Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 10:02

Nombre d’heures de jeu: 35H

Baromètre de la semaine: 

5 jours d’absence pour maman, découverte de la toupie hamac, Père-Noël musical, Maïa a prononcé plusieurs fois «Barbapapa»...

Lundi matin, Maïa est heureuse de revoir Christiane après plusieurs semaines d’absence. Elles jouent comme si elles ne s’étaient jamais quittées…Maïa aurait presque pointé du doigt un objet sur l’étagère, elle aurait dit « veux », « encore » et même « bête » pour que Christiane continue de chanter « La petite bête qui monte, qui monte… ». Lorsque Philippe arrive, Maïa lui montre le nouveau panier de basket. Elle l’imite en y lançant une balle. Fatiguée, elle déambule plus que d’habitude. Philippe la canalise avec des jeux moteurs comme l’avion, la brouette qui lui procurent beaucoup de plaisir. Sa motricité fine est meilleure car Maïa emboîte avec plus d’assurance quelques legos. En début d’après-midi, Maïa se dirige vers le panier de basket. Quand Isabelle lui demande « Où est la balle ? », Maïa lui apporte le ballon situé à l’autre bout de la pièce. Elle demande de l’eau en désignant le biberon sur l’étagère. Maïa est très malicieuse, elle aime se regarder faire des grimaces dans le miroir. Alors qu’elle a tiré fortement l’oreille d’Isabelle, cette dernière lui demande « Où-est ton oreille ? ». Maïa se la touche aussitôt. Durant la récréation, elle « provoque » Sophie en jetant son croissant dans lequel elle donne des coups de pied. Elle rentre difficilement mais sans pleur. En salle, elle dit systématiquement « Non ! » aux activités proposées. Elle veut attraper seule les objets sur l’étagère et lance beaucoup les jeux.

Mardi matin, Maïa est grognon certainement fatiguée, les nuits sont encore agitées…Elle teste Marie-Claire en croquant une craie. Marie-C ne réagit pas, Maïa passe vite à autre chose. En feuilletant le livre des chiens, elle aurait pointé du doigt un chien noir en disant « Ito ». Elle pensait sûrement à Dito, le labrador de la résidence. La séance chez le psychomotricien se déroule sans difficulté. Comme chaque mardi, elle retrouve Elise dans la salle d’attente. Maïa est intimidée, Elise aime la toucher…les rôles sont inversés…c’est bizarre !!! En début d’après-midi, nous avons RDV chez un photographe pour des photos d’identité ! Maïa est sage, le photographe a un chien. C’est un WIPPET que Maïa appelle « Giogio », il est identique à Giorgio et Baronne, les chiens de la Parentière !!!! Elle se laisse prendre en photo très facilement et sourit au chien « assistant ». Après plusieurs essais ratés dans un photomaton, le premier cliché du photographe est bon !!! En fin de journée, Catherine M nous accompagne à la piscine. Près du bassin, je m’aperçois que j’ai oublié un brassard. Eric, le maître nageur, me propose de ne lui en mettre qu’un. Maïa, généralement très à l’aise dans l’eau, est surprise de se sentir couler. Après avoir bu plusieurs fois la tasse, elle pleure. Elle me cherche autour du bassin, me regarde, je crains la colère...Maïa se calme dès que je m’approche d’elle. On nous prête un autre brassard, je ne veux pas que Maïa prenne peur et refuse de retourner dans l’eau. La séance se termine sans problème…

photo-18-copie-2.jpg

photo-16.jpg

Mercredi matin, je m’absente pour faire les courses. En début de séance, Christine explique à Maïa que je suis partie acheter à manger. Maïa m’appelle derrière la porte, elle se met à pleurer perturbée par mon départ. Dès mon retour, elle se calme et me demande un kinder. A peine le premier terminé, elle m’en demande un second en disant «A veu». Durant la récréation, Colette se tient en retrait derrière Maïa qui se retourne régulièrement comme pour vérifier qu’elle est toujours là. En salle, elles jouent un long moment avec les poupées. Maïa leur fait beaucoup de bisous «dans le vide». Elle réclame le trampoline sur lequel elle saute de mieux en mieux. En début d’après-midi, Maïa est très heureuse de revoir Catherine venue remplacer Nathalie. Elle a apporté plusieurs livres dont celui de Barbapapa. Maïa aurait assez distinctement prononcé «Barbapapa». Catherine est surprise par la rapidité qu’a Maïa à se faufiler sous la toupie. Lorsqu’elle lui demande», «je veux voir tes pieds», Maïa les sort. Elle les rentre à la demande. En récréation avec Joël, elle caresse les chiens et pousse son vélo restant bien dans les allées. De retour en salle, elle demande le hamac et se laisse bercer tout en se cachant le visage avec ses petites mains.

Jeudi matin, je préviens Maïa que je vais m’absenter «5 dodos» pour aller travailler. Cette nouvelle semble la perturber. Nous la connaissons tous souriante, pleine d’énergie (parfois même un peu trop...). Toute la journée de jeudi, elle est posée, si calme que nous nous demandons même si elle ne couve pas quelque chose...Avec Dominique, elle rentre en salle avec le père noël que je lui ai offert. Elle déclenche la musique en appuyant sur le bouton situé sous la botte. Dominique la trouve fatiguée... Durant la séance, elle aurait dit «main» et «ouvre» au moment de sortir de la salle. Après la récréation, Thérèse a la même impression de fatigue...Maïa s’allonge sur le trampoline, se laisse masser et apprécie les chatouilles. En début d’après-midi, elle écoute pendant presque une demie-heure les «Juliette» que lui lit Martine. On la sent soucieuse... Après un début assez calme, elle retrouve le sourire avec Nicole. Maïa propose plusieurs jeux que Nicole «enrichit». Maïa renverse la table qu’elle pousse dans la salle. Nicole lui propose de l’aider: Maïa assise sur le U,  les pieds posés sur le plateau renversé et les mains sur les pieds de la table. Nicole lui fait faire le tour de la salle. Alors qu’elles s’arrêtent devant le miroir, Nicole lui dit "voilà, nous sommes arrivées à la gare", Maïa demande "core".  

Vendredi matin, Maïa demande à sa façon le Père Noël sur l’étagère. Gaëlle n’avait pas vu qu’il était musical. Maïa le met en route, ravie que Gaëlle découvre ces chants de Noël. Elle fredonne...Julia remarque qu’elle gère mieux ses frustrations à l’extérieur. Les maîtres et chiens qu’elles croisent sont pressés, Maïa n’est pas contrariée de les voir partir. Elle écoute Julia qui lui explique qu’on ne peut ni traîner ni emporter le matériel des techniciens de l’immeuble. En fin d’après-midi, Maïa est indifférente à Eveline durant la récréation. De retour en salle, Maïa, plus réceptive, aime particulièrement le jeu de «La petite bête qui monte, qui monte...». Elle imite les airs chantés par Eveline.

Samedi matin, Maïa insiste pour sortir avec Agnès et Paul. Elle prend du plaisir à marcher sur les feuilles mortes qu’elle ramasse et leur jette dessus. En salle, elle demande le hamac et souhaite y poser la toupie. Bien installée, elle demande «doudou» et se laisse balancer avec plaisir. Alors que Maïa décolle le lino, Agnès fait diversion en se collant des gommettes sur le nez puis sur le sol. Maïa en arrache un morceau, le colle sur son nez et court se regarder dans le miroir quand Agnès lui demande. Après la sieste, Maïa accueille Julie en lui faisant un gros câlin. Julie s’extasie devant le «hamac-toupie», Maïa demande à y monter. Julie la balance quelques minutes puis Maïa réclame la poupée en disant «veux bébé»!!! Après une belle récréation, Marie-France propose un «cours de gymnastique» laissant Maïa se suspendre à la barre transversale. Elle rit d’avoir les jambes dans le vide, elle utilise la force de ses bras.

Dimanche après-midi, Maïa se réveille tout juste lorsque Claudine arrive. Elle prend 2 voitures qu’elle emmène dans la salle. Maïa est omnibulée par le Père-Noël, Claudine le sort de la salle. Installée dans la toupie hamac, elle se laisse bercer une vingtaine de minutes. En récréation, Maïa jette du sable à Elodie à l’aide de coups de pied. Elodie fait semblant d’être effrayée ce qui plaît beaucoup à notre coquine. De retour en salle, Maïa, fatiguée, se pose une bonne partie de la séance dans le hamac. Elles testent l’équilibre en posant le toboggan sur une chaise puis sur le ballon vert. 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche