Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 22:27

Lundi, c’est Pâques au Pouliguen…mais sans les chocolats, régime cétogène oblige ! Les cloches sont quand même passées, des petits jeux sont cachés dans le jardin !

Maïa est peu réceptive à ce type d’événement…cela lui parle peu.

Mardi, Marie-Claire retrouve une petite Maïa comme celle d’il y a un mois, coquine et rieuse. Elle demande la musique et file s’installer dans le hamac. Après 5 minutes à l’observer, Marie-C prend les gros legos, Maïa ne tarde pas à venir la rejoindre. Notre petite coquine  « provoque » en tirant l’air moqueur sur le lino. Voyant que Marie-C n’y prête pas attention, elle cesse. 30 minutes de dessin, Maïa ne porte pas une seule fois les crayons à la bouche.

Maïa a de nouveau tendance à taper, toujours pour jouer…NE LA LAISSEZ PAS FAIRE !

Elle jargonne beaucoup et chantonne durant toute la séance.

A la halte-garderie, Maïa apprécie les comptines jouées par Franck, le musicien. En revanche, elle est assez envahissante, prenant place sur ses genoux et touchant beaucoup les instruments.

Avec Julia, de beaux échanges avec les livres. Elle accepte les consignes à savoir lire dans l’ordre sans déchirer les pages. Elle se retourne 2/3 fois vers Julia, pour un bisou, un câlin, comme pour la remercier d’être juste là avec elle, dans une activité calme. Maïa a toujours des moments de pause comme si elle n’était « plus là », « observant » ce qui se passe en elle. Cela intervient-il après une décharge ? Je remarque souvent cette attitude après une petite décharge « épileptique ».

Très belle fin de journée avec Catherine. Avant de sortir en promenade, Maïa accepte volontiers un passage aux toilettes.

Les accidents (pipi) se font de plus en plus rares pour ne pas dire plus du tout. Je ne  considère pas Maïa complètement « propre » la journée. Elle le sera quand elle nous sollicitera pour aller aux toilettes.

En salle, elle se prête volontiers au dessin. C’est la première fois que Catherine la voit rester si longtemps (10 minutes) sur une activité.

Mercredi matin, Maïa est en grande forme. Quel bonheur de la voir ainsi ! Elle a hâte d’aller jouer en salle avec Christine. Très beau moment avec la pâte à modeler :  concentrée, Maïa malaxe, émiette. Dès que quelque chose tombe au sol, elle le ramasse.

Christine est épatée par les progrès de Maïa pour insérer les pièces dans la tirelire. Plus besoin de lui tenir la tirelire. Il y a quelques mois, ses gestes étaient encore hésitants, un peu maladroits. Elle frottait la pièce près de l’encoche jusqu’à ce que la pièce rentre. A présent, petit chaton y arrive du premier coup avec les grosses et les plus petites pièces !

LA MOTRICITE FINE c’est COMME LA TROTTINETTE, IL FAUT S’ENTRAINER, S’ENTRAINER, POUR DEVENIR UNE CHAMPIONNE !!!!

En fin de séance, Maïa enfile sa tenue de danse ! Assise face au miroir, elle se laisse coiffer avec plaisir. Elle peigne à son tour Christine avec de jolis éclats de rire !

Christine note que notre petite belette est plus posée et n’a pas pratiquement pas tricoté ! TRES BELLE SEANCE !

Françoise, la professeur de danse, est enchantée du moment passé avec Maïa. INTERACTION PARTICIPATION, le meilleur cours depuis longtemps !

Après une bonne sieste, elle accueille Nathalie avec un large sourire ! Nathalie retrouve de la gaieté et de la malice sur son visage. Maïa demande la musique, sans être exigeante. Nathalie lui propose les jeux qu’elle affectionne particulièrement ces derniers temps : petits cylindres en bois, puzzles…petit chaton les manipule un certains temps. Nathalie note qu’elle est plus adroite s’intéressant plus longtemps à ce qu’elle fait.

Tandis que Nathalie remonte un objet sur l’étagère, Maïa lui tape un grand coup dans le dos. Surprise, elle se retourne et lui explique que cela fait mal. Maïa la regarde, toute penaude…Pour la première fois, petit chaton ne rit pas, comprenant qu’elle a fait mal. Tandis que Nathalie termine de ranger le bac sur l’étagère, elle sent une petite main lui caresser le dos…

ENCORE UNE FOIS, ATTENTION AUX STEREOTYPES ! MAÏA TAPE PUIS CARESSE…elle le faisait il y a quelques mois

Les moins de la séance : deux décharges électriques dont une plus importante (les bras se lèvent/ elle geint, semble avoir peur/ crie PAPA plusieurs fois…).La crise aurait duré 60 secondes. Après cela, Maïa est fatiguée et plus rêveuse.

Après une telle « secousse », Maïa n’est plus la même toute la fin de journée. Fatiguée, elle est peu motivée pour jouer avec Joël, tricotant énormément avec ses doigts. Les legos finissent pas terre et la pâte à modeler dans la bouche.

Jeudi matin, Maïa retourne avec plaisir à l’école ! La matinée se passe sans encombre. En début d’après-midi, bonne séance d’orthophonie avec une petite fille qui participe de plus en plus.

Juste avant de sortir en récréation avec Gaëlle, Maïa fait une décharge. A l’extérieur, quelques échanges de balle avant de s’asseoir un long moment pour jouer avec les cailloux. Elle remonte sans difficulté, fatiguée…En salle, quelques jeux d’encastrement mais Maïa se lasse vite. Elle tricote, flânant dans la pièce, pensive. Peu bavarde, elle est tout de même plus expressive, active et moins triste que lors de la dernière séance de Gaëlle.

Vendredi matin, psychomotricien. Les échanges sont meilleurs selon Madame Guy qui canalise Maïa avec de la musique. Elle la sent moins perturbée par l’épilepsie contrairement aux semaines passées.

Thérèse a le droit à quelques tapes…toujours de contentement...(STEREOTYPE : je tape, je caresse)

En récréation, Maïa égrène les graviers entre ses doigts, en met dans la main de Thérèse. Elle gratifie le facteur d’un « Owoir ». Dans la salle de jeux, Maïa papillonne davantage, oubliant rapidement l’activité demandée. Elle se pose volontiers devant le livre des animaux de la ferme, écoute les commentaires de Thérèse mais n’imite pas le bruit des animaux (alors qu’elle le faisait il y a 1 an).

Agnès note que Maïa pose moins bien son pied droit lorsqu’elle marche et/ou court. Nous sommes plusieurs à l’avoir remarqué et ce depuis la baisse des corticoïdes le 16 avril. Une décharge suivie d’un rire nerveux  ne l’empêche pas de s’appliquer 15 minutes à insérer les pièces dans la tirelire.

Fin de journée avec mami, quelques tours de manège chez Auchan…

A la maison, Maïa redevient un peu plus touche à tout.

En revanche ses progrès dans les jeux de motricité fine persistent…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche