Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 14:16

Nombre d’heures de jeu: 35h

 

Baromètre de la semaine: Jeux dans le noir, Maïa imite le fantôme «HOUHOUHOUU», elle suit la direction de notre doigt (exemple: «regarde la lune Maïa dans le ciel»), meilleure permanence de l’objet, appelle «maman» quand je ne suis pas dans la même pièce qu’elle (accentué depuis que je suis partie à Paris!!)

 

Lundi matin, Maïa demande plusieurs fois le hamac à Christiane qui ne peut pas la soulever. Quand elle lui dit: «Tu sais Maïa, j’ai mal au dos, je ne peux pas te porter...Va chercher ta chaise...», Maïa obéit. Elle dit «veux» et «dedans». 

Philippe installe Maïa dans la balançoire. Elle initie le jeu en lançant le lapin qu’il rattrape! Philippe introduit la balle lumineuse dans le tube bleu. Maïa le regarde par l’autre bout, fascinée...Lorsqu’il lui tend, elle rentre à son tour la balle à l’intérieur. Il sourit de la voir jouer avec la ferme: elle ouvre les portes, fait passer les animaux et referme bien la porte derrière eux. Pendant 20 minutes, elle fait preuve de patience et d’habileté. Elle répète «veu». Durant la récréation, Sophie constate que Maïa est plus à l’aise dans son corps: elle marche à reculons en tirant la Jojomobile. Elle bute parfois sur des cailloux mais se stabilise sans tomber. Malgré quelques rappels à l’ordre, elle obéit davantage et suit Sophie qui pointe du doigt l’endroit où elles doivent aller. Dans la salle, elles jouent dans le noir pour le plus grand plaisir de Maïa. Dès que Sophie rallume, la petite se dirige vers l’interrupteur en disant «veux». (elle souhaite éteindre...). Quand Sophie se frotte le nez en disant: «Toi aussi tu as quelque chose sur le nez?», Maïa se touche le nez. Elle a eu quelques moments de frustration mais sans comparaison avec ce qu'elle était au tout début de la méthode. 

 

Mardi matin, après un petit tour dans le hamac, Maïa désigne de sa main la Jojomobile. Marie-Claire et Maïa jouent presque toute la séance avec 3 voitures accrochées les unes aux autres.  Maïa est agacée alors qu’elle essaie de déshabiller OUI OUI, elle aurait dit  «enlever» . En lisant, elle prend souvent la main de Marie-C qu’elle pose sur les images qui l'intéressent. Elle aurait dit «tracteur» en regardant la tondeuse. (Tu es sûre Marie car j’ai un peu de mal à y croire....hihihihi).

Maman étant absente, c’est papi qui emmène Maïa à la piscine. La séance se déroule sans problème! Notre coquine est toujours aussi contente d’aller patauger. Elle suit de mieux en mieux le groupe!!! En revanche, Maïa s’agrippe un peu plus à Eric le maître nageur. Lors de la dernière séance, Maïa a bu plusieurs fois la tasse, nous avions oublié un brassard. Elle semble avoir un peu peur cette semaine....

 

Mercredi matin, Christine retrouve une petite Maïa fatiguée mais enthousiaste à l’idée de faire une promenade. Elle monte et descend seule les escaliers.  Alors qu’elles regardent le livre des chiens, Maïa aurait dit «bain» en voyant le chien dans une cuvette. Christine imite le chien en secouant la tête comme pour se sécher. Lorsqu’elle demande à Maïa «Il fait comment le chien?». Maïa sourit et secoue à son tour la tête de droite à gauche en soufflant comme si elle avait de l’eau dans la bouche!!! Durant la pause câlin, Christine lui dit «Je t’aime», Maïa aurait répondu «core» pour encore. La récréation est annulée pour cause de pluie. Avec Colette, Maïa passe un long moment dans le hamac. Elle se laisse bercer avec la couverture sur la tête...En début d’après-midi, Maïa rentre en salle avec un mini bébé et la baignoire «Barbie». Elle aime tapoter l’eau de sa main et éclabousser Elodie. Elle se construit une cabane à l’aide du toboggan près du trampoline. Cachée derrière, elle laisse Elodie rentrer dans sa «cabane» quand celle-ci lui demande. Avec Joël, Maïa se cache derrière la toupie pour arracher le lino. Elle se met la main devant les yeux croyant devenir invisible... Quand Joël lui propose le hamac, elle lui tend les bras aussitôt...

 

Jeudi matin, Maïa renouvelle l’expérience de l’eau dans la petite baignoire. Thérèse constate qu’elle n’essaie que d’aspirer l’eau en suçant les vêtements du bébé...

Elle se tourne vers les étagères, semble vouloir le téléphone et la voiture à tirer. Maïa les tracte dans la salle en s’enfermant vite dans ce jeu. Thérèse constate qu’elle est plus calme mais qu’il est parfois difficile de capter son attention autant que souhaité. En se préparant pour la récréation, Maïa ouvre le placard et en sort les sandalettes. Elle s’assoit et nous regarde en disant «tauture». Difficile de la faire changer d’avis!!!! En salle, elle adore le hamac et dit "veux" dès qu’Agnès cesse de la bercer. Alors qu’elles construisent une cabane, Maïa grimpe sur le toboggan, attrape le tambour sur les étagères. Celui-ci tombe sur la tête d’Agnès qui se frotte la tête en disant «J’ai mal». Maïa lui caresse la tête. En début d’après-midi, nous proposons à Maïa de jouer aux fantômes. Elle éteint la lumière, se dirige vers la fenêtre et attrape la manivelle du volet lorsque je lui demande: «Tu montres à Martine comment on ferme le volet?». En regardant l’album, elle cherche la photo où en compagnie de Louis (fils d’une amie), ils tirent la langue...Après un bon moment de détente dans le hamac, Maïa renverse le toboggan sur lequel elle pose une chaise. Elle pousse le tout, Nicole l’imite avec deux chaises. Elles échangent plusieurs fois leurs «voitures» sans problème. Maïa s’observe dans le miroir, soulève son tee-shirt pour regarder son ventre. Durant la partie de cache-cache, elle reste peu de temps dans son coin et rejoint Nicole...

Vendredi matin, Maïa retrouve Nicolas pour la deuxième fois. Après 10 minutes de dessin animé sur l’Ipad suit un très long jeu de construction...Avec l’aide de Nicolas, elle pose les chaises roses l’une à côté de l’autre sur la pente du toboggan lui-même renversé.  Son doudou prend place sur l’un des sièges, elle se met sur l’autre. L’assise du siège étant trop haute (car surélevée par la glissière du toboggan à l’envers), Maïa tape sur la chaise afin que Nicolas l’aide à s’installer. Une fois assise, il les pousse, elle et son doudou, dans cette «embarcation». A-t’elle voulu reproduire le schéma du dessin animé, durant lequel le héros principal dérive dans un courant d’eau sur son lit? De temps en temps, les chaises se désolidarisent du toboggan, Maïa réussit à reconstruire correctement son bateau. De temps en temps, elle jette son doudou en riant. Il lui demande alors de le remettre en lui tendant, ce qu’elle fait. Après la sieste, nous partons pour une séance shopping! Dans le magasin, Maïa est sage. Elle observe mais ne touche pas. Nous repartons avec une jolie paire de baskets dans lesquelles Maïa me semble très à l’aise. Dans la rue, elle ne veut pas rester dans sa poussette. Nous avons droit à une petite colère calmée grâce à deux tours de manège et quelques morceaux de chocolat!

Samedi matin, Maïa souhaite éteindre la lumière et fermer les volets. Elle joue dans l’obscurité avec Dominique. En regardant le livre des chiens, Maïa accepte de se laisser guider la main. Dominique l’aide à tirer sur les languettes qui font bouger les chiens. Ce n’est pas évident mais Maïa se laisse faire. Dès qu’elle tire sur le lino, Dominique lui explique que cela ne l’intéresse pas alors Maïa cesse. Claudine étant absente, je la remplace et sors en récréation avec Maïa. En salle, ma petite fille est très câline. Je l’imite en tirant une chaise à l’aide d’un cerceau. J’enrichis le jeu en posant sur la mienne quelques personnages: Tchoupi/ le pompier/ le kangourou qui saute/  une petite souris. Je m’amuse à les cacher un par un, Maïa les cherche sous la toupie, le toboggan. Elle balaie la salle du regard pour les retrouver (une meilleure permanence de l’objet).  Avec Julie, Maïa réclame le hamac et s’y installe. Julie la fait tourner en comptant «1/2/3, on tourne». Maïa en redemande avant de descendre pour aller chercher la toupie. Julie comprend qu’elle souhaite la mettre dans le hamac. Maïa est ravie, elle s’assoit et virevolte à nouveau! La toupie bouge dans le hamac, Maïa perd l’équilibre ce qui la fait rire. Elle souhaite que Julie tente l’expérience...Julie fait semblant de s’y assoir, Maïa est heureuse...Elle décide de récupérer les objets tombés derrière le radiateur. N’y arrivant pas, elle prend la main de Julie pour qu’elle le fasse. En fin de séance, Maïa est agacée car elle a aperçu Paul derrière la vitre. Pour la calmer, elles sortent en récréation. Il pleut, Maïa lève la tête vers le ciel en fermant les yeux. Maïa adore sentir les gouttes de pluie sur son visage, elle regarde Julie en souriant...Avec Evelyne, Maïa demande de fermer les volets pour jouer dans le noir. Elle fait «HOUOUO» comme les fantômes...Elle attrape seule la ferme sur les étagères...Attention, il ne faut pas la laisser faire!!!! Elle doit toujours passer par vous pour obtenir un objet!

Dimanche matin, direction Galipy!!! Nous retrouvons Hugo (6 ans), un petit garçon que nous avions déjà rencontré il y a quelques semaines. Il accepte de monter sur les motos avec Maïa. Calée dans les bras d’Hugo, notre coquine est fière de se laisser conduire par un grand!!! Hugo est derrière elle, Maïa se retourne pour capter son regard. A peine descendue de sa moto, Maïa se dirige vers le stand de confiseries!!! Devant elle sont exposés multitude de bonbons Haribo, barres chocolatées et tout l’assortiment KINDER!!!!! Maïa accrochée au comptoir et sur la pointe des pieds, tente d’attraper les confiseries. Elle nous regarde au loin en disant «A veu» (je veux). Nous lui expliquons que nous avons compris sa demande mais que nous ne voulons pas qu’elle mange de bonbons maintenant. Elle se cabre légèrement, court chercher une chaise dans la salle. Nous la regardons faire, tellement heureux de sa stratégie. Elle positionne sa chaise face au bar, grimpe dessus et attrape un Kinder. Nous ne résistons pas et acceptons de lui offrir...comment ne pas craquer face à une petite fille qui, il y a encore quelques mois n’aurait pas imaginé prendre une chaise et qui,  frustrée se serait mise en colère!!!!!! Maïa grimpe sur le trampoline et saute sur les genoux! Après un brunch à la Passerelle de Marcel, nous retrouvons Marine. En salle, Maïa se cache la tête dans le coussin. Marine lui demande: «Tu ne veux pas me voir?», Maïa répond «Non!». Elles jouent avec le gadget kangourou durant une vingtaine de minutes. Marine le cache sous les verres, Maïa le cherche...Marine constate que Maïa discute beaucoup «veux», «core», «main», elle est plus autonome dans le jeu.  


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche