Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 11:08

Nombre d’heures de jeu: 25,5H

 

Une semaine écourtée par un week-end à Rouen et Paris...

Ces 3 jours se sont bien passés...nous avons fait le point avec l’équipe du Centre Binet et rentrons heureux de leurs remarques positives.

Maïa nous prend de plus en plus par la main afin de nous guider vers ce qui l’attire...

Elle prend le téléphone, et le porte à son oreille. Maïa écoute et peut «parler» à la personne au bout du fil.

 

Lundi matin, Maïa aurait pointé du doigt la balançoire, non pas pour en faire, mais pour que Marie-France s’y installe. Très coquine, Maïa ne cesse de toucher à la prise téléphonique qu’elle a arrachée. Dès qu’elle s’en approche, Marie-F lui dit «Non Non» ce que Maïa répète. S’en suit une course poursuite afin d’éviter que Maïa y touche...Allongée sous la toupie, elle la soulève pour prendre la main de Philippe. Il lui propose les legos et Maïa fait quelques constructions. Elle est moins attentive que d’habitude cependant Philippe constate qu’elle ne tape plus dans les tours pour les casser mais elle les déconstruit lego par lego.

En début d’après-midi, Eric est accompagné de Louis, mon cousin. Maïa est contente de le voir et ne le quitte plus d’une semelle...Eric n’existe plus...Ils jouent comme frère et soeur!

Durant la récréation, Maïa papillonne sans prêter attention à ce que Sophie lui dit. Après lui avoir demandé plusieurs fois de la suivre, ce que Maïa ne fait pas, Sophie lui dit qu’elle rentre et se cache. Maïa s’arrête, s’aperçoit qu’elle est seule puis avance doucement en cherchant Sophie. Elle lui passe devant sans la voir, Sophie remarque qu’elle ne part pas n’importe où mais qu’elle se dirige vers notre immeuble...En salle, elle tente une nouvelle fois d’attraper les jeux sur les étagères à l’aide de sa chaise. Maïa provoque Sophie en touchant la prise cassée. Dès que Sophie hausse le ton, elle se cache le visage avec les mains.

Elle est très attirée par le lino qu’elle décolle, comme pour se glisser dessous.

Sophie la surprend essayant de toucher les ombres sur les murs...

 

Mardi matin, Marie-Claire propose la boîte de feutres et craies. Maïa ne les met pas à la bouche. Elle ne cherche pas à écrire sur les murs mais davantage sur le tableau.

Elle aide Marie-C à ranger la boîte après l’avoir renversée.

Maïa soulève la toupie sous laquelle elle est cachée et aurait dit spontanément «alut» (salut?) à Marie-C. En fin de matinée, je l’emmène chez le coiffeur. Elle bouge un peu mais se laisse coiffer sans trop de difficulté...

Après une brève colère, Maïa se calme et regarde Marine jouer avec le gros tube bleu. Elle demande la balançoire en levant les bras et souhaite y mettre le tube. Il ne tient pas, cela l’agace, elle renouvelle l’expérience plusieurs fois. Marine y cache un doudou, Maïa regarde à l’intérieur pour le voir. Elle essaie d’y rentrer une peluche et y parvient une fois malgré quelques difficultés. Avant de faire dans sa couche, Maïa aurait regardé Marine en se touchant le pantalon. Souhaitait-elle lui montrer qu’elle voulait faire? En fin de séance, Maïa est très attentive à l’histoire de «Juliette à Paris». Elle s’attarde plus particulièrement sur l’image du manège et aurait pris la main de Marine pour pointer le panda, elle aurait pointé une fois de l’index. Maïa aurait hoché la tête lorsque Marine lui propose de jouer aux ombres chinoises. Après la récréation, elle tente d’arracher le scotch sur la prise téléphonique. Catherine lui interdit d’y toucher, Maïa cesse après deux remarques. Catherine constate qu’elle est attentive aux histoires qu’elle lui lit, notamment «Juliette à Paris», qu’elles commentent presque 1/4 d’heure.

 

Mercredi matin, Maïa insiste pour sortir avec Christine. Il fait froid mais le soleil brille! 

Elle est en pleine forme et chantonne gaiement en poussant son vélo. Elle se retourne quand Christine l’appelle par son prénom.  

Après une séquence câlins, châtouilles, elles jouent avec le boulier et Maïa, très concentrée, pince les perles de ses doigts et les fait glisser le long des tiges métalliques. Quel bonheur de voir Colette arrivée en compagnie d’Oriane (6 ans)! Oriane s’installe à table avec les poupées qu’elle habille. Maïa la regarde faire, peigne les bébés et leur donne à manger. Elle coiffe les cheveux d’Oriane et essaie de lui mettre une barrette.

 

oriane.jpg

 

oriane-2.jpg

Quand Nathalie arrive, Maïa se réveille tout juste de la sieste, un peu grognon. Elle manifeste son envie de faire pipi en tenant sa culotte. Elle accepte d’aller sur le pot quand Nathalie lui propose. Au cours de la séance, Nathalie l’entend à plusieurs reprises dire «veu» en montrant la balançoire, et en regardant la fenêtre pour qu’elle l’ouvre.

Pleine d’imagination, Maïa tire sur le trampoline puis sur la tente. Nathalie finit par comprendre qu’elle souhaite sautiller sur le trampoline avec la cabane sur la tête! Maïa tombe deux fois mais se relève aussitôt, ravie du nouveau jeu qu’elle vient «d’inventer».

Nathalie constate que Maïa emboîte de mieux en mieux les legos.

En récréation avec Joël, Maïa parvient à tirer une poubelle sur une centaine de mètres...Elle est costaud notre championne!!!! En salle, elle lui demande la balançoire et attrape la peluche.

 

Jeudi matin, elle joue avec la balle rose lumineuse, Thérèse ferme le volet afin d’accentuer les jeux de lumière. Maïa grimpe sur sa chaise afin de l’aider à monter et descendre lesvolet. Elle se laisse guider la main calmement et dit «core» pour recommencer. Elles installent les bébés dans la balançoire à la demande de Maïa qui leur donne le biberon, la fourchette....elle s’en occupe telle une petite maman!

Le temps ne permet pas de promenade à l’extérieur. Elle prend son goûter dans la salle et retire délicatement le papier de l’oeuf Kinder. Maïa a les joues irritées, nous lui mettons de la crème et elle nous tend la main. Elle les frotte pour étaler la pommade et demande le tube qu’elle veut refermer.  Maïa étant trop occupée à jouer avec la prise cassée, Agnès s’isole avec les poupées. Elle aurait répondu «veu» à Agnès qui dit tout haut «Maïa ne veut pas jouer avec nous!». La petite les rejoint en allant chercher sa chaise à la demande d’Agnès. Après une bonne sieste, elle est encore dans son lit lorsque Claudine arrive. Cachée sous la couette, elle ne semble pas pressée de se lever (jeu de coucou-caché). Lorsqu’elle aperçoit le gros ballon gonflé à l’hélium «Fée» apporté par Claudine, elle bondit de son lit en riant de ce rire grave, celui qu’elle a quand elle est très heureuse. Le ballon les occupe un long moment. Claudine constate que Maïa est plus calme et accepte facilement d’être consolée lorsqu’elle se fait mal.

 

Vendredi matin, Gaëlle découvre le ballon «Fée» dont Maïa semble très fière. Elle se promène dans la salle et il s’envole dès qu’elle le lâche. Elle regarde Gaëlle pour lui faire comprendre qu’elle doit lui rattraper. Maïa se regarde avec dans le miroir et se trémousse en chantonnant. En récréation avec Julia, Maïa regarde les passants en disant «bonjour». Elle monte sur le toboggan pour demander les duplos. Elle jette les legos, tente de les emboîter mais s’amuse surtout à détruire les tours de Julia (lego par lego) comme un enfant qui déconstruit avant de pouvoir construire.

Nathalie nous emmène à la gare pour prendre le train de 13H. Après un bon pique-nique devant un dessin animé, Maïa est relativement calme durant le trajet. 

Gare Montparnasse, nous rions de la voir traîner la grosse valise. Elle la tire de toutes ses forces et alterne entre ses deux mains lorsque qu’elle est fatiguée.

 

Arrivée à Rouen, Maïa est contente de revoir sa mami et reprend facilement ses marques dans la maison. Elle retrouve aussi Cazou le chat!!! La pauvre bête a peur de notre chipie et se cache dès qu’il la voit. Maïa le cherche partout et n’hésite pas à s’agenouiller sous les tables, armoires et lits pour le retrouver!!! 

 

Une vraie partie de cache-cache...


 

Notre RDV au Centre Alfred Binet:

 

Lundi matin, nous avons RDV avec Lara Van Der Horst, orthophoniste à Paris. Cette dernière n’a pas vu Maïa depuis le mois de juin. Elle est très enthousiaste quant à ses progrès. A peine rentrée dans le cabinet, Maïa s’installe à la petite table. Elle s’empare du feutre de Lara et manifeste son envie de crayonner. Lara constate qu’elle ne porte pas le stylo à la bouche. Après quelques gribouillis, elle lui propose un livre qui séduit Maïa. Il s’agit d’un livre sonore qui représente les différentes étapes de la soirée d’un bébé: du bain, au biberon et au coucher...Maïa appuie sur les boutons et mime le bisou et la tété du bébé. Lara parvient difficilement à changer d’activité. Elle lui propose une boîte remplie de gadgets qui dansent, rampent, ou sautent. Cela amuse Maïa qui nous les tend dès qu’ils s’arrêtent afin que nous remontions le mécanisme.

Lara est frappée par l’attention conjointe de Maïa. Elle ressent une réelle envie de communiquer de la part de notre chipie et pense qu’il est indispensable de refaire de l’orthophonie avec cette fois-ci, une personne spécialisée dans le retard du petit enfant.

Elle note que Maïa est beaucoup plus posée et qu’elle se tient plus facilement à une activité!!!

 

En début d’après-midi, nous rencontrons le Docteur Touati et son équipe. Au départ, Maïa est très excitée. Elle n’a pas fait de sieste et commence à jeter tous les jouets dans la pièce. Elle fait sa coquine et est difficile à calmer.

Je parviens à la canaliser avec le landeau de poupée dans lequel nous l’installons. Je joue avec elle une dizaine de minutes. Elle m’écoute et s’occupe du bébé que je lui présente. Nous utilisons ensuite une petite maison dans laquelle elle cache des personnages. Je narre une histoire à laquelle Maïa participe en animant comme elle peut les bébés.

Le Docteur Touati observe et constate les progrès de Maïa....

Ces deux RDV sont pour nous très encourageants. 

Nous devons nous revoir au plus vite afin de préparer la suite 3I et l’année 2013...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche