une décharge électrique à 12h puis une tonique de 30 s en fin d’après-midi

Dimanche : RAS

 

Malgré tout cela, Maïa progresse et évolue un peu plus chaque jour !

 

Un équilibre parfait : marche/ monter descendre les escaliers/ trottinette…

 

Progrès en motricité fine : mange bien avec sa cuillère (encore quelquefois les doigts dans l’assiette mais rien à voir avant la corticothérapie), des gestes plus précis, moins saccadés, des mains plus adroites (ballon), un index qui se délie  (pointage à la garderie/ devant le médecin du CMP) (cela avait commencé il y a quelques mois puis stoppé

maia-0015.jpg

 

Nathalie : « par rapport à la semaine dernière Maïa arrive très bien à se servir de ses deux mains pour envoyer et réceptionner (la réception est un peu plus difficile pour elle). Mais quels progrès.

Comportement : Maïa est beaucoup plus posée (1h15 de calme lors de notre RDV au CMP/ constaté également à l’école) mais encore impatiente (jette sa tête en arrière) si nous ne satisfaisons pas rapidement sa demande (effets secondaires corticoïdes)

Ne se disperse plus lors des promenades, donne la main facilement

Si on dirige Maïa vers un atelier sans la brusquer, elle participe volontiers (DONNER ENVIE SANS JAMAIS IMPOSER)

Sophie : « Le changement de comportement de Maïa je le remarque surtout en dehors de la salle, dans le salon où nous attendons maman. Ce soir-là elle est restée tranquille, a pris un livre sur la table de salon puis s'est installée dans le canapé avec. Mais il a fallu partir alors qu'elle venait de s'installer alors je lui ai dit qu'elle pouvait venir avec son livre, sourire de Maïa ravie !!! »

Encore des obsessions (livre de Nina aime les animaux/ toujours la même page répétant «toutou»)

 

Imitation : un peu plus chaque jour

Maïa comprend de plus en plus le jeu à 2 : se lancer la balle, envoyer le ballon lors d’une partie de foot

Elle m’imite en lançant le ballon contre le mur

 

Dit «peux pas» en essayant d’ouvrir son yaourt, me le tend quand je lui propose de l’aider

 

 

Lundi, bonne séance avec mami et ce malgré un mauvais accueil matinal...

Elles commencent par le dessin: Maïa crayonne, fredonne en écoutant la musique (c’est trop drôle, elle est dans le ton). Concentrée, elle essaie de colorier sur le dessin d’Isabelle. 

Puis jeu de «Qui mange quoi?». Maïa s’installe d’elle-même en girafe sur la table et s’empare des cartes. Même si elle ne répond pas aux demandes d’Isabelle, elle écoute, observe, sait très bien qui est le lapin, le singe...trop difficile de savoir encore ce qu’ils mangent. 

S’en suit un bon jeu de balle, Maïa lance et rattrape bien des deux mains. Quand Isabelle lui demande de se mettre plus loin pour attraper le ballon, elle recule. 

Bon succès des photos d’animaux malades. Petit chaton affectionne particulièrement l’ours au bras bandé, elle babille en le regardant. 

«Bravo Maïa pour ta participation, même si les jeux proposés ne te pationnent pas toujours, tu as le droit d’avoir tes préférences».

Séance très sportive avec Eric et le gros ballon jaune. Tonton est bluffé par l’équilibre de Maïa («rarement vu aussi bon» comme il écrit). Les gestes de Maïa sont plus souples, moins saccadés. Lors de l’activité peinture, il constate que Maïa est plus détendue, les mains sont plus adroites et précises. Elle tient bien le pinceau qu’elle ne porte pas une seule fois à la bouche.

Avec Sophie, Maïa joue d’emblée avec le gros ballon vert. Elle court, tape dedans avec une sacrée force! Le jeu dure un moment alors Sophie dévie l’activité en prenant des pots avec jetons de couleurs et fèves. Maïa la rejoint et s’installe face à elle en tailleur! Petit chaton apprécie ces moments tranquilles, durant lesquels elle manipule les petits objets, insère dans les contenants. Sophie constate que Maïa n’est pas demandeuse de jeux en particulier mais si on la dirige sans la brusquer vers un atelier, elle la rejoint et participe volontiers. 

 

En fin de journée, nous avons RDV avec la pédopsychiatre du CMP. Cette dernière est agréablement surprise par tous les progrès de notre petite belette. Nous discutons 1h15, temps durant lequel Maïa reste calmement près de nous. Elle répond à nos différentes sollicitations. Maïa pointe même du doigt les animaux dans la boîte posée sur le bureau!

 

Mardi matin, Marie-C constate que Maïa est un peu plus «brouillonne» dans ses activités. Elle demande de la musique (pas n’importe quel CD), les crayons, les bébés, le ballon...

Marie-C n’ose pas trop interférer. 

Malgré cela, elle note que Maïa a progressé dans ses coloriages. Notre petite belette est en revanche toujours aussi impatiente qu’on lui donne l’objet convoité.

A la Halte-garderie, Maïa profite du jardin environ 20 mn. Elle se déplace en tricycle observant les autres enfants. En rentrant, elle accepte de se laver les mains attendant patiemment son tour au lavabo.

Maïa cherche la présence des bébés. Elle pointe à plusieurs reprises son index sur le hublot de la porte de l'espace réservé aux petits. Elle dit «coucou»! 

Passage aux toilettes avec papi avant de partir.

 

Catherine M retrouve une petite fille bien calme. En salle, Maïa demande la musique avec une idée bien précise de ce qu’elle souhaite écouter. Catherine ne parvient pas à trouver le CD convoité, notre petite belette insiste, s’agace. Catherine lui explique qu’elle ne comprend pas ce qu’elle veut. Maïa  cesse de réclamer la musique et passe à autre chose.

Comme l’écrit Catherine: «Maïa ne fait plus de colère quand on ne la comprend pas, elle obéit si on lui explique». 

 

Mercredi matin, intervention des pompiers à la Parentière ! Elévateur, sirènes…Maïa répète «Pimpon», le sourire aux lèvres ! Grand « spectacle » de bon matin !

Bon équilibre pour descendre et monter les escaliers. En salle, musique et atelier peinture. Comme Eric, Christine note que les gestes de Maïa sont plus précis. Petit chaton a des envies mais n’arrive pas toujours à se faire comprendre, ce qui l’agace beaucoup. Maïa répond « Oui » quand Christine lui propose d’aller aux toilettes.

Petite promenade avec Colette…Maïa tient bien la main, se penche de temps à autre pour ramasser un caillou, une fleur, ou encore une brindille qu’elle met dans son sac rouge.

A la vue d’un petit chien, elle dit quelque chose qui ressemble à « toutou ». Après avoir fait le tour de la résidence, elle acquiesce d’un « Hum » quand Colette lui propose de rentrer. Contrairement à la semaine dernière, Maïa n’est pas dans l’opposition, elle babille beaucoup. Fatiguée, elle se frotte souvent les yeux.

Durant la sieste, Maïa fait une absence de 2 minutes 30 (se raidit soudainement/ crise tonique). Malgré la fatigue, notre petit chaton est souriante en voyant tati Nat. Pendant toute la séance, Maïa est plutôt rêveuse. Elle ne veut pas lâcher un cadre avec une photo d’elle petite dans les bras du Père-Noël.

Nathalie lui accorde quelques instants avec puis lui dit « maintenant Maïa c’est terminé, Nathalie va mettre le cadre sur l’étagère comme cela le père Noël va te regarder ». Maïa n’est évidemment pas d’accord et chouine. Nathalie en profite pour prendre la balle en mousse qu’elle lance contre le mur.  Maïa la regarde en souriant, c’est gagné !!! Elles passent à autre chose…

Bien concentrée sur son dessin, elle ne porte pas les crayons à sa bouche, sauf une fois pour faire un bisou !! Maïa ne bave pas. Bien assise, elle crayonne sur sa feuille même si elle est encore tentée de dessiner une ou deux fois sur la table !

Après 4 semaines sans la voir, Elodie retrouve une petite fille bien calme. Elle donne la main tout au long de la promenade. Dehors, elle est très attirée par les cailloux, les bouts de bois qu’elle ramasse par terre. Plus elle en trouve, plus elle essaie d’en tenir dans sa main mais ils tombent…(bon exercice de motricité= idem mikado). En chemin, elles croisent 3 chiens et leurs maîtres. Maïa leur fait une caresse puis les regarde s’éloigner sans rien dire.

Dès que la porte d’entrée s’ouvre, Maïa accueille Thérèse d’un bisou, pressée d’aller en salle avec le livre de « Nina et les animaux » ouvert à la page du papa. Elle demande le CD des « chants de Noël », danse, se dandine devant le miroir tout en chantonnant les airs qu’elle connaît.

Elles s’installent  à la table avec le livre toujours ouvert à la même page mais Thérèse se rend compte que Maïa fait une obsession sur cette page avec le geste répétitif de taper sur l’image du papa, de dire « toutou ». Petite séance de dessin avec échange régulier de crayon : je te donne le mien, tu me donnes le tien.

Thérèse gonfle un ballon de baudruche qu’elle laisse ensuite se dégonfler près du visage de Maïa pour qu’elle sente l’air. Fin de séance intéressante où Maïa joue avec plaisir à lancer et rattraper le ballon de baudruche qui vient se cogner contre leur nez, leur tête, vole, se cache… Maïa le fait grincer avec ses doigts. Quand l’heure de fin de séance arrive, Maïa referme plusieurs fois la porte au nez de Chantal et Agnès et veut continuer de jouer !!

Agnès et Maïa profitent du soleil pour faire une petite promenade main dans la main, ou ma main posée sur son épaule. Maïa ne s’éparpille plus, dit « toutou » en croisant 2 chiens. Agnès note que Maia a une démarche assurée, elle monte et descend les escaliers  comme une grande fille. En salle, elle montre aussitôt le livre de Nina, refusant de regarder une autre page que celle du papa et du chien. 

Après sa séance d’orthophonie, Maïa court dans les bras de Catherine. Après un bon goûter, 30 minutes de jeu de balle à l’extérieur (Maïa assise/ Cat debout) : Cat lance la balle que petit chaton rattrape de mieux en mieux avant de la renvoyer. Catherine retrouve : « une petite fille obéissante qui donne bien la main, sans cris ni pleurs ». De retour dans la salle, elle veut absolument le livre "NINA...." et toujours la même page…

Vendredi matin, Maïa prononce «téyou» (que Julia entend comme «t’es où?») lorsque le ballon roule sous la voiture. Petit chaton soulève des cailloux de plus en plus lourds, manifestant son besoin de ressentir sa main. Maïa imite Julia qui se sert du hamac comme panier de basket et envoie à plusieurs reprises le ballon sur consigne. Lorsqu'elle veut attraper le ballon dans le hamac, Julia l’aide à étirer ses bras correctement (Maïa le fait seule après). Imitation !

En début d’après-midi, Julie initie une activité avec des noix et récipients. 

Points positifs notés par Julie:

- Maïa ouvre et ferme seule le bocal des noix 

- « Je lui colle une gommette sur le front après m'en être collée une sur mon propre front et elle décolle seule sa gommette!! Une première fois devant le miroir (le geste est précis et sûr et va directement sur la gommette) et une deuxième fois sans se regarder dans le miroir!! Donc en rapport à ce qu'on se disait mercredi soir, pour le coup j'ai vraiment l'impression qu'elle sait très bien où est son front »

  • Elle comprend très bien les consignes comme: "Maïa ramasse les noix qui sont tombées", "Mets les dans le bocal", "Va chercher le ballon", "Assieds-toi on remet ta chaussette" etc…

Après plus de 2 mois et demi sans séance, Danielle retrouve une petite Maïa bien changée...En récréation, Danielle est surprise d'entendre Maïa dire "onjour" ou "coucou" aux personnes rencontrées! De retour en salle, Maïa insiste pour écouter de la musique. Dur dur de trouver le CD du premier coup, Maïa s’énerve et jette sa tête en arrière. Comme Julie, Danielle note que  Maïa répond beaucoup mieux aux consignes : "donne la balle à Danielle", "tourne la page Maïa", "regarde-moi Maïa"... Elle est beaucoup plus calme et attentive. 

 

maia-0009.jpg

maia-0011.JPG

EN ROUTE POUR LE POULIGUEN !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche