Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 21:51

Nombre d’heures de jeu: 29H

Baromètre de la semaine: Après un long week-end avec papa et maman, les séances sont plus difficiles. L’heure et demie semble longue car Maïa va plus souvent à la porte pour demander à sortir. Elle pleure refusant même certaines séances (remplacées par de longues récréations).
Ces derniers jours, Maïa est de nouveau plus excitée.
Les séances d‘1H30 sont-elles trop longues? Maïa souhaite-elle autre chose?

En salle, elle a de nouveau tendance à attraper seule les objets sur les étagères! Je vous rappelle qu’il ne faut pas la laisser faire. Maïa doit «apprendre» à pointer du doigt. Accompagnez-la dans son geste, prenez-lui la main pour délier l’index.

En lisant vos commentaires, je remarque que vous parlez moins fort en salle. C’est parfait! ?N’inondez pas Maïa de paroles. Le contact par le regard est essentiel. Maïa nous regarde presque constamment et ses regards sont de plus en plus longs. Elle déchiffre un peu mieux nos émotions.

Depuis que nous avons remis l’appreil CD dans la salle, Maïa éprouve un grand besoin d’écouter de la musique. Je ne considère pas cela comme un enfermement. C’est un vrai moyen d’expression pour elle: Maïa aime danser, chanter...profitez-en pour enrichir le jeu en mimant les comptines avec les mains, en articulant bien les mots faciles...

Lorsque vous sortez de la salle et que la séance ne s’est pas forcément déroulée comme vous le souhaitiez, ne le dites-pas devant elle. Les remarques devant Maïa doivent être positives! Je préfère que vous en parliez à l’inter-séance...par mail ou téléphone avec Julia, Paul ou moi si vous le souhaitez!

Notre chipie progresse chaque jour même si certaines semaines sont plus difficiles que d’autres...

Lundi matin, Maïa pleure pour rentrer en salle...chagrin de voir partir maman? Heureusement, cela ne dure pas car elle se laisse câliner par Christiane dont elle ne lâche pas la main.
Maïa apprécie les séances de grimaces face au miroir.
Avec Philippe, elle souhaite attraper seule le bac de jouets sur l'étagère. Philippe lui demande ce qu'elle veut pourtant Maïa refuse de désigner avec la main. Il la laisse faire...(Rappel: Maïa ne doit pas se servir seule sur les étagères! Si elle ne montre pas de la main, aidez-la en dirigeant son bras.)
Elle lance les objets et utilise les fruits en plastique en guise de ballon de foot.
Fatiguée, elle s'allonge sous la tente. Après une séance de massage, Philippe pose sa main sur la bouche de Maïa qui essaie de communiquer. Ce jeu lui plaît, elle s’aperçoit qu’elle ne peut pas «parler». Philippe renouvelle l’expérience avec un morceau de scotch: il lui fait une démonstration en se collant un morceau de scotch sur la bouche. Elle rit de voir qu’il ne peut pas parler. Elle essaie à son tour, tente d’émettre des sons. Amusée par ce nouveau jeu, elle recommence plusieurs fois l’expérience.
Alors que Maïa joue au foot avec une pomme en plastique, Eric s’installe à la table avec un livre, elle le rejoint très vite. Maïa feuillette tranquillement le livre des bébés, caresse celui qui pleure à la demande d’Eric. Il constate qu’elle baragouine plus que d’habitude en émettant de nouveaux sons.
En sortant de séance, Maïa est étonnée de voir Philippe, Martine et ma cousine Emmanuelle venus lui rendre une petite visite. Elle donne quelques tapes «amicales» à Sophie qui l’attend. Soudain, elle devient calme...Isabelle la prend dans ses bras. Maïa fait une absence d’une durée de 2 minutes. Elle reprend vite «ses esprits» et accepte avec le sourire la récréation proposée par Sophie. A peine dehors, Maïa se met à pleurer ce qui est inhabituel...Elles remontent mais Maïa est inconsolable alors Isabelle les accompagne en salle...La bonne humeur revient lorsqu’une boîte de jeux tombe de l’étagère. Maïa n’est pas disposée à jouer aujourd’hui, elle jette tout, shoote dans les jeux. Enervée et fatiguée, elle n’en perd pas pour autant le sourire et ses beaux regards!

Mardi matin, Maïa «grognon» n’est pas ravie de voir Marie-Claire (quelle coquine...). Elle va souvent à la porte pour réclamer maman et personne d’autre car quand Marie-C lui demande si elle veut voir mami, Maïa répond «non!». Marie-C parvient à faire diversion en prenant les bébés à qui elle parle: «Ne soyez pas tristes, vos mamans vont revenir, elles sont parties travailler.». Elle les anime, les installe sur la balancelle, leur demande s’ils sont d’accord pour jouer avec Maïa...Notre coquine retrouve le sourire et les rejoint en sautillant. Elle bluffe Marie-Claire en lui prenant le livre des mains avec un «donne» clair, net et précis!!!!!
Après la sieste, Maïa refuse catégoriquement de rester en salle avec Martine. Elle se calme en descendant faire de la trottinette avec papi et Martine. Avec Catherine, partie de cache-cache avec la couverture...fous rires assurés. Elle accompagne de bon coeur (façon castafiore) Catherine qui lui chante des comptines.

Mercredi matin, Maïa entraîne Christine dans la salle, sourire aux lèvres. Elle réclame le boulier qu’elle attrape seule en positionnant la chaise devant l’étagère (ne la laissez pas se servir seule! il faut absolument que Maïa pointe du doigt!). Jusqu’à 10H, la séance se déroule dans la joie et la bonne humeur. Soudain, changement d’attitude, Maïa se met à pleurer, crier, se tape la tête contre la porte. Inconsolable, Christine lui propose de sortir en récréation, Maïa retrouve aussitôt son calme. Une fois à l’extérieur, la tempête est oubliée, Maïa retrouve sa gaieté en se promenant au bord de l’eau: bel exercice d’équilibre sur les murets.
De retour en salle, Maïa se met de nouveau en colère refusant de rester en salle avec Colette (cris/ pleurs/ projette sa tête en arrière...). Comme à chaque fois, Colette s’isole pour jouer espérant attirer Maïa dans son activité...en vain...Isabelle les rejoint, elles continuent la séance à trois. Assise à la table, Maïa concentrée sur le boulier, déplace les boules à la demande de mami parfois même avec ses deux mains. Toutes les activités proposées sont de courte durée, Maïa zappe vite. Isabelle dessine, Maïa colorie mais s’agace vite. Quand Maïa comprend que la séance se termine, elle prend Colette par la main et la guide vers la sortie...
Elodie et Maïa écoutent des comptines sur le nouvel appareil CD. A plusieurs reprises, notre coquine arrache la prise, Elodie lui explique qu’elle va arrêter la musique si elle continue. Maïa recommence, Elodie range le CD ce qui ne lui plaît pas. Après une brève colère, Maïa s’installe dans le hamac. Comme pour se venger, elle donne des coups de pieds à Elodie!
Elodie mime des comptines avec ses doigts. Concentrée, Maïa la regarde faire et donne sa main quand Elodie lui demande. Joël et Elodie notent qu’elle est constamment présente par le regard. Elle prend la carte du singe qu’elle embrasse.

Jeudi matin, début de séance très calme avec Claudine. Pendant 25 minutes, Maïa se balance dans le hamac tout en chantonnant sur la musique. A l’aide d’une chaise, elle souhaite attraper le poste sur l’étagère mais papi l’a bien fixé empêchant cette petite demoiselle de le descendre. Claudine s’installe près du radiateur, la regarde faire... Maïa la provoque cette fois-ci en attrapant les livres qu’elle jette un à un par terre. Elle lance de petits coups d’oeil à Claudine qui reste indifférente. Maïa s’assied, en feuillette quelques-uns puis essaie de les remettre sur l’étagère . Elle rejoint Claudine avant de secouer la porte de la salle en geignant. A la demande de Claudine, elle ramasse les livres...La séance est écourtée car Maïa s’énerve et manifeste son envie de sortir.
Après une belle récréation avec papi et Claudine, Maïa remonte en salle avec Agnès. Elle s’installe dans son hamac, chantonne, imite parfois le cri d’animaux qu’elle entend sur le CD. Agnès mime les comptines avec ses mains mais Maïa ne l’imite pas se contentant de taper dans les mains. Elle tend le bras et pointe presque du doigt pour demander de remettre de la musique.
Pendant les séances d’orthophonie, Maïa est plus posée. 4 activités lors de la dernière séance (bonne participation), Maïa rencontre des difficultés pour le passage d’une activité à l’autre.
De retour à la maison, elle retrouve Nicole avec grand plaisir et l’entraine aussitôt dans la salle. Installée dans le hamac, Maïa chantonne, danse et frappe dans ses mains au rythme de la musique. Lorsque Nicole murmurer, fredonne, Maïa la regarde plus intensément et chante plus fort. La voyant se diriger vers le lino, Nicole lui explique qu’elle aimerait jouer avec les animaux entendus sur le CD qui font «Bee/ meuh/ mêê...». Maïa répète certains cris puis se désintéresse vite de Nicole. Comme souvent en deuxième partie de séance, elle devient plus difficile à capter utilisant la chaise pour attraper les jeux sur l’étagère, la jetant au sol, tirant sur le fil du lecteur CD...Elle pleure et redouble ses cris lorsqu’elle se regarde dans le miroir. Nicole la rejoint faisant des grimaces à son tour, en silence. Court échange de regards et observation. Après une dernière tentative d’activité dessin, Nicole lui explique qu’elle reviendra jouer avec elle une autre
fois et qu’elles vont pouvoir sortir de la salle. Maïa la prend par la main et quitte volontiers la salle....

Vendredi matin, Maïa est en forme et la séance démarre en chanson. Gaëlle chante doucement en articulant bien, notre chipie la regarde étonnée mais en redemande «A veu». Elle débranche à plusieurs reprises le lecteur, Gaëlle réussit à faire diversion. Elle s’installe d’elle-même sur les genoux de Gaëlle pour une lecture de Juliette au supermarché qui la canalise bien.
En récréation avec Julia, Maïa papillonne beaucoup mais réagit bien à l’appel de son prénom. Julia constate que Maïa est plus nerveuse en salle que les semaines passées: conséquence du long week-end? changement de rythme? En fin de séance, les cris ne l’empêchent pas de répondre aux consignes de Julia comme montrer ce qu’elle veut ou bien mettre la clef dans la serrure.
En début d’après-midi, joyeuses retrouvailles avec papa...Maïa est fière de ses nouvelles baskets qui font «pouet-pouet».
Catherine D?
Danielle Frezouls?

La vie à la maison:

Les nuits: meilleures depuis plusieurs semaines.
Maïa est souvent désagréable au réveil! Le général BIBERON doit être prêt au réveil de mademoiselle, sinon gare à la crise...
Après le petit-déjeuner, elle s'installe sur le canapé et apprécie de regarder les dessins animés «Les zouzous» sur la 5. Des enfants dansent, mami lui demande «tu danses?», elle se lève, danse. Les enfants sautent, Isabelle lui dit «tu sautes?», elle soulève son pied imitant un semblant de saut.

Je remarque depuis quelques jours que Maïa est parfois désagréable en voyant arriver sa mami le matin. Je pense qu’elle associe maman à mon départ pour le travail...

Après 17 mois passés à la maison toutes les 2, c’est dur dur de se quitter 5 jours par semaine.

Nous avons allégé les séances le week-end pour deux raisons:
un peu moins de bénévoles disponibles ces derniers temps et surtout l’envie de passer du temps avec Maïa et de rattraper mon indisponibilité de la semaine.

Samedi matin, nous sommes allées à Galipy! Cet espace de jeu est parfait pour notre gymnastique hebdomadaire!
J’ai parfois l’impression de me répéter mais quel plaisir de la voir sautiller sur le trampoline. Elle y met tout son coeur et son énergie! Elle saute mieux (promis je fais une vidéo la prochaine fois!).
Maïa est plus fatiguée que d’habitude, il n’y a pourtant pas beaucoup de monde. J’essaie de la laisser faire sans être sur son dos...
Après la sieste, direction le Zoo de La Boissière du Doré. Nous y allons pour la deuxième fois!
Maïa est attentive à tous les animaux. Elle regarde derrière les vitres/ grillages appréciant particulièrement la mini-ferme avec les biquettes!
Elle a depuis un nouveau cri d’animal à son actif «Bêêê».

photo-1-.jpg

photo.jpg

photo-2-.jpg

photo-3-.jpg

photo-4-.jpg

Dimanche après-midi, sortie au jardin des plantes! Après 3 tours de manège, elle attrape pour la première fois la queue du Mickey!!!! Papi et moi rions de la voir tendre le pompom à la dame du manège souhaitant qu’elle le rattache pour recommencer!
Quand ce soir, je lui rappelle qu’elle a attrapé la queue du mickey, elle me regarde fièrement et lève les bras en l’air!!! Sacré petit chaton!

Points difficiles de la semaine:

cris et colères plus fréquentes
réveils de siestes difficiles
Maïa est exigeante, facilement irritable. Il lui faut les choses tout de suite...
dès qu’elle découvre un nouveau plaisir, cela devient vite une obsession.
Exemple: CD les bruits de la journée/ chewing-gum (elle fouille dans mon sac juste rentrée du bureau et s’énerve si je ne lui en donne pas).
repas difficile, Maïa mange encore salement; point positif: jette moins mais aime mettre la main dans le pot de mousse au chocolat...si seulement cela pouvait-être de la vanille (sourires)
redevient hyperactive

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche