Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:28

Nombre d’heures de jeu : 39 H

BAROMETRE DE LA SEMAINE: une petite Maïa très en forme et enjouée!!
Maïa était très présente. Vous avez tous noté que les regards échangés étaient plus longs. Maïa vocalise à nouveau beaucoup et imite certains bruits d’animaux!! Elle a passé de longs moments dans sa petite tente. J’ai l’impression qu’elle y allait systématiquement en début de séance pour vous la montrer.
Maïa a souvent demandé la musique que nous avons pour le moment retirée de la salle.

Les séances de lundi se déroulent dans la bonne humeur.
Maïa s’empresse de montrer sa tente à Christiane qu’elle n’a pas vue depuis deux semaines. Elles y passent un long moment et regardent 2 livres demandés par Maïa. Christiane remarque qu’elle est très attentionnée et essaie de répéter plusieurs fois Tchoupi et pipi (Livre Tchoupi va sur le pot). En fin de matinée, Isabelle lui chante «Meunier tu dors». Maïa chantonne assise dans la toupie. Elle demande la couverture en tendant le bras puis rentre dans sa cabane. Isabelle lui dit: «Mami a froid! Tu me donnes la couverture?» Maïa réfléchit, cherche et lui donne la couverture.
Avec Françoise, Maïa est très malicieuse. Elle se cache dans sa tente et s’amuse à faire coucou. Elle fait les marionnettes lorsque Françoise chante. Avant la méthode, Maïa faisait systématiquement les marionnettes lorsqu’elle était contente ou écoutait de la musique ( stéréotype) ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
Avec Sophie, Maïa installe une chaise dans la tente et y met ses bébés. Elle se fabrique une vraie petite maison. Sophie, comme nous tous, comprend mieux les désirs de Maïa qui se frustre moins durant les séances. Elle lève plus facilement le bras pour désigner les objets.

Mardi matin, Maïa demande à nouveau la musique en désignant la prise à Marie-Claire. Elles sortent les feutres mais Maïa s’énerve vite et les lancent à plusieurs reprises.
A 10h20, elle se dirige vers la porte pour partir en balade. Maïa retrouve Chantal qu’elle n’a pas vue depuis 3 semaines. Durant la récréation, elle remarque un petit chien derrière la baie vitrée d’un appartement situé au 1er étage. Elle s’approche de l’immeuble pour le voir. Elle se rend vite compte qu’il est trop haut et qu’elle ne peut pas le voir, même sur la pointe des pieds et la tête penchée en arrière. Maïa prend alors l’initiative de reculer tout en gardant la tête levée. Dès qu’elle aperçoit le chien, elle pousse des cris de joie. Maïa a «pris le temps de réfléchir» et a trouvé seule la solution pour voir le chien. Dans la salle, elle demande beaucoup la musique qu’elle avait l’habitude d’écouter avec Chantal.
Suzy et Maïa jouent au ballon avec toujours autant de plaisir! Suzy lui donne un petit «cours d’anatomie» en s’amusant à lui «voler» différentes parties du corps que Maïa arrive à identifier. En récréation avec Catherine, Maïa rencontre un petit chien qu’elle promène en laisse. De retour en salle, elle demande les poupées et répète beaucoup le mot «bébé/ bébé».

Mercredi matin, Christine découvre comme les autres bénévoles la cabane de Maïa dans laquelle elle aime se faire câliner. Elle imite, depuis le début de la semaine, le bruit du bisou avec la bouche. Maïa réclame les puzzles et semble comprendre qu’il faut mettre les pièces en bois dans les trous. Elle joue ensuite avec les quilles et se réfugie dans sa tente. Elle les remet dans le sac et essaie de refermer la fermeture éclair. En fin de matinée, Maïa est fatiguée. Après une belle promenade avec Colette, elle revient dans la salle et demande l’appareil CD que nous avons retiré. Elles feuillettent le livre avec les enfants et Maïa imite le bébé qui pleure.
Après le repas et une bonne sieste, Maïa est de nouveau en forme et très enjouée. Comme la semaine dernière, Nathalie a l’impression que Maïa essaie de répéter le mot «musique» puis s’exprime en disant «veux pas». Nathalie fait mine de ne pas comprendre ce que lui demande Maïa : elle lui dit «c’est le trampoline que tu veux?»; Maïa le repousse; c’est les cerceaux que tu demandes?»; Maïa le prend et le lève pour que Nathalie le raccroche au mur. Joël fait la même chose et Maïa repousse le train qui ne l’intéresse pas. Après une bonne promenade, Maïa et Joël lisent des Tchoupi cachés sous la couverture.
Depuis plusieurs séances, nous constatons que Maïa nous redonne les jeux qui ne l’intéressent plus afin que nous les remettions sur les étagères.
Maïa est également sensible à nos blessures. Lorsque nous nous faisons mal et «pleurons», elle s’approche et nous fait un câlin.

Lorsque Thérèse arrive jeudi matin, Maïa l’accueille avec un câlin. Comme avec tous les bénévoles depuis le début de la semaine, Maïa se dirige dans sa tente dans laquelle elle s’allonge et babille beaucoup. Thérèse constate une réelle attention de Maïa durant la lecture du livre Tchoupi devant le miroir. Elle écoute l’histoire du début à la fin sans tricoter avec ses petites mains. Avec Agnès, Maïa imite le bruit de certains animaux et fait sauter son bébé sur ses genoux en mimant une séance de poney.
Martine cache des objets dans ses mains. Maïa les cherche en souriant. Au moment du goûter, elle fait «Non» avec la tête lorsque Martine lui propose un bottereau. Elle finit par le manger et regarde Martine en riant.
Au cours de la récréation avec Nicole, Maïa rencontre Dalhia le chien. Sa maîtresse lui propose de tenir la laisse. Maïa, radieuse, est très fière de raccompagner Dalhia jusqu’à sa maison. De retour en salle, Maïa babille beaucoup et tente de faire comprendre à Nicole qu’elle souhaite la musique.

Vendredi matin, Maïa s’amuse assise dans la toupie. Elle essaie de la faire tourner seule en tapant le sol avec ses pieds. Elle s’allonge avec Gaëlle sous la couverture et lui touche le visage en vocalisant beaucoup. Maïa se regarde dans le miroir en clignant des yeux.
En récréation avec Julia, Maïa rencontre Dito le chien à qui elle donne un gâteau (geste accompagné par Julia). Dans la salle, Maïa oriente la main de Julia pour qu’elle lui chatouille le ventre. Julia remarque que Maïa comprend le mot «encore» car elle repousse la main en riant. Elles font une course poursuite autour de la tente et Maïa reproduit le «Coucou» de Julia. Elle déchire son mouchoir en deux et en donne un morceau à Julia.
Comme chaque vendredi après-midi, Maïa et Philippe démarrent la séance par une belle partie de foot. Maïa s’isole dans sa tente de laquelle elle renvoie la balle lancée par Philippe. Catherine D et Philippe notent que Maïa est plus présente, bavarde et observatrice que la semaine dernière. Allongées sous la couverture, Maïa donne ses pieds à Catherine quand elle lui demande.

Samedi matin, Maïa démarre la journée avec Julie à qui elle montre une nouvelle fois la prise en geignant pour demander de la musique. Elles imitent pendant un long moment le bébé qui pleure et Maïa sourit quand Julie rigole fort.
Maïa tend très souvent le bras pour désigner les jeux même s’il est encore difficile de savoir ce qu’elle veut vraiment. Elle demande les feutres mais Julie n’est pas rassurée car elle les met encore beaucoup à la bouche. Nous décidons de les retirer de la salle pour le moment. Comme avec Julie, Maïa demande de la musique à Marine. Entre les deux séances, elle est allée récupérer un CD dans sa chambre et le tend à Marine en regardant la prise. Elle se vexe quand Marine lui explique qu’elle ne peut pas lui mettre. Marine s’éloigne pour jouer au ballon et Maïa la rejoint rapidement. Elles imitent une séance de poney sur les chaises. Maïa remue le dossier afin que Marine continue. Elle aide Marine ,qui est «tombée par terre», à se relever en lui tendant la main. Maïa finit par s’endormir dans la tente après quelques massages et chansons (10 minutes avant la fin).
La séance en début d’après-midi est annulée. Nous profitons de ce temps libre pour sortir au soleil. Maïa aime faire de son nouveau vélo sans pédale. Elle accepte que nous la lâchions (nous la tenons uniquement par la capuche). Elle avance bien et tourne de mieux en mieux le guidon (principalement pour se diriger vers les flaques d’eau!).

 

photo.jpg

velo2-copie-1.jpg

Elle termine la journée en compagnie de Marie-France qui découvre à son tour la cabane de Maïa. Elles s’y assoient et Maïa jargonne beaucoup. Elle essaie d’attraper comme à chaque fois les lunettes de Marie-France. Maïa ne demande rien sur les étagères et s’amuse principalement au sol. Elle fait de la toupie en chantonnant.

Toute la journée de dimanche, Maïa est globalement moins enthousiaste. La semaine s’est bien passée. Maïa a bien évolué, peut-être est-elle fatiguée? Le matin, nous autorisons Maïa à écouter de la musique dans la salle. Claudine lui a tricoté des chaussons pour ses poupées qu’elles s’amusent à mettre puis à retirer. Maïa s’allonge ensuite dans sa tente (45 mins). Elle regarde peu Claudine mais se laisse masser. La dernière demi-heure se passe dans la toupie. Maïa aime la sensation de tourner vite. Elle est épuisée mais lutte pour ne pas s’endormir.
Avec Justine, Maïa est calme. Elles se regardent beaucoup. Maïa babille avec des sons très variés. Elle a approché la table des étagères, est montée dessus afin d’attraper un objet. En récréation avec Elodie, Maïa joue dans les flaques d’eau pour son plus grand plaisir. Elle rit en lançant du sable sur Elodie. De retour en salle, Maïa se frustre vite car fatiguée. Elle demande des livres et court se mettre dans sa tente. Maïa touche Elodie avec ses pieds, ses mains et finit pas la mordre. Elodie fait de même.

La vie à la maison:

Nous avons remarqué depuis deux semaines que Maïa avait vraiment progressé dans la compréhension verbale. Elle répond de mieux en mieux aux ordres simples sans accompagnement par le gestuel.

Cette semaine a été principalement marquée par les capacités de Maïa à imiter le bruit des animaux. (Sourires)
Lundi soir, alors que nous dînions chez mes parents, son grand-père lui dit: «Tu manges comme un petit singe Maïa!!». Maïa le regarde et lui fait le bruit du singe: «Hou Hou Hou». Nous la regardons surpris et émerveillés comme vous pouvez l’imaginer!!! Nous lui demandons de le refaire ce qu’elle fait immédiatement! Nous rions, tellement heureux et émus de l’entendre faire le singe!
Le lendemain matin, sa mami lui demande: «Maïa, comment fait le singe?», Maïa répond «Hou Hou Hou» puis «Comment fait le bébé qui pleure?», Maïa fait «Hein Hein Hein» puis «Et le mouton?» «Beii Beii Beii».
Maïa commence à imiter sur demande. Quel progrès extraordinaire!!!!
Le lendemain, je cours lui acheter des poissons rouges. Maïa, qui n’est pas franchement intéressée par ses deux nouveaux copains, sait dorénavant imiter le poisson en ouvrant et fermant la bouche.
Paul et moi nous amusons à lui faire le cri du cheval, de l’oiseau qu’elle essaie tant bien que mal de répéter!!! Cet après-midi avec Sophie (bénévole), nous lui montrons un cheval en plastique et lui demandons ce que c’est. Maïa fait: hiiiiiiiii voulant dire huuuuuu!!!!

Je pense que lors de la prochaine évaluation, nous pourrons envisager d’atteindre le niveau 2 en language compréhensif/ échanges verbaux : répète des mots/ cris d’animaux...(Sourires)

Dans le bain, Maïa remplit les tasses avec la pomme de douche et s’arrose avec. Elle met encore le pot à l’envers mais je trouve formidable qu’elle comprenne l’utilité de la tasse.

Certains soirs, nous continuons nos balades avec Dito le chien. Maïa a une très bonne endurance car elle est capable de marcher près de 45 minutes. Elle tient la laisse et cela lui fait beaucoup de bien car elle est canalisée par le chien. Comme je vous le disais dans le dernier compte rendu, elle est complètement détendue et nous le sentons rien qu’à sa façon de nous tenir la main.


Cette semaine, Maïa a également découvert le vélo sans pédale apporté par le Père Noël (trop grand pour elle au mois de décembre). Elle est chaque jour de plus en plus à l’aise et accepte que nous la lâchions (on la tient par la capuche en cas de chute). Elle avance seule en donnant des petits coups de pieds de chaque côté. Il semblerait que ces vélos soient très bons pour acquérir de l’équilibre. Une chose est sûre, Maïa l’adore!!! En fin de séance, elle se dirige vers le placard de l’entrée qu’elle sait désormais ouvrir seule. Elle prend ses chaussures et va chercher son vélo dans la buanderie!!!

 

papamaia.jpg

 

MAIA-BANC-copie-1.jpg

 

Cette semaine a été très riche et très encourageante pour la suite!!!

Merci à vous tous!!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

peter 10/03/2012 19:26

je viens de vous envoyer un commentaire mais je ne suis pas sure que vous l'ayez reçu.
Marie Edith

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche