Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 21:48

Nombre d’heures de jeu: 16H30

 

Baromètre de la semaine: 

 

Une semaine en deux temps : 4 jours sans crise apparente avant une plus violente le mercredi

 

Toujours beaucoup de babillage : « aveu », « ça va », « reste là », « da » (pour oui), « antal » pour chantal, «ai faim» pour j’ai faim

 

Plus de doubles articulations

 

Porte de nouveau les objets à la bouche

Reprise de son transit

Une petite Maïa qui a du mal à se poser sur une activité, mais qui obéit lorsque l’on fait preuve de fermeté

 

Du samedi 11 au mardi 14 avril...une seule petite décharge observée...

 

Beau début de semaine car depuis samedi matin (11 avril), une seule crise observée.

Nous avons passé un très beau week-end : un après-midi au Pouliguen et la découverte du Carnaval de Nantes. 

Maïa retrouve le sourire après 2 jours d’hospitalisation au CHU de Nantes.

 

Lundi matin, grand bonheur de voir Danielle accompagnée d’Annaëlle, sa petite fille de 6 ans. 

En salle, Maïa se précipite sur son livre « Raiponce », tourne les pages, regarde les images. Plongée dans cette histoire qu’elle ne connaît que trop bien, elle s’occupe peu de sa copine. Quand elle voit Annaëlle dessiner au tableau, Maïa prend un feutre et crayonne à son tour.

Danielle: «En salle, c'est le seul moment où elles jouent vraiment ensemble. Je constate que Maïa a pris de "l'indépendance" (au sens où elle sait mieux jouer toute seule).

Quand je lui dis «Maïa va jouer avec Annaëlle», elle me regarde droit dans les yeux, ne bouge pas et me dit quelque chose. Quelle stupéfaction de réaliser quelques secondes plus tard qu'elle m’a répondu "je rest'là". Je me serais pincée pour me demander si je ne rêvais pas. »

Fin de séance à l’extérieur, Maïa n’a d’yeux que pour Annaëlle. Pendant 1/2 heure, elles se tiennent la main, courent, gambadent...Maïa n'arrête pas de raconter des choses... Elle est très calme, posée, heureuse.

Avec Sophie, Maïa participe plus que la semaine dernière. Découverte du «sable magique», sorte de pâte à modeler. Maïa triture, donne des coups sur la pâte avec le rouleau. Sophie lui prend la main pour lui montrer qu'elle peut le faire rouler mais Maïa préfère taper. Notre petite belette a des difficultés de préhension. Malgré notre aide, Maïa lâche l’objet comme si elle n’avait pas de force dans le poignet. Elle n’est pas toujours concentrée sur l'activité. 

Sophie: «A plusieurs reprises, je dois la recadrer surtout quand elle quitte la table. Je lui explique fermement qu'elle doit se rasseoir et qu'elle ne peut se lever que si je lui autorise. Elle ne fera pas de résistance et se réinstallera.»

Maïa demande des livres, rechigne, en veut un puis un autre...Sophie élève une nouvelle fois le ton. Maïa obéit sans broncher...(ne pas rire et ne pas baisser la garde).

En début d’après-midi, Julie retrouve une petite fille souriante, pétillante, «plus vive» qu'avant l'opération. Maïa passe d’un jouet à l’autre, «aveu» tout ce qu’elle voit. Au final, ce sont les livres, les moments de «détente» et les massages qui plaisent à Maïa. De temps en temps, elle regarde Julie, lui fait un grand sourire, une petite tape ou un bisou l'air de dire «on est copines toi et moi!». 

 

Mardi matin, Maïa se rend pour la deuxième fois au poney club avec les copains de l’école Beaulieu. Cette escapade en minibus lui plaît énormément!!!

Les cours collectifs de poney commenceront début mai.

 

Avec Claudine, Maïa porte les objets à la bouche, «papillonne» en disant «aveu», cherche à faire tomber les objets des étagères....et semble ravie! (provocation? test?).

Maïa manque d’équilibre. De temps en temps, son regard s'évade...

 

Belle fin de journée en compagnie de Catherine! Jolie surprise quand Maïa lui dit clairement «ça va?». Récréation, partie de ballon, course main dans la main, Maïa est en forme. En salle, Catherine a plus de mal à capter son attention. 

 

Mercredi, toujours aucune décharge observée depuis samedi matin. Nous en arrivons presque à « oublier » l’épilepsie. Maïa est en pleine forme, son transit s’est « remis en route » la veille. 

 

Avec Christine, lecture de Rainponce puis Maïa fait sa coquine en lançant ce qui lui passe par la main. Elle prononce des petits mots comme « Aveu », «Dodo » et « Awouar ».

 

De retour de récréation, Mami qu’elle n’a pas vue depuis dimanche est accueillie avec un fort « ça va ? ». Notre petite belette s'exprime beaucoup aussi bien par le babillage que par les regards. En revanche, elle ne sait pas trop ce qu'elle veut et est très chipie.

 

Exemple : « Maïa choisit  les boîtes de couleur. Elle prend un pion rouge, me regarde souriante et l'introduit dans la boîte jaune, puis toujours souriante et me fixant, elle en introduit un rouge dans la boîte rouge, l'air de dire tu as vu, je sais faire, je la félicite… ». 

 

En début d’après-midi, Nathalie retrouve une petite fille très énervée devant un nouveau jeu « L’Elefun » qui lui plaît beaucoup (un éléphant qui lance des balles). Est-ce l’excitation excessive provoquée par ce nouveau jeu qui provoque une GROSSE CRISE DE 2 MINUTES ?

Maïa se relève fatiguée et très château-branlant…

Peu d’activité possible, petit châton veut tout et rien et porte beaucoup les objets à la bouche.

Une nouvelle crise observée en fin de journée…

Après 4 jours sans, l’épilepsie reprend progressivement du terrain…

Jeudi matin, quel plaisir de jouer avec Elodie ! Malgré l’enthousiasme qu’elle manifeste pour aller jouer en salle, difficile de la canaliser sur une activité. Elle regarde Elodie faire, s’approche, touche ce qu’elle manipule mais s'en va rapidement. 

A plusieurs reprises, elles s’installent dans le fauteuil pour la lecture d’histoires. Maïa est plus présente durant ces moments.

Vers la fin de la séance, Maïa fait une crise d'une vingtaine de secondes: ses bras sont projetés au-dessus de sa tête

Vendredi, Maïa est plus fatiguée à l’école Beaulieu. Elle assiste toujours à des séances de musicothérapie qui lui plaisent beaucoup.

En début d’après-midi, elle retrouve Gaëlle qui lui a réservé une jolie surprise, le CD de l’histoire de NEMO. Maïa l’écoute avec un visage expressif qui suit bien les intonations (fronce les sourcils, avance la tête). Elle regarde les images tout en écoutant l’histoire.

Elle babille, s’exprime à sa façon; le mot "veut" revient souvent et d'autres que Gaëlle ne décrypte pas très bien. Elle se disperse dans le choix des livres mais s'éclate avec « L'éléphant lanceur de balles ». Maïa est en interaction, saisit, dégage bien les balles coincées.

Gaëlle : « Pas de crises, je remarque juste qu'elle est parfois en suspens, un peu ailleurs. »

 

En fin de journée, il est temps de préparer les valises…Nous partons le lendemain pour un petit road trip en famille…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de maia-methode3i
  • : Je m'appelle Maïa. Je suis née le 4 avril 2009. Je présente un retard de développement avec troubles du spectre autistique. J'ai commencé la méthode des 3I au mois d'octobre 2011. Ce blog permet à mes bénévoles, ma famille et mes amis de suivre mes progrès au quotidien. Ce blog permet également à ma maman de partager notre expérience...
  • Contact

Recherche