Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 22:40

Nombre d’heures de jeu : 36 H

Christiane étant absente, Maïa démarre la semaine avec son papi. Elle pousse sa chaise rose sur laquelle elle pose des voitures. Lorsqu’elles tombent, Maïa les ramasse et les pose à nouveau. Elle demande la couverture pour se cacher puis escalade la table plusieurs fois. En fin de séance, elle fait de la balançoire et se regarde dans le miroir en riant.
Après une petite récréation avec Martine, Maïa rentre contrariée et s’endort durant toute la séance. Elle n’est pas en forme. En début d’après-midi, elle a 39°C de fièvre. Les séances sont annulées jusqu’au mardi après-midi, ce qui lui permet de rester au chaud et de se reposer chez ses grands-parents.
Elle se réveille plusieurs fois durant la nuit de lundi. Mardi matin, elle a encore un peu de fièvre.
Mardi après-midi, Suzy retrouve une petite Maïa encore fatiguée qui demande beaucoup de câlins. Il y a peu d’échange durant cette séance. Elle demande à Catherine la balançoire qui l’attire à nouveau depuis plusieurs séances.

Mercredi matin, malgré sa bonne humeur, Maïa est indécise. Christine ne comprend pas toujours ce qu’elle souhaite faire. Elle réclame les puzzles qu’elle jette aussitôt. Elle veut  faire de la balançoire mais souhaite arrêter à peine installée. Elles écoutent de la musique et Maïa chantonne «Poui Poui Poui Poui...»
Lorsque Maïa retrouve Eric après 2 mois d’absence, elle sourit, applaudit et se précipite dans ses bras. Quel bonheur de constater qu’elle le reconnaît!!!! Après les retrouvailles, le début de séance est bien calme. Maïa se cache sous la couverture et tricote beaucoup avec ses doigts. Elle se dirige souvent vers la porte et joue avec la clef qu’elle fait tomber. Eric pense qu’elle dit «bébé» mais j’en conclue qu’elle dit plutôt «tombé».
Avec Nathalie, Maïa n’est pas très enjouée. Comme avec Christine, elle demande des jeux sans les vouloir réellement.  Après avoir pris son goûter, Maïa est plus énergique.  Elle montre souvent la prise électrique pour exprimer son envie d’écouter de la musique. A sa grande surprise, Nathalie aurait entendu Maïa répéter plusieurs fois le mot «musique»!!
Après une sortie avec son «camion», Maïa montre à Joël qu’elle est très «habile» de ses pieds, lors d’une joyeuse partie de foot en salle.

Jeudi matin, Maïa demande à Thérèse, les petites voitures qu’elles s’amusent à tirer dans la pièce, puis la boîte de legos. Elle n’essaie pas de faire des constructions, elle vide la boîte puis se met la sur la tête en guise de chapeau.
En fin de séance, elle se regarde dans le miroir, gesticule, émet des sons et s’intéresse aux lunettes de Thérèse.
En récréation avec Agnès, Maïa rencontre Dito le labrador. Anne-Laure, sa maîtresse autorise Maïa à le tenir en laisse pour son plus grand bonheur!!!!!
De retour en salle, Maïa désigne la prise en disant «bébé». Agnès en conclut qu’elle veut écouter le livre des sons. Comme avec Thérèse, Maïa demande les legos qu’elle essaie cette fois-ci d’encastrer. Elle s’amuse à «déconstruire» les tours legos de Martine en début d’après-midi. Avec Martine, elle demande le livre des sons et cherche comme toujours la page avec les bébés qui pleurent.
Après sa récréation avec Nicole, Maïa montre le besoin de se reposer. Nicole lui propose d’écouter le CD «Musique de la crèche», mais Maïa manifeste son mécontentement car elle préfère celui  des sons! Maïa «la footeuse» fait de belles démonstrations de lancer de balles à Nicole. En revanche, elle demande les puzzles qu’elle s’amuse à jeter dans tous les sens.

Suite à la réunion du jeudi soir, nous avons retiré l’appareil à musique de la pièce et ajouté une petite tente Hello Kitty. Vendredi matin, Maïa cherche la musique à plusieurs reprises. Elle regarde Gaëlle en râlant et gratte la prise. Gaëlle lui explique qu’il est cassé et Maïa se calme.
Elle s’installe ensuite dans sa tente qu’elle s’approprie bien. Elle découvre la matière en grattant le sol ainsi que le filet de la fenêtre et s’amuse à la déplacer. Elle n’apprécie pas que Gaëlle rentre à l’intérieur. En récréation avec Julia, Maïa est distante et la regarde peu. De retour en salle, Maïa est encore contrariée par l’absence de musique. Julia se cache dans la tente. Maïa la rejoint et accepte de se faire masser (10 minutes). Elle s’endort une vingtaine de minutes et se réveille seule en pleurant. Elle demande à être portée pour attraper les bébés. Quand Julia lui donne, Maïa les repousse en souriant. Julia lui dit: tu es coquine, tu ne les veux plus? Maïa les reprend aussitôt! En fin de séance, Maïa et Julia échangent de beaux regards et sourires (bonne interaction pendant 10 minutes)
Vendredi après-midi, Maïa est énervée. Philippe constate qu’elle a du mal à se concentrer. Elle rentre dans sa tente, s’allonge et s’endort quelques instants. Philippe lui parle doucement à l’oreille lorsqu’elle est allongée ce qu’elle semble apprécier.
Après le goûter, Maïa tend le bras vers l’étagère et désigne le livre des sons à Catherine D. Le livre dans les bras, elle se dirige vers la prise électrique pour demander de la musique. Maïa semble bien associer livre et musique. N’obtenant pas ce qu’elle demande, elle s’allonge et s’endort. Le réveil est extrêmement difficile. Maïa pleure beaucoup et ne se calme pas malgré les efforts de Catherine qui lui parle, se cache dans la tente ou encore l’ignore en lisant un livre.
 
Samedi matin, Maïa est très heureuse de retrouver Marine après 3 semaines d’absence. Elle lui tend les bras pour lui faire un câlin. Le matin, j’ai ajouté un jeu de quilles dans la salle. Maïa le remarque immédiatement et le demande en tendant le bras. Elle les sort du sac, les mord, les jette puis les remet dedans. Elle joue un moment avec et aime les faire tomber avec le pied une fois que Marine les a alignées. Elle rigole beaucoup. Marine assise par terre, Maïa lui prend la main afin qu’elle se relève et demande «Tchoupi» en disant «Pipi». Marine remarque que Maïa babille et rigole beaucoup. En revanche, elle la regarde peu dans les yeux.
Durant la récréation avec Julie, Maïa croise le facteur. Elle tape sur la selle du vélo pour montrer qu’elle veut monter dessus et est très fière quand on l’y assoit.
Dans l’ascenseur, elles croisent une dame à qui Maïa aurait fait un bref signe de la main en sortant. (comme pour dire au revoir). Durant la séance, Maïa désigne beaucoup plus avec le bras et Julie observe un bref pointage de l’index pour désigner la balançoire dans laquelle elle veut s’assoir.
Samedi après-midi, c’est Mallory qui revoit Maïa après deux semaines d’absence. Elle constate que Maïa parle plus avec de nouvelles intonations (depuis vendredi soir Maïa vocalise à nouveau beaucoup plus), est plus «logique» et habile de ses mains. Maïa prend un peu plus le temps de réfléchir avant de faire quelque chose. Mallory remarque que Maïa demande moins les bras et montre plus de la main les étagères. Elle dit «Poupi» ou «Pipi» pour demander le livre de Tchoupi. C’est une séance avec de beaux regards échangés et de magnifiques sourires.
En récréation avec Danielle, Maïa rencontre une petite fille à qui elle emprunte la petite poussette (de poupée). Maïa est heureuse et babille beaucoup. De retour en salle, elle est fatiguée, s’allonge et s’endort une dizaine de minutes. Danielle lui propose les legos qu’elle essaie d’encastrer.

Dimanche matin, Maïa passe presque une heure dans sa tente. Elle montre son ventre à Claudine, lui demande la couverture bleue pour se cacher. Claudine remarque que Maïa  imite le bruit du bisou avec sa bouche.
Après la sieste, Marie-France retrouve une petite Maïa en pleine forme. Elle se laisse masser allongée sur la table au soleil. Maïa jargonne beaucoup mais recommence à baver depuis plusieurs jours.
Après une belle récréation avec son papa qui repart à Paris, Maïa remonte avec Elodie. Elles jouent avec les petites voitures qu’Elodie lui fait rouler sur le corps. Lorsque Maïa touche le pansement d’Elodie qui fait semblant d’avoir mal et de pleurer, Maïa semble l’imiter!


La vie à la maison:

Après 5 jours d’absence, nous retrouvons une petite Maïa un peu malade. Lorsque je vais la chercher chez mes parents mardi matin, je la sens contente de me retrouver. Elle me regarde, me sourit et vient dans mes bras. Je lui explique que nous sommes rentrés et que nous étions très pressés de la revoir. Elle m’écoute et fait sa timide. Elle sourit mais ne me regarde pas vraiment dans les yeux. Lorsque nous arrivons à la maison, elle se dirige directement vers notre chambre en disant «Papa».

Les premiers jours à la maison sont un peu difficiles car Maïa est vite contrariée. Elle s’énerve et nous fait de grosses comédies.
Vendredi soir, après une journée globalement difficile pour Maïa (retrait de la musique dans la salle), nous décidons de lui faire plaisir en l’emmenant faire du manège.
Dès que nous lui expliquons que nous partons faire du manège, Maïa chantonne. Elle enfile ses chaussures et manteau sans contester.
Dans la voiture, elle sourit et tape des mains en écoutant la musique. Arrivés chez Auchan, elle nous donne bien la main et attend patiemment le ticket que nous lui achetons. Elle regarde le monsieur du manège dans les yeux et lui tend son ticket lorsqu’il lui demande. Nous déambulons ensuite dans la galerie marchande. Maïa est calme et ne part pas dans tous les sens. Dans un magasin, elle ne touche pas à tout et regarde la vendeuse en souriant. Lorsqu’elle est tentée de saisir un objet, nous sentons vraiment qu’elle se «contrôle» pour ne pas le prendre. De retour à la maison, elle regarde un petit dessin animé le temps que je prépare le dîner. Quand tout est prêt, je l’appelle 3 fois. Maïa arrive tout sourire dans la cuisine avec sa petite chaise rose. Elle s’asseoit et attend que je lui serve son repas. Elle refuse d’aller dans sa chaise haute, je lui propose  donc de dîner comme une grande et lui constitue une petite table avec un tabouret blanc. Elle est ravie de dîner de cette façon. Elle est concentrée, ne se tourne pas dans tous les sens et est ravie d’être à ma hauteur. Depuis ce soir-là, elle ne veut plus manger dans sa chaise bébé!
Le plus important pour nous est qu’elle soit venue seule dans la cuisine. Je l’ai appelée et elle est venue me rejoindre malgré le dessin animé qu’elle regardait.

Samedi soir, Maïa a de nouveau rencontré le chien Dito en bas de l’immeuble. Sa maîtresse Anne-Laure, nous propose de l’accompagner en balade. Maïa est tellement heureuse de promener le chien en laisse que nous la suivons. Maïa est captée par le chien et nous regarde en souriant pour nous exprimer son bonheur et sa fierté de le promener comme une grande. Nous renouvelons l’expérience le lendemain avec une balade de 40 minutes. Maïa marche bien et est surtout très détendue. Nous sentons lorsqu’elle nous donne la main son petit bras bien relaxé.
Nous expliquons la situation à Anne-Laure qui nous propose de l’accompagner dès qu’elle le peut pour que Maïa puisse profiter de Dito. Maïa le caresse et l’appelle bébé.

Durant la réunion de jeudi soir, Paul et moi vous disions constater une stagnation des progrès de Maïa ces derniers jours. Nous ne savons pas si elle nous a entendu (sourire), mais le lendemain soir, elle nous prouvait qu’elle avançait encore et n’allait pas s’arrêter....
La compréhension verbale est chaque jour meilleure.

 

MAIA-BANC.jpg

 

photo-7--copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

peter 10/03/2012 19:29

c'est toujours avec beaucoup d'interet et d'emotion que je suis tes progrès. je suis ravie pour toi, ton papa et ta maman. c'est un vrai plaisir de suivre tes efforts à travers ce blog. je t'envoie
pleins de tendresse, je vous embrasse tous les 3, à très bientôt.
Marie Edith

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche