Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 22:46

Nombre d’heures de jeu: 34,5 heures

 

Lundi matin, Maïa retrouve Christiane après 3 semaines d’absence. Fatiguée, elle s’endort  30 minutes et se réveille assez facilement. Maïa demande la balançoire et tandis qu’elle la pousse, Christiane s’amuse à lui faire «peur» avec la grosse abeille gonflable. Pour la surprendre, elle compte 1,2,3...et Maïa répète «1» afin qu’elle recommence. Après une belle récréation avec Colette, Maïa s’allonge sous la tente. Elle caresse l’hippopotame et tend son pied à Colette pour être massée! Elle enfile la chaussure de Mélanie et aime entendre le claquement du talon sur le lino. Maïa porte la sandale à la bouche et rit lorsque Mélanie lui explique que c’est sale. Elle comprend que ce n’est «pas bien» mais continue, guettant la réaction de Mélanie. Elle répond «NON» fermement lorsque Mélanie lui propose de faire autre chose. Maïa est très présente durant les activités. Elle ne déménage plus les objets comme elle le faisait en début de méthode. Elle imite Sophie qui fait du tam tam sur la chaise et lève les bras comme elle.

Mardi matin, Maïa découvre sa nouvelle tente et les balles. Elle aurait clairement dit «Non à moi» et «donné» à Marie-Claire, en lui prenant le livre des mains. Durant la promenade, Maïa confie son goûter à Chantal avant de descendre les marches. Arrivées en bas, Chantal lui dit: «Tiens Maïa, voilà ta galette. Nous allons la manger sur le banc». Maïa s’y dirige aussitôt, grimpe seule dessus et reprend son goûter qu’elle mange de bon appétit. Maïa tire sa jojomobile à l’aide du manche du parapluie. En début d’après-midi, Maïa est très intriguée par les dents d’Elodie et lui met les doigts dans la bouche. Elle les retire aussitôt en gémissant comme si Elodie lui faisait mal alors qu’elle la mordille légèrement. De la même façon, Maïa fait semblant d’avoir mal lorsque Elodie lui lance les balles en plastique. Quelle comédienne!!!! Avec Dominique, Maïa essaie difficilement de mettre ses doigts dans les marionnettes et imite la grenouille en répétant «GROAA». Alors que nous préparons Maïa pour aller à la piscine, Dominique et moi sommes persuadées de l’avoir entendue répéter «chaussures». 

Mercredi matin, Christine et Maïa commencent la journée par un atelier cuisine. Christine a eu l’excellente idée d’apporter de la pâte à tarte en guise de pâte à modeler. Assise sur sa petite chaise, Maïa est très concentrée et apprécie de malaxer la préparation qu’elle porte peu à la bouche. C’est curieux...Comme avec Sophie lundi après-midi, elle parvient à ouvrir la fermeture éclair du ciré dans le livre Petit Ours Brun. Maïa apprécie les massages et chatouilles de Colette particulièrement lorsqu’elle le fait avec une balle sous le pied. Nathalie est accompagnée d’Emma et Lyne. Maïa, qui s’apprête à sortir avec Paul, est surprise de voir ses cousines. Elle veut sortir avec son vélo mais le temps ne le permet pas. La séance ne se déroule pas comme la dernière fois. Elle joue cette fois-ci beaucoup plus avec Lyne (3 ans) qu’avec Emma qui semble moins réceptive et s’isole dans son coin pour lire. Lyne et Maïa grimpent et glissent à tour de rôle sur le toboggan. Pendant l’effort, Lyne tire par réflexe la langue alors Maïa l’imite en la voyant faire. Maïa est fatiguée et moins joueuse que la dernière fois. Plusieurs fois durant la récréation, Maïa demande clairement la «main» à Lyne et dit «woilà» quand elle lui tient. Elle termine la journée avec Joël qu’elle n’a pas vu depuis 3 semaines. Assise dans la balançoire, Maïa se penche pour se regarder tirer la langue dans le miroir. 

cuisine2.jpg

cuisine.jpg

cuisine3.jpg

Jeudi matin, Maïa s’installe dans la nouvelle tente et Thérèse lui lance les balles sur la tête, le ventre, les genoux....Elle s’intéresse aux lunettes de Thérèse qu’elle veut essayer. Elle lui met la main dans la bouche, est toujours un peu brusque en tapant sur la tête mais fait aussitôt un câlin. Thérèse note que Maïa est coquine et comprend bien quand elle fait mal. Agnès est accompagnée de Titouan, son petit-fils de 4 ans. Maïa, qui n’a pas l’habitude des petits garçons, est enjouée de le voir. Elle le prend aussitôt par la main pour sortir en récréation. En salle, Maïa suit Titouan à quatre pattes dans le tunnel et participe à la partie de cache-cache autour de la tente. Elle le cherche beaucoup du regard mais Titouan semble gêné et est peu dans l’interaction. Il joue pour lui et non avec Maïa. Paul accompagne Maïa chez l’orthophoniste. En sortant, elle ne veut pas le quitter pour sortir en récréation avec Catherine B. Ils sortent tous les 3 et Paul parvient à s’éclipser lorsque Maïa aperçoit Dito le chien. Elle répète «Pipi» en le voyant faire ses besoins. De retour en salle, Maïa pleure et ne veut pas quitter son papa qui s’allonge et fait semblant de dormir. Elle lui met les doigts dans les oreilles, lui tire les cheveux. Catherine essaie de la distraire. Elles jouent avec les gommettes qu’elles se collent sur le corps, sur les bébés et doudous. Maïa se regarde dans la glace puis les éparpille partout sur le sol. Après un début difficile, la séance se termine par une grande victoire. Catherine a emmené des sifflets et Maïa réussit pour la première fois à siffler plusieurs fois dedans et de plus en plus fort. En sortant de salle, elle siffle fièrement dans son sifflet!!!! Quel beau progrès!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vendredi matin, elle est très fière de siffler devant Gaëlle. Assise dans la balançoire, Maïa est de plus en plus habile pour attraper le ballon qu’elle lui lance. Elle s’isole un instant mais revient vite quand Gaëlle lui demande de venir l’aider à pousser nounours dans la balançoire. En fin de séance, assise devant le miroir, elle aurait répété «woi» quand Gaëlle lui dit «oui c’est toi». Quand Julia rentre dans la salle, Maïa réclame «Papa». Ils descendent tous les 3 en promenade. Maïa enfile une tong de Paul, marche avec un long moment et demande de l’aide pour la remettre correctement. Elles poursuivent toutes les 2 la séance dans le parking. A «Maïa, tu allumes la lumière», elle cherche l’interrupteur et appuie dessus. Maïa monte seule les escaliers en se tenant à la rambarde. Maïa imite Philippe en mettant un sac sur la tête. Elle se déplace dans la salle sans visibilité en se cognant parfois.  Elle semble apprécier ce jeu car elle joue un long moment avec le sac et ce malgré plusieurs chocs contre les murs...Quand Philippe lui demande de lui apporter les balles pour les ranger, Maïa va tout de suite les chercher et les met dans le sac. Elle termine la journée avec Marie-France accompagnée de sa petite-fille Gabrielle (3 ans). Les filles se sont déjà vues mais sont plutôt réservées durant la première demie-heure. Elles s’observent mutuellement et le naturel reprend vite le dessus...Après une brève lecture, elles jouent avec le ballon et Maïa rit des mimiques de Gabrielle!

Samedi matin, Maïa rentre difficilement en salle. Elle est indécise et veut tout et rien à la fois. Après une sieste de 20 minutes, elle se réveille en pleurs et veut sortir. Dominique improvise une partie de toboggan avec les peluches et Maïa retrouve le sourire. La bonne humeur revenue, elle grimpe à son tour sur le toboggan. Marine, Dominique et Maïa sortent toutes les 3 et Maïa fait un gros bisou appelant «Bébé». En salle, Maïa avance sur les tapis et dans le tunnel aussi bien à 4 pattes que debout. En tirant les cheveux de Marine, elle est surprise d’en avoir un dans la main. Elle le manipule entre ses doigts et le remet sur la tête de Marine!! Quand Julie arrive, Maïa se réveille tout juste de sa sieste et est de très mauvaise humeur. Il semblerait qu’elle n’ait pas assez dormi. Nous restons quelques instants dans le salon à discuter. Maïa est blottie dans mes bras et accepte doucement la présence de Julie. Nous faisons la séance toutes les 3. Installées dans la tente, Maïa écoute attentivement l'histoire de Raiponce que nous lui racontons, et répond aux "consignes": "ça c'est la méchante maman! on tape la méchante maman sur le livre,!tu veux la taper aussi?" Et hop, elle donne une petite tape. 

La vie à la maison: 

Cette semaine a été ponctuée de plusieurs sorties à la piscine qui plaisent toujours autant à Maïa. Elle reconnaît l’endroit car elle rit et manifeste sa joie quand nous arrivons sur le parking. Elle aime se baigner et est de plus en plus attentive aux enfants qui jouent dans la pataugeoire. Elle peut en revanche se focaliser sur les rigoles de la piscine qui lui rappellent certainement les flaques d’eau et les plaques dégoût sur lesquelles elle aime marcher.

Les nuits sont parfaites. Maïa dort en moyenne de 21h à 8 h et ce sans réveil nocturne. Nous l’entendons marmonner dans ses «rêves».

Dimanche, nous avons passé une agréable journée avec plusieurs familles en programme 3I dans la région. Nous étions tous accompagnés de nos enfants et de leurs frères et soeurs. Maïa a été adorable et n’a pas papillonnée comme elle l’aurait fait il y a quelques mois. Elle observait les plus grands jouer entre eux. Hanaé et Louna, soeurs de Nino, se sont occupées d’elle une bonne partie de l’après-midi. Maïa était ravie d’avoir deux grandes filles qui l’aidaient à faire de la trottinette ou encore du vélo. 

Maïa a appris à siffler cette semaine ce qui est un très grand progrès. Elle ne bave presque plus et joue de plus en plus avec sa bouche: bisous, tirer la langue, cracher sur demande, souffler...

Comme nous le constatons tous, Maïa nous prouve un peu plus chaque jour qu’elle comprend ce que nous lui disons. Alors qu’elle dîne dans la cuisine, Paul me dit: «Il se met à pleuvoir!». Maïa se retourne et regarde par la fenêtre....


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche