Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 12:09

Nombre d’heures de jeu: 27H

Baromètre de la semaine:
Un très beau début de semaine. Maïa est ravie de vous retrouver. Les séances se passent dans le calme.
Concentration plus longue sur les activités/ de beaux échanges par le regard/ de nombreuses marques d’affection (beaucoup de bisous)/ plus d’imitation par le geste
A partir de vendredi, Maïa est énervée. Elle refuse qu’Isabelle quitte la salle. La présence de mami la rassure.
Ces moments d’agacement, de pleurs et d’agitation sont souvent annonciateurs d’épisodes d’absence.
Dimanche, Maïa en fait deux dans la journée après 7 semaines sans crise...

Lundi matin, Maïa accueille Christiane avec le sourire d’autant qu’elle lui a apporté Monsieur Patate. Assises chacune sur leur chaise, Maïa découvre avec intérêt ce nouveau jeu. Après un «long» moment de concentration, elle ressent le besoin de se défouler en jouant au ballon. Alors qu’elle essaie d’attraper seule un jeu sur l’étagère, Chistiane lui demande de montrer avec sa main. Elle accompagne le bras de Maïa qui finit par désigner la maison Fisher Price (rentrer/ sortir les personnages, appuyer sur la sonnette).
En récréation avec Chantal, Maïa est très inventive et indépendante dans ses options de jeux. Contrairement à sa dernière séance, Chantal remarque que Maïa est moins réceptive aux consignes et qu’elle n’adhère pas à ses sollicitations pour enrichir le jeu à l’exception de «passer sous la branche». Malgré des échanges «moins complices», Maïa obéit en lui donnant la main sur le trottoir. En salle, l’ambiance est excellente. Maïa demande la musique «a veu». Chantal se doute qu’elle souhaite écouter «Colchiques», Maïa ne s’agace pas lorsqu’elle lui explique qu’il faut attendre (soit 46 comptines avant celle tant désirée...). Allongée sur la balancelle, elle écoute les paroles des différentes chansons (fredonne/ bouge les mains...). Quand la comptine tant attendue arrive, Maïa laisse éclater sa joie!
Plusieurs «non» à bon escient accompagnés d’un mouvement de tête...
Suite aux idées de jeux envoyées par mail, Eric apporte du scotch de couleur avec lequel il trace deux lignes (verte et rouge). Il propose à Maïa de marcher dessus: en avançant «à petits» puis à «grands pas», à cloche pied...il fait rouler le ballon entre les lignes. Les activités viennent en fonction de l’imagination de chacun.
Il colle des petits morceaux de scotch par terre: Maïa les décolle, très bon exercice de motricité fine (un premier pas avant les gommettes hihihihi, en plus c’est plus facile, le support ne bouge pas...). Il «travaille» les couleurs en proposant à Maïa de retirer les vert, puis les rouge. Notre petit chaton prend un réel plaisir dans cet exercice, ce qui est ESSENTIEL!

Mardi matin, Marie-Claire est à peine arrivée que Maïa lui prend la main, l’emmène en salle et ferme la porte derrière elles.
Marie-Claire enrichit le jeu en «faisant marcher» Mr Patate le long des lignes mais il est difficile de capter le regard de Maïa.
En revanche, Marie-C note qu’elle ne jette plus les jeux et s’intéresse plus longtemps à une activité. Alors qu’elles écoutent des comptines, Maïa lui «apprend» à lever les bras en l’air!
Rappel: Avant d’enrichir un jeu, il faut que Maïa soit déjà bien en interaction avec vous. Si vous constatez que cela ne «prend» pas, n’insistez pas. Arrêtez, «recréez» une relation et dès que Maïa est pleinement «avec vous», ENRICHISSEZ!!!
Séance agréable avec Martine. Très calme, Maïa l’imite sur demande en insérant un personnage dans la cheminée «Fisher Price».
Avec Catherine, Maïa fait semblant de lui donner son chewing-gum avant de le remettre rapidement dans sa bouche (crises de rire) N’ayant pas fait de sieste, Catherine la sent fatiguée. Alors qu’elle lui lit une histoire, Maïa très câline, lui fait pleins de bisous.

Mercredi matin, Maïa demande le livre de Martine. Christine lui raconte l’histoire et travaille» les onomatopées «boum» l’orage, «pfuitt»la pluie, «miaou» le chat... Très attentive, Maïa relève la tête et la regarde faire ses mimiques en souriant. Christine a droit à de nombreux câlins et quand elle demande à Maïa «tu me fais un gros bisou?», notre petit chaton lui sourit et l’embrasse plusieurs fois.
Après la récréation, Maïa, fatiguée, s’installe sur la balancelle. Après 2/3 séances difficiles, Colette appréhende les pleurs mais il n’en est rien. Tandis que Maïa se repose, elle lui chante des comptines. Maïa la regarde et frappe dans ses mains. Elle s’endort une vingtaine de minutes puis se réveille seule tranquillement. Alors qu’elles feuillettent le livre de Caramel le chien, Colette et Isabelle montrent la balle rouge présente sur plusieurs pages. Quand elles lui demandent «Où est la balle?», Maïa la pointe du doigt deux ou trois fois avant de prendre la main de Colette qu’elle pose dessus.
Nathalie est accompagnée d’Emma et Lyne. Quand elle voit ses cousines, Maïa est intimidée et penche la tête en souriant. Comme souvent, Maïa n’a d’yeux que pour Emma, la plus grande. Lyne, qui a le même âge, est plus «bruyante» et a tendance à s’approprier les jeux. Elle prend la main d’Emma qu’elle dirige vers l’appareil CD. Maïa imite ses cousines en montant sur le trampoline, le regard toujours dirigé vers Emma. Maïa, très heureuse de voir ses cousines a encore tendance à donner des tapes pour manifester sa joie.

Jeudi matin, Maïa n’est pas disposée à rentrer en salle avec Thérèse. Isabelle l’accompagne pour calmer sa colère. Imitation du chat qui pleure, qui a faim, Maïa s’approche de Thérèse pour lui donner à manger et lui faire de vrais bisous sur la joue! Maïa apprivoise son amie «Thérèse le chat». Isabelle s’éclipse...
Voyant Maïa se diriger vers l’interrupteur, Thérèse lui propose de jouer dans le noir. Notre chipie se dirige vers la fenêtre et attrape la manivelle. Quand Thérèse lui demande d’aller chercher une chaise et de monter dessus pour l’aider à fermer le volet, notre coquine s’exécute. Sa main et son bras suivent le mouvement de rotation. Découverte d’une paillette sur le sol: Maïa essaie tant bien que mal de l’attraper. Thérèse lui montre qu’en appuyant avec son index sur le doigt, la paillette se colle. Maïa l’imite...
Exploration du corps et du visage à l’aide de marionnettes à doigt ou d’un morceau de tissu: touche le nez, la bouche et les oreilles...Alors qu’elle raccompagne Thérèse à son vélo, Maïa lui dit «awoir» accompagné d’un geste de la main! Agnès s’installe sur le U-porteur de Maïa et lui propose de la pousser. Ce jeu plaît à notre chipie qui la pousse de bon coeur. Lorsqu’Agnès lui demande «plus fort», Maïa s’applique à le faire. Demande très clairement la maison Fisher Price sur l’étagère: long moment de concentration à découvrir les différentes possibilités pour faire rentrer le chat, le chien et les bonhommes dedans. Maïa prend l’index d’Agnès pour appuyer sur la sonnette.

La journée de vendredi est plus dure...Maïa refuse de rester en salle sans la présence de mami.
Malgré une longue récréation avec Julia, Maïa tient difficilement en place: fatigue, pleurs, elle souhaite sortir. Après un bref passage dans le salon, Maïa s’allonge et écoute des comptines. Colchiques dans les prés tourne en boucle, dès qu’elle cesse, Maïa la redemande «veu». Julia constate que Maïa l’évite du regard. Quand elle lui dit «OK je ne te regarde plus», Maïa lui prend la main.
Avec Catherine D, 3/4 d’heure de séance correcte: échanges avec les playmobils et Monsieur Patate. A 16H, Maïa se lève. Accrochée à la porte, elle pleure et rejette sa tête en arrière. La séance est écourtée.
Fin de journée difficile avec Danielle. Maïa refuse qu’Isabelle quitte la salle. Lovée dans ses bras, elle se laisse câliner. Après plusieurs semaines d’absence, Danielle remarque que Maïa est plus habile de ses mains avec les legos. Découverte du corps: allongées au sol, Danielle et Isabelle font de la gymnastique en levant et pliant les jambes. Maïa les imite en tendant sa jambe sur demande.
Quand Isabelle et Danielle proposent à Maïa «d’applaudir avec les pieds» (elles le font en même temps), Maïa le fait!!!!
Après un début difficile, la séance se passe dans la bonne humeur; Maïa est détendue et participe diligemment aux activités.

Samedi matin, Maïa refuse de jouer avec Dominique sans ma présence...De beaux échanges avec la marionnette coccinelle qui fait des chatouilles si Maïa crie....
Jeux moteurs sur les lignes de couleur: nous avançons chacune sur notre trait en nous donnant la main. Même si Maïa ne marche pas encore parfaitement dessus, je vois qu’elle comprend la consigne et qu’elle s’applique à rester sur la ligne.
Nous inventons différents jeux autour des lignes: courses de voitures/ car de ramassage scolaire avec des bonhommes que nous récupérons sur la «route»...Un beau moment passé toutes les 3.
Quand Elodie arrive, Maïa donne l’impression de vouloir sortir en récréation mais à l’instant où elles sortent de l’immeuble, elle a un gros chagrin. De retour en salle, Maïa se calme  et réclame la musique. Chants, danses... Jeux de doigts:  Elodie mime le petit poisson qui saute et la bulle qui éclate.
Maïa participe à deux reprises : elle lève sa main en l’air quand Elodie lui dit que le poisson saute et tape des mains lorsque la bulle éclate. En fin de séance, Maïa s’endort une dizaine de minutes et se réveille «en pleine forme».

La vie à la maison:

Tous les soirs, Maïa dit «auoir» accompagné de la main en regardant papi et mami derrière la vitre de la voiture. Cette coquine aime aussi tirer la langue à papi!

Elle reconnaît ma soeur Audrey sur skype et dit spontanément «Tati!». Grand moment de bonheur!!!

Chez l’orthophoniste, elle ne s'éparpille plus dans la salle d'attente. Dès que l’on élève le ton en tendant le doigt, Maia se calme aussitôt. Il est courant qu'elle nous teste à nouveau.

Samedi après-midi, je remarque que Maïa est particulièrement calme au parc. Assise dans sa poussette, je trouve que son regard est plus vague. Elle ne demande pas à faire de la tyrolienne et du tape cul. 
Epuisée, elle s’endort sans difficulté à 20H15. Biberon à 7h puis grasse matinée jusqu’à 9H, Maïa est de très bonne humeur. Alors que je prépare le petit déjeuner, elle devient blanche, le regard hagard. C’est une absence...3 minutes de crise: bras droit plié cherchant devant elle, rictus lèvre supérieure droite.

Sortie à la piscine malgré la crise. Maïa a retrouvé sa forme olympique.
Quel bonheur de la voir évoluer dans le bassin! C’est une spécialiste du «50 mètre dos». Elle adore éclabousser les gens avec ses pieds la bourrique!

Après la sieste, nouvelle épisode d’absence. Durée 3 minutes. La crise me semble différente car j’ai l’impression qu’elle fait de l’apnée. Pas besoin de valium.

Plusieurs absences en début de semaine: lundi/ mardi (2)/ mercredi (1) toutes inférieures ou égales à 3 minutes.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by maia-methode3i
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche