Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 21:57

Baromètre de la semaine: Maïa est plus «disposé» à jouer en salle. Elle apprécie de pouvoir ouvrir et fermer la porte à sa guise et ne sort pas pour autant de la salle/ Un petit coucou et/ou la voix de mami la rassure/ plus de babillages, meilleure articulation/ elle connait l’air de nombreuses comptines/ 

Mots répétés: «atal» pour Chantal/ dit «Ouai» pour «oui»/ «oi» pour trois

 

Lundi matin merveilleux sourire de Maïa, Christiane est accompagnée de Lilou !!! Maïa « collée à sa copine », l’entoure de ses petits bras à plusieurs reprises.

Sourires, regards, rires et chatouilles….un beau moment de complicité. Christiane aurait entendue Maïa dire « arrêt » alors qu’elle lui fait des chatouilles. Voyant Maïa déchirer du papier, Lilou lui propose de faire des confettis. C’est le carnaval !

L’humeur est au beau fixe avec Eric !!! Attachés l’un à l’autre avec une corde, ils font le tour de la salle marchant en musique à petits pas. Maïa est à l’aise lorsqu’elle avance en équilibre sur le madrier. Installés sur les genoux d’Eric, Maïa passe un long moment à gribouiller sur une grande feuille de papier.

Progrès notés :

- Comprend rapidement les ordres simples tels que : « Allume, éteins la lumière »

  • Tourne mieux les pages du livre en utilisant la pince « pouce index »

Une entrée en salle sans difficulté avec Sophie pour 1H30 de séance dans le calme...Atelier pâte à modeler: Maïa manipule cette texture qu’elle trouve agréable, en fait des petits morceaux. Bien installée sur le tapis, elle regarde Sophie faire des boules, rouler la pâte entre ses mains. Quand Sophie fait tomber des morceaux par terre en disant «Oh Sophie! tu fais des bêtises!», Maïa lui fait une petite tape sur la main! Après avoir joué avec les pièces et la tirelire, Sophie lui demande: «Maintenant on va ranger les pièces dans la tirelire. Après, tu t’allonges sur le matelas et je vais te faire des massages». Maïa ramasse les pièces et s’allonge illico sur le matelas. Lorsque Sophie lui colle une gommette sur la joue et lui dit d’aller se regarder dans le miroir, Maïa le fait tout de suite.

Mardi matin, Marie-Claire est accueillie par une petite Maïa très joyeuse. Elle veut de la musique, choisit le CD des comptines et chante à tue-tête! Marie-Claire l’entend clairement prononcer plusieurs «Tu dors» (Meunier tu dors). Alors qu’elles jouent avec les marrons, Marie-Claire lui parle de l’école. Maïa réclame aussitôt la pâte à modeler. Elle rit dès que Marie-C prononce le mot «bonhomme». Un pipi dans le pot avant de retrouver Chantal. Maïa aurait répété «atal» en ouvrant la porte de la salle puis une deuxième fois quand elle retrouve Chantal dans la salle de bain!!

Je confirme Marie! J’ai déjà entendu Maïa répéter «atal» !

En début d’après-midi, Julia retrouve une petite Maïa épuisée qui n’a pas voulu faire de sieste. Malgré la fatigue, elle n’arrive pas à se poser, papillonne dans la salle et en dehors. Elle finit par se poser sur les genoux de Julia avec le livre du Chaperon rouge. Elle s’y endort une trentaine de minutes. A son réveil, Maïa va dans sa chambre chercher la poupée qui parle. En ayant toujours un peu peur, elle s’accroche fermement au cou de Julia mêlant rires et peur...Julia note cependant que son babillage est plus diversifié, qu’elle articule mieux et que les sons sont plus «décidés».

Catherine M remarque également que Maïa est plus bavarde. Elle sait dire «Ouai» et ne bave plus. Après une belle récréation main dans la main, elles remontent sans problème. Quand Catherine demande à Maïa de ramasser les marrons dispersés dans la pièce, elle le fait même si cela ne dure pas longtemps....

Mercredi matin, après plusieurs semaines difficiles, Christine réussit à jouer une bonne partie de la séance à deux avec Maïa. Pâte à modeler, gommettes, ballon, l’énergie et le plaisir sont là. De temps en temps, Maïa vérifie si mami est bien dans le salon. Un bisou et HOP, elle retourne jouer avec Christine...Colette est à son tour accueillie dans la bonne humeur, Maïa la prend par la main et la dirige en salle. Elle demande la musique, choisit le CD d’opéra. Elle vocalise sur AIDA dont elle connaît très bien l’air en frappant dans ses mains.

Durant l’heure passée:

  • Maïa referme elle-même la porte de la salle
  • Imite la poupée qui marche en «bougeant de droite à gauche»
  • Envoie de mieux en mieux la balle avec ses mains
  • Insère sans se tromper un «jeton rouge» puis «un jaune» quand Colette lui demande!!!!!!

Une séance dans l’ensemble très calme, sans pleurs avec beaucoup de contact physique (assise sur les genoux/ câlins/ bisous/ tient la main...).

En début d’après-midi, Maïa a RDV chez l’ophtalmo....

Anecdote: Assise près de papi et mami, Maïa attend son tour. Soudain, une dame appelle «Mademoiselle Maïa». Notre petit chaton se lève aussitôt et se dirige vers la dame!!!! Bravo Maïa!!! Tu nous surprends de jour en jour! Dixit Mami: «Tu as été très coopérative pour la prise des mesures, comme la dame te le demandait. Tu as posé ton menton sur le socle et regardé le ballon dans l’appareil tantôt avec l’oeil droit puis avec l’oeil gauche. La dame t’a félicité!».

Fin de journée avec Thérèse...En salle, l’attention de Maïa se porte sur la poupée qui parle. Maïa appuie à certains endroits pour l’activer sans succès. N’ayant pas vu le bouton pour la mettre en marche, Thérèse lui explique que cela ne fonctionne pas mais que la poupée peut «avancer», sauter et jouer au ballon grâce à leur aide. Maïa s’en accommode tout en essayant régulièrement de l’allumer. Quand Thérèse met son doigt dans la bouche de la poupée, Maïa l’imite. Lorsqu’elle n’en veut plus, petit chaton la jette par terre. Thérèse lui propose de la ranger sur l’étagère alors Maïa la ramasse et lui tend.

Alors qu’elle est dans le hamac, Maïa aurait répété «oi» pour trois en écoutant Thérèse compter «un, deux...» avant de lui lancer la balle. Pendant la séance, elle ouvre une fois la porte et la referme aussitôt sans rien réclamer.

Jeudi, c’est Chantal qui garde Maïa! Bonne journée à tous les niveaux sauf pour la propreté! (3 pipis dans la culotte).

Le matin, grande promenade avec Joël...assise par terre, Maïa gratte et ramasse des cailloux. Joël se cache lui disant qu’il s’en va et pensant qu’elle va le suivre. Il n’en est rien! Maïa est trop occupée! En salle, peu d’intérêt pour les livres et la comptine. Elle apprécie de pouvoir ouvrir la porte mais ne cherche pas à sortir. Belle participation à la traditionnelle partie de foot!

Belles retrouvailles avec Agnès! De beaux regards et des rires! Après une petite récréation, Maïa est impatiente d’aller jouer et de découvrir ce qu’Agnès cache dans son sac (flocons de maïs de plusieurs couleurs). Manipulation des flocons sans les mettre à la bouche, motricité fine avec pièces et tirelire...Agnès n’a jamais eu autant de bisous et câlins!

Après le déjeuner, moment complice avec Chantal sur le canapé (histoires/ comptines et bonhommes), jusqu’à ce qu’elle propose à Maïa d’aller faire la sieste! Petit chaton se met à «crier» dès qu’elle entend ce mot!!!! Chantal a même l’impression qu’elle se force pour la faire réagir! Après quelques pleurs, Maïa s’endort presque une heure sur le canapé! Elle se réveille d’excellente humeur et babille énormément. Elle exulte quand Chantal lui propose d’aller se promener en voiture. Direction Auchan pour découvrir la mini ferme installée pour les vacances scolaires. Dans le chariot, Maïa est très agréable, ne manifeste aucun signe d’impatience. Très volubile avec les autres enfants, Chantal constate un réel progrès dans sa façon de communiquer avec les autres (ne «tape» plus, moins de gestes brusques). Quand elles passent près du manège, Maïa demande «A veu A veu». Chantal lui explique qu’elles n’ont pas le temps, que Julie va arriver...Pas de crise ni de jérémiades, Chantal a même le droit a des grands sourires quand elles disent «Au revoir manège!».

De retour à la maison, joie des retrouvailles avec Julie!!!! Maïa regarde les étagères en disant «A veu». Julie lui demande de montrer ce qu’elle demande avec le bras mais sans succès. En suivant le regard de Maïa, elle finit par comprendre qu’elle souhaite la pâte à modeler. Maïa regarde bien Julie faire des boules, des formes, et ne porte pas une seule fois la pâte à la bouche! Quelle grande fille!!!! Quand Julie lui demande de ramasser le morceau par terre derrière elle (en accompagnant par le geste), Maïa se retourne, se baisse, la ramasse et la tend à Julie. Sous la tente, rires et grimaces. Julie remarque que Maïa claque plusieurs fois la langue et évite d’entretenir ce jeu à la limite de la stéréotypie.  Plusieurs fois, Maïa se dirige vers la porte. Julie lui dit d’un air triste «tu ne veux plus jouer avec moi?», alors Maïa accourt aussitôt vers elle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche