Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 14:15

Nombre d’heures de jeu: 36,5H

 

Les retrouvailles avec maman/ décoller le lino/ démonter le toboggan/ à l’aide, comment imiter???/ un super après-midi avec les cousins/ un dîner à l’extérieur! 

Une belle semaine....

 

Lundi matin, Maïa quitte difficilement les bras de mami pour suivre Christiane en salle. Elle se calme en regardant des photos sur l’Iphone de Christiane. Après quelques chatouilles, Maïa entreprend de déménager toboggan, chaises et toupie. Elle accueille Philippe dans la bonne humeur, le prend par la main pour le guider dans la salle. Elle scinde le toboggan en 2 parties, ils jouent à cache-cache chacun avec son bloc. Maïa regarde la maison Ficher Price en demandant «veu». Elle se pose et joue avec les bonhommes qu’elle fait entrer et sortir de la maisonnette. En fin de matinée, Isabelle et Maïa viennent me chercher à la gare. Je suis partie 3 jours à Paris et c’est avec un grand bonheur que je vois ma petite fille me faire un grand sourire derrière la vitre de la voiture.

Je la sens très heureuse de me retrouver, elle ne me quitte pas d’une semelle. Eric remarque qu’elle est toujours aussi vive, elle lui dit clairement «Au revoir» en le voyant partir. En fin de journée, Maïa est encore pleine d’énergie. Elle jette les objets, décolle le lino, tente de mettre ses doigts dans la prise électrique. Sophie la trouve plus coquine, certainement «énervée» et heureuse de m’avoir retrouvée le midi. Elle tape, s’amuse à cracher, un vrai petit diable...Quand Sophie lui propose de prendre une chaise pour regarder par la fenêtre, Maïa va la chercher. Elle monte dessus, penche sa tête pour faire un câlin à Sophie...

 

Mardi matin, Marie-Claire donne l’exemple en prenant le lapin peluche qu’elle pose sur le U-porteur. Très rapidement, Maïa l’imite mais s’agace quand le lapin tombe. Il y a une vraie complicité entre Marie-Claire et Maïa qui lui prend la main plusieurs fois. Elle aime se promener avec la tente sur la tête et tirer sur le lino déchiré! Elle la regarde d’un air malicieux sachant pertinemment qu’elle ne doit pas le faire!!

Suzy lui propose le jeu de cartes sur les expressions du visage. Maïa en mime certaines mais se lasse très vite. Maïa est obsédée par le lino qu’elle ne cesse de soulever et déchirer...

En fin de journée, direction la piscine...La semaine dernière la séance ne s’était pas très bien passée. Maïa avait beaucoup chouiné, me cherchant du regard et suivant peu le groupe. Elle était sortie du bassin pour faire du toboggan. Eric, le maître-nageur, souhaite que je participe désormais aux séances. 

Ce mardi, nous étions Eric et moi en présence d’Antoine et Maïa. Il a constaté qu’elle nageait très bien avec sa frite, qu’il lui était plus facile de participer aux activités en ma présence: récupérer des anneaux dans l’eau, sauter, grimper sur le matelas en mousse, faire du toboggan dans l’eau...Maïa est heureuse et rassurée de me sentir près d’elle. 

 

Mercredi matin, je suis un peu ébranlée par l’émission regardée la veille. Devons-nous l’imiter constamment, parfaitement? Comment enrichir le jeu? Quels types de jeux? Il me semble que depuis quelques semaines nous sommes devenus les assistants de Maïa qui nous mène un peu par le bout du nez...Devons nous l’aider à pousser, empiler les objets ou l’imiter afin de l’attirer vers une nouvelle activité? Quelle est la limite du stéréotype? 

Maïa accueille Christine en lui tendant une bouteille de parfum qu’elle doit sentir. Notre coquine est amusée et renifle à son tour le parfum en faisant «Humm». Comme évoqué lors de la réunion, nous allons introduire dans la salle le loto des odeurs. Il ne faudra pas lui proposer l’ensemble de la boîte mais 2/3 flacons à la fois afin d’éviter les débordements (si vous voyez ce que je veux dire)... Elle s’intéresse aux tonneaux gigogne apportés par Christine avant de les jeter. Christine propose à Maïa d’aller faire un bisou à Colette qui vient d’arriver. La petite attrape la photo de Colette sur le tableau magnétique et l’aurait embrassée...La pluie ne permet pas de récréation. Après 3 semaines d’absence, Maïa reconnaît parfaitement Colette qui rentre de vacances. Colette tente d’imiter Maïa qui ne semble pas apprécier. Fatiguée, elle s’allonge sur la table renversée tandis que Colette la pousse à travers la pièce. Elle prend la main de Colette qu’elle tire à la porte l’air de dire «C’est fini, je veux sortir!».

Nathalie tente d’imiter Maïa autant que faire se peut. cela se transforme en jeu ce qui ne semble pas déplaire à Maïa. Cette dernière a toujours tendance à se réfugier dans un coin pour déchirer le lino sous lequel elle veut se cacher. Dès que Nathalie lui rappelle qu’elle ne doit pas le faire, Maïa se cache les yeux en riant! 

En fin de journée, Maïa est calme et la séance avec Isabelle se fait dans l’imitation presque totale. Isabelle reproduit les actions de Maïa...Installées à la petite table, elles jouent avec les tonneaux gigogne. Maïa en imbrique deux sans difficulté tout en scrutant Isabelle qui l’imite. Elle sourit et donne l’impression d’être flattée qu’Isabelle fasse la même chose. Isabelle diversifie le jeu en portant un des tonneaux à sa bouche comme pour boire. Maïa l’imite très adroitement, le jeu dure un certain temps...Isabelle a l’impression que lorsque Maïa initie une action voire un jeu, elle vérifie sa réaction.

 

Jeudi matin, j’ai épuré la salle avant l’arrivée de Thérèse. Nous avons retiré le trampoline derrière lequel Maïa se cachait trop, ainsi que la toupie. Nous n’avons laissé que 4/5 jeux sur les étagères tous en double. Dans un premier temps, Thérèse imite totalement Maïa qui semble intriguée par cette nouvelle façon de faire. Elles jouent chacune avec une balle, Maïa vocalise plus que d’habitude comme pour répondre au comportement «étrange» de Thérèse. Lorsque Maïa s’installe dans son coin afin de décoller le lino, Thérèse s’isole en prenant un livre de Tchoupi qu’elle lit à voix basse. Maïa la rejoint, s’installe face à elle et désigne Tchoupi et le piano du doigt. Allongée, elle explore le visage de Thérèse en lui retirant ses lunettes puis en lui touchant le nez, la bouche, les dents...Alors qu’elle regarde un album avec Agnès, Maïa aurait pointé du doigt certaines photos. Une grosse averse détourne l’attention de Maïa qui court à la fenêtre. Elle tend les bras afin qu’Agnès la porte, elles suivent des yeux les grosses gouttes qui glissent sur la vitre. Maïa prend la main d’Agnès pour lui demander d’ouvrir la fenêtre. En début d’après-midi, nous nous rendons à la séance hebdomadaire d’orthophonie. En sortant de séance, Maïa ne quitte pas les bras de Nicole. Catherine B est venue la garder car nous avons notre réunion mensuelle. Maïa pleure pendant plus d’une heure sans que Catherine ne parvienne à la calmer. Elle nous cherche dans l’appartement et s’accroche à la porte d’entrée en appelant «Maman...».

 

Vendredi matin, Paul fait virevolter Maïa tel un avion. Elle souhaite poursuivre ce jeu en répétant «Veu» à Gaëlle. Après chaque tour, Maïa apprécie de «tituber», elle retrouve très vite son équilibre. Maïa est très attirée par le lino qu’elle décolle. En fin de séance, elle tire la manivelle du store. Je pense qu’elle souhaite que Gaëlle le ferme afin de jouer dans le noir. Debout sur sa chaise, elle regarde par la fenêtre et reconnaît très bien Julia qui arrive. Durant la récréation, Maïa prend Julia par la main souhaitant l’attirer dans une grosse flaque d’eau. Notre coquine prend un malin plaisir à sauter dedans et rentre trempée à la maison!!! Elle suit Julia après un contrat temps de 2 minutes...En salle, elle grimpe sur le dos de Julia qui imite le cheval. 

Après une visite chez le médecin, nous rencontrons Clint et son maître en bas de l’immeuble. Maïa tape parfaitement du pied dans la balle de Clint qui court la récupérer. Maïa est craintive lorsque Clint lui «saute» dessus pour jouer. Elle me regarde l’air de dire «Aide-moi maman!!». Catherine constate que Maïa remplace le trampoline par une chaise pour se cacher. Suite à la réunion, Catherine lui parle doucement et moins fort, Maïa est plus calme.

Nous sommes invités à dîner chez les parents d’Anthonin, 6 ans. Anthonin a démarré la méthode 3I il y a 3 mois. Nous avons tous passé une excellente soirée...A notre arrivée, nous visitons la salle de jeux d’Anthonin. Maïa semble surprise de voir une salle quasi identique à la sienne! Jusqu’à 22h, nous discutons tranquillement, les enfants sont sages...Maïa grignote calmement à table, se lève parfois pour regarder Hadrien 7 ans. Elle semble «jalouse» lorsque Augustin passe trop de temps sur les genoux de papa et demande elle-aussi à se faire câliner...Maïa se couche exceptionnellement à 22H45 pour ne se réveiller qu’à 6H30....Pas de réveil nocturne cette fois-ci... 

 

Samedi matin, Maïa feuillette pendant 1/4 d’heure le livre des bébés que vient de lui offrir Dominique. Elle s’attarde particulièrement sur 2 photos: les pieds et fesses du bébé qu’elle pointe du doigt. Elle grimpe seule dans le hamac, le fait tourner à l’aide de ses pieds. Elle remarque le pansement sur le doigt de Dominique: Maïa lui retire, le manipule et le pose sur le «bobo».

Marine détourne rapidement l’attention de Maïa du lino qu’elle décolle. Elle prend le tuyau bleu dans lequel elle fait glisser une balle lumineuse. Maïa l’imite en essayant d’y faire rentrer le bébé. Marine ouvre et ferme les yeux de la poupée (coucou-caché), Maïa l’imite après plusieurs essais à l’aide de son pouce.

Après de beaux échanges sous la toupie, Maïa découvre des morceaux de carton. Marine les met dans sa main, souffle dessus afin qu’ils s’envolent. Maïa court les récupérer, les dépose dans la main de Marine pour qu’elle recommence. Après une bonne sieste, Maïa insiste pour rentrer en salle avec son camion jaune. Elle est furieuse lorsque je lui retire mais se calme à peine la porte fermée! Quelle chipie!!! Claudine construit des tours , Maïa prend plaisir à les détruire. Après une belle récréation, Marie-France et Maïa jouent avec la dînette. Elle fait bien la différence entre son assiette et son verre avec lequel elle fait semblant de boire. Maïa aurait pointé du doigt sur le mur pour désigner un jeu sur l’étagère.

 

Dimanche, nous sommes invités à déjeuner chez mon oncle et ma tante. Maïa est heureuse de retrouver ses cousins et cousines venus de Paris et d’Annecy pour fêter Noël. Après un déjeuner animé (6 enfants entre 3 et 10 ans c’est forcément un peu bruyant!!!), les cousins profitent d’un temps clément pour jouer dans le jardin.

Sarah, 10 ans, est une super animatrice: course-poursuite, cache-cache, partie de pêche...Les petits ne s’ennuient pas et Maïa participe gaiement aux «jeux» proposés. Elle court derrière ses cousins essayant de communiquer à sa façon. En revanche, elle n’oublie jamais de traîner quelque chose derrière elle. Elle opte cette fois-ci pour un téléphone vintage Fisher Price découvert dans la cabane de sa cousine Lou. 

Dans la maison, Maïa observe mais ne touche pas à tout (juste une petite bêtise en jetant une voiture dans l’aquarium). Elle imite Paul et Raphaël en faisant rouler une voiture sur le canapé. Elle suit ses cousines en se cachant sous l’escalier. Avant de partir, séance «bagarre» et câlins sur le lit...

Une chouette journée!!!!!!

 

IMG_6402.JPG

IMG_6420.JPG
IMG_6451.JPG
IMG_6459.jpg
IMG_6483.JPG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche