Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 22:30

Nombre d’heures de jeu: 24H

 

Baromètre de la semaine :

Première heure en petite section !!!!/ Impossible pour Isabelle d’échapper à la salle/ Maïa pleure dès que mami n’est plus dans son champ de vision/ elle cherche mami dans l’appartement/ en revanche pas de pleurs chez le psychomotricien, l’orthophoniste et l’école/ chaque semaine de nouveaux mots entendus : « tien » ; « pain » pour « copain »/ capable de rattraper la balle entre ses deux mains/ meilleur équilibre

Un début de semaine bien difficile avec Marie-France…Colère, pleurs, Maïa « exige » que mami soit en salle avec elle. Dès qu’Isabelle intervient, notre petite chipie se calme! Maïa a un caractère bien trempé. La difficulté est d’identifier la limite entre le trouble dont elle « souffre » et les «caprices».

Je constate depuis un certain temps que ma petite fille peut se montrer bien capricieuse…

MULTI-ACCUEIL : 10h30/11H30   MOT DE DOMINIQUE

«Ce matin, Maïa semble fatiguée, et a un peu de mal à se séparer de sa mami qui reste présente (mais en retrait). Elle joue un long moment avec la maison, les animaux et les personnages (colorés et articulés). Maïa est attentive, regarde dans les yeux et imite Virginie en reproduisant le cri du cochon.»

En début d’après-midi, Maïa est en grande forme. Après un week-end « compliqué » (pleurs, fatigue, déséquilibre), Eric est ravie de retrouver une petite fille gaie et maîtrisant parfaitement son équilibre. Il lui a apporté deux petites lampes qu’il s'empresse de distribuer.
Au début, Maïa veut les deux. Eric lui explique: "une pour toi, une pour moi", tout ça en montrant avec le doigt. Après quelques instants, la chose est entendue. Ils allument chacun leur tour les lampes, exercice difficile car il faut appuyer avec le pouce pour les mettre en marche. Maïa est aujourd'hui opiniâtre, sans jamais s'énerver. Une séance très agréable durant laquelle Maïa prend du plaisir à jouer. Elle chantonne quand il lui propose.
Dixit Eric : «  Bravo Maïa, continue à nous surprendre ! »

Mardi matin, Marie-Claire retrouve une petite fille tout sourire, qui la gratifie d’un « ça va ? » en l’entraînant dans la salle.
Activité de motricité fine : Marie-C lui demande d’insérer les jetons dans la tirelire, s'en suit un jeu de à toi, à moi…Même si cela reste encore difficile, Marie-C ne peut que constater les progrès de Maïa. Avec l'aide d'un livre et du nounours, elles essaient de pointer les différentes parties du corps.
Le moment préféré de Marie : mettre un CD, danser et surtout entendre Maïa chantonner. 

Avec Thérèse, aucune difficulté pour rentrer en salle. Maïa lève les bras vers l’appareil CD attendant patiemment que Thérèse le mette en marche. Elle s’installe dans le hamac, se balance seule, souriante, venant parfois toucher Thérèse (pieds, bras) qui en profite pour réciter la comptine «Toi et moi on est copain...». Cela semble plaire à Maïa qui aurait répété «oi» à un moment. Elle écoute, observe, rit de certaines mimiques. Durant cette séance, Maïa désigne certaines parties de son corps comme la tête, le dos et le ventre. Elle découvre un bâton caché derrière le trampoline, Thérèse l’installe entre deux chaises et montre à Maïa qu’elle peut l’enjamber. Notre petite coquine passe deux fois par-dessus avec l’aide de Thérèse. Pendant la dernière demi-heure, Thérèse lui propose la trousse dans laquelle elle cache Tchoupi et quelques pions de couleur. La fermeture éclair ne l’intéresse pas vraiment, en revanche dévisser (avec un peu d’aide) et reposer le couvercle  lui plaisent davantage. Différents jeux autour de Tchoupi qui mange les pions, Maïa teste aussi «cette nourriture», en fait goûter à Thérèse...Elle répète une fois «ombé» quand Tchoupi fait une «chute».

Mercredi matin, Maïa accueille Christine avec le sourire mais une fois dans la salle, elle fait une belle colère! Rien à faire jusqu’à ce que Isabelle les rejoigne. Séance à 3, avec de belles surprises!  

  •  Maïa a un meilleur équilibre versus semaine dernière
  • Elle est plus précise dans ses gestes et insère plus facilement les pièces dans la tirelire.
  • Grand moment lors d’échanges de balle: Maïa rattrape le ballon avec ses deux mains!
  • Alors qu’elles chantent la comptine, Christine a le droit à un «pain» pour finir «co» (copain) de toute beauté!!!
  • Beaucoup de babillages lors de cette séance
  • Maïa désigne sa tête, ses bras et ses pieds...

Les bâtons de bois leur servent d’épée pour jouer aux chevaliers!

Isabelle assiste également à la séance de Colette. Après la lecture du livre des bobos, Maïa passe une partie de la séance à chantonner et à danser sur le CD des comptines. Fatiguée, elle s’allonge sur le matelas gris. Lors de cette séance, Colette constate que Maïa bave et porte plus les objets à la bouche. Elle remarque aussi que notre petit chaton babille davantage lorsqu’elle joue seule...

Bon début de séance avec Sophie qui lui a apporté un sac à dos contenant une surprise! Maïa traîne le sac dans la salle sourire aux lèvres. Sophie amorce le geste de vouloir lui montrer la fermeture éclair. A ce moment-là et de manière tout à fait imprévisible, pleurs ininterrompus de Maïa. 

Ni les câlins, ni les massages ne la calment...Redoublement de pleurs, lorsqu’elle l’allonge sur mon lit. Mami s’est absentée profitant de la présence de mes tantes...Est-ce la raison pour laquelle Maïa pleure tant? Ni les mots doux, ni la musique et encore moins le chewing-gum ne parviennent à la calmer. Sophie appelle Isabelle à la rescousse... Dès que Maïa entend la sonnette, les pleurs cessent instantanément!!! Elle se détend et retrouve le sourire en voyant mami...

Sophie et Maïa retournent jouer en salle, laissant la porte grande ouverte. Petit chaton va chercher des jeux, s’amuse avec Sophie mais guette le moindre bruit qui pourrait laisser croire que mami s’éloigne à nouveau. 

 

Comme Sophie me l’a très bien expliqué dans son CR, Maïa aime faire ce qu’elle veut. Quand Sophie initie une activité, Maïa se met à tricoter…Les activités que vous entreprenez doivent toujours se faire dans la détente. Maïa ne doit pas ressentir d’attente de notre part, cela peut la bloquer. 

C’est toute la difficulté ! Partir de ses envies et l’amener progressivement à élargir ses centres d’intérêt. Lui donner envie d’apprendre.

Jeudi 19 septembre 2013 ! Entrée en petite section !

Depuis plusieurs jours, nous expliquons à Maïa qu’elle va aller à l’école. Cette idée semble lui plaire car lorsqu’on lui demande : « Tu es contente d’aller à l’école ? Tu va avoir des copains ! », Maïa acquiesce d’un « Hum ».

C’est le sourire aux lèvres que nous partons, direction l’école Sainte-Thérèse à Saint Sébastien.

Il est convenu que Maïa y aille de 9h à 10h. Nous rencontrons Maryline et Guillaume, la maîtresse et l’AVS de Maïa. 

A peine arrivée, mon petit chaton rentre dans la classe, regarde les autres enfants, touche, découvre les objets…

Elle ne pleure pas en me voyant partir.

A 10h, papi et mami viennent la chercher. La maîtresse leur demande de regarder par la fenêtre, Maïa termine une activité musicale : elle frappe sur son tambourin et dans les mains à cœur joie !

Cette première heure s’est bien passée, Maïa restera 1h30 la semaine prochaine. 

De retour à la maison, Isabelle accompagne Agnès et Maïa en salle (sinon pleurs). Motricité fine avec pièces et tirelire, découverte du corps…Maïa porte le pied à la bouche quand Isabelle lui demande.

A un moment, elle se dirige vers la porte, prend la clé, regarde Isabelle et Agnès d’un œil rieur. Elle se dirige vers mami à qui elle tend la clé en disant « Tiens » !

Aucune difficulté chez l’orthophoniste en début d’après-midi….pleurs de retour à la maison en voyant Nicole. Mami assiste de nouveau à la séance.

Vendredi matin, Maïa entre en salle avec le sourire. Elle demande la musique mais refuse de faire la ronde avec Gaëlle et nounours. Pas de pleurs durant l’heure mais Maïa s’attarde sur le lino qu’elle essaie de décoller. La transition Gaëlle/ Julia se fait sans mami. Julia ouvre la porte de la salle, Maïa lui sourit mais cherche tout de suite mami derrière elle puis dans le couloir.

Ne la voyant pas, Maïa se met à pleurer…Comme l’explique Julia, « c’est difficile pour Isabelle mais c’est un progrès que Maïa la cherche. C’est une étape avant de comprendre qu’elle retrouvera sa mami après nos séances ».

La séance se déroule une nouvelle fois à 3. Julia note que Maïa comprend mieux les consignes simples sans démonstration ou geste : prendre la chaise/ l’amener pour s’assoir dessus, aller chercher le tapis gris…

Avec Julie, Maïa est tout sourire et la prend spontanément  par la main pour l’emmener en salle. A peine 15 secondes après être rentrées, elle se met à crier  (pas de pleurs, uniquement des cris). Julie lui propose de lire un livre mais rien n’y fait.

Julie voit Maïa surveiller du coin de l’œil si sa mami revient !!! quelle bourrique !!!!

Dès qu’Isabelle les rejoint, la bonne humeur revient…

 

La vie à la maison :

Tous les soirs, je retrouve une petite fille bien calme et heureuse de me retrouver. En revanche, Maïa regarde immédiatement si j’ai un chewing-gum et se met en colère si je ne lui en donne pas.

Mange plus proprement/ Accepte que je lui tienne l’autre main afin d’éviter qu’elle mette les doigts dans l’assiette

Très beau week-end en compagnie de tati Audrey : Maïa ne quitte pas sa tante d’une semelle, la traîne par la main vers les choses qui l’intéressent

Grosse journée shopping avec mami samedi : nous sommes allées chez Ikéa avec Maïa !!! Notre petite coquine est contente de se balader, et apprécie les hot dogs et chips du géant suédois !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche