Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 23:25

Nombre d’heures de jeu: 18H

 

Baromètre de la semaine: ADJECTIFS QUALIFIANTS LA SEMAINE et retrouvés dans vos différents CR: sage, intéressée, posée, calme, sérénité, sourires, beaucoup de contacts physiques et de câlins...une belle semaine en compagnie de vous tous!

Plus de pleurs, ni de cris, un régal de lire vos messages en rentrant du travail!

Maïa vous retrouve tous avec une joie évidente (prend par la main pour aller jouer en salle).

Vous êtes nombreux à lui avoir apporté une petite activité confectionnée maison. Ces nouveaux jeux ont séduit Maïa qui semble plus disposer à jouer «pour le plaisir» (comme l’écrit Catherine).

On ressent cette semaine un réel besoin de contacts physiques: câlins, bisous, être sur les genoux...

Je le remarque également le soir quand je rentre à la maison. Depuis 3 soirs, Maïa me fait des caresses: je suis touchée de la voir bien tendre la main. Je sens qu’elle fait bien attention, qu’elle se «maîtrise» pour ne pas donner de «tapes». Lorsque je la couche, elle se redresse pour me faire des bisous qui font «smack» sur la bouche! 

Quel bonheur!!!! 

A travers vos CR, je remarque que Maïa (qui avait déjà bien évolué) s’intéresse à de nouvelles activités et qu’elle est capable de répondre à différentes consignes simples.

DES SEMAINES COMME CELLE LA, ON EN VEUT BIEN TOUS LES JOUR!!!!

Et c’est chouette, car ce calme et cette bonne humeur continuent cette semaine....

MERCI MAIOUCHKA!!!!

 

Après un week-end parisien, Marie-Claire retrouve une petite Maïa fatiguée mardi matin. Nous sommes rentrés tard (23h), notre petit chaton n’a pas eu son quota de sommeil...

Toujours habile de ses pieds, elle prend du plaisir à taper dans la balle qui rebondit sur le mur. Plus cela fait du bruit, plus Maïa trouve ça drôle et tape fort!

Quand Marie-Claire cache la balle sous la chaise et lui demande: «Où est le ballon?», Maïa aurait répondu «il est là»!!!!!

En fin de séance, elle s’allonge par terre mais ne trouve pas ses aises, elle tricote beaucoup avec ses petits doigts.

Chantal et Maïa se retrouvent avec une joie évidente et partagée pour une longue récréation ( 3/4 H!). Le parapluie de Chantal est «l’outil nécessaire» aux jeux moteurs de Maïa: quelle joie de le tirer, le pousser, le traîner, le secouer ...(en photos sur le blog).

Chantal constate 3 phases de jeux :

- marche et même course, montée et descente des escaliers, totalement libre avec l’objet

 - propositions d’actions plus ciblées

Exemples: le parapluie aimerait bien sauter dans l’eau, mais pas les pieds de Maia! (consigne respectée, bravo Maïa), le parapluie voudrait  s’accrocher  à une branche, il se cache sous un arbre...

Petite anecdote:  après environ 20mn de récréation, Maïa fait une chute en descendant des escaliers. Elle se relève en pleurant, montre sa main...Quand Chantal lui dit: " Oh! La, la! C’est vrai, tu as mal; on va rentrer se soigner. Mamie Isabelle mettra peut-être un pansement "  .

Maïa cesse de pleurer, récupère le parapluie et repart de plus belle !

En salle, elle est calme, réceptive à la lecture de l’imagier, aux histoires inventées par Chantal et bien sûr aux chansons qu’elles fredonnent toutes les deux!

La dernière séance est également pleine de gaieté. Catherine note que Maïa est plus posée, moins nerveuse et qu’elle prend un réel plaisir à jouer (goût de s’amuser). Catherine n’a pas vu la séance passée...très belle interaction.

 

parapluie-1.jpg

 

parapluie-3.jpg

 

parapluie4.jpg

Mercredi matin, Maïa accueille Christine avec un grand sourire en chantonnant " Colchiques dans les Prés" (sa nouvelle chanson préférée). Christine lui propose la boîte de tissus pour "changer" du hamac. Elle fabrique à Maïa une corde en nouant les morceaux ce qui plaît beaucoup à notre petite chipie. Elles s’en servent en guise de corde pour traîner la chaise ou encore comme écharpe.

Alors qu’elles lisent le livre de Caramel, Maïa participe bien, reconnaît la tortue et en redemande "core". La récréation avec Colette est annulée pour cause de pluie. Un début de séance difficile car Maïa pleure mais cela ne dure pas (un quart d’heure difficile). Colette joue seule dans son coin, avec les morceaux de tissu car Christine lui a expliqué qu’elles avaient bien joué avec. Maïa la bourrique, ne s’intéresse pas à Colette qui change d’activité en prenant le ballon. Elle l’envoie dans les jambes de Maïa qui rigole! OUF! Tout n’est pas perdu!!!! S’en suit une belle partie de balle: Colette enrichit le jeu, elle met la table au milieu de la pièce et demande à Maïa de faire rouler le ballon dessous puis entre ses jambes. Maïa essaie plusieurs fois mais le ballon passe souvent à côté! Malgré les pleurs du début, la séance se passe nettement mieux que les semaines précédentes: 1 heure de jeu environ. 

Les séances de l’après-midi sont annulées car nous avons RDV avec le neuropédiatre au CHU.

 

Jeudi matin, Thérèse est ravie car Maïa ne se dirige pas une seule fois vers la porte pour sortir! Reposée et détendue dans le hamac, elle apprécie le CD des comptines de la ferme manifestant une nette préférence pour Colchiques dans les prés...Echanges intéressants avec deux marionnettes à doigt apportées par Thérèse...

Agnès et Maïa sortent en récréation malgré la pluie. Maïa lui donne la main, la lâche quand elle aperçoit le facteur qu’elle suit en courant.  Quand Agnès lui dit "Attention Maïa, ça glisse!", elle s'arrête, regarde son pied et le fait glisser. 

En rentrant, Maïa se dirige directement dans la salle de jeu, commence à jouer au ballon avec le pied. Agnès enrichit le jeu: 

  • en lui faisant lancer avec les mains, sans résultat
  • en s’installant chacune d'un côté de la table pour le faire rouler: Maïa lui renvoie très bien avec sa main droite (plusieurs échanges)

 Maïa demande la musique, se laisse bien prendre les mains pour danser, imite Agnès en touchant ses pieds, son dos puis sa tête. A plusieurs reprises, elle vient d'elle-même se blottir dans les bras d’Agnès pour lui faire un câlin. Vers 11h30, elle s'allonge et s’endort jusqu’à midi. Agnès la réveille doucement tout en lui disant que papi l'attend pour aller déjeuner; elle se réveille sans pleurs...

Alors qu’elles attendent l’orthophoniste, Isabelle et Maïa regardent des vidéos sur l’Ipad. Quelques mimiques de Maïa qui se voit à l'écran donnent l'impression qu'elle est intimidée (prise de conscience?...)

En fin d’après-midi, Nathalie retrouve Maïa après 4 semaines d’absence. Maïa ne l’a pas oubliée, au contraire elle la prend par la main et l’emmène en salle pour une séance très calme. Nathalie a confectionné une boîte avec ouverture dans laquelle elle rentre des bouchons de lait (motricité fine). En la voyant faire, Maïa la rejoint, saisit le jeu et essaie d’y glisser les bouchons. Les débuts sont difficiles car elle les positionne mal. En observant Nathalie et après plusieurs tentatives, elle réussit à insérer quelques bouchons. Dès qu’elle y arrive, Nathalie l’applaudit! Le jeu dure un petit moment avant que Maïa s’en lasse et déchire la boite. Très câline, elle écoute l’histoire du chat racontée par Nathalie et répète «Miaou» après elle. A la lecture du livre le chien Caramel, Nathalie fait remarquer à Maïa qu’il a une balle dans la bouche, notre petit chaton lui prend la main qu’elle dirige vers sa bouche (Nathalie). 

Vendredi matin, Maïa imite la coccinelle emmenée par Dominique en lançant le ballon en hauteur. Elle demande le trampoline, accepte l’aide de Dominique qui lui tient les mains. Maïa saute de mieux en mieux, les pieds décollent!

Elle aperçoit le ballon sur l'étagère, le demande en tendant le bras. Dominique hésite avec un autre jeu mais Maia lui dit «non»! Lorsque qu’elle lui propose la balle, Maïa sourit et s'agite de plaisir.

Elle découvre 2 tortues dans le sac de Dominique qu’elle manipule, porte à la bouche. Les tortues les «accompagnent» dans les chants, la lecture du livre des animaux. Maia toujours intéressée par les tortues, semble vouloir jouer. Dominique lui propose une maison (couvercle boîte légos). Maïa les mets à l'intérieur, essaie de les passer dans les trous qui sont un peu petits mais reste calme malgré la difficulté. 

Avec Chantal, la séance est principalement axée sur les jeux moteurs: le ballon (une bonne demi-heure) + chants et danses sur la musique.  

Chantal enrichit la partie de foot et propose à Maïa de marquer des buts en faisant passer le ballon entre ses jambes. Notre chipie comprend la consigne, «crie» " ouais , gagné" (dans son propre langage) à bon escient, uniquement quand la balle roule sous le pont. En cas d’échec, elle court récupérer le ballon pour viser une nouvelle fois le but!

Chantal lui donne une deuxième consigne: «Super Maïa, tu réussis bien à faire passer le ballon sous le pont ! et si toi aussi, comme le ballon, tu passais sous le pont? Aussitôt le but marqué, Maïa se met à 4 pattes et passe entre les jambes de Chantal.

S’en suit des activités plus calmes comme: 

- empiler les gros legos sur la table: Maïa persévère (ceux qui sont en plastique mou ne lui conviennent pas vraiment, le manque de rigidité ne facilite pas l’emboîtement)

- lecture du livre Caramel le chien

- écouter des histoires inventées par Chantal avec les grosses marionnettes

- écouter et fredonner des chansons; joie réciproque de retrouver l’appareil CD !

Après un bon déjeuner et une longue sieste, Maïa passe l’après-midi à Galipy avec papi mami!

Elle profite activement des activités proposées (trampoline, toboggan, escalade...) tout en grignotant quelques bonbons... Maïa sais très bien où se trouve le stand de friandises...

 

Samedi après-midi, jolies retrouvailles avec Julie après 1 mois d’absence.

En salle, Maïa demande le lecteur CD. Elle râle, Julie comprend qu'elle souhaite écouter «Colchiques dans les prés». Le CD tourne en boucle pendant 1 heure, mais Julie ne juge pas nécessaire de l’arrêter car Maïa est pleinement en interaction. Alors que Maïa applaudit, Julie met  ses mains faces vers le ciel et lui propose de taper dedans. Notre petite chaton comprend la consigne et le fait à plusieurs reprises! Assises face à face en tailleur (les yeux dans les yeux), Maïa se laisse faire quand Julie lui prend les mains doucement, les balance en rythme (de gauche à droite, en l'air, des cercles etc). Maïa prend plusieurs fois le bras de Julie pour demander des objets très précis comme le tunnel Hello Kitty, les briques encastrables qu'elle manipule très bien... Pour la première fois, Julie constate que Maïa est plus précise dans ses choix. Habituellement, Maïa ne sait pas trop ce qu'elle veut et à peine a-t-elle un objet qu’elle demande autre chose. Elle note aussi que Maïa prend notre main pour pointer les photos de l’imagier afin qu’on lui nomme l’objet qui l’intéresse.

 

La vie à la maison:

 

Après une belle semaine avec vous tous, je propose à Maïa de partir au bord de la mer. Elle acquiesce d’un «Humm»! 

Samedi soir, elle retrouve son cousin Raphaël et rencontre sa nouvelle petite cousine Juliette.

Maïa est très attirée mais à la fois intimidée par ce tout petit bébé (3 semaines). Quand Juliette pleure, Maïa se bouche les oreilles et se blottit contre moi.

 

P1030575.jpg

 

 

Dimanche, vélo, manège, dégustation de niniches...tout pour plaire à Maïa!!!

 

Je pense que ces coupures lui font du bien.

 

Au niveau de la motricité fine, je constate que Maïa s’applique à piquer avec sa fourchette même si elle mange encore avec les doigts. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche