Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 11:48

Nombre d’heures de jeu: 18H

 

Baromètre de la semaine: l’échec de notre semaine au ski....mais les vacances n’en sont pas moins mauvaises! Sorties au Jardin des plantes, au parc de Procé avec les cousines et les amis...Le ski? On en reparlera l’année prochaine!

 

Lundi matin, Maïa s’installe dans le hamac, Christiane enrichit le jeu en animant l’ours brun: elle le pose sur sa tête puis celle de Maïa, s’en sert de «Mickey...». 

Elle lance beaucoup les objets, manifestant son manque de motivation à Christiane et Philippe. En fin de matinée, ne voyant plus Philippe, elle l’appelle «ilippe», essayant d’ouvrir la porte! Nous en restons bouche-bée!

En début d’après-midi, elle insiste pour rentrer en salle avec son caddie Hello Kitty. Elle porte peu d’intérêt à Eric. Elle le rejoint et tente de visser/ dévisser quelques boîtes...Très vite, elle abandonne au profit du parcours d’obstacles qu’Eric lui prépare. Ils font leurs courses avec le troller, Maïa le remplit de divers objets. Elle passe dans les deux cerceaux posés au sol et s’arrête devant le tube bleu qui sert de passage piéton. Ils refont le parcours plusieurs fois. 

En fin de journée, Maïa est très dispersée. Sophie a beaucoup de mal à capter son attention. Elle jette son goûter, l’écrase, décolle le lino dans la salle (toujours avec son air coquin...). 

 

Mardi matin, Maïa alterne entre le hamac et les activités que lui propose Marie-Claire: fruits à découper et serpent articulé.

Alors que Marie-C lui chante «Les petits Bâteaux», Maïa entame l’air du Père-Noël.

Alors que nous nous rendons chez le psychomotricien, je l’entends claquer la langue sur la musique que nous écoutons dans la voiture.

Après la sieste, Audrey et moi lui proposons une séance gommettes et dessins. Maïa crayonne un peu avec les pastels qu’elle porte encore trop à la bouche. 

 

Mercredi matin, Christine arrive avec un jeu qu’elle a confectionné: une boîte à oeufs avec des pompons en guise d’oeufs. Ces balles en laine plaisent beaucoup à Maïa qui joue avec toute la séance: foot, lancer à la main, rangement des balles dans la boîte. Christine  est aux anges quand après avoir caressé la joue de Maïa avec un pompon, notre chipie lui caresse la joue de sa petite main. 

Après une courte pause foot dans le sous-sol avec Paul, Maïa suit Colette en salle. Elle aurait pointé du doigt la boîte de boulons de couleur.  Alors qu’elle regarde l’album photos, Maïa voit ma photo et se dirige vers la porte en appelant «Maman!». En fin de séance, elle tend le ballon à Colette regardant l’étagère l’air de dire: «Range-le! C’est l’heure nous pouvons sortir!». 

En fin de journée, Maïa ne semble pas vouloir jouer. Les bêtises prennent le dessus...mademoiselle déchire les livres. 

 

Jeudi matin, départ pour le Mont-Dore. 5 heures de route...

Maïa est calme durant tout le voyage. Entre deux dessins animés (merci l’Ipad), elle interagit parfaitement avec moi. Nous dansons, mimons le bruit des animaux (cheval/ chien/ tigre/ poisson/ oiseau...). Quand je lui chante «La Famille Tortue», elle prononce parfois «totu» si je laisse un silence après «famille....totu», «papa...totu» etc...

Lorsque nous arrivons, nous sommes déçus de constater qu’il n’y a pas de neige dans le village...L’appartement est charmant mais maman Mélissa n’a pas fait attention, il s’agit d’un studio et il n’y a pas de chambre séparée.

 

Je vous laisse imaginer Maïa dans 20M2....A peine les bagages posés, notre chipie s’empare de tout ce qu’elle trouve...Nous comprenons qu’elle découvre un nouvel endroit, cela devient rapidement insupportable. Elle déplace les poubelles, balais, ouvre les placards, veut sortir de l’appartement et crie beaucoup...

Après une bonne nuit, la pluie est au RDV...nous décidons quand même d’aller tester la luge. Le temps est très désagréable; il pleut et les pistes sont verglacées.

 

ski.jpg

 

ski-3.jpg

Nous faisons quelques descentes en luge et très rapidement Maïa veut la traîner seule. Il y a trop de glace et de vent, nous ne pouvons la laisser faire. Après 2 heures passées sous la pluie, nous rentrons au village pour déjeuner au restaurant. Maïa tient difficilement en place. Fatiguée, déçue, je craque et repars avec ma chipie sous le bras. La météo annoncée n’est guère meilleure pour les jours à venir. Paul et moi décidons de rentrer. Il nous sera difficile de rester 4 jours de plus dans l’appartement, «réprimandant» sans cesse Maïa. Ce n’est pas bon pour elle...

Vendredi 23H, nous sommes de retour à Nantes...le coeur un peu lourd...

 

Malgré notre retour, nous voulons profiter au mieux de Maïa. Samedi, nous passons l’après-midi au jardin des Plantes. Maïa retrouve ses cousines Lyne et Emma qu’elle ne quitte pas d’une semelle...Elle tient gentiment la main d’Emma et refuse la mienne (se cache les mains derrière le dos pour ne pas que je lui attrape la bourrique!)

Au jardin, je cours beaucoup après Maïa qui ne «comprend» pas que les pelouses sont interdites. Elle se retourne et me dit «Tata» pointant de la main le manège qu’elle aperçoit. Après 2 tours, elle découvre les biquettes qui ne l’effraient pas (sauf quand l’une d’entre elles vient lui manger son écharpe). 

 

GRIMACE.jpg MAIA LA TERREUR!!!!!!

 

BIQUETTE.jpg

 

LES-COUSINES.jpg LES COUSINES!!!!

 

LES-COUSINES-2.jpg

Maïa touche encore beaucoup les promeneurs, les poussettes et les vélos que nous croisons. En revanche, elle regarde les enfants jouer dans le bac à sable et fait comme eux (remplir le seau de sable avec sa main). 

Après une soirée crêpes chez ses cousines, Maïa s’endort à 22h et ne se réveille qu’à 8H15 dimanche matin!!!!! Whaou....cela n’était pas arrivé depuis le 1er janvier!

 

CREPE-PARTY.jpg CREPES PARTY!

 

Dimanche matin, Galipy! Comme à chaque fois, Maïa commence par pousser les petites motos. Elle persévère....Mami Isabelle et moi la laissons faire, elle finit par laisser tomber. 

Nous nous faisons des copains, Sulivan (10 ans) et Oliane (3 ans). Maïa est ravie et les suit partout. Sulivan mène la danse, il s’occupe gentiment de ses deux nouvelles amies...Maïa appelle ses copains «Bébé» et me regarde en disant «Bah!» quand nous les perdons de vue. Sulivan est un enfant hyperactif mais il est extraordiniare avec notre petite Maïa. Lorsqu’elle le tape maladroitement, il la regarde et lui dit «Si tu me tapes, je te tapotte deux fois!». J’ai trouvé ça amusant...

Après la sieste, nous continuons «notre dégustation de crêpes» chez mon amie Anne-Lise, maman de Gabrielle 3 ans 1/2. Après un bon goûter, nous partons toutes les 4 au Parc de Procé. Les filles ont chacune leur poussette de poupées, il faut négocier tout le long du chemin à qui aura laquelle...après plusieurs tours de manège, et un coucou aux canards, nous rentrons à la maison. Maïa a été plus calme qu’au Jardin des plantes, certainement canalisée par sa petite poussette.

Couchée à 20H30, elle ne se réveille qu’à 6H lundi matin...

Eh Maïa!!!! Il faut qu’on fasse plus de marche et de sorties au parc, cela te réussit....ainsi qu’à Monsieur SOMMEIL!!!

 

GABY-MAIA.jpg GABRIELLE ET MAIA!!!

 

maia-gab.jpg

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Karine 11/02/2013 17:12

Bonjour,

votre enfant ressemble étrangement au notre qui est X fragile.
Nous avons débuté la méthode 3i au mois de décembre et je cherchais des mamans 3i quand je suis tombée sur votre blog.
Voici le site de Maxime qui présente les même troubles que votre fille. Il a 7 ans aujourd'hui et a été diagnostiqué X fragile en 2010 : http://www.maxime-gregoire.fr/evolution.html

J'espère avoir la chance d'échanger avec vous.
Karine

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche