Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 22:09

Nombre d’heures de jeu: 13,5H

 

Baromètre de la semaine:

 

Nombreuses crises, myoclonies

Grande fatigue

Des gestes parasites (menton tremblotant, commissures des lèvres qui se pincent, la tête "qui fait non") et fait de courtes mais nombreuses absences

 

Lundi, bonne matinée d’école. Alors que papi et mami viennent la chercher, Maïa joue au ballon sous le préau avec des copains. Ils l’observent courir, shooter. Maïa est pleinement dans l’action, participe aux échanges de ballon (non pas comme si elle était seule).

Malgré une fatigue qui persiste, Nicole et Mathilde la trouvent en meilleure forme. Quel plaisir de la voir ainsi...

Dixit Nicole, la maîtresse: «Maïa ayant tendance à l’accaparer, Nicole lui fait comprendre d’un ton ferme qu’elle n’est pas toute seule. Notre petite chipie n’insiste pas.». 

Après un bon déjeuner, Maïa joue seule dans sa chambre avec ZINZIN le Robot.

Elle s’énerve lorsqu’elle n’arrive pas à introduire le pion dans la fente. 

Quand papi arrive pour l’aider, elle a réussi à tourner le bouton (nez du robot) qui permet de faire descendre la pièce.

Maïa a besoin de faire les choses seule, même si cela génère de la frustration. Elle a peut-être trop l’habitude d’être «assistée».

Le soleil brille, temps idéal pour le cours de poney...

 

Mardi matin, Maïa retrouve ses copains de l’école Beaulieu. Marie-Justine note une grande fatigue ponctuée de nombreuses décharges.

Maïa est blanche, a moins d’appétit. Isabelle vérifie sa température.

 

Avec Julia, Maïa a l'air dans le vague et paraît faire des absences... Elle «s'éveille» de temps à autres prononçant des "veu" voulant garder le livre en main. Séance à trois avec Isabelle: jeu de reconnaissance des pions de couleurs. Maïa choisit bien le rouge, le bleu mais l'on sent que cela lui demande beaucoup d'énergie. Elle commence même à pleurer de fatigue/tristesse quand on essaie de la pousser un peu plus.

 

Il est important de lui laisser des temps de repos quand elle est comme ça. 

 

La récréation est annulée, l’équilibre de Maïa est trop mauvais. Notre petite belette tient à peine sur ses jambes. En salle, elle ferme les yeux, a l’air absent, fait de nombreuses décharges.

Elle joue avec les playmobils, la maison et fait un peu de pâte à modeler. 

 

De retour d’un déplacement professionnel, je suis peinée de voir mon petit chat si épuisé. 

Peu de communication durant le dîner, endormissement rapide mais Maïa se réveille plusieurs fois...sommeil agité et 2/3 crises toniques durant la nuit (se raidit quelques secondes).

 

Mercredi matin, Maïa n’est pas en meilleure forme. Marie-Claire retrouve une petite fille très «château branlant»...Fond musical, lecture, balles, instruments de musique, Marie-Claire reste près de Maïa de peur qu’elle ne chute.  

Il est évident qu’elle cherche parfois à «parler» en articulant des sons. En fin de séance, elle n’a pas la force de se lever pour aider Marie-C à ranger...

 

Comme la veille, la récréation est annulée, démarche trop peu assurée. 

 

Colette note qu’elle a du mal à se relever. Les activités sont de très courtes durées. Parfois, Maïa se «tapote» la tête contre le mur regardant Colette droit dans les yeux. 

 

Elle passe un certain temps à jouer avec la maison de poupée: elle y met tout ce que Colette lui donne lit, table, armoire. C’est une façon de travailler le vocabulaire...

Maïa prononce plusieurs fois «tata», répète «toutou» après Colette qui dit «coucou».

Deux courtes absences observées et des bisous en veux-tu en voilà....

 

Peu d’appétit, comme l’écrit Chantal: «Etonnant de la voir pousser sa chaise et quitter la table alors que son assiette est à peine vide. Maïa est moins expansive que la semaine dernière.

 

Malgré une sieste d‘1H30, Maïa est chancelante, elle traîne des pieds pour marcher. Nathalie a l’impression qu’elle peut tomber...Son regard est morne, Maïa ne sourit pas. Elle ne réagit pas aux questions, l’air rêveur. C’est la première fois que Nathalie la voit si fatiguée. Petite crise tonique alors qu’elle est assise sur le sofa (2 secondes). Maïa s’endort, Nathalie à ses côtés. La sonnerie de la porte la réveille. Elle accueille Elodie en baragouinant...Ce temps de repos lui a fait du bien.

 

Activité dessin avec Elodie: «Maïa me rejoint autour d'une feuille de papier (A4), posée au sol. Je suis allongée sur le ventre, en appui sur mes coudes et donne des coups de crayon sur la feuille. J'invite Maïa à faire de même mais elle tombe la tête la première lorsqu'elle se penche vers l'avant. Elle s'assied ensuite à côté de moi. Je remarque qu'elle laisse des traces sur la feuille mais qu'il lui arrive de dépasser, prise dans son élan et fascinée par la trace que laissent certaines mines de crayons.»

S’en suit un temps de lecture, Elodie lui lit une première fois l’histoire et tourne les pages. Une fois le livre terminé, Elodie lui explique que c’est dorénavant à elle de faire de même. Maïa tourne les pages en silence et s'exprime sur certaines d'entre elles.

Rappel: Très bonne approche d’Elodie...il est effectivement TRES IMPORTANT de laisser des temps «sans parole» afin de laisser Maïa baragouiner...ne pas trop anticiper pour la laisser «prononcer» l’objet convoité.

Jeudi matin, Maïa fait une crise de 20 secondes à peine arrivée à l’école. Lorsque je la quitte, petit chaton est assis sur sa chaise l’air hagard...Quand Chantal vient la récupérer, Maïa est bien fatiguée mais a passé une meilleure matinée que la semaine dernière selon Mathilde. 

 

En arrivant à la maison, le temps que Chantal range le cartable, le blouson... Maïa  s’est installée toute seule avec des livres sur le canapé!!! Petit chaton se repose au moins 20 bonnes minutes avec livres et doudou !!!!   

 

Après 15 minutes de jeu avec la maison playmobils, Maïa demande de la musique à Julie avant de s’installer sur son fauteuil. Elle tombe de fatigue mais ne s’endort pas. Maïa apprécie la présence et les massages de Julie qu’elle gratifie de quelques caresses. Un peu de musique avec les instruments mais très vite Maïa retourne s’allonger. 3 décharges observées dont une qui fait chuter Maïa en arrière... 

 

Tati Sophie arrive pour le goûter. Maïa mange tranquillement feuilletant un des deux livres qu'elle a voulu garder avec elle. Alors que Sophie ferme la porte de la salle, Maïa est déjà installée, assise sur la table avec la maison de poupée. Elles jouent un long moment  avec 

les personnages. Sophie invente des histoires, Maïa est totalement en relation avec elle, rigole quand la situation s'y prête

 

Maïa la chipie «aime bien» se cogner la tête contre le mur mais plus pour s'amuser qu'autre chose.

 

Rappel: En ce moment, Maïa a TROP SOUVENT tendance à se cogner la tête contre le mur, pour rire, ou bien pour manifester son refus. Elle ne le fait pas brusquement sachant très bien qu’elle peut se faire mal. SURTOUT ne PAS REAGIR car cela entretient «ce jeu». C’est une forme de provocation....NE PAS RELEVER cela va l’encourager à recommencer (un peu comme le lino...)

 

Maïa apprécie de fouiller, vider, chercher dans la caisse de jouets. Elle ne perd jamais sa bonne humeur malgré sa fatigue. Le jeu dure jusqu'à la fin de la séance. Elle finit par s'installer dans la caisse vidée de ses jeux comme aiment souvent faire les enfants. 

 

Sophie: «Une séance sans rien à voir avec celle de mercredi dernier où il avait été difficile de faire quoi que se soit avec Maïa. Cette séance a été très agréable avec beaucoup de communication, d'interactions, de connivence et de rires. Maïa a été particulièrement sage et calme contrairement à la semaine dernière où elle était plutôt "agitée".  J’ai passé un moment plus qu'agréable, j'espère que pour elle ce fut la même chose. Tu me le diras plus tard "Hein Maïa ?!"

 

Vendredi, bonne matinée à l’école Beaulieu malgré une fatigue persistante…Découverte de la terrasse extérieure avec les vélos, trottinettes, poussettes. Maïa s’installe à l’arrière des vélos biplace car mademoiselle est une « princesse » qui se fait conduire par les copains !

Allez mon dadou ! Il est grand temps d’apprendre à pédaler !

 

Séance à trois avec Gaëlle…Dur dur d’obtenir de la concentration en début d’heure. Maïa est peu réceptive aux couleurs, elle se lève, débranche le poste de musique.

La fin de séance est plus « agréable » autour d’une activité dessin et gommettes. Maïa participe même si toujours trop impatiente pour changer de couleur, se jette trop rapidement sur le feutre proposé. 

 

Après une semaine difficile avec de nombreuses crises, Maïa retrouve la pêche samedi. 

Elle fait une grasse matinée jusqu’à 10h15 ! Cela lui fait le plus grand bien…

 

Nous profitons d’une journée « estivale » pour aller nous promener à Noirmoutier !

Pique-nique, balade en Rosalie (je vous laisse imaginer la joie de Maïa ), les pieds dans l’eau, notre petite belette est HEUREUSE et RADIEUSE !

 

Dimanche, malgré une deuxième grasse matinée (10h), Maïa fait une crise tonique (1 minute) vers 11h. Elle sera fatiguée, « château branlant », énervée pour le reste de la journée… 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche