Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 22:08

Nombre d’heures de jeu: 23H 

 

Baromètre de la semaine:

Encore beaucoup de câlins, de bisous mais aussi quelques tapes! En ce moment, Maïa a tendance à taper le visage de l’autre...ne pas théâtraliser votre réaction  qui l’amuse et l’encourage à recommencer.

Après plusieurs crises d’épilepsie en fin de semaine dernière, Maïa est fatiguée...plus de mal à se concentrer/ de la détente, évitez la sur-stimulation/

son équilibre est bon, Maïa est même plus stable

Des «A veu» et des «Non», à répétition; Maïa s’irrite et crie plus

 

Très belle journée de lundi: aucun pleurs ni au départ de maman, ni à la halte garderie et en séance...Après les rituels du matin, Chantal et Maïa partagent des livres.

A peine arrivée, Christiane est entraînée en salle par Maïa. L’équilibre de Maïa n’est apparemment pas très bon ce qui selon Christiane l’empêche de se concentrer sur une activité. 

Direction la halte garderie! Maïa est toujours aussi contente d’y aller. Elle connaît bien l’endroit et les enfants. Après le déjeuner, Maïa joue calmement avec quelques jeux sur la table, le temps pour Chantal de ranger la cuisine. Elles se dirigent dans le salon pour leur «temps calme». Avec Chantal, Maïa refuse de faire la sieste dans sa chambre. En revanche, elle apprécie et «adhère» parfaitement au temps de repos instauré par Chantal. D’elle-même, Maïa s’installe confortablement sur le canapé pour 1H20 de «repos» sans livre, sans parole, bien couverte avec 45 minutes de «vraie sieste».

A 14H30, Maïa est en pleine forme pour accueillir tonton Eric qu’elle n’a pas vu depuis  2 semaines! Très câline, elle veut qu’il la prenne dans ses bras. Blottie contre lui, elle lui fait de nombreux bisous. Une séance en musique, avec beaucoup de câlins....

A 16h30, Sophie prend la relève! Après le goûter, alors que tout se passait bien, Maïa se met à pleurer «vrai gros chagrin» (devant la porte d’entrée). Est-ce le départ de Chantal et d’Eric qui l’attriste? Difficulté à gérer la séparation lorsqu’elle est bien avec quelqu’un?

Tout rentre dans l’ordre quand Sophie «dégaine» son arme favorite: téléphone portable avec photo de son chat! Les pleurs cessent aussitôt...

En salle, Maïa est fatiguée, Sophie lui explique qu’elle peut se reposer. Elle fait sentir à Maïa les flacons de thé qu’elle lui a apportés; notre petite coquine renifle, porte les couvercles à la bouche puis les jette. A sa demande, Sophie l’installe dans le hamac: elle lui parle, la masse...

Maïa aime particulièrement courir après Sophie pour essayer de l’attraper. Fin de séance avec un livre, Maïa s’installe sur les genoux de Sophie écoutant sagement l’histoire. A 17H45, elle réagit en entendant le bruit de la porte d’entrée (mami arrive). Sophie lui explique que je vais bientôt rentrer du travail, à cet instant Maïa se retourne spontanément vers l’horloge.

 

Mardi matin, malgré la fatigue (elle ne cesse de bâiller), Maïa ne perd pas le nord et teste Marie-Claire. 10 minutes après l’entrée en salle, elle ouvre la porte, regarde Marie-C le sourire jusqu’aux oreilles, et en profite pour rejoindre mamisa! Marie-C ne réagit pas, continuant sa lecture...

Toujours avec son air coquin, elle s’attaque au lino. Marie-C ne dit rien alors Maïa vient lui taper dans le dos brandissant fièrement le morceau de lino qu’elle a décollé....Quelle bourrique!!!!!

Maïa réclame beaucoup maman, ne demande pas de jeu mais apprécie la partie de cache-cache. 

 

Psychomotricien, déjeuner chez papi mami puis séance avec Julia accompagnée de Marie (étudiante en psychologie).  

 

Maïa est contente de voir une nouvelle tête même si cela passe par des tapes sur le visage.  

Même si Maïa s’intéresse beaucoup à Marie, c’est à Julia qu’elle demande la musique, et d’ouvrir la porte de la cuisine. 

Séance à trois avec Agnès car Maïa refuse de quitter les bras de mami. Elle ne veut pas participer aux activités, refuse même le hamac. Fatiguée, Maïa porte beaucoup les objets à la bouche. 

 

Mercredi matin, Christine retrouve une petite Maïa des bons jours. Après un accueil un peu hésitant, un début de séance dans le couloir, Maïa se détend et suit Christine en salle. 

Christine retrouve la complicité, les rires, les câlins de Maïouchka. Motricité fine avec pièces et boîtes roses qu’elle lui a apportées.

Quand Thérèse arrive, Maïa est sur le point de s’endormir. Après un petit goûter, elle s’allonge sur son tapis de sol mais ne trouve pas le sommeil. Elle est épuisée mais n’arrive pas à se calmer. Maïa répète plusieurs fois «A peu» (j’ai peur?). Est-ce le bruit des travaux dans la rue qui la perturbent? Elle finit par s’endormir...

Thérèse note que Maïa a tendance à lever très facilement la main vers son visage et à lui attraper ses lunettes.

Après un bon déjeuner, Maïa s’endort tardivement pour une sieste de 50 minutes. Quand Nathalie arrive, elle est en pleine forme et souriante. Comme chaque mercredi, notre petit chaton s’intéresse aux jolies ceintures de sa tante. Elle enlève seule le bout de la ceinture mais n’arrive pas à la retirer complètement. Elle accepte volontiers l’aide de Nathalie qui lui propose de l’essayer...Heureuse, Maïa se met la ceinture autour du cou, se présente devant la glace, se regarde, se dandine. Quand Nathalie lui met autour de la taille, elle retourne illico se regarder dans le miroir. Comme la dernière fois, Maïa crache beaucoup. Nathalie ne relève pas trop car cela a tendance à amuser Maïa qui recommence de plus belle.

En récréation avec Joël, elle ne s’intéresse qu’aux poubelles. Il lui propose des jeux d’équilibre sur la murette mais Maïa est beaucoup moins concentrée que la semaine passée. En salle, elle se frotte les yeux, s’installe dans le hamac et se laisse bercer en musique.

 

Jeudi matin, elle va à l’école de 9h à 11H. Cela fait quinze jours qu’elle n’y est pas allée (9 crises épilepsie le jeudi précédent). Le manque de «régularité» et son état de fatigue lié aux crises expliquent probablement son hyperactivité, sa difficulté à se poser.

En allant à l’école une fois par semaine, Maïa n’a pas vraiment le temps de s’habituer au rythme et règles de la classe...Nous en avons discuté avec la maîtresse et une réunion pédagogique est prévue en début d’année prochaine!

 

En séance d’orthophonie, Maïa a également beaucoup de mal à se concentrer sur une activité...

 

Julie retrouve une petite fille un peu agitée qui a du mal à focaliser son attention. Maïa désigne 2 choses de façon explicite (regards et bras tendus): la pâte à modeler puis la radio. Pendant la séance, Maïa porte beaucoup la pâte à modeler à la bouche alors Julie lui retire. Pour la radio, elle ne cesse de tirer sur le fil, ce qui arrête la musique. Julie lui explique que si elle touche, cela s’arrête, qu’il ne faut pas le faire. Elle prévient que si elle recommence, elle ne remettra pas l’appareil en marche. Maïa recommence....Julie lui dit: «Je suis désolée Maïa, tu as touché le fil, c’est fini la musique», et part lire dans son coin. Petit chaton n’est pas contente, elle s’agace (sans trop s’énerver ce qui surprend Julie) et vient régulièrement près de Julie pour capter son attention!!! Maïa y va en douceur, touche le bout du nez de Julie, se penche pour capter son regard. Julie feint de l’ignorer, Maïa persévère et fait plusieurs allers retours entre l’appareil CD et elle. Une petite chipie qui lorsqu’elle a une idée en tête!!!!!!! Puis, Julie accepte de remettre de la musique en lui disant: «Cette fois, tu n’y touches pas Maïa!!!». Elle n’y touchera plus une seule fois.....

 

Vendredi matin, pas de pleurs après mon départ, Maïa se met devant la porte appelant de façon nette et précise «Maman!!!». 

Aucun problème pour suivre Gaëlle mais Maïa papillonne un moment. Elle se regarde dans le miroir, fait des mimiques et sourit.

Elle se pose dans le hamac: échanges de balles à picots qu’elle attrape mieux, malaxe entre ses doigts. 

Quand Maïa déchire un vieux journal, Gaëlle lui dit que les morceaux sont gros, qu’elle peut en faire des plus petits. Maïa accepte patiemment que Gaëlle l’aide à mieux pincer pour déchirer. Gaëlle lui demande de mettre les confettis dans la bassine, Maïa le fait avant de tout renverser. 

Lors du déjeuner, Maïa est un peu plus agitée que d’habitude, elle refuse de rester sur sa chaise pendant que Chantal range...Elle en profite pour chiper les bottes de Chantal se baladant fièrement avec. Quand Chantal lui retire, Maïa reste dans l’entrée. Et là, SURPRISE, elle revient avec sa bottine bleue au pied!!! Pour la première fois, petit chaton réussit à enfiler seule sa chaussure!!!! Bon, elle a mis le pied droit dans la botte gauche, mais quelle importance!!!! Bravo Maïouchka!!!!

Comme chaque midi, elles se préparent pour «un temps calme sur le canapé». Après 40 minutes de sieste, Maïa reste allongée 20 minutes complètement détendue, éveillée mais silencieuse...

Avec Marie-France, Maïa s’intéresse peu aux activités de motricité fine. Elle papillonne, passe d’un objet à l’autre. A noter que Maïa ramasse à la demande de Marie-France chaque jeu à la fin d’une activité, exemple: «Maïa donne-moi la boîte, non, pas celle-ci mais l’autre...». 

 

BOTTES-CHANTAL.jpg

AVEC LES BOTTES DE CHANTAL!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by maia-methode3i
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche