Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:18

Lundi matin, Maïa se cache sous la toupie et dit «dodo» plusieurs fois. Elle s’allonge pour que Marie-France lui change sa couche. Elle dit «Bé» en guise de «Boum» quand elle tombe.

Assise dans la balançoire, Maïa se cache la tête sous la couverture. Elle se glisse dans le tunnel et essaie d’attraper Philippe qui se cache. Elle accepte de jouer avec les legos et en emboîte quelques-uns. A partir de cette petite «construction», elle a imité une voiture en faisant «Tut tut».

En présence d’Eric, Maïa joue avec la bouteille d’eau vide: elle retire et remet le bouchon en plastique sans s’énerver ou presque. Elle demande le poste radio, Eric lui explique qu’elle ne doit pas y toucher. A sa demande, elle s’assoit sur la chaise et écoute sagement. Elle prend la main d’Eric qu’elle pose sur le bouton du volume. Maïa monte sur une chaise, elle désigne les jeux sur l’étagère. Eric l’aurait entendu dire «Donne». Avec Sophie, elle s’enfile le tunnel sur la tête et avance dans la salle avec son attirail. Maïa joue seule alors Sophie s’installe dans son coin avec les legos. Maïa l’observe et finit par la rejoindre. Pendant un quart d’heure, calmement, elle imbrique des legos un peu maladroitement. Maïa utilise encore difficilement ses deux mains en même temps. Elles terminent la séance en regardant l’album photos. Sophie lui commente, Maïa aurait parfaitement pointé du doigt une photo sur laquelle nous sommes toutes les deux. Elle aurait dit «Maman» à deux reprises en pointant son doigt sur moi.

 

Mardi matin, Maïa et Marie-Claire écoutent le CD de Justin le Lapin. Maïa ne tape pas sur l’appareil mais prend la main de Marie-C pour toucher le bouton qu’elle veut. Elle aurait dit 2 fois «apin». En arrivant chez le psychomotricien, nous retrouvons la maman d’Elise dans la salle d’attente. Maïa lui fait un câlin (comme à chaque fois). Elise est une petite fille de 3 ans atteinte de trisomie. Elle est adorable et comme Maïa, Elise est très chaleureuse. Dès qu’elle sort de séance, elle s’approche de Maïa pour lui faire un câlin ou toucher ses vêtements. Je ris de voir les rôles s’inverser. Maïa est intimidée et surprise de voir une petite fille aussi coquine qu’elle!!!

En début d’après-midi, nous rencontrons Claudine en bas de l’immeuble. Maïa ne veut pas remonter, elle se met en colère. Après «négociation», nous rentrons et Maïa découvre les deux bouteilles en plastique remplies de glands que Claudine a apportées. Elle met aisément les glands dans les contenants et aime secouer les bouteilles. Cela fait du bruit et les glands tombent partout!!! Cette activité dure 15 minutes. En fin de séance, Maïa s’installe dans la toupie et se cache sous la couverture. Elle ne veut pas être vue. Claudine constate qu’elle est calme et jette toujours de petits coups d’oeil malicieux...

La séance de piscine se passe très bien. Arrivées un peu tôt, Maïa patiente calmement près du bassin. Elle écoute Eric, le maître nageur, il lui explique qu’elle doit attendre les autres enfants avant d’aller dans l’eau. Je suis heureuse de constater qu’elle intègre de mieux en mieux «la notion de groupe». Pendant presque toute la durée du cours, elle reste  avec les autres et n’est pas plus dispersée que ses copains. Je la sens dans son élément et malgré la distance (je suis dans les gradins), j’entends Maïa s’adresser à Eric avec son jargon habituel. Elle rit de ce rire grave qu’elle a quand elle est très heureuse. Elle lève la tête et le regarde dans les yeux pour lui parler. 

 

photo-6.jpg

 

photo-7.jpg

 

Mercredi matin, lorsque Christine arrive, Maïa regarde le livre de la jungle à la télévision. Décidant sans doute de stopper le film, elle s’empare de la télécommande.   Au cours de la séance, Maïa accepte d’aller sur le pot resté dans la salle. Elles regardent l’album photos.

Colette et Maïa sortent en récréation malgré la pluie. Maïa explore les flaques d’eau avec son parapluie et dit «d’ote» dès qu’elle en voit une nouvelle.

En salle, elle renverse le toboggan, s’y installe et Colette la pousse. Dès qu’elle s’arrête, Maïa dit «Tut Tut» peut-être pour lui demander de continuer.

Quand Nathalie dit à Maïa: «Mais dis-donc, tu n’as plus de vernis sur les ongles, tu sais Nathalie à apporter sa bouteille. Est-ce que tu veux que je t’en mette?». Elle perçoit aussitôt de la joie dans les yeux de Maïa. Elle lui demande de s’assoir et de l’attendre car elle va chercher le flacon dans son sac. Maïa obéit et attend sagement. Lorsque Nathalie revient dans la salle, Maïa est assise et tape sur l’autre chaise l’air de dire «Assieds-toi!». Comme la dernière fois, elle très attirée par le flacon qu’elle voudrait toucher, Nathalie lui explique qu’elle ne peut pas car seules les grandes personnes peuvent le faire. Maïa lui prend la main et quand Nathalie lui dit «Tu veux que je m’en mette aussi», Maïa rit!!!

La récréation avec Joël est annulée pour cause de pluie (comme souvent ces derniers temps...). Joël ne l’a pas vue depuis 3 semaines, il remarque les progrès moteurs de Maïa. Elle sautille presque 15 minutes sur le trampoline tout en se regardant dans la glace! 

 

Jeudi matin, Maïa et Thérèse écoutent le CD de Justin le Lapin mais la petite est indécise et voudrait changer plusieurs fois le disque. Finalement, elle prend une balle et joue au foot. Elle frappe parfois dans ses mains et imite le chien dès qu’elle l’entend sur le CD. La séance se révèle très sportive. Maïa aime se cacher sous la couverture et faire des roulades dans le tunnel. Elle dit «vencore» pour encore. 

Après une promenade sous la pluie, Agnès et Maïa rentrent en salle, c’est le moment du goûter. Maïa déguste les morceaux de chocolat que lui donne Agnès. La barre Kinder terminée, Maïa tourne autour d’Agnès, elle semble vérifier qu’il n’y en a plus et aurait dit «ateau». Elle prend la main d’Agnès qu’elle pose sur la prise sans doute pour écouter la musique. Agnès constate que Maïa est plus patiente avec les legos qu’elle essaie d’emboîter ou de ranger dans la boîte en les glissant dans les trous.

Lorsque Martine arrive, Maïa et moi jouons dans la pièce, volet fermé. Je lui ai fait découvrir les ombres chinoises, cela lui plaît beaucoup. En début de séance, Martine et Maïa jouent aux fantômes dans la pénombre. Dès que la lumière revient, Maïa prend la main de Martine pour demander la balançoire et le bébé puis pour désigner le trampoline et le tunnel.

Avec Nicole, Maïa teste l’équilibre: elle renverse le toboggan et veut faire tenir le U-porteur sur la barre de côté. Elle y parvient après plusieurs essais.

Nicole fait sautiller Maïa, assise sur le gros ballon jaune, en chantant «Saute Saute Petit Lapin...».

 

Vendredi matin, Maïa souhaite écouter de la musique et choisit le CD de Justin le Lapin. Gaëlle imite les bruits du Lapin, mime les parties du corps. Maïa la regarde et tape sur la table pour marquer les pas du lapin. Avec la balle, Maïa se montre de plus en plus précise:  elle tape dessus, la lance d’une main et bouscule les obstacles (chaises/ toboggan...). Elle range le gros ballon dans la toupie quand Gaëlle lui demande. La pluie ne permet pas de promenade. Julia constate que Maïa est nerveuse et papillonne plus facilement. Elle monte sur sa chaise pour attraper les jeux et rit quand Julia lui explique qu’elle ne peut pas et qu’elle doit lui demander. Aucun jeu ne semble lui convenir, elle est agacée de ne trouver qu’un seul bonbon dans le sac de Julia. En fin de séance, Maïa geint à la porte et manifeste son envie de sortir. Julia lui donne plusieurs consignes que Maïa exécute facilement: apporter la chaise/ va chercher mon manteau/ Regarde il est en haut (elle lève la tête)/ Attrape le (elle tire dessus). Elle apporte la clé à Julia qui n’a rien demandé!!!

 

Samedi matin, Maïa est en forme et me dit spontanément «Au revoir» en fermant la porte de la salle. Elle sautille sur le trampoline tout en s’observant dans le miroir. Dominique lui propose la boîte de legos: Maïa la vide, la remplit et essaie de mettre les formes dans les trous. Avec Dominique et Martine, elle teste à nouveau l’équilibre, en posant une bouteille d’eau, les cônes ou encore la poupée sur le dos de «Rosalie», la vache gonflable. 

Maïa et Julie rentrent en salle avec un livre sonore sur les animaux de compagnie. Elle appuie correctement sur les boutons qui déclenchent des cris d’animaux. Elle aurait dit «veux» ne parvenant pas à déclencher le miaulement du chat et aurait tendu le livre à Julie pour qu’elle le fasse à sa place.

Nicolas vient jouer avec Maïa pour la première fois. Revenu d’un séjour de 6 mois aux Etats-Unis, il revoit Maïa pour la première fois. Il remarque qu’elle est plus à l’aise dans son corps, que sa démarche est plus aisée et naturelle.

Malgré la fatigue, elle aurait prononcé quelques mots comme «bébé», «maman», «dodo»...Elle joue principalement avec sa poupée qu’elle fait bouger lorsque Nicolas lui demande de la prendre par la main pour danser. Allongée sur le trampoline, elle glisse Léa dessous et l’observe à travers le maillage.

 

Dimanche après-midi, Maïa termine la semaine en compagnie d’Elodie. A plusieurs reprises, elle monte en haut du toboggan et prend du plaisir à se balancer jusqu’à ce qu’Elodie la retienne avant qu’elle ne tombe (travail d’équilibre....).

 

 

La vie à la maison:

 

Depuis plusieurs semaines, je constate que Maïa devient «capricieuse». Nous sommes souvent obligés de «négocier» pour obtenir certaines choses.

Comme me l’a expliqué Gregory le psychomotricien, Maïa est en pleine phase de «super-puissance» de l’enfant.

 

Les nuits sont encore difficiles car elle se réveille 2 fois en moyenne. 

 

Elle continue à nous prendre la main afin d’obtenir ou de désigner ce qu’elle souhaite.

 

Nous lui avons acheté un boulier nommé «Labiboule le tourbillon géant. Je n’étais cependant pas certaine de son intérêt pour ce jeu, et pourtant!!! Cela va lui permettre de travailler sa dextérité et d’apprendre à coordonner ses deux mains!

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche