Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 15:15

Nombre d’heures de jeu : 36 H


 

BAROMETRE: Semaine encore difficile!!!! Des séances à la carte avec une petite Maïa qui boude parfois les bénévoles. Elle accepte difficilement notre absence.

En salle, Maïa a découvert les plaisirs du toboggan qui l’intéressait peu en début de méthode. 

Elle est de plus en plus habile et aime tester son équilibre sur la dernière marche. Le toboggan lui permet d’accéder très facilement aux étagères!!!

 

Ce début de semaine s’annonce encore difficile. Réveillée tôt, Maïa est fatiguée et ne veut pas rentrer en salle avec Christiane. Je l’accompagne mais elle ne quitte pas mes genoux. Elle s’endort 45 minutes après de petits massages. Avec Eric, nous la réveillons doucement et convenons d’une séance à l’extérieur. Il fait beau et Maïa le suit spontanément avec son vélo. En promenade, ils croisent les chiens Giorgio et Barone. Assise sur un banc, Maïa se laisse masser les mollets et tend son autre jambe quand Eric lui demande. Lundi après-midi, Françoise et Sophie sortent faire une partie de la séance à l’extérieur. Maïa ne veut pas rentrer dans la salle et pleure dès que je m’éloigne. Elle se roule deux fois par terre avec Françoise durant la promenade. En revanche, elle joue au ballon avec Sophie et comprend bien lorsqu’elle lui dit: «Tu vas lever ta jambe et te mettre sur la branche». (telle une balançoire)

 

Mardi matin, Marie-Claire retrouve une petite Maïa très souriante. Elle rentre dans la salle sans problème (ça fait du bien!). Debout sur une chaise, elle tend le bras vers les étagères. Elle dit «Pépé» pour désigner la poupée et chantonne «Frère Jacques». Après deux semaines d’absence, Maïa est contente de revoir Chantal. Elle part en récréation souriante et babille beaucoup. Elles croisent Marie-Noëlle (maîtresse des chiens Giorgio et Barone) que Maïa regarde pour la première fois dans les yeux quand elle lui dit «Regarde moi Maïa, je vais te donner la laisse». Maïa promène les chiens jusqu’à la porte d’entrée et leur dit «Au Revoir» de la main.

De retour du déjeuner, nous croisons Suzy dans le hall d’immeuble. Maïa s’énerve, s’allonge sur le sol et ne veut pas remonter. Après une courte balade, elle rentre heureuse et détendue. Avec Catherine et Suzy, Maïa est très câline et interactive. 

 

Mercredi matin, Nathalie et Maïa commencent la journée par une petite récréation. Maïa  très souriante, prend Nathalie par la main et referme la porte derrière elles. Elle tente de dire « oui » à plusieurs reprises en faisant un son très ressemblant. Lorsque Nathalie met le canard sur la balançoire et lui demande « Tu crois que le canard va tomber Maïa?». Maïa lui répond « oui » à sa façon. Très fatiguée, elle ne veut pas sortir en récréation avec Colette et hurle dès que je m’éloigne. Nous restons toutes les 3 dans la pièce. Maïa est allongée et nous lui massons les pieds avec les morceaux de tissus.

En début d’après-midi, elle suit Christine, très enthousiaste, et demande le CD des bruits. Maïa, très câline, demande la boîte à tissus et Christine lui chatouille les joues avec les différentes matières. Maïa pointe presque du doigt durant la séance. Le toboggan reprend du service et Maïa est de plus en plus à l’aise pour monter les marches. Elle aime être en équilibre sur la dernière marche. Le toboggan lui permet également d’attraper seule les objets sur les étagères, la couverture et les cerceaux!!! Avant de partir en récréation avec Joël, Maïa découvre les nouvelles baskets que je viens de lui acheter. Elle est comme toutes les petites filles, très heureuse d’avoir un nouveau vêtement ou accessoire...Les chaussures sont trop grandes pour elle, mais Maïa s’énerve et insiste pour les porter. Elle les pose dans le panier de son vélo et part en balade! En salle, elle monte sur une chaise, regarde par la fenêtre et rit en voyant un chien passer.

Jeudi matin, Maïa est fatiguée et dort 45 minutes avec Thérèse. Elle se réveille la nuit et a un sommeil plus agité (bouge beaucoup). En balade avec Agnès, elle rencontre Dito le chien qu’elle promène en laisse. Durant ces moments partagés avec un chien, Maïa est aux anges et nous regarde les yeux remplis de bonheur. Comme avec Christine, Maïa demande la boîte de tissus en pointant presque l’index. Agnès et Martine remarquent que Maïa est très habile sur le toboggan. Elle monte à califourchon sur la dernière marche, comme sur un cheval. Maïa se frotte le ventre quand au moment du goûter Martine lui dit: «C’est bon pour le ventre!». En fin de journée, Maïa refuse de sortir en récréation avec Marie-Ange. Paul, qui vient de rentrer, les accompagne en salle. Ils organisent une partie de «balançoire musicale». Maïa «doit», tout en se balançant, venir taper avec ses mailloches sur les xylophones proposés par Paul et Marie-Ange de chaque côté: cris, rires et sourires, Maïa est captivée par ce nouveau jeu. Elle semble bien comprendre les «règles».

Vendredi matin, Maïa ne veut pas rentrer en salle avec Gaëlle. Avec Paul, ils renouvellent l’expérience de la «balançoire musicale». Maïa pleure dès que son papa essaie de sortir de la salle. Ils sortent en récréation et Maïa se calme aussitôt dès qu’elle croise un chien. Elle lui dit «Au revoir» de la main au moment de le quitter. Maïa refuse aussi la séance avec Julia, je dois rester dans la salle. Maïa, fatiguée et allongée dans un transat, regarde peu Julia et ne supporte pas que je m’éloigne. Nous rions en imitant le petit train avec les cerceaux. Maïa s’endort 20 minutes en fin de séance. En début d’après-midi, elle retrouve Philippe avec plaisir et  marche à 4 pattes plusieurs fois. Assise dans la balançoire, elle se regarde dans le miroir et se fait coucou de la main. Les pleurs reprennent lorsque Catherine arrive. Nous jouons toutes les 3 dans la bonne humeur. Super séance: Maïa participe avec grand plaisir lorsque nous lui proposons une partie de toboggan avec les poupées. Nous faisons la farandole avec les doudous. Petite séance d’équitation avec Maïa assise sur le dos de Catherine puis le mien. Une écharpe lui sert de rênes. Maïa se met à 4 pattes, doudous sur le dos, et imite le cheval en faisant «HIIIII». 

Avec Justine samedi matin, Maïa pleure 1/2 heure avant que j’intervienne. Nous imitons à nouveau le train avec les cerceaux, nous faisons la ronde avec les peluches. J’initie les jeux mais Maïa nous rejoint immédiatement pour y participer. En fin de séance, Maïa se rapproche de Justine et lui tire la langue. La récréation est annulée car il pleut. Maïa choisit un CD qu’elle emmène en salle avec Marine. Au départ, Maïa la regarde peu, elle tricote dans son coin. Elle demande le trampoline sur lequel elle essaie de sauter en pliant les jambes avant de s’allonger pour se reposer. Elle s’endort 20 minutes en fin de séance. Avec Julie en début d’après-midi, Maïa choisit plusieurs objets dans sa chambre avant de rentrer dans la salle. Elle repère immédiatement les cordons du sweat de Julie, et tire dessus comme une laisse. Julie imite le chien ce qui amuse beaucoup Maïa. En fin de séance, elle réclame le lecteur CD que Julie descend de l’étagère. Elle s’enferme avec un long moment. Maïa est moins joueuse et enthousiaste que d’habitude. Maïa termine la journée à la piscine!! Que du bonheur!!!!!

Dimanche matin, nous partons tous les 3 pour une séance de psychomotricité à Galipy. Maïa observe beaucoup les autres enfants et semble vouloir jouer avec eux. Elle aime qu’un petit garçon lui prenne la main pour lui montrer les legos géants. Elle n’essaie pas de construire quelque chose puisque qu’elle jette à chaque fois les legos plutôt que de les empiler. Nous jouons en fin de journée avec Elodie. Maïa ne veut pas que je sorte de la pièce. Après quelques jeux, je m’éclipse et Elodie tente de détourner l’attention de Maïa avec les doudous qu’elle fait glisser sur le toboggan. Maïa rit mais ne regarde pas Elodie.

photo-11-copie-1.jpg

photo-12-copie-1.jpg

La vie à la maison

Maïa est certainement dans une période de peur de l’abandon. Elle supporte difficilement notre absence. Nous avons participé à 8 séances cette semaine.

Ces séances à trois peuvent très bien se passer avec une petite Maïa aussi bien interactive avec le bénévole qu’avec nous. Certaines sont parfois plus compliquées: Maïa ne  vous regarde pas ou peu et ne supporte pas que vous la touchiez. 

 

Le moment du couché est aussi plus compliqué. Maïa ne supporte plus de s’endormir seule. Il y a encore 1 mois, elle ne disait plus rien après quelques histoires et plein de bisous. Aujourd’hui, nous devons rester près d’elle et lui tenir la main jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Cela peut durer une heure. Si nous partons avant, Maïa hurle et ne se calme pas!

 

Ces moments sont difficiles car fatigants à gérer au quotidien. En revanche, je ne les considère pas comme étant négatif car Maïa fait bien la différence entre papa/ maman et «les autres».

 

Nous sommes très contents car depuis 4 jours Maïa sait tirer la langue. Elle joue de plus en plus avec sa bouche. Elle sait presque siffler dans un sifflet.

Elle pointe de mieux en mieux avec le bras et parfois l’index!

 

Nous sommes allées 2 fois à la piscine pour sa plus grande joie. Grande découverte du toboggan aquatique de la pisine de Rezé: sensations!!!!!!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche