Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 15:26

Nombre d’heures de jeu: 32,5H

 

Baromètre de la semaine: Maïa est plus posée dans les jeux.

Grand intérêt pour les livres et les histoires racontées par les bénévoles. Pointe beaucoup du doigt les images...

Une absence jeudi matin...découverte de la ludothèque

Beaucoup de cris, Maïa est exclusive: elle ne supporte pas que l’on discute autour d’elle

 

Lundi matin, Maïa feuillette le livre des jouets que lui propose Philippe, s’en lasse vite et le jette. 

Il l’allonge, la prend par le cou et la fait tournoyer dans tous les sens. Elle rit, crie de joie tout en se regardant dans le miroir. Quand il lui demande de s’allonger pour recommencer,  elle le fait. Elle aurait nettement pointé du doigt vers la fenêtre.

Comme avec Philippe en début de séance, Maïa semble amusée de montrer à mami Isabelle, sa capacité à se balancer assise sur le barreau de l’échelle. Isabelle enrichit le jeu en accrochant une carte postale de chat au cordage. Elle demande à Maïa si elle peut l’attraper. Notre coquine se suspend avec effort au barreau, ce qui lui permet de saisir une carte en libérant une de ses mains. Avec Eric, elle passe aussi beaucoup de temps sur l’échelle. Il enrichit le jeu avec le ballon qu’elle attrape à chaque passage. Alors qu’elles jouent au foot, Sophie instaure de petites règles:

  • elle demande à Maïa d’aller à l’autre bout de la pièce pointant du doigt le coin près du radiateur; Maïa s’y dirige sans hésiter
  • elle met la table au milieu de la pièce pour faire barrière et dit à Maïa «si tu veux ton ballon, tu passes par la table»; Maïa enjambe plusieurs fois la table.

Elles terminent la séance par la lecture de «Corentin le lapin». Assise entre les jambes de Sophie, Maïa est très attentive, pointe du doigt les personnages, touche ses cheveux quand Sophie lui dit «la copine lapin a un noeud dans les cheveux». Maïa est très affectueuse, elle fait plusieurs «gros» bisous à Sophie.

 

Mardi matin, fatiguée, Maïa ne demande aucun jeu, n’initie aucune activité. Isabelle lui propose le jeu de cartes «Expressions du visage». Maïa observe les cartes que lui commente mami. Assise sur les genoux d’Isabelle, elle se regarde dans le miroir, se tire la langue. Après sa séance de psychomotricité, Maïa reste trop fixée sur la page du sèche-cheveux de Petit ours Brun. Elle appuie sur le bouton qui déclenche le bruit de l’appareil. Martine invente des histoires avec les personnages du puzzle, Maïa participe en empêchant le chat de manger l’oiseau. Alors qu’elles regardent par la fenêtre, Maïa prend la main de Catherine pour qu’elle pointe les passants. 

 

Mercredi matin, Maïa est pleine d’énergie, grimpettes, glissades, cascades sur le toboggan.  Assise à la table, elle emboîte, superpose les petits tonneaux.  Christine lui commente l’imagier du Père Castor, Maïa pointe du doigt et pose bien son regard sur les objets nommés. Elle prend la main de Colette qu’elle pose sur différents détails du livre «Petit ours». Après une belle partie de foot, elle tend le ballon à Colette l’air de dire «C’est bon tu peux le ranger, je ne veux plus y jouer!». 

Maïa remarque aussitôt que Nathalie a un chewing-gum dans la bouche. Alors que Nathalie discute avec mami Isabelle, Maïa la prend par la main et la guide vers son sac à main. Elle veut un chewing-gum la coquine!!! En salle, elle prend une chaise pour grimper sur l’échelle. Elle rate un échelon, tombe, pleure, regarde ses genoux qu’elle touche en jetant des coups d’oeil à Nathalie. 

En récréation avec Joël et papi, Maïa très coquine, rase les murs derrière les arbres sachant qu’ils ne peuvent l’attraper! Après un peu de balançoire sur l’échelle, elle écoute l’histoire de petit ours, tourne les pages et appuie sur le bouton du sèche-cheveux.

 

Jeudi matin, Maïa se réveille de bonne humeur. Alors qu’elle prend son petit déjeuner en regardant un dessin animé sur l’ordinateur, elle fait une crise d’absence. Comme à chaque fois, ses pupilles se dilatent, son regard est hagard, elle devient blanche et ses mains sont très froides. Cette crise est différente des précédentes, j’ai l’impression qu’elle revient «deux fois» à elle en piochant dans son bol les céréales qu’elle porte à la bouche. Après 4/5 minutes, Maïa est présente mais épuisée. Elle se rendort de 8H30 à 9H30. Après une heure de sieste, Maïa est en forme, je la prépare pour la ludothèque. 

Nous avons RDV avec Agnès au CSC de Rezé. Pendant 2 heures, des assistantes maternelles se retrouvent avec les enfants qu’elles gardent (4 mois/ 2 ans1/2). Maïa observe beaucoup, elle a tendance à jeter les jeux et à donner des coups de pied dans les objets au sol. Elle ne s’isole pas, au contraire elle cherche le contact avec les autres enfants. 

Elle donne l’impression de découvrir un nouveau lieu et de nouvelles personnes. Elle imite Izia (2 ans 1/2) qui fait le cheval sur son papa, accepte les parcours moteurs avec les autres petits.

En début d’après-midi, l’orthophoniste axe la séance sur des exercices de souffle: souffler sur une plume, une bougie, un morceau de sopalin, tirer la langue pour toucher le nutella déposé sur le haut et le bas de la lèvre.

 

Vendredi, Maïa s’approche et manipule quelques instants les pièces du puzzle proposées par Gaëlle. Elle s’intéresse au livre de Petit Ours Brun pointant les images et mieux encore à l’album photos; elle s’arrête sur celles de ses cousins, caresse la photo d’Anaëlle et reconnaît parfaitement le Père-Noël. A l’inter-séance, Maïa ne souhaite pas sortir en récréation et s’engouffre aussitôt avec Julia dans la salle. Elles jouent autour de l’échelle mais les propositions de Julia ne prennent pas. Maïa est très présente par le regard, prend Julia par la main lui manifestant son envie de sortir mais répétant «Non» à tout bout de champ. Elles sortent finalement se promener, Maïa se laisse mieux guider. Julia remarque qu’il est plus facile de la «détourner» et qu’elle se calme quand elle lui dit «Maïa je ne te comprends pas si tu t’énerves...».

Danielle est agréablement surprise par l’habileté de Maïa sur sa trottinette. Elle anticipe les obstacles, redresse seule sa direction. Dans la salle, Maïa prend du plaisir à se balancer sur l’échelle (environ 1/4 d'heure). Quand Danielle la pousse plus fort, elle rit aux éclats demandant «encore" assez distinctement! Maïa aurait répété «bzzbzz" après Danielle qui imite l’abeille.

Samedi matin, Maïa tend le bras vers l’étagère pour demander les legos. Très dynamique, Maïa jette beaucoup les objets. Sa nuit a été mouvementée (beaucoup bougé), Dominique le ressent en salle. 

Maïa pose son ours sur le pot puis essaie de s’y asseoir. Marie-France lui demande si elle souhaite y aller aussi. Maïa approuve et fait pipi dedans! En fin de séance, elles se lancent dans un «concours» de grimaces et de pleurs face au miroir, Maïa participe activement!!!!

Devant Julie, Maïa prend le peigne du livre Petit Ours Brun et essaie de se brosser les cheveux!! A la demande de Maïa, elles jouent un long moment avec le tunnel et le trampoline: coucou-caché à chaque extrémité... Notre coquine est très à l'aise grâce au "cocon" créé grâce au tunnel, elle regarde bien Julie. Elle lui touche plusieurs fois le visage tout doucement (exploration du nez et des joues).

 

Dimanche matin, c’est la reprise des cours au Poney Club!!! Maïa est ravie d’y retourner...Assise sur Kilitch, elle tape du pied pour le faire avancer (à la demande d’Olivia la monitrice). En revanche, Maïa souhaite descendre du poney au bout de 25 minutes, elle préfère le promener en le tirant par le harnais...(tellement plus rigolo...). En début d’après-midi, après une belle promenade en trottinette avec son papa, Maïa rentre en salle un peu bougon. Je m’installe face au miroir, elle me rejoint et se pose sur mes genoux. Elle tire la langue et se regarde dans la glace. Malgré son refus, je prends l’imagier du Père Castor. Pendant 1 HEURE , nous commentons, regardons les images. Elle s’intéresse beaucoup aux animaux, pointe du doigt le crocodile, l’éléphant, le serpent...Elle désigne à la demande, le chat, le chien, la tortue et la grenouille...et beaucoup d’autres objets!!! 

Après une séance calme et attentive, Maïa est très tonique avec Elodie. Elle teste son équilibre sur le toboggan.Quand Elodie lui chante une comptine dans laquelle on demande de taper des mains, tirer et claquer la langue, Maïa tape des mains tout du long, et imite Elodie pour le reste. 

 

La vie à la maison:

 

Suite au succès de l’imagier du Père Castor, je propose à Maïa un nouvel imagier en guise de lecture du soir. Calée entre ses coussins dans le lit, Maïa pointe du doigt et sur demande: le cheval/ la poupée/ le chat. Je remarque que son regard se pose sur les autres objets que je nomme. 

Il me semble l’avoir entendue dire «cheval» en le pointant elle-même du doigt.

 

maia-2754.JPG

 

Vendredi, la journée «des nouveautés»

 

Vendredi midi, alors que je discute avec Julia dans la cuisine, Maïa crie comme souvent dès que l’on ne s’intéresse pas exclusivement à elle.

Surprise, elle fait un bisou dans sa main et la tend comme pour l’envoyer à Julia! Elle recommence plusieurs fois...je lui explique que l’on doit souffler dans sa main pour que le bisou s’envole!

 

Après presque 3 ans de mousses et crèmes au chocolat, Maïa accepte de manger deux yaourts natures. WHAOUOUOUOU!!!!!

maia-2746.jpg


 

Maïa se réveille de très bonne humeur après sa sieste (ce qui, comme vous le savez déjà, n’est pas toujours le cas). Je lui chante «la petite bête qui monte» en mimant la fourmi qui avance le long de son bras. Elle m’imite en reproduisant le début de la chanson et en tapotant avec son doigt le long de mon bras....

Elle ne l’a fait qu’une seule fois, mais quel plaisir!!!!!!!


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche