Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:52

Nombre d’heures de jeu: 35,5 H

Baromètre de la semaine: le retour de l’appareil CD/ demande toujours «Bébé» pour l’ABCD des bruits/ meilleure motricité fine avec legos, bols dans le bain.../ ne souhaite plus se baigner seule 

 

Lundi matin, Maïa demande le hamac en disant «veux», «dedans». Christiane ne pouvant toujours pas la porter elle lui demande «Tu vas chercher ta chaise car je ne peux pas te porter...», Maïa obéit. Je rentre en salle avec l’appareil CD que nous avions retiré depuis plusieurs semaines. Maïa me regarde en demandant «Bébé». Je comprends qu’elle souhaite l’ABCD des bruits. Nous l’écoutons un long moment, Maïa tourne les pages du livre associé plus vite que le CD. En revanche, je constate qu’elle est plus attentive aux images qu’elle pointe parfois du doigt: les enfants, le chien, la voiture...Après 15 jours d’absence, Eric retrouve une petite fille très joyeuse. Ils débutent la séance en musique. Maïa regarde les livres sur l’étagère, Eric lui en propose un premier qu’elle refuse. Il lui suggère l’ABCD des bruits qu’elle prend avec plaisir. Comme moi, Eric constate qu’elle est plus délicate en tournant les pages du livre. Elle s’attarde devant quelques dessins et aurait même prononcé «Toto» en voyant la voiture. A sa demande, Eric l’installe dans le hamac avec la toupie. Elle lui répond deux fois assez clairement «dedans». Durant cette séance, l’équilibre et la marche de Maïa sont quasi parfaits. Dès que Sophie rentre en salle, Maïa regarde les livres sur l’étagère et demande «Bébé». Sophie lui en propose plusieurs qu’elle refuse d’un «NON». Un livre finit par lui plaire ( je suis certaine qu’il s’agit de l’ABCD...?), elle le feuillette installée sur le toboggan renversé. Au bout d’un moment, elle souhaite sortir de la salle, Sophie lui explique que ce n’est pas encore l’heure et qu’elles attendent mon retour. Maïa semble perturbée par mon absence. Alors que Sophie est assise, Maïa vient deux fois la chercher par la main, et la lui pose sur la poignée. Sophie finit par ouvrir la porte. Maïa fait le tour de la maison en appelant «Maman», elle vérifie mon absence. De retour en salle, elle aurait fait «HUMM» en faisant semblant de manger avec une fourchette et une assiette de poupée.

Mardi matin, Maïa rentre en salle avec les nouveaux livres sonores. Elle est captivée par les bruits d’enfants (rires, pleurs, chants..). Marie-C lui propose les legos, Maïa ne s’y intéresse pas préférant les jeter et se mettre la boîte sur la tête. Elle remarque que Maïa ne bave plus en dehors des moments où elle est concentrée (tête penchée sur un livre par exemple). Après la sieste, Maïa est attentive aux histoires racontées par Suzy. Elle a l’impression que notre petite coquine est plus capricieuse...J’accompagne Maïa à la piscine. Voilà 15 jours qu’elle a bu la tasse (l’oubli d’un brassard), je ne suis pas inquiète car son papi l’a accompagnée la semaine dernière et la séance s’est bien passée (peut-être un peu plus accrochée à Eric le maître nageur...).  Je me trompe car à peine arrivée au bord du bassin, Maïa refuse de s’assoir sur les marches avec ses copains. Elle me tient la main pour que je l’accompagne dans l’eau. Je lui explique que je ne peux pas me baigner car je n’ai pas de maillot. Contrariée, elle pleure , je lui propose de rester près d’elle. Elle suit ses copains dans l’eau vérifiant que je ne m’éloigne pas. Après 5 minutes, je dois m’installer avec les autres parents dans les gradins. Je constate que Maïa est moins à l’aise, qu’elle semble stressée. Elle ne quitte pas les bras du maître nageur qui ne peut lui accorder toute son attention (5 autres enfants...). Je m’approche du bassin tentant de la rassurer. Rien à faire, elle me regarde, me prend la main et tapant de l’autre dans l’eau en disant «dedans». Je lui explique que j’ai compris sa demande mais que je ne peux pas car je suis habillée. Elle retourne dans l’eau, un maître nageur propose de rester avec elle. Eric me demande de me baigner la semaine prochaine. Je ne vous cache pas ma déception. J’étais si contente que Maïa ait une activité bien à elle, je crains qu'en la suivant dans le bassin,  je ne puisse faire machine arrière...En revanche, cette situation a des points positifs: prise de conscience du danger, me chercher du regard dans les tribunes...impossible il y a quelques mois.

Mercredi matin, Christine est épatée par les progrès de Maïa sur le trampoline: son équilibre est meilleur et notre championne saute de mieux en mieux. Elle pousse la table vers la porte afin de guetter l’arrivée du prochain bénévole. Elle répète «veux» et «core» de façon appropriée. Elle imite Christine en faisant le «chant indien» (main devant la bouche). En récréation, Chantal note les progrès de Maïa en motricité (course), en élocution (Maïa aurait répété plusieurs fois «sen-son» pour attention), et dans l’appréhension du danger. Maïa pousse le toboggan qu’elle approche de la fenêtre. Elle monte, observe un oiseau qui picore sur le muret. Elle teste son équilibre fièrement en se dandinant sur la dernière marche. Après 15 jours d’absence, Nathalie retrouve une petite Maïa bien calme. Elle demande « bébé bébé » en regardant les étagères. Nathalie ne comprend pas tout de suite qu’il s’agit de l’ABCD des bruits. Elle lui propose les livres un à un, Maïa lui répond « Non ». Maïa est moins réceptive: elle se cache derrière le trampoline, décolle le lino tout en se cachant les yeux, donne l’impression de vouloir jouer seule, elle repousse Nathalie. En fin de séance, Maïa, installée sur les genoux de Nathalie, écoute attentivement 2 histoires de Juliette. Comme chaque mercredi, Joël installe Maïa dans le hamac et s’amuse à lui attraper les pieds. Elle décide d’escalader le trampoline accroché au mur. Cet exercice est difficile, il nécessite l’aide de Joël. Une fois en haut, elle saisit les cerceaux qu’elle jette au sol. Pour rappel, ne laissez pas Maïa entreprendre des jeux « dangereux » pour elle, pour vous…j’ai constaté ce matin, qu’elle avait arraché une partie du radiateur de la salle…Elle ne doit pas attraper seule les objets sur les étagères. Je sais que notre coquine est rapide, pleine de force…essayez d’anticiper au maximum !!! 

Jeudi matin, Maïa est grognon lorsque je quitte la salle. Thérèse la distrait en lui « volant » le nez. Maïa l’imite en se touchant le nez. Allongée sous la toupie, Maïa se cache le nez, les yeux à l’aide d’un coussin. Elle prend la main de Thérèse pour appuyer sur les touches du livre sonore. La récréation avec Agnès dure plus longtemps que prévu : Maïa veut monter sur le vélo de Thérèse, rencontre d’un petit chien et de Dito le labrador. Maïa l’appelle « Dito », répète « A veux » pour le promener en laisse. En salle, elle demande « Bébé » pour la musique (ABCD des bruits ?). Le toboggan sert de pont sous lequel elles marchent à 4 pattes. En début d’après-midi, nous rencontrons Nathalie Bodin, l’orthophoniste. Maïa aura une séance de 45 minutes chaque jeudi à 15H. Cette première rencontre nous rassure, le bureau de Nathalie nous rappelle celui de Lara à Paris. Maïa observe, choisit les manèges (fête foraine Happyland Eveil et Jeux) sur l’étagère. Elle déplace les personnages d’un manège à l’autre. Nous sommes époustouflés par la façon dont Maïa fait tourner le carrousel (dextérité et vitesse).  A 4 pattes, elle fait rouler une voiture. En revanche, elle voudrait s’asseoir sur le manège. Nous lui expliquons que ce n’est pas possible. Frustrée, elle se jette modérément en arrière. De retour à la maison, nous sortons en récréation avec Martine. Quel bonheur de marcher dans les tas de feuilles mortes !!!! Maïa vient me chercher et me prend par la main pour que je joue avec elle. En salle, elle s’amuse avec la ferme et insiste pour y rentrer le bébé. N’ayant plus de place, elle à l’idée de « garer » le tracteur sur le côté. 

Vendredi matin, Gaëlle constate que Maïa utilise ses petits doigts pour manipuler, rouler le tracteur dans lequel elle installe ses bonhommes. Elle plie les jambes du playmobil. Debout sur le toboggan, elle tient en équilibre sur la dernière marche et tente d’attraper la pendule. Elle voudrait saisir la trotteuse qu’elle suit du doigt. Durant la récréation, elle attend Julia et court quand celle-ci lui dit «c’est bon, on peut y aller». En salle, elle tire sur le fil du poste, Julia le retire. Maïa babille beaucoup, elle prononce «dodo» «de» pour doudoune et aussi «tout doux» en caressant sa peluche. Avec Catherine D, Maïa utilise le masseur de tête sur la sienne puis celle de Catherine. Elle le tape sur différentes surfaces: elle teste le bruit que font les tiges métalliques. Alors que Maïa tire sa voiture JOJO LAPIN, Catherine M lui demande: «Comment fait la voiture?». Maïa aurait cligné des yeux peut-être pour imiter les phares qui s’allument. En fin de séance, Maïa très câline, ne veut pas quitter Catherine. 

Samedi matin, Danielle est accompagnée d’Anaëlle!!!! Maïa fait un câlin à Danielle comme pour la remercier d’être venue avec sa copine! Très vite, Maïa souhaite jouer dans le noir, elle court éteindre la lumière quand Danielle lui demande. Maïa observe beaucoup Anaëlle, essaie de l’imiter. Elle répond de mieux en mieux aux ordres simples comme: donne la main, va éteindre, donne le bébé...Maïa prend la main d’Anaëlle et la regarde dans les yeux pour lui demander de s’assoir ou de faire comme elle. Maïa et Marine font une heure de promenade. Elles rencontrent «Quick» le chien, Maïa demande la laisse au maître qui lui donne. Le chien s’approche de Maïa, il reconnaît sa  laisse. Maïa est à la fois prudente et contente. A sa demande «Veux», le maître accroche la laisse au cou du chien. Maïa tirant Quick qui ne bouge pas dit «Bah!». Au loin, elles aperçoivent les chiens Giorgio et Baronne, Maïa appelle «Giogio». Quand Marine se cache derrière les buissons, Maïa la cherche. Marine lui dit «Tu te caches maintenant?», Maïa se cache. En rentrant, elles aperçoivent un petit garçon (environ 2 ans) et son chat derrière la fenêtre d’un  appartement. Les enfants se regardent collés à la vitre. Au moment de partir, Maïa lui fait «Au revoir» de la main. En salle, Maïa est dissipée: jette les lunettes, soulève le lino, tape sur l’appareil CD, veut mordre...Avant le départ de Marine, Maïa lui tend les bras en disant «Veux». 

IMG_6292.jpg

IMG_6273.JPG

IMG_6326.jpg

Dimanche matin, la séance de poney est annulée, il pleut...direction Galipy! Maïa passe un moment à tirer/ pousser les motos électriques. Je la laisse faire car même si ce jeu ne me semble pas «intéressant», Maïa me regarde et ne semble pas enfermée dans son activité. Cette petite a une force incroyable...je la vois serrer des dents et tirer de toutes ses forces...A 15H, nous retrouvons Elodie. Maïa est calme, elle se laisse bercer dans le hamac. Très vite, elle veut y mettre des d’objets tels le U porteur, la toupie, une chaise... Elle traîne son U-porteur avec une écharpe, Elodie la poursuit en tentant d’y jeter des anneaux. Avant d'entrer en séance avec maman et mami, Maïa décide de prendre le cheval en bois, son papa y a attaché une ficelle. Dans la salle Maïa essaie de le traîner délicatement afin qu'il ne tombe pas (ce cheval est lourd), elle me fait vite comprendre que c'est à mon tour.Maïa étant toujours très attirée par la montre de Mami (bracelet en caoutchouc), celle-ci lui propose d'écouter le "tic-tac", à peine le son du bruit prononcé, le regard de Maïa se fixe sur la pendule de la salle (a-t'elle fait le rapprochement "tic-tac" pendule-montre ?).  Maïa accepte quelques instants et attentivement d'écouter le "tic-tac", l'oreille collée à la montre.

La vie à la maison:

Samedi matin, Paul part travailler. Nous sommes dans l’entrée et entendons Maïa m’appeler de la salle de bain. Elle nous rejoint en criant «Maman!» puis «Papa»!!!!!! Nous sommes aux anges...merci Maïa!!!!! Papa est heureux, il part le coeur léger!

Depuis mon retour de Paris, Maïa me cherche constamment dans la maison. Dès que je ne suis plus dans la pièce, je l’entends appeler «Maman!! Maman!!!».

Dans le bain, Maïa aime laver sa poupée. Elle joue davantage avec ses bols de couleur. Elle ne transvase pas encore d’un récipient à l’autre mais du bain au sol. C’est un progrès, elle remplit le bol d’eau!!!! 

Notre première rencontre avec le Père Noël... Maïa s’est laissé prendre en photo....elle était captivée par les décorations de Noël! La mairie avait fait installer un manège. Maïa a été adorable!!!

Meilleure permanence de l’objet: Maïa cherche dans la maison/ cuisine, les chocolats, l’Ipad. Elle n’hésite pas à ouvrir tous les tiroirs.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche